serveur de ping ?

Le
Hugolino
Bonjour,

Pour tester la qualité déplorable de ma connexion internet depuis que je
suis abonné chez Free, j'ai une tâche cron qui ping le serveur DNS de
Free tous les quarts d'heure. (j'ai souvent des réponses supérieures à
2000 ms).

Mais je crois bien que la mesure est peut-être faussée car répondre à
mes ping n'est vraisemblablement pas une priorité pour cette machine.

Je sais qu'il existe des machines spécifiquement dédiées aux tests de
courrier (comme echo@cnam.fr), mais existe-t-il quelque part une machine
dédiée aux tests de connectivité et dont la fonction serait de toujours
répondre aux pings ?

Par ailleurs, je ne suis pas sûr que pinguer une machine soit vraiment
révélateur de la qualité de la connexion. Par exemple, je m'attendais à
ce que pinguer une machine par son nom soit plus lent que par son
adresse IP puisque, selon moi, il faut ajouter le temps nécessaire à la
résolution de nom.
Mais 'ping -c 10 -i 5 64.57.102.34' donne une moyenne de 212.087 ms
(mdev=1.270 ms) alors que 'ping -c 10 -i 5 slackware.com' donne une
moyenne de 212.500 ms (mdev=0.785 ms), soit les mêmes valeurs à un
chouia prêt.
Qu'est-ce que je n'ai pas compris ?


Merci de votre aide.

--
Yes. However, at that point I'm more than happy to say that "oh, f*ck,
exporting vfat doesn't survive a server crash"
-+- Linus in Guide du linuxien pervers - "Who cares ?" -+-
Hugo (né il y a 1 405 178 357 secondes)
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
TJ
Le #17737121
On 2008-11-03, Hugolino
Bonjour,



Bonjour,

Je sais qu'il existe des machines spécifiquement dédiées aux tests de
courrier (comme ), mais existe-t-il quelque part une machine
dédiée aux tests de connectivité et dont la fonction serait de toujours
répondre aux pings ?



Le mieux est peut-être d'en parler au FAI et lui demander sa
recommandation pour cet usage.

Par ailleurs, je ne suis pas sûr que pinguer une machine soit vraiment
révélateur de la qualité de la connexion. Par exemple, je m'attendais à



Effectivement ce n'est pas toujours révélateur, car comme tu l'as toi
même vu rien n'oblige un serveur à fournir la réponse rapidement, de
plus :

* la route vers l'équipement que tu ping ne sera pas forcément celle que
tu utilises le plus au quotidien
* dans certains cas la QoS peut faire que le trafic ICMP n'est pas le
plus prioritaire.
* tu peux très bien avoir une latence super vers une fraction du net (le
réseau de ton FAI, mais pourrie pour le reste
* ...

ce que pinguer une machine par son nom soit plus lent que par son
adresse IP puisque, selon moi, il faut ajouter le temps nécessaire à la
résolution de nom.
Mais 'ping -c 10 -i 5 64.57.102.34' donne une moyenne de 212.087 ms
(mdev=1.270 ms) alors que 'ping -c 10 -i 5 slackware.com' donne une
moyenne de 212.500 ms (mdev=0.785 ms), soit les mêmes valeurs à un
chouia prêt.



Dès la première requête, le serveur DNS que tu utilises a toutes les
chances de mettre le résultat en cache (le contraire serait surprenant).
Dés lors, les requêtes seront infiniment plus courtes et bien souvent
négligeable par rapport à ta latence (surtout si ton DNS est sur ton
LAN).


Je n'ai pas de solution, mais néanmoins je te propose d'installer
smokeping ou similaire et de tester *plusieurs* machines, sur des
réseaux différents, des routes différentes etc...
Hugolino
Le #17738221
Le Mon, 3 Nov 2008 18:24:07 +0100, TJ a écrit:
On 2008-11-03, Hugolino > Je sais qu'il existe des machines spécifiquement dédiées aux tests de
> courrier (comme ), mais existe-t-il quelque part une machine
> dédiée aux tests de connectivité et dont la fonction serait de toujours
> répondre aux pings ?
Le mieux est peut-être d'en parler au FAI et lui demander sa
recommandation pour cet usage.



Le problème, c'est que le FAI en question est Free et que le support
technique est aussi incompétent que la connexion est foireuse...

> Par ailleurs, je ne suis pas sûr que pinguer une machine soit vraiment
> révélateur de la qualité de la connexion. Par exemple, je m'attendais à
Effectivement ce n'est pas toujours révélateur, car comme tu l'as toi
même vu rien n'oblige un serveur à fournir la réponse rapidement, de
plus :
* la route vers l'équipement que tu ping ne sera pas forcément celle que
tu utilises le plus au quotidien
* dans certains cas la QoS peut faire que le trafic ICMP n'est pas le
plus prioritaire.
* tu peux très bien avoir une latence super vers une fraction du net (le
réseau de ton FAI, mais pourrie pour le reste
* ...



OK, donc pas vraiment de solution. Merci tout de même de ton avis.

> ce que pinguer une machine par son nom soit plus lent que par son
> adresse IP puisque, selon moi, il faut ajouter le temps nécessaire à la
> résolution de nom.
> Mais 'ping -c 10 -i 5 64.57.102.34' donne une moyenne de 212.087 ms
> (mdev=1.270 ms) alors que 'ping -c 10 -i 5 slackware.com' donne une
> moyenne de 212.500 ms (mdev=0.785 ms), soit les mêmes valeurs à un
> chouia prêt.
Dès la première requête, le serveur DNS que tu utilises a toutes les
chances de mettre le résultat en cache (le contraire serait surprenant).
Dés lors, les requêtes seront infiniment plus courtes et bien souvent
négligeable par rapport à ta latence (surtout si ton DNS est sur ton
LAN).



Je n'y avais tout simplement pas pensé... /me boulet :)

Je n'ai pas de solution, mais néanmoins je te propose d'installer
smokeping ou similaire et de tester *plusieurs* machines, sur des
réseaux différents, des routes différentes etc...



OK, j'ai trouvé ça :

Merci de ton aide.


--
Je cherche une methode pour verifier si le port 515 est a l'ecoute.
Cette requete est a envoyer d'une station Solaris vers un serveur NT.


use Net::TCP; $object = new Net::TCP "playstation", 515;
$ok = $object->connect; -+- SB in Guide du linuxien pervers -+-
Stephane Bortzmeyer
Le #17804341
Hugolino wrote:

Mais je crois bien que la mesure est peut-être faussée car répondre à
mes ping n'est vraisemblablement pas une priorité pour cette machine.



Si le but est de tester un serveur DNS, le mieux est de l'interroger en
DNS :

dig @192.0.2.1 A www.DOMAINE.fr

Par exemple, je m'attendais à
ce que pinguer une machine par son nom soit plus lent que par son
adresse IP puisque, selon moi, il faut ajouter le temps nécessaire à la
résolution de nom.



Mais non, ping est plus malin que ça. Comme toute application sérieuse
de mesure, il ne déclenche son chronomètre qu'une fois la résolution DNS
terminée (et les caches DNS n'y sont donc pour rien, contrairement à
ce qu'ont dit plusieurs personnes).
Michel Guillou
Le #17804331
Stephane Bortzmeyer écrivit :

Mais non, ping est plus malin que ça. Comme toute application sérieuse
de mesure, il ne déclenche son chronomètre qu'une fois la résolution DNS
terminée (et les caches DNS n'y sont donc pour rien, contrairement à
ce qu'ont dit plusieurs personnes).



Et dig, c'est une appli sérieuse ?

:~# dig sources.org mx
[...]
sources.org. 86400 IN MX 10 uucp.bortzmeyer.org.
[...]
;; Query time: 229 msec

:~# dig sources.org mx
[...]
sources.org. 86397 IN MX 10 uucp.bortzmeyer.org.
[...]
;; Query time: 1 msec

--
Michel
Stephane Bortzmeyer
Le #17804741
Michel Guillou wrote:

Et dig, c'est une appli sérieuse ?



Oui. Il a mesuré le temps de réponse du résolveur par défaut, temps de
réponse qui varie en effet avec le cache. J'avais bien pris soin de
donner l'option @adresse à dig...
Publicité
Poster une réponse
Anonyme