Steve Jobs n'est plus CEO d'Apple

Le
loiseauthierry
http://www.apple.com/pr/library/2011/08/24Letter-from-Steve-Jobs.html

--
* * __*__ *
* * * oOOo°O°oOOo * *
http://astrophoto.free.fr *
* * -- oOOo oOOo - *
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 5
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Éric Lévénez
Le #23682861
Le 25/08/11 02:32, Thierry Loiseau a écrit :
http://www.apple.com/pr/library/2011/08/24Letter-from-Steve-Jobs.html



J'espère qu'il restera encore longtemps chez Apple.


--
Éric Lévénez -- Unix is not only an OS, it's a way of life.
J.P
Le #23682901
In article Éric Lévénez
Le 25/08/11 02:32, Thierry Loiseau a écrit :
> http://www.apple.com/pr/library/2011/08/24Letter-from-Steve-Jobs.html

J'espère qu'il restera encore longtemps chez Apple.



Chez Apple ou pas, longue vie à Steve.
D'une façon ou d'une autre, il est d'ores et déjà de ceux, rares, qui ont changé
la face de la planète.

--
Jean-Pierre
usenet
Le #23682991
Thierry Loiseau
http://www.apple.com/pr/library/2011/08/24Letter-from-Steve-Jobs.html



Il fallait bien que çà arrive un jour. Et puis Tim Cook n'est pas un
manche.

--
Florian
Alle Wahrheit durchläuft drei Stufen. Zuerst wird sie lächerlich
gemacht oder verzerrt. Dann wird sie bekämpft. Und schließlich wird
sie als selbstverständlich angenommen. - Arthur Schopenhauer
Philippe Di Valentin
Le #23683181
Le 25/08/11 08:42, Florian a écrit :

Il fallait bien que çà arrive un jour. Et puis Tim Cook n'est pas u n
manche.



L'essentiel c'est de ne pas mettre le manche après la cognée!!!!
Gerald
Le #23683291
J.P
D'une façon ou d'une autre, il est d'ores et déjà de ceux, rares, qui ont
changé la face de la planète.



Pour les newbies sur ce forum, puisqu'on sait désormais qu'il y en a :-)

La présentation du Macintosh par Steve Jobs en 1984 :

Le discours de Stanford en 2005 (sous-titré en français !)

Et en écho au "dévissage" de l'action Apple aujourd'hui qui indique bien
l'effroyable nullité visionnaire de "lesmarchés" : leurs prédécesseurs
(j'adore en particulier le #52, en réaction, début 2007 à *l'annonce* de
la sortie de l'iPhone quelques mois plus tard : ce Matthew Lynn mérite
de rester dans les mémoires comme le pire des "bozos" !)

Et une réflexion plus personnelle à ceux qui n'hésitent pas à l'ouvrir
sur ce qui devrait ou pas être fait, de ce qui est "mal" fait, ce qui ne
marchera pas...

Il est normal que des décisions prises par des gens qui ont connaissance
de technologies qui ne verront le jour que dans plusieurs années (et qui
par définition sont secrètes) restent incompréhensibles pour le vulgus
pecum que nous sommes. Pour un ingénieur de chez Apple, l'iPhone 5,
aujourd'hui, au niveau des choix et des idées, est une histoire terminée
alors que nous ne l'avons pas encore touché et n'en connaissons rien. Le
fossé est immense (je n'ose même pas imaginer sur quoi il bosse en ce
moment).

Aux infos télévisées de ce matin, en illustration à l'annonce de la
démission de Steve Jobs, on voit quelqu'un faire défiler une page sur un
MacBook Air... dans l'ancien sens (avant Lion) ! Et ça parrait déjà
tellement has-been (et en fait illogique !).

J'admets, à titre personnel, avoir été plus que sceptique à l'annonce de
l'iPad : non seulement ses limitation me semblaient incompatibles avec
mes besoins, mais plus généralement je ne lui accordais qu'un avenir de
"niche". Quelle incroyable écart avec la réalité du marché telle que
perçue par Jobs et ses partenaires, et telle que concrétisée dans le
monde réel ! Et quelle incroyable leçon d'humilité !

Et en écho à ce que tu disais : "Think Different" (vf)
...liste dans laquelle il serait désormais peut-être légitime
d'intercaler Steve lui-même ?

--
Gérald
pehache
Le #23683361
On Aug 25, 9:46 am, (Gerald) wrote:

Aux infos télévisées de ce matin, en illustration à l'annonce de la
démission de Steve Jobs, on voit quelqu'un faire défiler une page sur un
MacBook Air... dans l'ancien sens (avant Lion) ! Et ça parrait déjà
tellement has-been (et en fait illogique !).



Ni plus ni moins logique, ce sont 2 logiques différentes qui peuvent
très bien cohabiter. L'"ancien" sens est parfaitement logique : on
agit sur un curseur que l'on déplace vers le bas si on veut lire ce
qui est plus bas. Le curseur est placé sur un segment qui symbolise
l'ensemble de la hauteur de la page, et cette manip est et reste
naturelle.

Le "nouveau" sens est quant à lui logique aussi quand le dispositif de
pointage agit sur la surface de la page elle-même. Et ce "nouveau"
sens n'est d'ailleurs pas si nouveau que ça : il est présent depuis
longtemps dans certains softs (ex. Acrobat Reader) : typiquement le
curseur prend la forme d'une main qui "agrippe" le document et le fait
glisser vers le haut pour lire/voir ce qu'il y plus bas.

Les deux sens et les deux logiques cohabitent depuis longtemps. Et ce
sont les dispositifs de pointage tactile qui permettent de généraliser
facilement le "nouveau" sens.



J'admets, à titre personnel, avoir été plus que sceptique à l'ann once de
l'iPad : non seulement ses limitation me semblaient incompatibles avec
mes besoins, mais plus généralement je ne lui accordais qu'un avenir de
"niche". Quelle incroyable écart avec la réalité du marché telle que
perçue par Jobs et ses partenaires, et telle que concrétisée dans l e
monde réel ! Et quelle incroyable leçon d'humilité !



Il faudra voir ce que ça donne sur la durée, quand même. Quand les
netbooks sont sortis, il y a eu aussi un très fort engouement pendant
2-3 ans, et c'est un peu retombé ensuite.

--
pehache
Gerald
Le #23683431
pehache
Les deux sens et les deux logiques cohabitent depuis longtemps. Et ce
sont les dispositifs de pointage tactile qui permettent de généraliser
facilement le "nouveau" sens.



Oui, mais justement, dans l'exemple télévisé, la personne descend le
doigt sur le trackpad et la page "monte" :-)

Il est clair qu'une page a été "tournée" désormais : on est passé d'une
époque où on n'utilisait *que* les "ascenseurs" à une époque où ils ne
subsistent plus qu'à titre de vestige optionnel (qu'on utilise de moins
en moins voir plus du tout).

C'est la qualité de "recul" d'Apple sur les éléments d'interface
utilisateur, avec le courage de les remettre en cause sans traîner, qui
fait probablement sa force et sa différence la plus importante.

Il faudra voir ce que ça donne sur la durée, quand même. Quand les
netbooks sont sortis, il y a eu aussi un très fort engouement pendant
2-3 ans, et c'est un peu retombé ensuite.



Le modèle économique n'était pas tenable et Jobs l'avait d'ailleurs
clairement dit : pas question de se mettre à la lutte sur un marché où
on vend quasi à perte !

Inventer, avec l'iPad, la suppression de plus de 90 % des "touches et
boutons" d'un ordi (sans parler des connecteurs et autres charnières) et
en tirer une marge à plus de 50 % : ça c'est du génie.

Qui se souvient qu'avant sa sortie ils avaient laisser fuiter une rumeur
de prix autour de 1000 $, que tout le monde trouvait un peu cher mais
bon... c'est Apple... et que Steve Balmer, voulant couper l'herbe sous
le pied de son concurrent avait fait une annonce fracassante d'un total
vapoware, une tablette HP (un mockup) au prix incroyablement bas de
750$, une semaine avant la keynote ou Jobs annonce le prix d'entrée de
l'iPad à... 500$ ! La claque !

--
Gérald
pehache
Le #23683601
On Aug 25, 10:47 am, (Gerald) wrote:
pehache > Les deux sens et les deux logiques cohabitent depuis longtemps. Et ce
> sont les dispositifs de pointage tactile qui permettent de g n raliser
> facilement le "nouveau" sens.

Oui, mais justement, dans l'exemple t l vis , la personne descend le
doigt sur le trackpad et la page "monte" :-)

Il est clair qu'une page a t "tourn e" d sormais : on est pass d'une
poque o on n'utilisait *que* les "ascenseurs" une poque o ils ne
subsistent plus qu' titre de vestige optionnel (qu'on utilise de moins
en moins voir plus du tout).

C'est la qualit de "recul" d'Apple sur les l ments d'interface
utilisateur, avec le courage de les remettre en cause sans tra ner, qui
fait probablement sa force et sa diff rence la plus importante.



Entre les ascenseurs et les dispositifs multitouch permettant le
"nouveau" sens, il y a eu les souris à molettes (unidirectionnelles
d'abord, bidirectionnelles ensuite) qui permettent depuis un moment de
ne plus utiliser les ascenseurs et dont la logique d'utilisation me
parait assez proche de ce "nouveau" sens. Et ce n'est pas Apple qui
l'a inventée.

D'ailleurs sur un ordi de bureau je ne suis pas prêt d'échanger une
bonne souris à molette contre un trackpad (que je trouve totalement
anti-ergonomique pour les manipulations de base).


> Il faudra voir ce que a donne sur la dur e, quand m me. Quand les
> netbooks sont sortis, il y a eu aussi un tr s fort engouement pendant
> 2-3 ans, et c'est un peu retomb ensuite.

Le mod le conomique n' tait pas tenable et Jobs l'avait d'ailleurs
clairement dit : pas question de se mettre la lutte sur un march o
on vend quasi perte !

Inventer, avec l'iPad, la suppression de plus de 90 % des "touches et
boutons" d'un ordi (sans parler des connecteurs et autres charni res) et
en tirer une marge plus de 50 % : a c'est du g nie.




Génie commercial, ça personne ne va lui retirer :-)

Pour autant en l'état actuel une tablette tactile ne peut remplacer
totalement un ordi. Taper de longs textes sur une tablette n'est pas
tenable, par exemple.

--
pehache
ch.delplanche
Le #23683661
Thierry Loiseau
http://www.apple.com/pr/library/2011/08/24Letter-from-Steve-Jobs.html




Salut ! on en fait déjà presque sa biographie.
Moi, j'aimerais savoir simplemet s'il va bien ou si c'est encore sa
santé qui le tourmente...
J'ai rien vu filer de ce côté..
Vous pouvez me rassurer ?
Bye
Christophe


--
Delplanche Christophe
http://www.delplanche.be
Patrick Stadelmann
Le #23683651
In article
pehache
Entre les ascenseurs et les dispositifs multitouch permettant le
"nouveau" sens, il y a eu les souris à molettes (unidirectionnelles
d'abord, bidirectionnelles ensuite) qui permettent depuis un moment de
ne plus utiliser les ascenseurs et dont la logique d'utilisation me
parait assez proche de ce "nouveau" sens. Et ce n'est pas Apple qui
l'a inventée.



Pour une molette, l'ancien sens est logique, tu agis en haut de la
boule, mais c'est le bas qui agit sur la "page". Comme pour un pied à
coulisse.

Patrick
--
Patrick Stadelmann
Publicité
Poster une réponse
Anonyme