Stockage d'informations photographiques icopre

Le
quantum75
Stockage d'informations photographiques. 09 juillet 2009.

1/ Salon du Bourget

Optique, équivalent capteur 24 x 36 mm.

Pour Patrouille de France (prendre l'intégralité de la PAF)?: 840 mm.

Pour hélicoptère lourd type lourd?: 840 mm, 1020 mm.

Pour avions type Normandie-Niemen?Yak : 1200 mm minimum.

Hélico Tigre?: 1200 mm minimum.

?

L'idéal pour le photographe aéro?: un 600 mm f/4 équipé de multiplicateurs
1.4?; 1.7 et 2 (le doubleur dégrade la qualité de manière importante). Petit
capteur type APSC. Une cellule à main sera utile.

Sur Nikon la détection Autofocus 3D couleurs?: à éviter.

Nikon le reconnaît lui-même.

Manuel d'utilisation du Nikon D700.

PAGE 286

Lorsque vous appuyez sur le déclencheur à mi-course, les couleurs dans la
zone environnant le point AF sont mémorisées dans l'appareil photo. Par
conséquent, le suivi 3D peut ne pas produire les résultats voulus avec des
sujets de la même couleur que l'arrière-plan ou qui occupent une très petite
zone de la vue.

?

?

2/ Mesure matricielle Nikon?: déception.

Le système Nikon est censé détecter les couleurs comme le noir ou le blanc
et ainsi éviter le piège de la sous ou sur exposition.

En fait on compensera soi-même les indications par une sous-exposition si le
sujet est sombre (chemise noire) ou par une sur-exposition si le sujet est
blanc. Ne pas faire confiance à la matricielle couleur Nikon.

D'autre part?: au flash la matricielle Nikon dans le cas d'un contre jour?:
elle ne voit pas justement le contre jour, le sujet sera sombre. Il faut
donc compenser manuellement.

Sans le flash le sujet en contre jour sera lui-aussi sous-exposé. Il faudra
travailler avec la mesure spot ou centrale.

La mesure matricielle est bonne dans les cas où le contraste n'est pas
énorme.

Les boîtiers actuellement sont contrairement à ce que de nombreux
photographes pensent, pas assez intelligents. Ils manquent d'intelligence
artificielle et donnent donc des résultats médiocres aussi bien en mesure de
l'exposition qu'en MAP autofocus. Les constructeurs doivent faire encore des
efforts pour créer un système d'exposition fiable, compréhensible par le
photographe. De même ils doivent fournir un capteur toujours propre, sans
taches de graisse. Graisse trop souvent présente sur le capteur. A nettoyer
avec un produit liquide.

On utilisera donc le bracketing pour trouver le bon couple d'exposition.

Correction d'exposition?:

Neige fraîche + 2.3 IL.

Papier blanc?: + 2 IL.

Marbre?: + 1 IL.

Visage européen peau claire?: + 2.3 IL.

Visage européen peau bronzée?: + 1/3 IL.

Visage subsaharien?: - 1/3 IL.

Béton gris?: 0 IL.

Papier noir (fond photo)?: - 2 IL.

Velours noir?: - 3 IL.

Conclusion?: ne pas faire confiance à cette mesure matricielle.

3/ Quant aux rotules pour monopied (monopod) le seul modèle qui apparaît
efficace il est américain et pas encore commercialisé. L'interface
rotule/objectif est également un problème surtout avec les gros
téléobjectifs. Acratech n'est malheureusement pas distribué en France.

http://acratech.net/product.php?productid&cat=1&page=1

http://bobrigby.com/ importateur Angleterre.

http://reallyrightstuff.com/ballheads/02.html

http://www.tripodhead.com/ wimberley et ses fameuses rotules.

http://www.benro.com/ (fait une tête wimberley)

http://www.jobu-design.com/catalog/item/2588354/2985535.htm

http://www.tripods-heads-gimbals.com/

?

4/ Qualité des objectifs?: (merci l'agence XXX qui a prêté le matos)

Nikon?:

14/24 mm 2.8 excellent. Problème?: lentille frontale trop exposée,
impossibilité de mettre un filtre.

28 mm 1.4 excellent même si un peu de flare plein soleil (normal). Léger
avec un D700. Focale idéale du photoreporter.

Lu dans le magazine Zoom (excellente revue, grand format très
impressionnant) numéro 2, mars avril 1970. Gilles Caron, page 126 : extrait.

Zoom : si on parlait un peu du matériel que vous employez.

Caron : J'utilise toujours des objectifs à? focale courte. Il y a des types
qui partent en guerre avec un 300 ou un 500 en s'imaginant qu'ils pourront
faire des photos de loin sans prendre de risques. C'est impossible, il faut
toujours coller au sujet pour avoir quelque chose de valable. J'ai choisi le
Nikon parce que c'est l'appareil qui a la gamme d'objectifs la plus adaptée
à? mon travail, mais ce n'est pas encore parfait. La chose la plus
importante pour un objectif, c'est d'abord l'ouverture. Il faut être sûr
qu'il permettra de faire des photos la nuit, même quand il n'y a presque
plus de lumière. Très longtemps j'ai travaillé avec un 28 mais il n'ouvre
qu'à? 3,5, de sorte qu'on ne peut plus faire de photos à? partir de cinq
heures trente les soirs d'hiver ou dès qu'on entre dans un intérieur. J'ai
pris un 35 qui ouvrait à? 2 ; cela me gênait parce que c'est un angle un peu
bâtard : ce n'est pas un 50 et pas vraiment un grand angle. Après, j'ai
utilisé un 24 qui ouvre à? 2,8, qui est une optique formidable mais qui est
tout de même un peu large. On ne serre pas assez le sujet. Après, quand on
étudie le négatif, on s'aperçoit que le type que l'on voulait prendre est
gros comme une tête d'épingle. L'idéal pour moi serait un 28 avec une grande
ouverture. Cela existe chez Leica, mais ce n'est pas adaptable chez Nikon et
je ne pourrai pas travailler avec des appareils de marques différentes,
passer de l'un à l'autre. Cela perturbe les réflexes.

Zoom : vous utilisez souvent le moteur ?

Caron : Quand j'utilise un moteur, ce n'est jamais avec un grand angle. Avec
un grand angle au 250ème à?8, on n'a pas besoin de faire le point. On met la
bague à? 3 mètres et on peut shooter à?volonté, les photos sont forcément
nettes. J'utilise le moteur uniquement avec des longues focales ou avec un
85. Cela permet de faire le point très rapidement, puisqu'on n'a pas besoin
de s'occuper de réarmer ; c'est un peu comme si on travaillait avec une
caméra, alors que sans moteur, le temps de réarmer et de déclencher on a
perdu le point, ce qui réduit considérablement le nombre de photos que vous
pensez faire et comme je défie n'importe qui de véritablement choisir une
photo d'action à? la prise de vue, il faut mieux faire un choix sur les
planches contact.

Fin de l'extrait.

?

?

Fin de l'extrait.

85 mm 1.4?: excellent. Petit télé un peu court pour le portrait au flash
cobra monté sur le boîtier.

105 macro VR (pompe pour la MAP) excellent. La focale quasi idéale avec le
135 mm pour le portrait (Nikon n'a pas de bon 135 mm AF actuellement, Canon
offre lui un 135 mm f/2 sublime).

200 mm f/2?: Merci Nikon d'avoir proposé cette monstrueuse optique, c'est de
la bombe atomique, un must. Très lourd.

400 mm 2.8?: excellente optique, à main levée s'appelé Rambo, mieux vaut
avoir un genou à terre. Pied monopod Gitzo carbone recommandé ou trépied
série 5 chez Gitzo.

Ces optiques seront appairées avec les boîtiers (micro-ajustement).

Chez Canon, optiques d'exception?:

24 mm 1.4 type 2.

35 mm 1.4.

135 mm f/2.

200 mm f/2.

400 mm 2.8

?

5/ micro ajustement.

http://www.rawworkflow.com/lensalign/

D300 n90 courroie jaune

28?: moins cinq. -5.

60 macro AFS?:

85?: plus cinq. + 5.

105 vr?: moins 10. - 10.

200?: moins sept. - 7.

300?: zéro. 0.

300 avec 1.7?:

400?: zéro. 0.

400 avec 1.7?: zéro. 0.

D700 n3 old

28?: moins cinq. - 5.

60 macro AFS?: zéro. 0.

85?: zéro. 0.

105 vr?: zéro. 0.

200?: moins dix. - 10.

300?: moins cinq. - 5.

300 avec 1.7?: moins cinq. - 5.

400?: zéro. 0.

400 avec 1.7?: zéro. 0.

?

D700 new n6

28?: moins cinq. - 5.

60 macro AFS?: moins cinq. - 5.

85?: zéro. 0.

105 vr?: moins cinq. - 5.

200?: moins dix. - 10.

300?: moins cinq. - 5.

300 avec 1.7?: moins cinq. - 5.

400?: zéro. 0.

400 avec 1.7?: zéro. 0.

?

?

Mots clés?: Nikon photographie matos matériel salon du bourget focale
graisse sur capteur rotule acratech gitzo rrs wimberley.

Caron : "Une photo ne se fait pas avec un télé mais avec des gens.".
source : "Histoire de la photo de reportage" J. Borgé, N.Viasnoff, Fernand
Nathan. page 135. 1982.


?

?

?

?

?

?
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
LG
Le #19734231
"quantum75" 4a5664da$0$12625$
Stockage d'informations photographiques. 09 juillet 2009.

1/ Salon du Bourget

Optique, équivalent capteur 24 x 36 mm.

Pour Patrouille de France (prendre l'intégralité de la PAF)?: 840 mm.

Pour hélicoptère lourd type lourd?: 840 mm, 1020 mm.

Pour avions type Normandie-Niemen?Yak : 1200 mm minimum.

Hélico Tigre?: 1200 mm minimum.

?

L'idéal pour le photographe aéro?: un 600 mm f/4 équipé de
multiplicateurs 1.4?; 1.7 et 2 (le doubleur dégrade la qualité de
manière importante). Petit capteur type APSC. Une cellule à main sera
utile.

Sur Nikon la détection Autofocus 3D couleurs?: à éviter.

Nikon le reconnaît lui-même.

Manuel d'utilisation du Nikon D700.

PAGE 286

Lorsque vous appuyez sur le déclencheur à mi-course, les couleurs dans
la zone environnant le point AF sont mémorisées dans l'appareil photo.
Par conséquent, le suivi 3D peut ne pas produire les résultats voulus
avec des sujets de la même couleur que l'arrière-plan ou qui occupent
une très petite zone de la vue.

?

?

2/ Mesure matricielle Nikon?: déception.

Le système Nikon est censé détecter les couleurs comme le noir ou le
blanc et ainsi éviter le piège de la sous ou sur exposition.

En fait on compensera soi-même les indications par une sous-exposition
si le sujet est sombre (chemise noire) ou par une sur-exposition si le
sujet est blanc. Ne pas faire confiance à la matricielle couleur
Nikon.

D'autre part?: au flash la matricielle Nikon dans le cas d'un contre
jour?: elle ne voit pas justement le contre jour, le sujet sera
sombre. Il faut donc compenser manuellement.

Sans le flash le sujet en contre jour sera lui-aussi sous-exposé. Il
faudra travailler avec la mesure spot ou centrale.

La mesure matricielle est bonne dans les cas où le contraste n'est pas
énorme.

Les boîtiers actuellement sont contrairement à ce que de nombreux
photographes pensent, pas assez intelligents. Ils manquent
d'intelligence artificielle et donnent donc des résultats médiocres
aussi bien en mesure de l'exposition qu'en MAP autofocus. Les
constructeurs doivent faire encore des efforts pour créer un système
d'exposition fiable, compréhensible par le photographe. De même ils
doivent fournir un capteur toujours propre, sans taches de graisse.
Graisse trop souvent présente sur le capteur. A nettoyer avec un
produit liquide.

On utilisera donc le bracketing pour trouver le bon couple
d'exposition.

Correction d'exposition?:




Ils manquent d'intelligence ??
Je penche plutôt pour l'inverse, certains utilisateurs manquent
d'intelligence pour se servirent d'appareils beaucoup trop compliqués
pour eux.
Ou il ont une très mauvaise notion de la photo et des zones sensibles
définies dans le viseur.
On ne fait pas de photos a contre jour ou a forte (trop forte)
différences de lumière en mode matriciel, car son principe est de faire
une moyenne des luminosités et distances.
Relire son mode d'emploi plusieurs fois n'est pas inutile pour certains,
apparemment.
Lg
Publicité
Poster une réponse
Anonyme