Serveur de stockage - besoin d'aide

Le
olc
Bonjour,

Je cherche à mettre en place un serveur de stockage dans notre salle
informatique

Je pars pratiquement de zéro (tant au niveau équipement qu'au niveau
expérience en la matière) et j'aurais besoin de vos lumières.

J'ai repéré plusieurs produits qui pourraient convenir : MSA1000 (HP),
XServe RAID (Apple) Soit donc ~10 To. C'est pour donner une idée.

Nos serveurs « clients du stockage » seront pour la plupart des
Linux/Debian.

Idéalement, j'aurais souhaité pouvoir faire quelque qui ressemble (au
moins sur le principe) à ceci :

- répartir l'espace de stockage disponible en plusieurs en unités
- créer un groupe de volume LVM sur une ou plusieurs de ces unités
- pouvoir monter certaines partitions de ce groupe de volume sur serveur1,
d'autres sur serveur2, etc

Ca peut fonctionner ? Y a-t-il d'autres pistes que je devrais creuser ?
J'ai regardé de près DFS mais ça me semble un peu surdimensionné par
rapport à mes besoins. En fait, je n'ai (dumoins pour l'instant) pas
besoin de donner à plusieurs serveurs des accès en écriture sur des
partitions communes.

N'ayant jamais eu à utiliser d'équipements en Fiber Channel, je n'arrive
pas bien m'imaginer si une même unité (c'est ce qu'on appelle un LUN ?)
peut-être accessible depuis plusieurs serveurs. En fait, bon nombre de nos
serveurs sont virtualisés (avec Xen) et je me demande comment pourrait
fonctionner une « migration en live ». Est-ce possible avec un serveur de
stockage en Fiber Channel d'entrée de gamme, ou faut-il obligatoirement
passer par une solution à base de NAS ?

Merci d'avance pour toute info !
--
Olivier Le Cam
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
fx [François-Xavier Peretmere]
Le #741834
Olivier Le Cam wrote:


...
N'ayant jamais eu à utiliser d'équipements en Fiber Channel, je n'arrive
pas bien m'imaginer si une même unité (c'est ce qu'on appelle un LUN ?)
peut-être accessible depuis plusieurs serveurs.


Rien n'empêche de montrer une même LUN à plusieurs serveurs en même temps, le
problème étant d'avoir alors un système de fichiers qui permette à plusieurs
machines d'accéder au FS en simultanée. NTFS ou ext ne le permette pas par exemple.
Apple a un tel produit (Xsan), il y en a d'autre, chacun ayant ses avantages et
ses inconvénients - quoique certains aient plus d'inconvénients que d'autre.

Emmanuel Florac
Le #741833
Le Tue, 13 Mar 2007 11:04:23 +0100, Olivier Le Cam a écrit :
Idéalement, j'aurais souhaité pouvoir faire quelque qui ressemble (au
moins sur le principe) à ceci :

- répartir l'espace de stockage disponible en plusieurs en unités -
créer un groupe de volume LVM sur une ou plusieurs de ces unités -
pouvoir monter certaines partitions de ce groupe de volume sur serveur1,
d'autres sur serveur2, etc


Tant que tous les serveurs montent des partitions différentes, ça ne
pose pas de problème.

N'ayant jamais eu à utiliser d'équipements en Fiber Channel, je
n'arrive pas bien m'imaginer si une même unité (c'est ce qu'on appelle
un LUN ?) peut-être accessible depuis plusieurs serveurs.


Oui, par contre sans un système de fichier adapté il ne faut pas tenter
le montage en écriture sur plusieurs serveurs simultanément. Par contre
on peut parfaitement monter un FS en lecture sur plusieurs serveurs, et en
écriture sur un seul si tant est que le FS utilisé est SAN-compatible,
par exemple XFS, GFS ou OCFS.

Pour un accès simultané en écriture il faut obligatoirement un FS
cluster, GFS, OCFS (libre, mais Linux-only) ou bien CXFS, Sanergy,
StorNext (proprio et cher, mais multiplateformes).

--
Je suis riche des biens dont je sais me passer.
Louis-Jean-Baptiste Etienne Vigée.

olc
Le #741832
Bonjour et merci pour vos réponses.

En fait, plus j'avance dans mes recherches et plus je me dis que la
solution qui me conviendrait le mieux devrait s'appuyer sur une
technologie comme iSCSI.

D'où une interrogation : la virtualisation de stockage n'apporterait-elle
pas les avantages de iSCSI (en matière de gestion des problèmes de locks)
et de performance du Fibre Channel ? Je trouve beaucoup d'articles
généralistes sur la virtualisation de stockage mais je n'ai pas réussi à
tomber sur une information suffisament pragmatique pour savoir au juste si
je dois continuer dans cette voie ou pas. Si vous avez des idées, je suis
preneur !

Merci et à bientôt,
--
Olivier Le Cam
Emmanuel Florac
Le #741601
Le Wed, 14 Mar 2007 14:23:04 +0100, Olivier Le Cam a écrit :


En fait, plus j'avance dans mes recherches et plus je me dis que la
solution qui me conviendrait le mieux devrait s'appuyer sur une
technologie comme iSCSI.


Attention, le iSCSI dans ce cadre, c'est vraiment le FC du pauvre. Ça
fonctionne très bien pour les usages courants, mais la latence est très
élevée et la performance est consommatrice de CPU. C'est donc médiocre
à franchement mauvais pour les applications 1) qui demandent du débit 2)
qui demandent une latence faible et/ou des iops (bases de données...)

D'où une interrogation : la virtualisation de stockage n'apporterait-elle
pas les avantages de iSCSI (en matière de gestion des problèmes de
locks) et de performance du Fibre Channel ?


Je crois que tu mélanges tout. Le iSCSI ne gère aucun lock, c'est
exactement la meme chose que le FC mais en général sur de l'ethernet. Si
tu veux partager du stockage entre plusieurs machines, tu dois utiliser
les memes outils qu'en FC, les FS clusters (CXFS, StorNext, GFS, OCFS,
Lustre, etc).

La virtualisation de stockage c'est simplement une couche logique qui
s'intercale entre les volumes matériels et les filesystems, pour
permettre de réattribuer l'espace dynamiquement. Si tu fais du LVM et que
tu redimensionnes tes FS pour réattribuer de l'espace, tu fais de la
virtualisation de stockage comme M. Jourdain de la prose.
Autrement dit, la "virtualisation de stockage" n'est qu'un buzzword pour
commerciaux...

Je récapépète : le iSCSI ou le FC, c'est du SAN. Chacun a ses avantages
et ses inconvénients. Ensuite, la virtualisation de stockage peut etre
intégrée soit dans le matériel, soit dans une couche logicielle comme
LVM. Enfin, le système de fichiers gère la cohérence des données.

Si tu veux éviter les problèmes d'accès simultanés, tu peux bien sr
faire du simple partage de fichiers, mais ça a aussi ses limites. On peut
aussi utiliser du partage de fichiers sur un SAN, évidemment, et combiner
ainsi les deux approches.

--
Three may keep a secret, if two of them are dead.
Benjamin Franklin.

Didier G
Le #740828

Pour un accès simultané en écriture il faut obligatoirement un FS
cluster, GFS, OCFS (libre, mais Linux-only) ou bien CXFS, Sanergy,
StorNext (proprio et cher, mais multiplateformes).


Sun QFS

pchene
Le #740581
Bonjour,

A lire peut être pour définir les différents solutions et ensuite les
marticer au besoin :

http://solutions.journaldunet.com/0110/011029_faqstockage.shtml

Cordialement

Patrick
olc
Le #744326
Bonjour,

Merci à tous d'avoir partagé vos connaissances et d'avoir corrigé mes
erreurs.

Je vais donc opter pour un SAN en FC, et m'appuyer sur CLVM avec un FS non
cluster, car cela ne me sera d'aucune utilité dans l'architecture que j'ai
à mettre en ½uvre.

À bientôt,
--
Olivier Le Cam
Emmanuel Florac
Le #744323
Le Tue, 03 Apr 2007 10:41:35 +0200, Olivier Le Cam a écrit :


Je vais donc opter pour un SAN en FC, et m'appuyer sur CLVM avec un FS non
cluster, car cela ne me sera d'aucune utilité dans l'architecture que
j'ai à mettre en ½uvre.


Bonne chance!

--
Three may keep a secret, if two of them are dead.
Benjamin Franklin.

Publicité
Poster une réponse
Anonyme