stacking

Le
PP
Bonjour

je vais acquerir un pentax k5 (oui je sais qu'il est nul:))
il prend des videos avec au format jpg. je me demande s'il est possible
de faire du stacking avec les jpg recupérées.
il est dit que que c'est impossible de réaliser du stacking avec une
variation de netteté générée par une variation de la map. est ce
vraiment impossible ?
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Ofnuts
Le #24513441
On 05/28/2012 11:21 AM, PP wrote:
Bonjour

je vais acquerir un pentax k5 (oui je sais qu'il est nul:))
il prend des videos avec au format jpg. je me demande s'il est possible
de faire du stacking avec les jpg recupérées.



Le JPG n'est pas un format de vidéo, par contre si ma mémoire est bonne
il y a un format vidéo inspirée du JPEG qui est le MJPEG. Mais ça fait
quand même un gros fichier vidéo, pas une ribambelle de JPEG. On peut
aussi se demander si cette vidéo est au format natif du capteur (genre
4000x3000) ou à une résolution nettement plus faible, genre 1920x1080
(le MJPEG en vidéo pleine résolution ferait 4Mo/image, soit 100Mo/s,
soit 6Go/minute....).

il est dit que que c'est impossible de réaliser du stacking avec une
variation de netteté générée par une variation de la map. est ce
vraiment impossible ?



Pourtant, c'est la définition même du stacking....


--
Bertrand
£g
Le #24513461
"Ofnuts" 4fc347ae$0$1744$
On 05/28/2012 11:21 AM, PP wrote:
Bonjour

je vais acquerir un pentax k5 (oui je sais qu'il est nul:))
il prend des videos avec au format jpg. je me demande s'il est
possible
de faire du stacking avec les jpg recupérées.



Le JPG n'est pas un format de vidéo, par contre si ma mémoire est
bonne il y a un format vidéo inspirée du JPEG qui est le MJPEG. Mais
ça fait quand même un gros fichier vidéo, pas une ribambelle de JPEG.
On peut aussi se demander si cette vidéo est au format natif du
capteur (genre 4000x3000) ou à une résolution nettement plus faible,
genre 1920x1080 (le MJPEG en vidéo pleine résolution ferait 4Mo/image,
soit 100Mo/s, soit 6Go/minute....).

il est dit que que c'est impossible de réaliser du stacking avec une
variation de netteté générée par une variation de la map. est ce
vraiment impossible ?



Pourtant, c'est la définition même du stacking....





Ce n'est pas la variation de netteté qui pose problème le stacking est
fait pour, comme Bertrand le fait remarqué, mais bien le déplacement des
objets/sujets et le mouvement continuel de la "camera".
Il est pratiquement impossible de retrouver x points fixes pour en faire
des point repères de superpositions des images.

--
£g
PP
Le #24513451
Ofnuts avait soumis l'idée :
On 05/28/2012 11:21 AM, PP wrote:
Bonjour

je vais acquerir un pentax k5 (oui je sais qu'il est nul:))
il prend des videos avec au format jpg. je me demande s'il est possible
de faire du stacking avec les jpg recupérées.



Le JPG n'est pas un format de vidéo, par contre si ma mémoire est bonne il y
a un format vidéo inspirée du JPEG qui est le MJPEG. Mais ça fait quand même
un gros fichier vidéo, pas une ribambelle de JPEG. On peut aussi se demander
si cette vidéo est au format natif du capteur (genre 4000x3000) ou à une
résolution nettement plus faible, genre 1920x1080 (le MJPEG en vidéo pleine
résolution ferait 4Mo/image, soit 100Mo/s, soit 6Go/minute....).

il est dit que que c'est impossible de réaliser du stacking avec une
variation de netteté générée par une variation de la map. est ce
vraiment impossible ?



Pourtant, c'est la définition même du stacking....



ok pour le format mjpg. et semble t il AVI (Motion JPEG)
Le K-5 est équipé d’un mode vidéo au format 16:9 en haute définition
(1920 x 1080 pixels)

pour le stacking j ai lu qu'il falait que le boitier devais etre placé
sur un chariot a avance micrometrique.
£g
Le #24513511
"Ofnuts" 4fc347ae$0$1744$
On 05/28/2012 11:21 AM, PP wrote:
Bonjour

je vais acquerir un pentax k5 (oui je sais qu'il est nul:))
il prend des videos avec au format jpg. je me demande s'il est
possible
de faire du stacking avec les jpg recupérées.



Le JPG n'est pas un format de vidéo, par contre si ma mémoire est
bonne il y a un format vidéo inspirée du JPEG qui est le MJPEG. Mais
ça fait quand même un gros fichier vidéo, pas une ribambelle de JPEG.
On peut aussi se demander si cette vidéo est au format natif du
capteur (genre 4000x3000) ou à une résolution nettement plus faible,
genre 1920x1080 (le MJPEG en vidéo pleine résolution ferait 4Mo/image,
soit 100Mo/s, soit 6Go/minute....).

il est dit que que c'est impossible de réaliser du stacking avec une
variation de netteté générée par une variation de la map. est ce
vraiment impossible ?



Pourtant, c'est la définition même du stacking....





Je serais curieux de connaître le temps que mettrait 4 rushs de 1 minute
30 (9 gigas pièce) pour être assemblés après composition.

Pour le Full HD, il faut déjà 40 giga (pour 4 rushs de 1,5 mn) de
disponible sur le DD pour faire ses
manipulations/compositions/transformations/collages/... puis le temps
pour réorganiser en format portable et visionnage sur tout.

--
£g
Ghost-Rider
Le #24513491
Le 28/05/2012 11:55, £g a écrit :

Ce n'est pas la variation de netteté qui pose problème le stacking est
fait pour, comme Bertrand le fait remarqué, mais bien le déplacement des
objets/sujets et le mouvement continuel de la "camera".
Il est pratiquement impossible de retrouver x points fixes pour en faire
des point repères de superpositions des images.



Les logiciels de stacking traitent les variations de MAP et les
variations de positionnement des sujets.

GR
PP
Le #24513481
£g a formulé la demande :
"Ofnuts" 4fc347ae$0$1744$
On 05/28/2012 11:21 AM, PP wrote:
Bonjour

je vais acquerir un pentax k5 (oui je sais qu'il est nul:))
il prend des videos avec au format jpg. je me demande s'il est possible
de faire du stacking avec les jpg recupérées.



Le JPG n'est pas un format de vidéo, par contre si ma mémoire est bonne il
y a un format vidéo inspirée du JPEG qui est le MJPEG. Mais ça fait quand
même un gros fichier vidéo, pas une ribambelle de JPEG. On peut aussi se
demander si cette vidéo est au format natif du capteur (genre 4000x3000) ou
à une résolution nettement plus faible, genre 1920x1080 (le MJPEG en vidéo
pleine résolution ferait 4Mo/image, soit 100Mo/s, soit 6Go/minute....).

il est dit que que c'est impossible de réaliser du stacking avec une
variation de netteté générée par une variation de la map. est ce
vraiment impossible ?



Pourtant, c'est la définition même du stacking....





Je serais curieux de connaître le temps que mettrait 4 rushs de 1 minute 30
(9 gigas pièce) pour être assemblés après composition.

Pour le Full HD, il faut déjà 40 giga (pour 4 rushs de 1,5 mn) de disponible
sur le DD pour faire ses
manipulations/compositions/transformations/collages/... puis le temps pour
réorganiser en format portable et visionnage sur tout.



vu comme ça il faudrait un super ordi!! Je pense qu'il doit etre
possible de ne selectionner qu'une photo sur N photos en fonction du
temps de la séquence...
PP
Le #24513541
Ghost-Rider a émis l'idée suivante :
Le 28/05/2012 11:55, £g a écrit :

Ce n'est pas la variation de netteté qui pose problème le stacking est
fait pour, comme Bertrand le fait remarqué, mais bien le déplacement des
objets/sujets et le mouvement continuel de la "camera".
Il est pratiquement impossible de retrouver x points fixes pour en faire
des point repères de superpositions des images.



Les logiciels de stacking traitent les variations de MAP et les variations de
positionnement des sujets.

GR



donc cela doit etre possible ?
jmp
Le #24513631
Le 28/05/2012 11:21, PP a écrit :
Bonjour

je vais acquerir un pentax k5 (oui je sais qu'il est nul:))
il prend des videos avec au format jpg. je me demande s'il est possible
de faire du stacking avec les jpg recupérées.
il est dit que que c'est impossible de réaliser du stacking avec une
variation de netteté générée par une variation de la map. est ce
vraiment impossible ?





D'une manière générale, il est possible de faire du stacking à partir
d'une caméra. Certains recourent à cette technique (et vice-versa) Le
problème est d'être capable d'obtenir une série de photos à partir du
film. J'utilise pour cela VirtualDub et il faut donc le bon codec. Le
mjpg est intéressant car il s'agit d'une suite de photos jpg (donc sans
compression temporelle).
Cependant cela ne donne pas une très bonne qualité. car au mieux la
définitions est de 1920x1080. Il faut aussi un capteur qui n'entrelace
pas. L'avantage est de pouvoir filmer en faisant varier lentement la
bague de mise au point. D'où un série de plans nets.
On peut aussi faire cela avec des capteurs en monture C ou autre.

Pour la meilleure qualité, la tendance reste d'utiliser des rails
pilotés par moteur pas-à-pas, ou encore mieux des ascenseurs
micrométriques genre Sigma Koki...

Je ne sais pas s'il existe une solution pour le cas spécifique du K5. Codec?

Avec les vidéos, on peut aussi faire des panoramiques (avec des images
de Ushuaïa HD par exemple) On peut aussi faire du relief (si travellings)

JMP
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #24513681
Le 28/05/12 11:21, PP a écrit :

il est dit que que c'est impossible de réaliser du stacking avec une
variation de netteté générée par une variation de la map. est ce
vraiment impossible ?




C'est tellement impossible qu'il y a des logiciels qui font ça très
bien, ça pilote directement la map de l'appareil après avoir calculé le
pas d'avancement (Helicon focus) et ça empile. Ça fait même de la fausse
3D, assez bluffant ce truc...

Noëlle Adam
Jacques DASSI
Le #24513661
PP a formulé la demande :

il est dit que que c'est impossible de réaliser du stacking avec une
variation de netteté générée par une variation de la map. est ce vraiment
impossible ?



Le stacking -ou empilement- est une technique permettant de
s'affranchir des difficiles problèmes de profondeur de champ en
photographie classique et surtout en macrophotographie. Cette technique
consiste à prendre un certain nombre d'images dont la mise au point ou
la distance de prise de vue –donc le plan de netteté- sera
progressivement décalée en distance, d'une image à l'autre.
Ce qui fait qu'au moins un plan sera parfaitement net sur chaque vue.

Pour cela, l'appareil de photo sera monté sur un statif comportant un
plateau mobile commandé par vis micrométrique. Il faut pouvoir décaler
en distance chaque image d'une quantité allant de quelques dixièmes de
millimètres à quelques millimètres. Il sera nécessaire de prendre une
quantité d'images suffisante, souvent plusieurs dizaines, en fonction
des dimensions du sujet. On déterminer l'avance optimale entre chaque
vue en fonction de la dimension axiale du sujet statique.

Une autre méthode est utilisée par un logiciel spécialisé, "Helicon
Remote", qui effectue cela, par télécommande automatiquement de la mise
au point de l'objectif).

--
Jacques DASSIÉ
http://archaero.com/
Publicité
Poster une réponse
Anonyme