Stégano version europe

Le
Philippe Lheureux
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jacques Belin
Le #11172761
Le mardi 1 juillet 2008 22:35:58,
"Philippe Lheureux"
http://www.alterinfo.net/Le-saviez-vous-Des-messages-subliminaux-NWO-compatibles-incrustes-en-tout-petit-sur-les-cheques-bancaires-_a21167.html



Faudrait arrêter de paranoïer là...

- Même avec un instrument qui grossit plusieurs dizaines de fois (mieux
qu'un compte-fil), si on voit bien les lettres, il faut un effort
certain pour décoder le texte. Alors le côté "subliminal", on y
repassera...

- Il est étonnant que ni cet "article", ni les commentaires qui sont en
dessous ne mentionnent le fait que ce principe de micro-lettres
(imprimables seulement avec du matériel de très haute qualité) est
utilisé de façon tout à fait publique comme un des procédés
anti-fraude pour les billets de banque en Euros.
Les banques n'ont seulement fait que faire la même chose sur les
chéquiers (il doit y avoir des systèmes de fraude utilisant des
photocopies des chèques et ce principe permet de savoir quel est
l'original).

A+ Jacques.
--
Le dernier Homme connecté sur le Net regardait d'anciens sites Webs.
"Vous avez du courrier" apparut sur l'écran...
--------------------------- adapté d'une courte histoire de Fredric Brown
Jean-Marc Desperrier
Le #11178771
Jacques Belin wrote:
[...] ce principe de micro-lettres [...] est
utilisé de façon tout à fait publique comme un des procédés
anti-fraude pour les billets de banque en Euros.



De manière un peu discrète quand même, car ce n'est pas dans la liste
des signes de sécurité énumérés sur les sites officiels grand publics.

Les banques n'ont seulement fait que faire la même chose sur les
chéquiers[...]



Possible même que ce soit cette origine qui explique que la phrase
utilisée soit un extrait de discours de Robert Schuman sur l'Europe.
Steph
Le #11185681
Jacques Belin a écrit :
Les banques n'ont seulement fait que faire la même chose sur les
chéquiers (il doit y avoir des systèmes de fraude utilisant des
photocopies des chèques et ce principe permet de savoir quel est
l'original).


J'ai du mal a voir l'intérêt d'empêcher la reproduction d'un chèque ?

Ce qui donne sa validité à un chèque c'est la présence des coordonnées
bancaire du titulaire et sa signature.
Un simple papier libre peux faire l'affaire même si cela entraîne des
frais de traitement supplémentaires.
Mathieu SEGAUD
Le #11185841
Steph
Jacques Belin a écrit :
Les banques n'ont seulement fait que faire la même chose sur les
chéquiers (il doit y avoir des systèmes de fraude utilisant des
photocopies des chèques et ce principe permet de savoir quel est
l'original).


J'ai du mal a voir l'intérêt d'empêcher la reproduction d'un chèque ?

Ce qui donne sa validité à un chèque c'est la présence des coordonnées
bancaire du titulaire et sa signature.
Un simple papier libre peux faire l'affaire même si cela entraîne des
frais de traitement supplémentaires.



faux, il y a une différence fondamentale entre un chèque barré et un
chèque non barré (genre sur papier libre)

http://www.pratique.fr/argent/banque/daf1201.htm

--
Mathieu
Sylvain SF
Le #11188041
Jacques Belin wrote on 02/07/2008 17:07:
Le mardi 1 juillet 2008 22:35:58,
"Philippe Lheureux"
Faudrait arrêter de paranoïer là...



et d'être stupide, mais venant de l'imbécile heureux c'est pas gagné.

- Il est étonnant que ni cet "article", ni les commentaires qui sont
en dessous ne mentionnent le fait que ce principe de micro-lettres
est utilisé de façon tout à fait publique comme un des procédés
anti-fraude pour les billets de banque en Euros.



sur les euros depuis leur création, sur nombre de billets à travers
le monde, qu'ils soient imprimés par l'ABNC, DeLaRue, FCO ou G&D,
(entre autre); également présent sur les passeports, les visas,
les titres d'identités plastifiés, certains chèques restaurants,
les chéquiers, etc, etc.

des systèmes de fraude utilisant des photocopies des chèques



photocopies ou impression.

Sylvain.
Al
Le #11194241
Steph a écrit :
Jacques Belin a écrit :
Les banques n'ont seulement fait que faire la même chose sur les
chéquiers (il doit y avoir des systèmes de fraude utilisant des
photocopies des chèques et ce principe permet de savoir quel est
l'original).


J'ai du mal a voir l'intérêt d'empêcher la reproduction d'un chèque ?

Ce qui donne sa validité à un chèque c'est la présence des coordonnées
bancaire du titulaire et sa signature.


le risque pour les banques c'est qu'un gars fabrique des chèques volés
avec les coordonnées d'un compte au lieu de les voler.

la signature n'est pas vérifiée, sauf cas exceptionnels (montants très
très élevés), et de toute façon c'est la banque alors qui paye la
facture quand le client râle.

si c'était le client qui payait, la banque n'aurait pas d'intérête a se
protéger.


si ca n'avait pas d'intérêt d'avoir des chèques vrais, a quoi ca
servirait des les voler ?


Un simple papier libre peux faire l'affaire même si cela entraîne des
frais de traitement supplémentaires.


essaye de payer avec dans un magasin?
Publicité
Poster une réponse
Anonyme