Stationnement sur voie publique gênant pour un accès privé.

Le
Benoit-Pierre DEMAINE
Bonjour.

J'habite une petite commune de campagne. Dans ma rue, le stationnement se
fait côté impaire. Mon portail est côté pair. Certains voisins se garent
parfois en face de mon portail. Lorsque je sors ou rentre en voiture, ou
en camion, je peux le faire même quand quelqu'un est garé. Lorsque j'ai
besoin d'utiliser ma remorque, je ne peux sortir, ou entrer chez moi que
le trottoir impaire est dégagé sur au moins 10m, à partir d'en face de
chez moi, dans au moins une des directions.

Quand des voitures sont stationnées à droite et à gauche de mon portail,
je suis bloqué.

Ce matin, il y avait une voiture à droite; j'ai pu sortir à gauche. Ce
soir, il y a des voitures des deux côtés. Je n'ai pas pu rentrer chez moi.
Stationner un convoi de 8m est compliqué dans cette rue; le moindre
véhicule mal collé au trottoir (plus de 15cm) bloque les bus. Et de
nombreux voisins réclament qu'on ne se garent pas devant chez eux (plus le
portail est étroit, plus il faut s'avancer côté impair).

Le problème est que je suis assuré pour un véhicule stationné en jardin
clos privé; si je me gare dans la rue, et que je me fais voler mon
véhicule, mon assurance peut créer un litige. Ou, beaucoup plus fréquent,
me faire voler ma remorque.

De plus, les propriétaires des deux voitures qui me gênent ont des
sonnettes non fonctionnelles.

Le problème se pose souvent; mais pas de manière permanente, puisque je
n'utilise pas ma remorque tous les jours; mais, plusieurs fois par mois.

Q: Que serait-il possible de négocier, et avec quelle autorité ?

Côté impaire, le stationnement est libre; il n'y a pas de cases dessinées.
Mais par bon voisinage, tout le monde respecte ses voisins, et on évite
tous de se garer là ou ça gêne; on essaye de se parler respectueusement.
Chaque mètre de trottoir est un compromis, sur toute la rue.

Il y a une place publique en haut de ma rue (une grande surface non
balisée, ou chacun se stationne à sa guise); fermée par des barrières; mon
camion seul ne peut s'y mettre qu'à un seul endroit précis, et une fois
que j'y suis, je bloque l'accès des voitures. Y rentrer avec la remorque
est hors de question. La seconde place municipale de la mairie est
balisée, mais je ne peux m'y garer qu'en travers (orthogonalement aux
cases); et la manoeuvre est très compliquée avec la remorque. Et sur les
deux places, je reste exposé au vol. Toutes les autres rues posent aussi
des problèmes. Si je ne peux pas me garer chez moi, le fait de me garer
dans une rue, quelle qu'elle soit, risque de bloquer d'autres villageois.
Je suis long, et j'occupe l'espace de 3 voitures consécutives.

--
>o_/ DEMAINE Benoît-Pierre (aka DoubleHP) http://benoit.demaine.info/
If computing were an exact science, IT engineers would'nt have work _o<

"So all that's left, Is the proof that love's not only blind but deaf."
(FAKE TALES OF SAN FRANCISCO, Arctic Monkeys)
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 4
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Albert ARIBAUD
Le #26345845
Bonjour Benoit-Pierre,

Le Wed, 25 Mar 2015 00:43:52 +0100, Benoit-Pierre DEMAINE

Q: Que serait-il possible de négocier, et avec quelle autorité ?



Tout, et en l'occurrence avec la municipalité sans doute.

(la question subsidiaire est "quelles chances ai-je d'obtenir gain de
cause", et la réponse à celle-là est bien moins positive).

Côté impaire, le stationnement est libre; il n'y a pas de cases dessi nées.
Mais par bon voisinage, tout le monde respecte ses voisins, et on évite
tous de se garer là ou ça gêne; on essaye de se parler respectueuse ment.
Chaque mètre de trottoir est un compromis, sur toute la rue.

Il y a une place publique en haut de ma rue (une grande surface non
balisée, ou chacun se stationne à sa guise); fermée par des barri ères; mon
camion seul ne peut s'y mettre qu'à un seul endroit précis, et une fo is
que j'y suis, je bloque l'accès des voitures. Y rentrer avec la remorque
est hors de question. La seconde place municipale de la mairie est
balisée, mais je ne peux m'y garer qu'en travers (orthogonalement aux
cases); et la manoeuvre est très compliquée avec la remorque. Et sur les
deux places, je reste exposé au vol. Toutes les autres rues posent aussi
des problèmes. Si je ne peux pas me garer chez moi, le fait de me garer
dans une rue, quelle qu'elle soit, risque de bloquer d'autres villageois.
Je suis long, et j'occupe l'espace de 3 voitures consécutives.



Il semble qu'en l'absence de gêne, la voiture et sa remorque arrivent à
entrer chez vous, et idem, je pense, pour la voiture seule ; il doit
donc être possible aussi, en cas de gêne à faire entrer l'attelage, de
dételer dans la rue le temps d'entrer le véhicule seul, puis de faire
entrer la remorque seule (voire la réatteler alors) ?

Amicalement,
--
Albert.
patrick.K1600GTLcazaux
Le #26345849
Benoit-Pierre DEMAINE
Le problème est que je suis assuré pour un véhicule stationné en jardin
clos privé; si je me gare dans la rue, et que je me fais voler mon
véhicule, mon assurance peut créer un litige.



Bien sûr que non. Tu es assuré contre le vol ou tu ne l'es pas, mais des
clauses comme un jardin clos privé, ça n'existe pas. Sinon tu ne
pourrais jamais sortir de chez toi, puisque tu ne pourrais pas te garer.

--
Tardigradus
e^iπ=-1 c'est magnifique
Total Recall
Le #26345855
Benoit-Pierre DEMAINE a écrit sur fr.misc.droit :

Je suis long, et j'occupe l'espace de 3 voitures consécutives.



La seule solution viable est d'arrêter de faire chier le monde et de rouler
en vélo ou de marcher.
Christian Navis
Le #26345864
Benoit-Pierre DEMAINE avait écrit le 25/03/2015 :

J'habite une petite commune de campagne..........



C'est incroyable le nombre de mésaventures qui vous arrivent en si peu
de temps !
Si on vous a jeté un sort, les juristes ne peuvent rien pour vous.
À votre place, j'irais voir derechef un Grand Marabout afin de me faire
démarabouter. lol

--
La France est un état de passe-droits pour politiciens véreux,
Une ripouxblique fantoche présidée par un incompétent notoire.
Le pays des drouadloms qui réprime le plus les délits d'opinion.
Et où sont traités de fascistes ceux qui votent contre les truands.
http://christian.navis.over-blog.com/



---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
http://www.avast.com
foo
Le #26345867
On Wed, 25 Mar 2015 00:43:52 +0100, Benoit-Pierre DEMAINE
Bonjour.

J'habite une petite commune de campagne. Dans ma rue, le stationnement se
fait côté impaire. Mon portail est côté pair. Certains voisins se garent
parfois en face de mon portail. Lorsque je sors ou rentre en voiture, ou
en camion, je peux le faire même quand quelqu'un est garé. Lorsque j'ai
besoin d'utiliser ma remorque, je ne peux sortir, ou entrer chez moi que
le trottoir impaire est dégagé sur au moins 10m, à partir d'en face de
chez moi, dans au moins une des directions.

Quand des voitures sont stationnées à droite et à gauche de mon portail,
je suis bloqué.

Ce matin, il y avait une voiture à droite; j'ai pu sortir à gauche. Ce
soir, il y a des voitures des deux côtés. Je n'ai pas pu rentrer chez moi.
Stationner un convoi de 8m est compliqué dans cette rue; le moindre
véhicule mal collé au trottoir (plus de 15cm) bloque les bus. Et de
nombreux voisins réclament qu'on ne se garent pas devant chez eux (plus le
portail est étroit, plus il faut s'avancer côté impair).

Le problème est que je suis assuré pour un véhicule stationné en jardin
clos privé; si je me gare dans la rue, et que je me fais voler mon
véhicule, mon assurance peut créer un litige. Ou, beaucoup plus fréquent,
me faire voler ma remorque.

De plus, les propriétaires des deux voitures qui me gênent ... ont des
sonnettes non fonctionnelles.

Le problème se pose souvent; mais pas de manière permanente, puisque je
n'utilise pas ma remorque tous les jours; mais, plusieurs fois par mois.

Q: Que serait-il possible de négocier, et avec quelle autorité ?

Côté impaire, le stationnement est libre; il n'y a pas de cases dessinées.
Mais par bon voisinage, tout le monde respecte ses voisins, et on évite
tous de se garer là ou ça gêne; on essaye de se parler respectueusement.
Chaque mètre de trottoir est un compromis, sur toute la rue.

Il y a une place publique en haut de ma rue (une grande surface non
balisée, ou chacun se stationne à sa guise); fermée par des barrières; mon
camion seul ne peut s'y mettre qu'à un seul endroit précis, et une fois
que j'y suis, je bloque l'accès des voitures. Y rentrer avec la remorque
est hors de question. La seconde place municipale de la mairie est
balisée, mais je ne peux m'y garer qu'en travers (orthogonalement aux
cases); et la manoeuvre est très compliquée avec la remorque. Et sur les
deux places, je reste exposé au vol. Toutes les autres rues posent aussi
des problèmes. Si je ne peux pas me garer chez moi, le fait de me garer
dans une rue, quelle qu'elle soit, risque de bloquer d'autres villageois.
Je suis long, et j'occupe l'espace de 3 voitures consécutives.



Si tu es un entrepreneur ta situation n'est pas tenable. Rapproche toi
de ta mairie !
Quelques idées :
http://vosdroits.service-public.fr/professionnels-entreprises/F23509.xhtml
Serge
Le #26345894
"Benoit-Pierre DEMAINE" a écrit dans le message de groupe de discussion
: 5511f6b8$0$2992$

Bonjour.

J'habite une petite commune de campagne. Dans ma rue, le stationnement
se
fait côté impaire. Mon portail est côté pair. Certains voisins se garent
parfois en face de mon portail. Lorsque je sors ou rentre en voiture, ou
en camion, je peux le faire même quand quelqu'un est garé. Lorsque j'ai
besoin d'utiliser ma remorque, je ne peux sortir, ou entrer chez moi que
le trottoir impaire est dégagé sur au moins 10m, à partir d'en face de
chez moi, dans au moins une des directions.

Quand des voitures sont stationnées à droite et à gauche de mon portail,
je suis bloqué.

Ce matin, il y avait une voiture à droite; j'ai pu sortir à gauche. Ce
soir, il y a des voitures des deux côtés. Je n'ai pas pu rentrer chez
moi.
Stationner un convoi de 8m est compliqué dans cette rue; le moindre
véhicule mal collé au trottoir (plus de 15cm) bloque les bus. Et de
nombreux voisins réclament qu'on ne se garent pas devant chez eux (plus
le
portail est étroit, plus il faut s'avancer côté impair).

Le problème est que je suis assuré pour un véhicule stationné en jardin
clos privé; si je me gare dans la rue, et que je me fais voler mon
véhicule, mon assurance peut créer un litige. Ou, beaucoup plus
fréquent,
me faire voler ma remorque.

De plus, les propriétaires des deux voitures qui me gênent ... ont des
sonnettes non fonctionnelles.

Le problème se pose souvent; mais pas de manière permanente, puisque je
n'utilise pas ma remorque tous les jours; mais, plusieurs fois par mois.

Q: Que serait-il possible de négocier, et avec quelle autorité ?

Côté impaire, le stationnement est libre; il n'y a pas de cases
dessinées.
Mais par bon voisinage, tout le monde respecte ses voisins, et on évite
tous de se garer là ou ça gêne; on essaye de se parler respectueusement.
Chaque mètre de trottoir est un compromis, sur toute la rue.

Il y a une place publique en haut de ma rue (une grande surface non
balisée, ou chacun se stationne à sa guise); fermée par des barrières;
mon
camion seul ne peut s'y mettre qu'à un seul endroit précis, et une fois
que j'y suis, je bloque l'accès des voitures. Y rentrer avec la remorque
est hors de question. La seconde place municipale de la mairie est
balisée, mais je ne peux m'y garer qu'en travers (orthogonalement aux
cases); et la manoeuvre est très compliquée avec la remorque. Et sur les
deux places, je reste exposé au vol. Toutes les autres rues posent aussi
des problèmes. Si je ne peux pas me garer chez moi, le fait de me garer
dans une rue, quelle qu'elle soit, risque de bloquer d'autres
villageois.
Je suis long, et j'occupe l'espace de 3 voitures consécutives.

--------------------------------------------------------------------------------
Bonjour,

As-tu pensé à la solution de monter un "moover" sur ta remorque ???

Auquel cas tu détèles dans la rue, et tu commandes la rentrée de ta
remorque chez toi à l'aide de la télécommande du moover..

Et man½uvre inverse pour sortir si tu n'as pas la place de sortir attelé
!

Utilisation très courant chez les caravaniers demeurant en agglomération
et ayant leur caravane chez eux !

Serge
(membre très actif du forum www.lacaravane.com )
.
Le #26345956
Le 25/03/2015 00:43, Benoit-Pierre DEMAINE a écrit :
Bonjour.

J'habite une petite commune de campagne. Dans ma rue, le stationnement se
fait côté impaire. Mon portail est côté pair.




Nous sommes en période électorale mais aucu

ne parité d'accord ne s'applique ;-)

Certains voisins se garent
parfois en face de mon portail. Lorsque je sors ou rentre en voiture, ou
en camion, je peux le faire même quand quelqu'un est garé. Lorsque j'ai
besoin d'utiliser ma remorque, je ne peux sortir, ou entrer chez moi que
le trottoir impaire est dégagé sur au moins 10m, à partir d'en face de
chez moi, dans au moins une des directions.

Quand des voitures sont stationnées à droite et à gauche de mon portail,
je suis bloqué.

Ce matin, il y avait une voiture à droite; j'ai pu sortir à gauche. Ce
soir, il y a des voitures des deux côtés. Je n'ai pas pu rentrer chez moi.
Stationner un convoi de 8m est compliqué dans cette rue; le moindre
véhicule mal collé au trottoir (plus de 15cm) bloque les bus. Et de
nombreux voisins réclament qu'on ne se garent pas devant chez eux (plus le
portail est étroit, plus il faut s'avancer côté impair).

Le problème est que je suis assuré pour un véhicule stationné en jardin
clos privé; si je me gare dans la rue, et que je me fais voler mon
véhicule, mon assurance peut créer un litige. Ou, beaucoup plus fréquent,
me faire voler ma remorque.



Signaler lui ces incompatibilités occasionnelles à respecter le contrat
et indépendantes de votre volonté.
Vous est-il possible d'augmenter la taille du portail en déposant un
PC?....




Côté impaire, le stationnement est libre; il n'y a pas de cases dessinées.
Mais par bon voisinage, tout le monde respecte ses voisins, et on évite
tous de se garer là ou ça gêne; on essaye de se parler respectueusement.
Chaque mètre de trottoir est un compromis, sur toute la rue.


Il y a une place publique en haut de ma rue (une grande surface non
balisée, ou chacun se stationne à sa guise); fermée par des barrières; mon
camion seul ne peut s'y mettre qu'à un seul endroit précis, et une fois
que j'y suis, je bloque l'accès des voitures. Y rentrer avec la remorque
est hors de question. La seconde place municipale de la mairie est
balisée, mais je ne peux m'y garer qu'en travers (orthogonalement aux
cases); et la manoeuvre est très compliquée avec la remorque. Et sur les
deux places, je reste exposé au vol. Toutes les autres rues posent aussi
des problèmes. Si je ne peux pas me garer chez moi, le fait de me garer
dans une rue, quelle qu'elle soit, risque de bloquer d'autres villageois.
Je suis long, et j'occupe l'espace de 3 voitures consécutives.



La remorque entre-t-elle dans le camion ?


V

.
Le #26346006
Le 25/03/2015 08:18, Tardigradus a écrit :
Benoit-Pierre DEMAINE
Le problème est que je suis assuré pour un véhicule stationné en jardin
clos privé; si je me gare dans la rue, et que je me fais voler mon
véhicule, mon assurance peut créer un litige.



Bien sûr que non. Tu es assuré contre le vol ou tu ne l'es pas, mais des
clauses comme un jardin clos privé, ça n'existe pas.



ben tiens
:-)))))))))))))))))


V





Sinon tu ne
pourrais jamais sortir de chez toi, puisque tu ne pourrais pas te garer.

Total Recall
Le #26346024
VocaGus a écrit sur fr.misc.droit :

J'habite une petite commune de campagne. Dans ma rue, le stationnement
se fait côté impaire. Mon portail est côté pair.



Nous sommes en période électorale mais aucu



La balayette, VocaGus ?

Le problème est que je suis assuré pour un véhicule stationné en jardin
clos privé; si je me gare dans la rue, et que je me fais voler mon
véhicule, mon assurance peut créer un litige. Ou, beaucoup plus
fréquent,
me faire voler ma remorque.



Signaler lui ces incompatibilités occasionnelles à respecter le contrat
et indépendantes de votre volonté.
Vous est-il possible d'augmenter la taille du portail en déposant un
PC?....



Trotzkyste ou stalinien ? Et s'il veut tourner à droite, VocaGus ?

Je suis long, et j'occupe l'espace de 3 voitures consécutives.



La remorque entre-t-elle dans le camion ?



Uniquement en descente quand les freins sont défectueux.
Benoit-Pierre DEMAINE
Le #26346036
On 25/03/15 08:54, Total Recall wrote:
Benoit-Pierre DEMAINE a écrit sur fr.misc.droit :

Je suis long, et j'occupe l'espace de 3 voitures consécutives.



La seule solution viable est d'arrêter de faire chier le monde et de
rouler en vélo ou de marcher.



J'ai 20 tonnes de gravats à emmener à la déchetterie, qui se trouve à
18km; tu viens m'aider avec ton vélo ? On a déjà payé un terrassier pour
140m3 de terre, mais il refuse de s'occuper des 15 de gravats que j'ai
actuellement.

Tiens, si tu as du temps vendredi, faudrait passer à la menuiserie
chercher une poutre en chêne de 200x200x3000 (seulement 90k); t'aura qu'à
faire comme Jésus, et la porter sur l'épaule.

--
o_/ DEMAINE Benoît-Pierre (aka DoubleHP) http://benoit.demaine.info/


If computing were an exact science, IT engineers would'nt have work _o<

"So all that's left, Is the proof that love's not only blind but deaf."
(FAKE TALES OF SAN FRANCISCO, Arctic Monkeys)
Publicité
Poster une réponse
Anonyme