Société de recouvrement, taux usurier

Le
Eric
Bonjour,

Il y plusieurs années, alors que j'étais cadre, j'avais pris un crédit
"revolving" auprès de ma banque. Peu après, je me suis retrouvé au chômage
et je n'ai plus pu honorer mes remboursements. S'en est suivie une longue et
douce descente aux enfers qui a abouti à un dossier banque de France de
surendettement avec moratoire de deux ans. Puis, au bout de deux ans, il a
bien fallu éponger les dettes et ma situtation ne s'était pas améliorée.
Elle avait empiré, s'ajoutant à mes galères de travail, séparation, décès
familiaux successifs etc. Le résultat final : un homme de 40 ans en miettes.
Il ne s'agit pas ici qu'on s'appitoye sur mon sort, aujourd'hui je vais
plutôt bien, mais le descriptif de ma situation de l'époque était nécessaire
pour décrire l'état d'esprit dans lequel je me trouvais.

Donc à ce moment là m'est tombée dessus la société de recouvrement qui m'a
fait signer un accord avec un échéancier de remboursement à raison de 100 ?
par mois pendant 3 ans (de mai 2003 à novembre 2007). J'ai signé, ne voyant
pas (ou peut être l'ai-je vu) que les intérêts de retard étaient de 12% par
mois. Et bien sûr, ce qui devait arriver arriva, j'ai eu des pb de
remboursement à plusieurs reprises (défaut de provision etc.).. Aujourd'hui,
je suis sur le point de solder cette histoire. Il ne me reste que 650 ? à
régler. je me suis enquis des intérêts de retard que j'avais payés : 1670 ?.

Je compte demander à la société "un geste" si j'arrive à solder ma dette en
une fois. Mais avant cela, je souhaitais savoir si de telles pratiques aussi
peu louables sont légales. J'imagine que oui, mais ne sait-on jamais ?

merci.

Eric.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
edgar
Le #15817881
"Eric" 4783a127$0$22255$
Bonjour,

Il y plusieurs années, alors que j'étais cadre, j'avais pris un crédit
"revolving" auprès de ma banque. Peu après, je me suis retrouvé au chômage
et je n'ai plus pu honorer mes remboursements. S'en est suivie une longue


et
douce descente aux enfers qui a abouti à un dossier banque de France de
surendettement avec moratoire de deux ans. Puis, au bout de deux ans, il a
bien fallu éponger les dettes et ma situtation ne s'était pas améliorée.
Elle avait empiré, s'ajoutant à mes galères de travail, séparation, décès
familiaux successifs etc. Le résultat final : un homme de 40 ans en


miettes.
Il ne s'agit pas ici qu'on s'appitoye sur mon sort, aujourd'hui je vais
plutôt bien, mais le descriptif de ma situation de l'époque était


nécessaire
pour décrire l'état d'esprit dans lequel je me trouvais.

Donc à ce moment là m'est tombée dessus la société de recouvrement qui m'a
fait signer un accord avec un échéancier de remboursement à raison de 100


?
par mois pendant 3 ans (de mai 2003 à novembre 2007). J'ai signé, ne


voyant
pas (ou peut être l'ai-je vu) que les intérêts de retard étaient de 12%


par
... mois. Et bien sûr, ce qui devait arriver arriva, j'ai eu des pb de
remboursement à plusieurs reprises (défaut de provision etc.)..


Aujourd'hui,
je suis sur le point de solder cette histoire. Il ne me reste que 650 ? à
régler. je me suis enquis des intérêts de retard que j'avais payés : 1670


?.

Je compte demander à la société "un geste" si j'arrive à solder ma dette


en
une fois. Mais avant cela, je souhaitais savoir si de telles pratiques


aussi
peu louables sont légales. J'imagine que oui, mais ne sait-on jamais ?

merci.

Eric.




12% par mois est un taux usurier (en general de 16 a 19% PAR AN) suivant les
epoques
Eric
Le #15817451
>>



12% par mois est un taux usurier (en general de 16 a 19% PAR AN) suivant
les
epoques



merci de votre réponse.

mais du fait que j'ai accepté les termes des conditions de recouvrement,
j'imagine que je n'ai plus aucun recours ?

Eric.
edgar
Le #15817341
"Eric" 4784b513$0$20953$

>>
>>
> 12% par mois est un taux usurier (en general de 16 a 19% PAR AN) suivant
> les
> epoques

merci de votre réponse.

mais du fait que j'ai accepté les termes des conditions de recouvrement,
j'imagine que je n'ai plus aucun recours ?

Eric.




absolument pas
quand une clause d'un contrat est contraire a la loi ou a un decret, elle
est reputee nulle et non avenue.
Vous devriez les contacter pour connaitre le mode de calcul et le taux qui
ont servi a calculer les agios.
Ensuite, vous pourrez leur parler de "taux usurier" et d'associations de
consommateurs
Si vous ne vous etes pas trompe dans vos calculs, je pense qu'ils reviseront
les leurs.
Eric
Le #15817191
"edgar" 4784c674$0$5745$

"Eric" 4784b513$0$20953$

>>
>>
> 12% par mois est un taux usurier (en general de 16 a 19% PAR AN)
> suivant
> les
> epoques

merci de votre réponse.

mais du fait que j'ai accepté les termes des conditions de recouvrement,
j'imagine que je n'ai plus aucun recours ?

Eric.




absolument pas
quand une clause d'un contrat est contraire a la loi ou a un decret, elle
est reputee nulle et non avenue.
Vous devriez les contacter pour connaitre le mode de calcul et le taux qui
ont servi a calculer les agios.
Ensuite, vous pourrez leur parler de "taux usurier" et d'associations de
consommateurs
Si vous ne vous etes pas trompe dans vos calculs, je pense qu'ils
reviseront
les leurs.



Merci,

je viens justement d'avoir un appel d'eux car je leur avais demandé ce jour
un récapitulatif de tout ce que j'ai payé depuis 2003. je leur ai demandé de
m'envoyer le tableau d'échelonnement des payements effectués (le calendrier
donc). ils m'ont répondu qu'ils pouvaient m'envoyer un récapitulatif, mais
non détaillé et qu'ils ne pouvaient pas m'envoyer les infos sur les taux
d'intérêt !!!! je venais de regarder la convention de recouvrement que
j'avais signée et celle-ci parlait en fait de 11,80% AN et non pas par mois.
La personne que j'ai eue au téléphone m'a dit que leur ordinateur ramenait
cela à 11,80% par mois et qu'il n'y avait pas de logique à cela. Je pense
que vais prendre un avocat.

Merci en tous cas pour vos réponses.

Eric.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme