Stage Labo Aquitaine-Charentes

Le
Nicolas de la Ruelle
Bonjour, Je rentre d'un stage de 2 jours dans un labo pro spécialisé sur
les tirages noir et blanc.
2x7h debout, fatigant, mais quel bonheur.
On en sort avec trois sentiments :
- Heureux d'avoir appris beaucoup de choses,
- Admiratif du travail proposé par ce petit labo pro N-B, et aujourd'hui
conscient de la masse de boulot et d'essais que représente un travail
vraiment correct à l'agrandisseur, ce qui relativise le coût des tirages,
- Enfin assez préoccupé de constater que ce n'est pas rose tous les
jours pour ces professionnels, pourtant détenteurs d'une compétence qui
mérite le respect et de pouvoir durer.

Sans la faire trop "pub" : LABO NB.lab'
www.nb-lab.com

Nico ..
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
delestaque
Le #22470731
Nicolas de la Ruelle wrote:
Bonjour, Je rentre d'un stage de 2 jours dans un labo pro spécialisé
sur les tirages noir et blanc.

2x7h debout, fatigant, mais quel bonheur.



J'ai fait ça toute ma vie, on n'est jamais assis dans un labo, en général,
il n'y a rien pour s'assoir.





On en sort avec trois sentiments :
- Heureux d'avoir appris beaucoup de choses,
- Admiratif du travail proposé par ce petit labo pro N-B, et
aujourd'hui conscient de la masse de boulot et d'essais que
représente un travail vraiment correct à l'agrandisseur, ce qui
relativise le coût des tirages,



C'est certainement le seul moyen de s'en rendre compte, pareil en couleur,
essais, beaucoup d'essais jusqu'au filtrage parfait.


- Enfin assez préoccupé de constater
que ce n'est pas rose tous les jours pour ces professionnels,
pourtant détenteurs d'une compétence qui mérite le respect et de
pouvoir durer.




Il faut pouvoir durer, moi qui étais spécialisé dans le N&B et l' E6, il y a
eu une telle chûte de travail que je n'ai pas pu assurer la transition,
j'avais de plus quasiment plus de sous traitance de quelques labos pro, qui
m'assuraient un chiffre régulier, l'amateur était " passé " au numérique,
crois moi, c'est la mort dans l'âme que j'ai dû arrêter.
Pas évident de tenir le coup en prévision d'une hypothétique reprise,
surtout que rien ne pouvait le laisser supposer.
Tant mioeux que tu aies pu faire ce stage, mais il faut aussi penser que si
ces gens proposent des stages, c'est aussi quelque part parce qu'ils ont
besoin de faire du chiffre, sinon, personne ne le faisait, quand on a du
boulot, on n'a pas le temps d'organiser des stages.
De plus il faut aussi que les locaux soient aux normes de sécurité, parce
que faire pénétrer du public dans des locaux professionnels peut présenter
des risques.
Monsieur l'inspecteur du travail en général te rend une petite visite, par
exemple si tu prends un apprenti.
Ce qui me semble normal, j'ai connu un confrère qui a dû refaire son
installation électrique.




Sans la faire trop "pub" : LABO NB.lab'
www.nb-lab.com

Nico ..



--
--
Ricco
Publicité
Poster une réponse
Anonyme