soufflez vous saurez ?

Le
Séb.
Bonjour,

en regardant pour la millième fois le spot "souflez vous saurez", av=
ec des
amis nous nous posons la question suivante:

nous mangeons et buvons un peu, normal en ces périodes de fêtes=


nous prenons chacun un éthylotest, qui dit : toi tu peux conduire, t=
oi non,
jusque là ok

je suis "bon pour conduire", je prend le volant, 5 km plus loin je me fai=
s
contrôler positif par les gendarmes.

logiquement je prends d'office une suspension, une amende etc.

question :

puisque j'ai un éthylotest "négatif" avec moi, est-ce valable p=
our dire :
j'ai soufflé, ca m'a dit que je pouvais conduire ? (sachant qu'il au=
ra
continué à virer pendant le temps du trajet, déjà tes=
té)

qui est responsable ?

parce que je veux bien qu'on me dise : testez-vous avant de prendre le
volant, mais pas dans ce cas qu'on me sanctionne alors que j'ai pris le
volant en toute "bonne foi" sur la base d'un test vendu comme fiable
permettant de savoir si on "peut" ou "ne peut pas" conduire ?

Séb.
PS : meilleurs voeux à toutes et tous
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 4
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
www.juristprudence.c.la
Le #15821671
""Séb.""
je suis "bon pour conduire", je prend le volant, 5 km plus loin je me fais
contrôler positif par les gendarmes.


/.../
puisque j'ai un éthylotest "négatif" avec moi, est-ce valable pour dire :
j'ai soufflé, ca m'a dit que je pouvais conduire ?



à l'instant du contrôle, par une personne habilitée, avec un appareil de
mesure agréé, il importera peu que : avant, ailleurs, dans d'autres
circonstances, avec un autre appareil, sur l'éventuelle même personne, soit
fugacement apparue une " indication"... prétendue pertinente

qui est responsable ?



de ton état ? ===> TOI !


parce que je veux bien qu'on me dise : testez-vous avant de prendre le
volant, mais pas dans ce cas qu'on me sanctionne alors que j'ai pris le
volant en toute "bonne foi"



il ne s'agira pas d'une appréciation moralisatrice visant la "bonne" ou
"mauvaise" foi, mais plus exactement d'une simple constation objective sur
le taux d'alcoolémie
nobody
Le #15821661
www.juristprudence.c.la a écrit :
""Séb.""
je suis "bon pour conduire", je prend le volant, 5 km plus loin je me fais
contrôler positif par les gendarmes.


/.../
puisque j'ai un éthylotest "négatif" avec moi, est-ce valable pour dire :
j'ai soufflé, ca m'a dit que je pouvais conduire ?



à l'instant du contrôle, par une personne habilitée, avec un appareil de
mesure agréé, il importera peu que : avant, ailleurs, dans d'autres
circonstances, avec un autre appareil, sur l'éventuelle même personne, soit
fugacement apparue une " indication"... prétendue pertinente

qui est responsable ?



de ton état ? ===> TOI !


parce que je veux bien qu'on me dise : testez-vous avant de prendre le
volant, mais pas dans ce cas qu'on me sanctionne alors que j'ai pris le
volant en toute "bonne foi"



il ne s'agira pas d'une appréciation moralisatrice visant la "bonne" ou
"mauvaise" foi, mais plus exactement d'une simple constation objective sur
le taux d'alcoolémie






vu les marges d'erreur des ethylotests sauf evolution de la legislation
seul la prise de sang fait fois l'ethylotest est un test permettant de
filtré les personne a qui la prise de sang doit etre faite et touyjour
sauf evolution la verbalisation sur la fois de l'ethylotest est illegale
NM
Le #15821651
hello nobody you wrote

www.juristprudence.c.la a écrit :
""Séb.""
je suis "bon pour conduire", je prend le volant, 5 km plus loin je
me fais contrôler positif par les gendarmes.


/.../
puisque j'ai un éthylotest "négatif" avec moi, est-ce valable pour
dire : j'ai soufflé, ca m'a dit que je pouvais conduire ?



à l'instant du contrôle, par une personne habilitée, avec un
appareil de mesure agréé, il importera peu que : avant, ailleurs,
dans d'autres circonstances, avec un autre appareil, sur
l'éventuelle même personne, soit fugacement apparue une "
indication"... prétendue pertinente
qui est responsable ?



de ton état ? ===> TOI !


parce que je veux bien qu'on me dise : testez-vous avant de prendre
le volant, mais pas dans ce cas qu'on me sanctionne alors que j'ai
pris le volant en toute "bonne foi"



il ne s'agira pas d'une appréciation moralisatrice visant la "bonne"
ou "mauvaise" foi, mais plus exactement d'une simple constation
objective sur le taux d'alcoolémie






vu les marges d'erreur des ethylotests sauf evolution de la
legislation seul la prise de sang fait fois l'ethylotest est un test
permettant de filtré les personne a qui la prise de sang doit etre
faite et touyjour sauf evolution la verbalisation sur la fois de
l'ethylotest est illegale



Le spot est une aberration qui pourrait faire croire que :


http://www.securiteroutiere.equipement.gouv.fr/vos-infos/presse/communiques/4-2007/CP_22-11-07.html

Alors que l' on sait bien si l'on a bu ou non ...

A la votre ;-)
Séb.
Le #15821641
nobody a écrit :
www.juristprudence.c.la a écrit :
""Séb.""
je suis "bon pour conduire", je prend le volant, 5 km plus loin je me
fais contrôler positif par les gendarmes.


/.../
puisque j'ai un éthylotest "négatif" avec moi, est-ce valab le pour
dire : j'ai soufflé, ca m'a dit que je pouvais conduire ?



à l'instant du contrôle, par une personne habilitée, av ec un appareil
de mesure agréé, il importera peu que : avant, ailleurs, dan s d'autres
circonstances, avec un autre appareil, sur l'éventuelle même personne,
soit fugacement apparue une " indication"... prétendue pertinente

qui est responsable ?



de ton état ? ===> TOI !


parce que je veux bien qu'on me dise : testez-vous avant de prendre
le volant, mais pas dans ce cas qu'on me sanctionne alors que j'ai
pris le volant en toute "bonne foi"



il ne s'agira pas d'une appréciation moralisatrice visant la "bon ne"
ou "mauvaise" foi, mais plus exactement d'une simple constation
objective sur le taux d'alcoolémie






vu les marges d'erreur des ethylotests sauf evolution de la legislation
seul la prise de sang fait fois l'ethylotest est un test permettant de
filtré les personne a qui la prise de sang doit etre faite et touy jour
sauf evolution la verbalisation sur la fois de l'ethylotest est illegal e



j'en conclue donc que c'est juste "informatif" et que si je prends le
volant sur la couleur de mon ethylotest je peux quand même me faire gauler.

jurisp : je sais mais la question que je pose est de droit : on nous inci te
à acheter des ballons, si c'est pour se faire gauler derrière a lors que ca
disait que tu pouvais conduire, à quoi bon ?

nobody : m'étant déjà fait gauler, j'ai vu un mec au tribu nal ressoritr
peinard avec anulation des poursuites au motif que la maréchaussé e ne
l'avait pas fait souffler dans un ethylotest avant de la faire dans un
ethylomètre...
nobody
Le #15821631
Séb. a écrit :
nobody a écrit :
www.juristprudence.c.la a écrit :
""Séb.""
je suis "bon pour conduire", je prend le volant, 5 km plus loin je
me fais contrôler positif par les gendarmes.


/.../
puisque j'ai un éthylotest "négatif" avec moi, est-ce valable pour
dire : j'ai soufflé, ca m'a dit que je pouvais conduire ?



à l'instant du contrôle, par une personne habilitée, avec un appareil
de mesure agréé, il importera peu que : avant, ailleurs, dans
d'autres circonstances, avec un autre appareil, sur l'éventuelle même
personne, soit fugacement apparue une " indication"... prétendue
pertinente

qui est responsable ?



de ton état ? ===> TOI !


parce que je veux bien qu'on me dise : testez-vous avant de prendre
le volant, mais pas dans ce cas qu'on me sanctionne alors que j'ai
pris le volant en toute "bonne foi"



il ne s'agira pas d'une appréciation moralisatrice visant la "bonne"
ou "mauvaise" foi, mais plus exactement d'une simple constation
objective sur le taux d'alcoolémie






vu les marges d'erreur des ethylotests sauf evolution de la
legislation seul la prise de sang fait fois l'ethylotest est un test
permettant de filtré les personne a qui la prise de sang doit etre
faite et touyjour sauf evolution la verbalisation sur la fois de
l'ethylotest est illegale



j'en conclue donc que c'est juste "informatif" et que si je prends le
volant sur la couleur de mon ethylotest je peux quand même me faire gauler.

jurisp : je sais mais la question que je pose est de droit : on nous
incite à acheter des ballons, si c'est pour se faire gauler derrière
alors que ca disait que tu pouvais conduire, à quoi bon ?




on t'incite aussi a mettre ta ceinture de securité mais cela ne garantie
pas la survie en cas de d'accident



nobody : m'étant déjà fait gauler, j'ai vu un mec au tribunal ressoritr
peinard avec anulation des poursuites au motif que la maréchaussée ne
l'avait pas fait souffler dans un ethylotest avant de la faire dans un
ethylomètre...



probablement un vice de procedure: la procedure indique sans doute
ethylotest et ethylometre si ethylotest positif
Séb.
Le #15821621
nobody a écrit :
Séb. a écrit :
nobody a écrit :
www.juristprudence.c.la a écrit :
""Séb.""
je suis "bon pour conduire", je prend le volant, 5 km plus loin je
me fais contrôler positif par les gendarmes.


/.../
puisque j'ai un éthylotest "négatif" avec moi, est-ce val able pour
dire : j'ai soufflé, ca m'a dit que je pouvais conduire ?



à l'instant du contrôle, par une personne habilitée, avec un
appareil de mesure agréé, il importera peu que : avant, ai lleurs,
dans d'autres circonstances, avec un autre appareil, sur
l'éventuelle même personne, soit fugacement apparue une "
indication"... prétendue pertinente

qui est responsable ?



de ton état ? ===> TOI !


parce que je veux bien qu'on me dise : testez-vous avant de prendre
le volant, mais pas dans ce cas qu'on me sanctionne alors que j'ai
pris le volant en toute "bonne foi"



il ne s'agira pas d'une appréciation moralisatrice visant la "b onne"
ou "mauvaise" foi, mais plus exactement d'une simple constation
objective sur le taux d'alcoolémie






vu les marges d'erreur des ethylotests sauf evolution de la
legislation seul la prise de sang fait fois l'ethylotest est un test
permettant de filtré les personne a qui la prise de sang doit et re
faite et touyjour sauf evolution la verbalisation sur la fois de
l'ethylotest est illegale



j'en conclue donc que c'est juste "informatif" et que si je prends le
volant sur la couleur de mon ethylotest je peux quand même me fai re
gauler.

jurisp : je sais mais la question que je pose est de droit : on nous
incite à acheter des ballons, si c'est pour se faire gauler derri ère
alors que ca disait que tu pouvais conduire, à quoi bon ?




on t'incite aussi a mettre ta ceinture de securité mais cela ne ga rantie
pas la survie en cas de d'accident




c'est là le sens de mon interrogation :
on fait "croire" qu'il suffit d'acheter un "stylo" à 1 euro, de souf fler et
hop je peux conduire

combien vont se faire gauler après un test valable ?

quid des responsabilités ?

en gros : je souffle, ca me dit ok, je me fait arrêter 2 km plus loi n, suis
"mort"




nobody : m'étant déjà fait gauler, j'ai vu un mec au tr ibunal
ressoritr peinard avec anulation des poursuites au motif que la
maréchaussée ne l'avait pas fait souffler dans un ethylotest avant de
la faire dans un ethylomètre...



probablement un vice de procedure: la procedure indique sans doute
ethylotest et ethylometre si ethylotest positif


Olivier B.
Le #15821611
On Mon, 31 Dec 2007 14:26:31 +0100, "Séb."

puisque j'ai un éthylotest "négatif" avec moi, est-ce valable pour dire :
j'ai soufflé, ca m'a dit que je pouvais conduire ? (sachant qu'il aura
continué à virer pendant le temps du trajet, déjà testé)

qui est responsable ?

parce que je veux bien qu'on me dise : testez-vous avant de prendre le
volant, mais pas dans ce cas qu'on me sanctionne alors que j'ai pris le
volant en toute "bonne foi" sur la base d'un test vendu comme fiable
permettant de savoir si on "peut" ou "ne peut pas" conduire ?



en bonne foi vous ne pouve aussi ignorer que le taux d'alcoolemie dans
le sang continue d'augmenter apres la derniere prise d'alcool...

--
http://olivier.2a.free.fr/
pas de turlututu. apres l'@robase
Moisse
Le #15821601
D'une plume alerte, dans le message
4779099c$0$861$,
"Séb."




c'est là le sens de mon interrogation :
on fait "croire" qu'il suffit d'acheter un "stylo" à 1 euro, de
souffler et hop je peux conduire

combien vont se faire gauler après un test valable ?

quid des responsabilités ?

en gros : je souffle, ca me dit ok, je me fait arrêter 2 km plus
loin, suis "mort"




Oui, et celui que tu as renversé alors qu'il se promenait sur le
trottoir aussi.
Alors sur un groupe de droit, parlons droit.
Lorsqu'on achète un article, c'est dans un but, avec des conditions de
vente et une notice d'utilisation.
Les lire éclaire tout de suite le débat sur la fiabilité et la
consistance du test, même pratiqué avec un instrument électronique.
Avec des précautions du style :
==/extrait "alcopass"
2. Information sur les Produits
Les Ethylotests présentés ne peuvent en aucun cas se substituer aux
instruments de mesure utilisés dans le cadre de la médecine légale.
AlcoPASS précise bien qu'en aucun cas, les indications fournies sur les
produits vendus, ne sauraient constituer une autorisation de conduire ou
autre. AlcoPASS s'engage à fournir pour chaque produit mis en vente sur
son site, les caractéristiques nécessaires au respect de l'Article L
111-1 du Code de la Consommation.
==/ code de la consimmation L111-1
Tout professionnel vendeur de biens ou prestataire de services doit,
avant la conclusion du contrat, mettre le consommateur en mesure de
connaître les caractéristiques essentielles du bien ou du service.
==/
Pour le reste tout a déja été dit par d'autres intervenants.
Bonnes fêtes tout de même




--
Moisse
Nospam : sans doute

sobeol
Le #15821561
"Séb." a ecrit

j'en conclue donc que c'est juste "informatif" et que si je prends le volant
sur la couleur de mon ethylotest je peux quand même me faire gauler.


Absolument ! , mais l'information rendue est sur les modeles conformes
toujours par defaut (le virage de la coloration se produisant quasi
toujours en deça du taux legal, bien sur dés lors que la procedure est
strictement respectée) .

jurisp : je sais mais la question que je pose est de droit : on nous incite à
acheter des ballons, si c'est pour se faire gauler derrière alors que ca
disait que tu pouvais conduire, à quoi bon ?



"ça" (l'ethylotest) ne carecterise jamais le taux legal

nobody : m'étant déjà fait gauler, j'ai vu un mec au tribunal ressoritr
peinard avec anulation des poursuites au motif que la maréchaussée ne l'avait
pas fait souffler dans un ethylotest avant de la faire dans un ethylomètre...



dans certains cas bien defendus c'est un cas inevitable de relaxe ;o) .

Sof
Séb.
Le #15821541
Olivier B. a écrit :
On Mon, 31 Dec 2007 14:26:31 +0100, "Séb."

puisque j'ai un éthylotest "négatif" avec moi, est-ce valabl e pour dire :
j'ai soufflé, ca m'a dit que je pouvais conduire ? (sachant qu'il aura
continué à virer pendant le temps du trajet, déjà testé)

qui est responsable ?

parce que je veux bien qu'on me dise : testez-vous avant de prendre le
volant, mais pas dans ce cas qu'on me sanctionne alors que j'ai pris l e
volant en toute "bonne foi" sur la base d'un test vendu comme fiable
permettant de savoir si on "peut" ou "ne peut pas" conduire ?



en bonne foi vous ne pouve aussi ignorer que le taux d'alcoolemie dans
le sang continue d'augmenter apres la derniere prise d'alcool...




ca je sais...

bon c'était juste pour savoir.
j'en conclue que c'est un poil limite trmoperie leur pub, bonne pour le s
gogos qui vont dire : j'ai soufflé, j'étais ok. monsieur mais n on, vous êtes
à 2g ;-)

oups ca devait être les bulles

Bonne soirée tout le monde et à l'an prochain

Séb.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme