Spitsbergen, nouvelles photos

Le
T.Heslenfeld
Just returned from a spectacular sailing trip to Spitsbergen. Great
photo-conditions, with both snowfall, midnight's sun and high pressure!

A small selection of the results is on my website at
http://www.thijsheslenfeld.com/frame.php?catId(27

Hope you enjoy them!


T.Heslenfeld
travel photographer
www.thijsheslenfeld.com
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
dominique
Le #1820280
Just returned from a spectacular sailing trip to Spitsbergen. Great
photo-conditions, with both snowfall, midnight's sun and high pressure!

A small selection of the results is on my website at
http://www.thijsheslenfeld.com/frame.php?catId(2


Pourquoi mes images ne sont jamais aussi belles ?
Ce n'est pourtant pas faute de faire des efforts...
Bonne journée, je vais aller travailler. c'est encore ce que je fais de
mieux :-)
Dominique

John
Le #1820242
Nice Shots,

what cameras and lenses are you using ?


jolies photos, quel est ton matos ?
Bermisch
Le #1820060
Just returned from a spectacular sailing trip to Spitsbergen. Great
photo-conditions, with both snowfall, midnight's sun and high pressure!

A small selection of the results is on my website at
http://www.thijsheslenfeld.com/frame.php?catId(2


Pourquoi mes images ne sont jamais aussi belles ?
Ce n'est pourtant pas faute de faire des efforts...
Bonne journée, je vais aller travailler. c'est encore ce que je fais de
mieux :-)
Dominique


Hi, super photos en effet.

Dominique, je crois que ça fait ça à tout le monde (moi le premier).
Mais rien n'interdit d'essayer de "faire mieux" à chaque fois, seulement
pour l'amour de l'art, et tant pis s'il on n'a pas de compliment.

En tous cas le Spitzberg et le grand nord sont des sujets à la mode, ces
temps-ci depuis que la banquise fond.

BM

--
Ne me contactez pas par e-mail mais via la page perso suivante
http://perso.orange.fr/bernard-michaud/formulaire.html
et profitez-en pour la visiter (si vous n'avez rien d'autre à faire).


Ofnuts
Le #1820056
dominique wrote:
Just returned from a spectacular sailing trip to Spitsbergen. Great
photo-conditions, with both snowfall, midnight's sun and high pressure!

A small selection of the results is on my website at
http://www.thijsheslenfeld.com/frame.php?catId(2


Pourquoi mes images ne sont jamais aussi belles ?
Ce n'est pourtant pas faute de faire des efforts...
Bonne journée, je vais aller travailler. c'est encore ce que je fais de
mieux :-)
Dominique


Ben comme il dit, conditions idéales pour la photo... dans un coin assez
photogénique où t'as pas à chercher à éviter le pylone EDF dans le
champ. Et les photos sont en format timbre-poste ce qui peut en changer
la perception.

Cela dit, le fulmar avec le sillage de l'aile qui effleure la flotte,
c'est un très joli coup...


dominique
Le #1820050
Cela dit, le fulmar avec le sillage de l'aile qui effleure la flotte,
c'est un très joli coup...


Tu as raison. Cette photo m'a vraiment bluffé. Peut-être est-ce un
comportement naturel du fulmar somme toute assez prévisible. Je ne sais pas.
Mon idée, car je ne vois pas l'utilité pratique de jouer ainsi avec le
feu, enfin avec l'eau, c'est que le fulmar « s'amuse » à laisser traîner
la pointe d'une rémige dans l'eau. Jeu dangereux dont ne se relèvent
jamais les avions qui s'y livrent, sans doute à leur corps défendant.
De la même manière (je fais de la croisière) je vois souvent des
dauphins passer entre le safran et la quille d'un voilier en pleine
course. L'espace est étroit (3 m guère plus) et vraiment dangereux.
Pourquoi font-ils ça si ce n'est par « jeu » ? À 8 noeuds, vitesse
normale pour un voilier de croisière par bon vent, l'espace entre le
safran et la quille est couvert par le bateau en environ une seconde !
Et le dauphin passe à la perpendiculaire entre deux « lames de rasoir »
! Cela dit, il peut accélérer à plus de 20 noeuds et il couvre sa
longueur en 1/3 de seconde voire un peu moins !
Bonne soirée,
Dominique

Ofnuts
Le #1819893
dominique wrote:
Cela dit, le fulmar avec le sillage de l'aile qui effleure la flotte,
c'est un très joli coup...


Tu as raison. Cette photo m'a vraiment bluffé. Peut-être est-ce un
comportement naturel du fulmar somme toute assez prévisible. Je ne sais
pas.
Mon idée, car je ne vois pas l'utilité pratique de jouer ainsi avec le
feu, enfin avec l'eau, c'est que le fulmar « s'amuse » à laisser traîner
la pointe d'une rémige dans l'eau. Jeu dangereux dont ne se relèvent
jamais les avions qui s'y livrent, sans doute à leur corps défendant.
De la même manière (je fais de la croisière) je vois souvent des
dauphins passer entre le safran et la quille d'un voilier en pleine
course. L'espace est étroit (3 m guère plus) et vraiment dangereux.
Pourquoi font-ils ça si ce n'est par « jeu » ? À 8 noeuds, vitesse
normale pour un voilier de croisière par bon vent, l'espace entre le
safran et la quille est couvert par le bateau en environ une seconde !
Et le dauphin passe à la perpendiculaire entre deux « lames de rasoir »
! Cela dit, il peut accélérer à plus de 20 noeuds et il couvre sa
longueur en 1/3 de seconde voire un peu moins !
Bonne soirée,
Dominique


Les fulmars et autres oiseaux, à la différence des avions, ont des ailes
mobiles (il y en a même qui s'en servent pour nager sous l'eau), et si
j'ai bien compris , un sens du "toucher" sur les plumes qui doit leur
permettre de jauger exactement jusqu'où ils vont trop loin. Donc a moins
de prédateur sous-marin qui surgit brusquement (requin, ou sous ces
latitutes, orque), ce genre de sport doit être un truc très zen pour le
fulmar (à moins que çà serve à énerver le poisson...). Mais faut quand
même savoir quand appuyer sur le bouton, même si je suppose que la
rafale a du être longue et qu'on n'en a que le meilleur...

--
Bd.
(drop dots except last)
TDM850/UKRMMA#2


dominique
Le #1819886
Les fulmars et autres oiseaux, à la différence des avions, ont des
ailes mobiles (il y en a même qui s'en servent pour nager sous l'eau),
et si j'ai bien compris , un sens du "toucher" sur les plumes qui doit
leur permettre de jauger exactement jusqu'où ils vont trop loin. Donc
a moins de prédateur sous-marin qui surgit brusquement (requin, ou
sous ces latitutes, orque), ce genre de sport doit être un truc très
zen pour le fulmar (à moins que çà serve à énerver le poisson...).


Il y a probablement une explication à ce sport dangereux pour un avion à
ailes rigides.

Mais faut quand même savoir quand appuyer sur le bouton, même si je
suppose que la rafale a du être longue et qu'on n'en a que le meilleur...


Toute la difficulté de la photo animalière ou sportive, ce qui revient
sensiblement au même si ce n'est que l'oiseau n'a pas de limites à son
terrain de jeu.
Bonne journée,
Dominique

cervelle-indisponible
Le #1819875
Ofnuts

Les fulmars et autres oiseaux, à la différence des avions, ont des ailes
mobiles (il y en a même qui s'en servent pour nager sous l'eau), et si
j'ai bien compris , un sens du "toucher" sur les plumes qui doit leur
permettre de jauger exactement jusqu'où ils vont trop loin. Donc a moins
de prédateur sous-marin qui surgit brusquement (requin, ou sous ces
latitutes, orque), ce genre de sport doit être un truc très zen pour le
fulmar (à moins que çà serve à énerver le poisson...). Mais faut quand
même savoir quand appuyer sur le bouton, même si je suppose que la
rafale a du être longue et qu'on n'en a que le meilleur...


Bonjour,

Je suis également bluffé par cette photo. Très difficiles à bien saisir
au vol les fulmars et ses cousins. En particulier, les fulmars sont des
spécialistes du rase-mer.

Mais parfois, "13 H 40, en arrivant près de la falaise à oiseaux, à 20
ou 30 m du bateau, un guillemot à miroir a de la peine à décoller de
l'eau, vraiment, vraiment beaucoup de mal (a-t-il trop manger ?) et...
ça se termine "cul par dessus tête" dans une vaguelette plus haute que
les autres, un beau "soleil" ma foi... mais sans dommage et la tentative
suivante sera couronnée de succès ;o))" dans Raudfjorden au nord-ouest
du Spitzberg en août 2003.

En août 2007, il y avait également une très belle lumière de 65 à 79°
nord le long de la côte ouest du Groenland

Paul
--
http://toilapol.free.fr : cabotage au Spitzberg à la rencontre des
ours polaires, phoques & morses - 6 voyages sur l'hurtigruten,
en Norvège, Antarctique & Patagonie - généalogie & moulins dans le
Finistère - galerie photos...

Legweak
Le #1840728
Sympa ces photos

Surtout que j'en reviens du Spitzberg, j'apprécie d'autant plus ;o)



---
http://www.legweak.com


Just returned from a spectacular sailing trip to Spitsbergen. Great
photo-conditions, with both snowfall, midnight's sun and high pressure!

A small selection of the results is on my website at
http://www.thijsheslenfeld.com/frame.php?catId(2


Pourquoi mes images ne sont jamais aussi belles ?
Ce n'est pourtant pas faute de faire des efforts...
Bonne journée, je vais aller travailler. c'est encore ce que je fais de
mieux :-)
Dominique



Publicité
Poster une réponse
Anonyme