Spéciale GR (de l'utilité des superzooms)

Le
Jean-Pierre Roche
une photo impromptue en passant (non recadrée !)

http://cjoint.com/?CGtkjd3FOev


--
Jean-Pierre Roche
jproche@sanspubnumericable.com
enlever sanspub pour m'écrire
Questions / Réponses high-tech
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 5
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
jdanield
Le #25552162
Le 19/07/2013 10:10, Jean-Pierre Roche a écrit :
une photo impromptue en passant (non recadrée !)

http://cjoint.com/?CGtkjd3FOev




me plait bien. Si on veut chipoter (on est là pour ça), il manque un
bout de la queue du cheval et pour le coup pourquoi f8? un peu moins
de profondeur de champ aurait été mieux

mais j'admire le coup d’œil du cadrage quand même

jdd
Jean-Pierre Roche
Le #25552202
Le 19/07/2013 10:47, jdanield a écrit :

une photo impromptue en passant (non recadrée !)

http://cjoint.com/?CGtkjd3FOev




me plait bien. Si on veut chipoter (on est là pour ça), il
manque un bout de la queue du cheval et pour le coup
pourquoi f8? un peu moins de profondeur de champ aurait été
mieux



Le sujet est loin d'être plan... Dans cette taille ce n'est
pas sensible mais si je faisais tirer un 50 X 75 la tête du
cheval serait déjà un peu floue... Donc on voit un peu plus
les spectateurs mais l'ensemble du sujet est relativement
net. La queue c'est un compromis, j'ai plusieurs photos où
l'arrière du cheval est plus ou moins coupé pour laisser un
peu d'espace devant.

mais j'admire le coup d’œil du cadrage quand même



Merci ! C'est pris de derrière un grillage, il fallait jouer
avec lui et avec les déplacements du sujet...


--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Ghost-Rider
Le #25552242
Le 19/07/2013 10:10, Jean-Pierre Roche a écrit :
une photo impromptue en passant (non recadrée !)

http://cjoint.com/?CGtkjd3FOev



Oui, très pratiques ces super-zooms, on a toujours le bon objectif sur
le boîtier, quoi qu'il arrive.
C'est quel objectif ? Les EXIF ne donnent ni la distance, ni le mode
d'AF, ce qui est le cas de mon 18-300.
Le D7100 a l'air de bien marcher, le grain est invisible à 1600 iso sur
cette réduction.

Détail qui a son importance : c'est un rare cheval "blanc",
reconnaissable à sa peau rose aux naseaux. Les chevaux "blancs" dont la
peau est grise sont "gris".
Il a l'air bien monté (bien qu'on ne voie pas s'il a encore ses
testicules) et volontaire et porte un mors à branches. Il s'agit donc
peut-être d'un étalon (non castré) et non d'un hongre (castré).
Le chanfrein (l'avant de la tête) semble concave, il s'agirait donc
peut-être d'un Lipizzan.
L'uniforme de la cavalière semble être celui de l'École espagnole
d'équitation de Vienne.
Donc, sauf erreur, il s'agit d'un étalon Lipizzan blanc de l'École
espagnole d'équitation de Vienne, en démonstration de dressage de Haute
École.
jdanield
Le #25552262
Le 19/07/2013 11:37, Ghost-Rider a écrit :

Donc, sauf erreur, il s'agit d'un étalon Lipizzan blanc de l'École
espagnole d'équitation de Vienne, en démonstration de dressage de
Haute École.



ce qui est curieux c'est que le public à l'air familial et clairsemé :-)

jdd
Stephane Legras-Decussy
Le #25552332
Le 19/07/2013 11:12, Jean-Pierre Roche a écrit :

Le sujet est loin d'être plan... Dans cette taille ce n'est pas sensible
mais si je faisais tirer un 50 X 75 la tête du cheval serait déjà un peu
floue...



yep, je le vois déja sur mon netbook

si je devais chipoter, je dirais qu'il faut
gommer le bidule jaune fluo en bas droit qui
est bien laid... 10s de boulot.
Ghost-Rider
Le #25552322
Le 19/07/2013 11:55, jdanield a écrit :
Le 19/07/2013 11:37, Ghost-Rider a écrit :

Donc, sauf erreur, il s'agit d'un étalon Lipizzan blanc de l'École
espagnole d'équitation de Vienne, en démonstration de dressage de
Haute École.



ce qui est curieux c'est que le public à l'air familial et clairsemé :-)



Les EXIF nous renseignent : Parc de la Villette, 21/6/2013, 10 heures du
matin.
A JPR de préciser mais il s'agirait d'une matinale des écuyers, voir
plus bas dans ce document :
http://www.villette.com/ressources/files/2/7498,DP-BART-6mars.pdf
Entrée libre, un vendredi matin, donc pour un public de connaisseurs
et/ou de fauchés.
Ghost-Rider
Le #25552312
Le 19/07/2013 12:28, Stephane Legras-Decussy a écrit :
Le 19/07/2013 11:12, Jean-Pierre Roche a écrit :

Le sujet est loin d'être plan... Dans cette taille ce n'est pas sensible
mais si je faisais tirer un 50 X 75 la tête du cheval serait déjà un peu
floue...



yep, je le vois déja sur mon netbook

si je devais chipoter, je dirais qu'il faut
gommer le bidule jaune fluo en bas droit qui
est bien laid... 10s de boulot.



Et éliminer la Vierge et l'Enfant Jésus à gauche, et pourquoi pas
assombrir toutes ces têtes et ces vêtements clairs.
Ghost-Rider
Le #25552372
Le 19/07/2013 12:28, Ghost-Rider a écrit :
Le 19/07/2013 11:55, jdanield a écrit :
Le 19/07/2013 11:37, Ghost-Rider a écrit :

Donc, sauf erreur, il s'agit d'un étalon Lipizzan blanc de l'École
espagnole d'équitation de Vienne, en démonstration de dressage de
Haute École.



ce qui est curieux c'est que le public à l'air familial et clairsemé :-)



Les EXIF nous renseignent : Parc de la Villette, 21/6/2013, 10 heures du
matin.
A JPR de préciser mais il s'agirait d'une matinale des écuyers, voir
plus bas dans ce document :
http://www.villette.com/ressources/files/2/7498,DP-BART-6mars.pdf
Entrée libre, un vendredi matin, donc pour un public de connaisseurs
et/ou de fauchés.



Il semblerait d'ailleurs qu'il ne s'agisse pas de l’École de Vienne mais
de l'Académie du spectacle de Versailles :
http://www.youtube.com/watch?v=tgLlbfhDxlk
Les chevaux et les uniformes sont bien proches.
Toutes mes excuses au forum, outré de cette erreur impardonnable.
Je dois cependant préciser que la Haute École n'est pas du tout ma tasse
de thé et que les spectacles de Bartabas me laissent complètement
indifférent, voire hostile car le cheval n'est plus qu'une machine de
cirque.
LeLapin
Le #25552452
Le Fri, 19 Jul 2013 12:45:28 +0200
Ghost-Rider
les spectacles de Bartabas me laissent complètement
indifférent, voire hostile car le cheval n'est plus qu'une machine d e
cirque.



Le relationnel entre Bartabas et ses chevaux est incomparablement plus
empathique que chez tous les dresseurs, éleveurs ou éducateurs équins
que je connaisse. Quoiqu'encore pas assez à mon goût perso, mais sur ce
sujet je suis un extrémiste.

Tu devrais aller le voir bosser pendant la création des numéros. Chez
lui je vois plutôt les chevaux comme des "performers", limite des
artistes. Enfin ça dépend aussi du cheval.

Tandis que chez les dresseurs ordinaires, ça reste très technique et
vertical. Le relationnel homme-cheval, s'il a parfois (pas si souvent
que ça) l'apparence du fusionnel, reste très hiérarchique.
Ghost-Rider
Le #25552712
Le 19/07/2013 13:10, LeLapin a écrit :
Le Fri, 19 Jul 2013 12:45:28 +0200
Ghost-Rider
les spectacles de Bartabas me laissent complètement
indifférent, voire hostile car le cheval n'est plus qu'une machine de
cirque.



Le relationnel entre Bartabas et ses chevaux est incomparablement plus
empathique que chez tous les dresseurs, éleveurs ou éducateurs équins
que je connaisse. Quoiqu'encore pas assez à mon goût perso, mais sur ce
sujet je suis un extrémiste.
Tu devrais aller le voir bosser pendant la création des numéros. Chez
lui je vois plutôt les chevaux comme des "performers", limite des
artistes. Enfin ça dépend aussi du cheval.



Pas d'accord. J'ai pris en demi-pension cette année une jument âgée (17
ans), fatiguée, obèse, incapable de trotter 100 mètres sans souffler
comme une forge et suer blanc et que sa proprio, la jugeant très
difficile, ne la sortait de son box que pour 1/4 heure de longe ou de
dressage de temps en temps.
Deux mois après une remise en condition rationnelle par de longues
balades progressives en forêt, elle avait perdu 7 centimètres de tour de
taille et pouvait galoper rênes longues sur des kilomètres sans transpirer.
Il n'y a pas de mauvais cheval, seulement de mauvais cavaliers.

Tandis que chez les dresseurs ordinaires, ça reste très technique et
vertical. Le relationnel homme-cheval, s'il a parfois (pas si souvent
que ça) l'apparence du fusionnel, reste très hiérarchique.



Oui, enfin, bon....
Bartabas a réussi à s'installer comme le pape du spectacle équestre en
France en faisant croire qu'il est une sorte de génie qui comprend les
chevaux mieux que personne.
Il suffit de regarder ses chevaux à la monte pour comprendre que ce que
l'on prendrait pour de l'empathie n'est que le résultat d'une méthode
aussi dure que celle des autres.
Harnachements compliqués, mors durs à branches, éperons, hyperflexion,
contrainte constante du cheval, tout ça n'a rien d'empathique, c'est
toujours l'héritage de l'école française du 18ème siècle.
Ailleurs, on n'en est plus là.
Si on veut voir ce que c'est que la complicité homme-cheval, on peut
regarder ça :
http://www.youtube.com/watch?v=a-7v8Ck1crg
A cru, sans mors et sans rênes, sans contrainte, les changements
d'allures, de pieds, les pirouettes, les arrêts glissés, les reculés
sont sans équivalents.
Ou bien ça :
http://www.youtube.com/watch?v=bx-z_SRRddA
Alors, Bartabas...
Publicité
Poster une réponse
Anonyme