Soovenir.com recrute des photographes amateurs ou pro

Le
fhuet75
Dans le cadre du développement de notre société, nous recherchons des
personnes passionnées par la photographie (professionnelles ou pas
encore). En devenant photographe pour Soovenir, nous vous proposons de
vivre de votre passion en vous libérant des contraintes : prenez des
clichés et nous nous occupons de tout le reste !
> Rendez-vous sur http://www.soovenir.com, rubrique "En savoir plus".
> Pour nous contacter : http://www.soovenir.com/user/contact
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
  • Paint.COM est un logiciel d'édition d'images pour le système d'exploitation Windows.
  • Il s'agit d'un widget qui permet d'effectuer une recherche dans la boutique en ligne ...
Vos réponses Page 1 / 7
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jean-Pierre Roche
Le #19426631
a écrit :
Dans le cadre du développement de notre société, nous recherchons des
personnes passionnées par la photographie (professionnelles ou pas
encore). En devenant photographe pour Soovenir, nous vous proposons de
vivre de votre passion en vous libérant des contraintes : prenez des
clichés et nous nous occupons de tout le reste !
Rendez-vous sur http://www.soovenir.com, rubrique "En savoir plus".
Pour nous contacter : http://www.soovenir.com/user/contact





Hum... Vous êtes certain que ce genre d'activité peut entrer
dans la catégorie "photographe d'art" et profession libérale ?
A priori c'est une activité *commerciale* qui n'a rien de
neuf. Ca c'est fait bien avant le numérique...

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Ghost-Rider
Le #19427541
Jean-Pierre Roche a écrit :

Hum... Vous êtes certain que ce genre d'activité peut entrer dans la
catégorie "photographe d'art" et profession libérale ?
A priori c'est une activité *commerciale* qui n'a rien de neuf. Ça c'est
fait bien avant le numérique...



Il faut voir la concurrence entre les photo-filmeurs (et filmeuses) à
Cannes pendant le festival. Ils se marchent littéralement les uns sur
les autres.
http://cjoint.com/data/fBtmwDftiP.htm
Je me demande bien comment ils peuvent vivre de leur activité.
Curieusement, il y a très peu de disputes.
La photo adoucit les moeurs.

--
Ghost Rider

"Aimez-vous les uns les autres".
Jésus-Christ
Delestaque
Le #19427661
Jean-Pierre Roche wrote:
a écrit :
Dans le cadre du développement de notre société, nous recherchons des
personnes passionnées par la photographie (professionnelles ou pas
encore). En devenant photographe pour Soovenir, nous vous proposons
de vivre de votre passion en vous libérant des contraintes : prenez
des clichés et nous nous occupons de tout le reste !
Rendez-vous sur http://www.soovenir.com, rubrique "En savoir plus".
Pour nous contacter : http://www.soovenir.com/user/contact





Hum... Vous êtes certain que ce genre d'activité peut entrer
dans la catégorie "photographe d'art" et profession libérale ?
A priori c'est une activité *commerciale* qui n'a rien de
neuf. Ca c'est fait bien avant le numérique...



ah bon, c'est crossposté, j'avais répondu sur " photo " que le filmage ou la
photo stop c'était quand même pas quelque chose de nouveau, et que c'est des
coups à se retrouver à l'hopital .
Bref un attrappe nigaud de plus.

--
G.Ricco
Delestaque
Le #19427651
Ghost-Rider wrote:
Jean-Pierre Roche a écrit :

Hum... Vous êtes certain que ce genre d'activité peut entrer dans la
catégorie "photographe d'art" et profession libérale ?
A priori c'est une activité *commerciale* qui n'a rien de neuf. Ça
c'est fait bien avant le numérique...



Il faut voir la concurrence entre les photo-filmeurs (et filmeuses) à
Cannes pendant le festival. Ils se marchent littéralement les uns sur
les autres.
http://cjoint.com/data/fBtmwDftiP.htm
Je me demande bien comment ils peuvent vivre de leur activité.
Curieusement, il y a très peu de disputes.
La photo adoucit les moeurs.



Faut une sacré santé pour faire ça, j'ai fait un peu, ça m'a paru aussi
stupide que garçon de café.
Catégorie " photographe d'art " mort de rire, comme artiste photographe, en
revanche pour ce genre d'activité, il vaut mieux faire net.
ce qui est en contradiction totale avec cette notion assez évasive d'artiste
photographe.

--
G.Ricco
Delestaque
Le #19428361
Ghost-Rider wrote:
Jean-Pierre Roche a écrit :

Hum... Vous êtes certain que ce genre d'activité peut entrer dans la
catégorie "photographe d'art" et profession libérale ?
A priori c'est une activité *commerciale* qui n'a rien de neuf. Ça
c'est fait bien avant le numérique...





Je viens de regarder les conditions, déjà, le tarif , a l'adresse joindre,
impossible de faire un copié collé pour la mettre dans le navigateur,
pratique.
Ensuite, pour te faire payer, il te faut un numéro Siret, pour un amateur
c'est plutôt rare.
je vais regerder rue Sauffroy, là où est le siège de la société, pas plus
paumé que cette rue d'ailleurs, voir si ce n'est pas une adresse boîte à
lettres.

--
G.Ricco
GG
Le #19433781
Bonjour,

je vais regerder rue Sauffroy, là où est le siège de la société, pas
plus paumé que cette rue d'ailleurs, voir si ce n'est pas une adresse
boîte à lettres.



En tous les cas, le propriétaire du nom de domaine ne se
cache pas donc on peut penser que son activité n'a rien
d'illégal, maintenant qui essaie de faire du business rien
de bien méchant si certains veulent s'y faire prendre.
http://www.raynette.fr/services/whois/index.php?action=domain_info&domain=soovenir.com
--
Cordialement.
GG.
Delestaque
Le #19434081
GG wrote:
Bonjour,

je vais regerder rue Sauffroy, là où est le siège de la société, pas
plus paumé que cette rue d'ailleurs, voir si ce n'est pas une adresse
boîte à lettres.



En tous les cas, le propriétaire du nom de domaine ne se
cache pas donc on peut penser que son activité n'a rien
d'illégal, maintenant qui essaie de faire du business rien
de bien méchant si certains veulent s'y faire prendre.
http://www.raynette.fr/services/whois/index.php?action=domain_info&domain=soovenir.com



L'astuce consistant à être en règle pour exploiter son commerce, bien sûr
Maintenant ils disent faire appel aussi a des non professionnels mais ne
paye que sur présentation d'une facture, comment établit on une facture sans
être soi même parfaitement en règle ?

--
G.Ricco
Ghost-Rider
Le #19434541
Delestaque a écrit :

L'astuce consistant à être en règle pour exploiter son commerce, bien sûr
Maintenant ils disent faire appel aussi a des non professionnels mais ne
paye que sur présentation d'une facture, comment établit on une facture sans
être soi même parfaitement en règle ?



Fiscalement, tu as toujours le droit, et même tu bénéficies de régimes
favorables pour les BIC et la TVA.
Même un particulier peut faire une facture, et il aura la franchise de
TVA. S'il le fait d'une manière habituelle, il devient commerçant (ou
artisan) et doit s'inscrire au RC ou au RM.
C'est socialement que c'est la plaie car la Sécu/CAF/Assedic te fait
payer des acomptes élevés basés sur tes recettes après une période de
franchise de paiements. Tout ton bénéfice y passe.
Maintenant, il y a le régime de l'auto-entrepreneur, très simplifié mais
pas nécessairement plus avantageux car la ponction libératoire d'impôts
et de charges sociales est importante: 27% de tes recettes,
bénéficiaires ou pas.
La vraie solution, c'est d'être au vrai réel (pas au mini-réel, hein !),
avec une vraie compta, un vrai bilan, un vrai compte de résultat. Là, si
tu fais des pertes, tu ne payes pas, en plus, des impôts sur un bénéfice
que tu ne réalises pas.

La société Soovenir existe bien, enregistrée et tout...
--
Ghost Rider

"Aimez-vous les uns les autres".
Jésus-Christ
Delestaque
Le #19435251
Ghost-Rider wrote:
Delestaque a écrit :

L'astuce consistant à être en règle pour exploiter son commerce,
bien sûr Maintenant ils disent faire appel aussi a des non
professionnels mais ne paye que sur présentation d'une facture,
comment établit on une facture sans être soi même parfaitement en
règle ?



Fiscalement, tu as toujours le droit, et même tu bénéficies de régimes
favorables pour les BIC et la TVA.
Même un particulier peut faire une facture, et il aura la franchise de
TVA. S'il le fait d'une manière habituelle, il devient commerçant (ou
artisan) et doit s'inscrire au RC ou au RM.
C'est socialement que c'est la plaie car la Sécu/CAF/Assedic te fait
payer des acomptes élevés basés sur tes recettes après une période de
franchise de paiements. Tout ton bénéfice y passe.
Maintenant, il y a le régime de l'auto-entrepreneur, très simplifié
mais pas nécessairement plus avantageux car la ponction libératoire
d'impôts et de charges sociales est importante: 27% de tes recettes,
bénéficiaires ou pas.
La vraie solution, c'est d'être au vrai réel (pas au mini-réel, hein
!), avec une vraie compta, un vrai bilan, un vrai compte de résultat.
Là, si tu fais des pertes, tu ne payes pas, en plus, des impôts sur
un bénéfice que tu ne réalises pas.

La société Soovenir existe bien, enregistrée et tout...



Qu elle xiste ou pas, bon, c'est bien qu'elle esiste, maintenant tu les
exposes toi même les modalités de fonctionnement, faut avoir du courage et
s'il faut en passer par tout ça, pour faire du filmage, quelle blague.

--
G.Ricco
Ghost-Rider
Le #19436101
Delestaque a écrit :

Qu elle xiste ou pas, bon, c'est bien qu'elle esiste, maintenant tu les
exposes toi même les modalités de fonctionnement, faut avoir du courage et
s'il faut en passer par tout ça, pour faire du filmage, quelle blague.



En France, les fonctionnaires n'aiment pas les entrepreneurs, alors,
créer une entreprise est un incroyable parcours du combattant.
Avec le régime de l'auto-entrepreneur, on est enfin sur une voie plus
positive.
Y'a pas, Sarko, il est bon !

--
Ghost Rider

"Aimez-vous les uns les autres".
Jésus-Christ
Publicité
Poster une réponse
Anonyme