Site grotesque de S Royal

Le
Hans E Gretel
Laid, criard et hors service, le site Désirs d'avenir.com présente
visuellement tous les symptômes de l'échec. Derrière la faute de goût, une
réalité politique indéniable : abandonnée par ses soutiens, Ségolène Royal
fait avec les moyens du bord.
C'est un site de secte ? C'est un blog de club d'échec ? Non, c'est le
nouveau site Internet de Désirs d'avenir. Désirs d'avenir.com s'est
découvert sur une profonde plaine d'un vert douteux, sous un ciel brillant
où flotte le nom de l'ex candidate socialiste.
Ce visuel avait été pioché par les publicitaires en charge de la
communication de Sarkozy dans les fonds d'écran génériques livrés avec le
logiciel Windows : un fond vert, homogène, apaisant, sous un ciel bleu
clair, où poser ses dossiers, ses documents, sa poubelle
Un proche des réseaux Désirs d'avenir confirme que le site est bien celui de
la présidente de Poitou-Charente : «Ségolène Royal est de plus en plus
isolée et ses soutiens désertent le mouvement.» Elle confiait à l'Express
que c'est son nouveau compagnon, André Hadjez, qui l'aurait aidée à
concevoir ce site. Selon le même article, la réalisation de ce nouveau site
aurait coûté la bagatelle de 41 600 €, soit le prix des campagnes web
d'Europe écologie et de Libertas lors des dernières européennes.
Le ratage évident de Désir d'avenir.com serait donc un symptôme de cet
affaiblissement politique ? En tout cas, ça ne va pas aider une Ségolène
déjà éreintée par des médias prompts à l'enterrer politiquement. Le
graphisme comme l'ergonomie du nouveau site de l'association de Ségolène
Royal ont provoqué des réactions en chaîne sur Twitter.
«Les mots me manquent». C'est ainsi que Valerio Motta, le « monsieur
Internet » du PS, a commenté, mardi sur le réseau social Twitter, le nouveau
site de Ségolène Royal. Une réaction parmi les plus sobres, tant il est vrai
que le graphisme comme l'ergonomie de Desirsdavenir.com surprennent par leur
niveau d'amateurisme, surtout comparés à la version précédente.
Une blague, justement, circule rapidement, à l'initiative du blogueur Vinvin
: «Ségolène Royal demande pardon aux Français pour ce nouveau site»,
allusion au «pardon» de Royal aux Africains pour le discours de Sarkozy à
Dakar.
Lorsqu'Emile Josselin, de 20 minutes.fr, découvre que l'image de coucher de
soleil qui habille le site est tiré d'un portail de fonds d'écran gratuits
pour PC, c'est le délire. En moins d'une heure, on compte plus de 150
réactions sur Twitter.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Cléa
Le #20157111
Hans E Gretel a écrit :
Laid, criard et hors service, le site Désirs d'avenir.com présente
visuellement tous les symptômes de l'échec. Derrière la faute de goût, une
réalité politique indéniable : abandonnée par ses soutiens, Ségolène Royal
fait avec les moyens du bord.
C'est un site de secte ? C'est un blog de club d'échec ? Non, c'est le
nouveau site Internet de Désirs d'avenir. Désirs d'avenir.com s'est
découvert sur une profonde plaine d'un vert douteux, sous un ciel brillant
où flotte le nom de l'ex candidate socialiste.
Ce visuel avait été pioché par les publicitaires en charge de la
communication de Sarkozy dans les fonds d'écran génériques livrés avec le
logiciel Windows : un fond vert, homogène, apaisant, sous un ciel bleu
clair, où poser ses dossiers, ses documents, sa poubelle...
Un proche des réseaux Désirs d'avenir confirme que le site est bien celui de
la présidente de Poitou-Charente : «Ségolène Royal est de plus en plus
isolée et ses soutiens désertent le mouvement.» Elle confiait à l'Express
que c'est son nouveau compagnon, André Hadjez, qui l'aurait aidée à
concevoir ce site. Selon le même article, la réalisation de ce nouveau site
aurait coûté la bagatelle de 41 600 €, soit le prix des campagnes web
d'Europe écologie et de Libertas lors des dernières européennes.
Le ratage évident de Désir d'avenir.com serait donc un symptôme de cet
affaiblissement politique ? En tout cas, ça ne va pas aider une Ségolène
déjà éreintée par des médias prompts à l'enterrer politiquement. Le
graphisme comme l'ergonomie du nouveau site de l'association de Ségolène
Royal ont provoqué des réactions en chaîne sur Twitter.
«Les mots me manquent». C'est ainsi que Valerio Motta, le « monsieur
Internet » du PS, a commenté, mardi sur le réseau social Twitter, le nouveau
site de Ségolène Royal. Une réaction parmi les plus sobres, tant il est vrai
que le graphisme comme l'ergonomie de Desirsdavenir.com surprennent par leur
niveau d'amateurisme, surtout comparés à la version précédente.
Une blague, justement, circule rapidement, à l'initiative du blogueur Vinvin
: «Ségolène Royal demande pardon aux Français pour ce nouveau site»,
allusion au «pardon» de Royal aux Africains pour le discours de Sarkozy à
Dakar.
Lorsqu'Emile Josselin, de 20 minutes.fr, découvre que l'image de coucher de
soleil qui habille le site est tiré d'un portail de fonds d'écran gratuits
pour PC, c'est le délire. En moins d'une heure, on compte plus de 150
réactions sur Twitter.




Hans
Merci de poser votre merde ailleurs on en a rien à braire de Ségo, Nico,
and Co
Lys
Le #20158561
"Hans E Gretel" C6D67686.F3744%
Laid, criard et hors service, le site Désirs d'avenir.com présente
visuellement tous les symptômes de l'échec. Derrière la faute de goût, une
réalité politique indéniable : abandonnée par ses soutiens, Ségolène Royal
fait avec les moyens du bord.
C'est un site de secte ? C'est un blog de club d'échec ? Non, c'est le
nouveau site Internet de Désirs d'avenir. Désirs d'avenir.com s'est
découvert sur une profonde plaine d'un vert douteux, sous un ciel brillant
où flotte le nom de l'ex candidate socialiste.
Ce visuel avait été pioché par les publicitaires en charge de la
communication de Sarkozy dans les fonds d'écran génériques livrés avec le
logiciel Windows : un fond vert, homogène, apaisant, sous un ciel bleu
clair, où poser ses dossiers, ses documents, sa poubelle...
Un proche des réseaux Désirs d'avenir confirme que le site est bien celui de
la présidente de Poitou-Charente : «Ségolène Royal est de plus en plus
isolée et ses soutiens désertent le mouvement.» Elle confiait à l'Express
que c'est son nouveau compagnon, André Hadjez, qui l'aurait aidée à
concevoir ce site. Selon le même article, la réalisation de ce nouveau site
aurait coûté la bagatelle de 41 600 ?, soit le prix des campagnes web
d'Europe écologie et de Libertas lors des dernières européennes.
Le ratage évident de Désir d'avenir.com serait donc un symptôme de cet
affaiblissement politique ? En tout cas, ça ne va pas aider une Ségolène
déjà éreintée par des médias prompts à l'enterrer politiquement. Le
graphisme comme l'ergonomie du nouveau site de l'association de Ségolène
Royal ont provoqué des réactions en chaîne sur Twitter.
«Les mots me manquent». C'est ainsi que Valerio Motta, le « monsieur
Internet » du PS, a commenté, mardi sur le réseau social Twitter, le nouveau
site de Ségolène Royal. Une réaction parmi les plus sobres, tant il est vrai
que le graphisme comme l'ergonomie de Desirsdavenir.com surprennent par leur
niveau d'amateurisme, surtout comparés à la version précédente.
Une blague, justement, circule rapidement, à l'initiative du blogueur Vinvin
: «Ségolène Royal demande pardon aux Français pour ce nouveau site»,
allusion au «pardon» de Royal aux Africains pour le discours de Sarkozy à
Dakar.
Lorsqu'Emile Josselin, de 20 minutes.fr, découvre que l'image de coucher de
soleil qui habille le site est tiré d'un portail de fonds d'écran gratuits
pour PC, c'est le délire. En moins d'une heure, on compte plus de 150
réactions sur Twitter.



Et ?...
xyzt
Le #20158871
On Wed, 16 Sep 2009 15:17:06 +0200, "Lys" wrote:


"Hans E Gretel" C6D67686.F3744%
Laid, criard et hors service, le site Désirs d'avenir.com présente
visuellement tous les symptômes de l'échec. Derrière la faute de goût, une
réalité politique indéniable : abandonnée par ses soutiens, Ségolène Royal
fait avec les moyens du bord.
C'est un site de secte ? C'est un blog de club d'échec ? Non, c'est le
nouveau site Internet de Désirs d'avenir. Désirs d'avenir.com s'est
découvert sur une profonde plaine d'un vert douteux, sous un ciel brillant
où flotte le nom de l'ex candidate socialiste.
Ce visuel avait été pioché par les publicitaires en charge de la
communication de Sarkozy dans les fonds d'écran génériques livrés avec le
logiciel Windows : un fond vert, homogène, apaisant, sous un ciel bleu
clair, où poser ses dossiers, ses documents, sa poubelle...
Un proche des réseaux Désirs d'avenir confirme que le site est bien celui de
la présidente de Poitou-Charente : «Ségolène Royal est de plus en plus
isolée et ses soutiens désertent le mouvement.» Elle confiait à l'Express
que c'est son nouveau compagnon, André Hadjez, qui l'aurait aidée à
concevoir ce site. Selon le même article, la réalisation de ce nouveau site
aurait coûté la bagatelle de 41 600 ?, soit le prix des campagnes web
d'Europe écologie et de Libertas lors des dernières européennes.
Le ratage évident de Désir d'avenir.com serait donc un symptôme de cet
affaiblissement politique ? En tout cas, ça ne va pas aider une Ségolène
déjà éreintée par des médias prompts à l'enterrer politiquement. Le
graphisme comme l'ergonomie du nouveau site de l'association de Ségolène
Royal ont provoqué des réactions en chaîne sur Twitter.
«Les mots me manquent». C'est ainsi que Valerio Motta, le « monsieur
Internet » du PS, a commenté, mardi sur le réseau social Twitter, le nouveau
site de Ségolène Royal. Une réaction parmi les plus sobres, tant il est vrai
que le graphisme comme l'ergonomie de Desirsdavenir.com surprennent par leur
niveau d'amateurisme, surtout comparés à la version précédente.
Une blague, justement, circule rapidement, à l'initiative du blogueur Vinvin
: «Ségolène Royal demande pardon aux Français pour ce nouveau site»,
allusion au «pardon» de Royal aux Africains pour le discours de Sarkozy à
Dakar.
Lorsqu'Emile Josselin, de 20 minutes.fr, découvre que l'image de coucher de
soleil qui habille le site est tiré d'un portail de fonds d'écran gratuits
pour PC, c'est le délire. En moins d'une heure, on compte plus de 150
réactions sur Twitter.



Et ?...





Ne faites pas la jeune.
Pierre Maurette
Le #20158861
xyzt, le 16/09/2009 a écrit :
On Wed, 16 Sep 2009 15:17:06 +0200, "Lys" wrote:


"Hans E Gretel" C6D67686.F3744%
Laid, criard et hors service, le site Désirs d'avenir.com présente







[...]

réactions sur Twitter.



Et ?...





Ne faites pas la jeune.



Ne faites pas la n'Douille...

--
Pierre Maurette
xyzt
Le #20159141
On Wed, 16 Sep 2009 15:57:32 +0200, Pierre Maurette

xyzt, le 16/09/2009 a écrit :
On Wed, 16 Sep 2009 15:17:06 +0200, "Lys" wrote:


"Hans E Gretel" C6D67686.F3744%
Laid, criard et hors service, le site Désirs d'avenir.com présente







[...]

réactions sur Twitter.



Et ?...





Ne faites pas la jeune.



Ne faites pas la n'Douille...



VIREz!
LeLapin
Le #20159711
Pierre Maurette se fendait de cette prose :

xyzt, le 16/09/2009 a écrit :
On Wed, 16 Sep 2009 15:17:06 +0200, "Lys" wrote:


"Hans E Gretel" news: C6D67686.F3744%
Laid, criard et hors service, le site Désirs d'avenir.com présente







[...]

réactions sur Twitter.



Et ?...





Ne faites pas la jeune.



Ne faites pas la n'Douille...



Encore vos relents colonialistes... Il faut vous faire soigner !

--
LeLapin
Julien
Le #20161921
> Encore vos relents colonialistes... Il faut vous faire soigner !



mais qu'est-ce qu'il raconte lui...
Julien
Le #20161911
> VIREz!



même pas en rêve
Claudie
Le #20163011
vidéo grotesque relatif au site :

(j'espere qu'il est lisible pas seulement pour les facebookiens ?)

http://www.facebook.com/video/video.php?v6744619395
LeLapin
Le #20163871
Julien se fendait de cette prose :

Encore vos relents colonialistes... Il faut vous faire soigner !



mais qu'est-ce qu'il raconte lui...





Il parle à Maurette. Faut suivre le fil :p

--
LeLapin
Publicité
Poster une réponse
Anonyme