serveur de fichier sous linux pour mac.

Le
Erwan David
J'ai une machine serveur sous linux (pas récente, mais
vaillante). J'aimerais m'en servir comme serveur de fichier pour le
powerbook (qui est de fait mon terminal de travail).

Quel protocole choisir ?
en gros si j'ai bien compris j'ai le choix entre

1) NFS (pas d'authentification, obligation d'avoir le mêm uid côté
client ou, ou une lib de mapping côté client, que je n'ai trouvée que
pour linux)

2) AFP: là je ne connais pas, et les outils (serveur) pour linux
paraissent assez peu suivis.

3) smb/cifs : le plus petit dénominateur commun. Avec un samba sous
linux, un peu chiant à régler, peu stable. Là) je crains les
problèmes à la mise en veille/réveil du mac.

Je suis preneur de conseils

--
Erwan
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
patpro ~ Patrick Proniewski
Le #2306621
In article Erwan David
J'ai une machine serveur sous linux (pas récente, mais
vaillante). J'aimerais m'en servir comme serveur de fichier pour le
powerbook (qui est de fait mon terminal de travail).

Quel protocole choisir ?
en gros si j'ai bien compris j'ai le choix entre

1) NFS (pas d'authentification, obligation d'avoir le mêm uid côté
client ou, ou une lib de mapping côté client, que je n'ai trouvée que
pour linux...)

2) AFP: là je ne connais pas, et les outils (serveur) pour linux
paraissent assez peu suivis.

3) smb/cifs : le plus petit dénominateur commun. Avec un samba sous
linux, un peu chiant à régler, peu stable. Là) je crains les
problèmes à la mise en veille/réveil du mac.

Je suis preneur de conseils...



tu peux ajouter WebDAV, que j'utilise en version https à partir de mon
serveur FreeBSD par exemple.


patpro

--
http://www.patpro.net/

Erwan David
Le #2306611
patpro ~ Patrick Proniewski
In article Erwan David
J'ai une machine serveur sous linux (pas récente, mais
vaillante). J'aimerais m'en servir comme serveur de fichier pour le
powerbook (qui est de fait mon terminal de travail).

Quel protocole choisir ?
en gros si j'ai bien compris j'ai le choix entre

1) NFS (pas d'authentification, obligation d'avoir le mêm uid côté
client ou, ou une lib de mapping côté client, que je n'ai trouvée que
pour linux...)

2) AFP: là je ne connais pas, et les outils (serveur) pour linux
paraissent assez peu suivis.

3) smb/cifs : le plus petit dénominateur commun. Avec un samba sous
linux, un peu chiant à régler, peu stable. Là) je crains les
problèmes à la mise en veille/réveil du mac.

Je suis preneur de conseils...



tu peux ajouter WebDAV, que j'utilise en version https à partir de mon
serveur FreeBSD par exemple.


Mouais, mes derniers essais de webdav ont été arrêtés pour cause de trop
de ressources bouffées sur le serveur (un duron 850, avec 768 Mo de
ram). Mais je peux réessayer.

--
Erwan


jean-pierre poindessault
Le #2297851
In article Erwan David
........
3) smb/cifs : le plus petit dénominateur commun. Avec un samba sous
linux, un peu chiant à régler, peu stable. .......


J'ai eu une discussion ... tendue...sur ce sujet avec un Linux-addict à qui je
demandais quelqu'explication sur les logs que me sort le Samba de mon OS X
server 10.3.9.
Le chiant à règler, ça on a vu avec le paramétrage d'un Linux serveur de
fichiers pour notre fac de sciences. L'opérateur était fort compétent mais ça
lui a pris un bon bout de temps.

La stabilité ? qu'entends-tu par là ? est-ce notoire et confirmé ?

Jean-Pierre

Nina Popravka
Le #2297781
On Mon, 28 May 2007 22:32:18 +0200, Erwan David wrote:

J'ai déjà eu plusieurs fois de sproblèmes de machine qui devient
invisible, ou bien qui reste visible alors qu'elle n'est plus là, de
ce genre là.


Ca, ça me semble assez normal. C'est lié au fonctionnement des
annonces NetBios.
--
Nina

pmanet
Le #2296891
Erwan David
2) AFP: là je ne connais pas, et les outils (serveur) pour linux
paraissent assez peu suivis.


en fait, les petits NAS fonctionnent sur Linux, et leur partage AFS me
semble plutot bien foutu (celui de QNAP en tout cas ; aussi bien que le
SAMBA, dirait-on)..
--
www.D-L-S.org

filh
Le #2306061
Erwan David
(manet) écrivait :

Erwan David
2) AFP: là je ne connais pas, et les outils (serveur) pour linux
paraissent assez peu suivis.


en fait, les petits NAS fonctionnent sur Linux, et leur partage AFS me
semble plutot bien foutu (celui de QNAP en tout cas ; aussi bien que le
SAMBA, dirait-on)..


Moauis je ne suis pas convaincu par ce que je rouve sur netatalk. À
moins qu'il y ait autre chose...


Bof, je m'en sers en prod avec 4 ou 5 clients permanents ça marche
(autrement dit je n'en entend pas parler)

FiLH

--
Le fondement du constat bourgeois, c'est le bon sens, c'est-à-dire
une vérité qui s'arrête sur l'ordre arbitraire de celui qui la parle.
Roland Barthes.
http://www.filh.org



Nicolas.MICHEL
Le #2305711
Erwan David
Quel protocole choisir ?
en gros si j'ai bien compris j'ai le choix entre

1) NFS (pas d'authentification, obligation d'avoir le mêm uid côté
client ou, ou une lib de mapping côté client, que je n'ai trouvée que
pour linux...)


Le nfs peut demander une authentification kerberos.
ça nécessite que les clients soient dans un domaine, on est d'accord.
Il faut également synchronizer les UID/GID, mais quand on est dans un
domaine, ça devrait être le cas.

2) AFP: là je ne connais pas, et les outils (serveur) pour linux
paraissent assez peu suivis.


J'ai un serveur netatalk qui tourne depuis 2 ou 3 ans, je ne sais plus.
J'ai oublié comment on le configure, depuis le temps.
Pourtant, une centaine d'utilisateurs s'y connectent chaque jours pour
un débit d'environ 40Go/semaine. C'est pas ennorme, mais quand-même

J'ai entendu dire qu'au delà d'une certaine charge netatalk donnait des
signes de faiblesse. Jamais constaté ce problème, cependant.

Ah, oui, j'ai un script qui relance netatalk chaque semaine, mais je ne
sais pas si c'est vraiment utile. En tout cas ça ne nous gêne pas.

3) smb/cifs : le plus petit dénominateur commun. Avec un samba sous
linux, un peu chiant à régler, peu stable. Là) je crains les
problèmes à la mise en veille/réveil du mac.


A prioris tu auras des problèmes avec n'importe quel protocole si ton
serveur part en veille. Mais si le client s'endort, je ne vois pas quel
peut être le problème, du moment que à son réveil, le serveur est
présent.

Si tu as des portables comme clients avec des utilisateurs qui
débranchent le réseau sans déconnecter les serveurs avant, tu auras des
problèmes avec n'importe quel protocole amha.


Je suis preneur de conseils...


Perso je conseille samba.
Ceci dit il peut y avoir des raisons de choisir afp :
http://www.grouplogic.com/products/extreme/SMBSolutions.cfm

--
Nicolas

Nina Popravka
Le #2305691
On Tue, 29 May 2007 15:20:59 +0200, (Nicolas
MICHEL) wrote:

J'ai un serveur netatalk qui tourne depuis 2 ou 3 ans, je ne sais plus.
J'ai oublié comment on le configure, depuis le temps.


M'avait toujours semblé dans un coin de ma tête de linotte que ces
sortes de choses n'existaient que pour la compatibilité avec
l'existant ancien, et qu'AFP avait son avenir derrière lui, me
trompè-je ???
--
Nina

Nicolas.MICHEL
Le #2305631
Xavier
Nicolas MICHEL
J'ai un serveur netatalk qui tourne depuis 2 ou 3 ans, je ne sais plus.
J'ai oublié comment on le configure, depuis le temps.


Sauf erreur, netatalk ne fait pas d'AFP/IP ?


Si si, ça fait du afp 3.1 sauf erreur, gestion des noms de 256
caractères, afp over ip, tout ça. C'est tout à fait utilisable.

Mais si tu veux ne faire que du afp pas over IP, tu peux aussi.

--
Nicolas


Nicolas.MICHEL
Le #2305611
Erwan David
J'ai 2 machines, chez moi, si je pouvais évciter de me faire cvhier avec
du kerberos...

Le seul utilisateur, c'est moi...


Ahh, mais alors nfs peut être tout à fait utilisé :
dans le fichier exports, tu peux mapper les utilisateurs.

extrait du man :

all_squash
Map all uids and gids to the anonymous user. Useful
for NFS-exported public FTP directories, news spool
directories, etc. The opposite option is no_all_squash,
which is the default setting.

anonuid and anongid
These options explicitly set the uid and gid of the
anonymous account. This option is primarily useful for
PC/NFS clients, where you might want all requests appear
to be from one user. As an example, consider the export
entry for /home/joe in the exam- ple section below, which
maps all requests to uid 150 (which is supposedly that
of user joe).

Ce qui donne un truc de ce genre :

/data/public 192.168.0.5(rw,all_squash,anonuid™,anongid™,sync)

Côté client mac, ça donne ça :
$ nidump fstab .
serveur.ici.ch:/data/public /Network/public nfs -s,-P,-b 0 0

Du coup tout le monde est anonymous, t'as plus de soucis de UID.
T'as plus de sécurité non-plus, m'enfin si j'ai compris la situation,
c'est pas trop un problème.

Ah, juste un détail, j'ai un vieux serveur que je ne mets pas à jour
pour le nfs parce que ça ne passe plus avec du mac. Il doit y avoir une
astuce, mais j'ai pas cherché.
$ rpm -qa |grep nfs
system-config-nfs-1.2.8-1
nfs-utils-1.0.6-52

Et le serveur ne devra logiquement pas partir en veille, tout comme pour
les autres protocoles mais peut-être encore plus.

Ceci dit il peut y avoir des raisons de choisir afp :
http://www.grouplogic.com/products/extreme/SMBSolutions.cfm


Je suis vraiment peu concerné : y'a pas de windows...


Ce lien liste diverses raisons d'aimer afp.
C'est pas spécifique à windows ni à ExtremZ-IP, ou dumoins ça ne devrait
pas l'être

Mais bon, samba c'est très bien aussi.
--
Nicolas


Publicité
Poster une réponse
Anonyme