Studio et lectures...

Le
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Il pleut, la tondeuse est en panne, la débroussailleuse est en panne et
la machine à coudre est en panne. Je continue à faire mes expériences
d'éclairage studio avec mon mannequin "Marie-Antoinette".
Bon, le salon est vaste mais pas intégralement vide, de sorte que mes
essais en pied restent un peu frustrants.
La différence vitale du mannequin avec une personne, c'est que le
plastique réfléchit beaucoup plus. Pas moyen d'appliquer l'exposition
trouvée directement. Ça marche pour le vêtement, pas pour le visage.
Pour le moment je n'ai pas ce qu'il faut comme matériel, j'ai renoncé au
halo derrière mais le résultat c'est que le mannequin ne "decolle" pas
du fond, pourtant à 1,50 m ( à peu près).
Du coup je replonge dans le bouquin Light, science and magic.
Je ne sais pas si il y a une traduction en français, mais ça devrait car
c'est un best-seller à juste titre.
Celui là, je le recommande à tous ! Il y a les explications sur le
pourquoi du comment, bien mieux que les shema de placement trouvés ci et
là sur le web. Et donc je réalise à cette lecture la question des angles
de réflection, et de la façon dont c'est lié à l'angle de champs de
l'objectif qu'on va utiliser.
J'en déduis aussitôt qu'on a une meilleure liberté de placement des
sourcesde lumière (avec l'idée qu'on ne veut pas de reflection directe,
point chaud sur le sujet) avec un angle fermé (id une focale longue)
qu'avec un angle ouvert (focale normale ou courte).
Et ça, c'est un argument qui tranche pour savoir, par exemple quelle est
la focale idéale pour portrait de tête en plastique, même si on peut
avoir le même cadrage par déplacement. YeahJe m'y remet tantôt pour
voir.
L'autre bouquin que je ne recommande pas forcément, c'est
Fabriquer ses accessoires d'éclairage photo. Acheté sous blister, je
n'ai pas vu qu'il s'adressait essentiellement au strobist.
Il présente quelques réalisations interessantes, mais qui ne
s'appliquent pas à un flash torche de studio.

Noëlle Adam
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
MrDan
Le #25419772
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle avait soumis l'idée :

La différence vitale du mannequin avec une personne, c'est que le plastique
réfléchit beaucoup plus.



Hors plaisanterie , la poudre de riz et la houpette ....non ?
de nos jours je crois qu'on dit un matifiant .
Alf92
Le #25419952
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Il pleut, la tondeuse est en panne,



tu passes la tondeuse sur de l'herbe mouillée ???


La différence vitale du mannequin avec une personne,



oui la différence est "vitale". l'un vit l'autre pas.


c'est que le plastique réfléchit beaucoup plus.



ça en dit long sur l'idée que tu te fais de la réflexion...



bon j'arrêt de te taquiner. pas sûr que tu le prennes bien.
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #25420112
Le 21/05/13 11:09, MrDan a écrit :
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle avait soumis l'idée :

La différence vitale du mannequin avec une personne, c'est que le
plastique réfléchit beaucoup plus.



Hors plaisanterie


:)
, la poudre de riz et la houpette ....non ?
de nos jours je crois qu'on dit un matifiant .



Le visage est peint par dessus à l'acrylique, ce qui devrait matifier un
peu tout en donnant une texture (je ne vois pas trop comment la poudre
tiendrait sur le plastique) mais ça n'a vraiment pas les même propriétés
qu'un vrai visage, comme renvoi de la lumière.
Mais en fait ça m'a forcée à me plonger dans le pourquoi, ce qui
m'interesse ce n'est évidement pas de photographier une tête de poupée à
coiffer mais de comprendre le comment logique de l'éclairage même s'il
faut ensuite ajouter des solutions ponctuelles.
Je vais lui ajouter une paire de lunettes pour les essais, d'ailleurs.

Noëlle Adam
René
Le #25420622
"YouDontNeedToKnowButItsNoëlle" a écrit dans le message de groupe de
discussion : knfcd8$ted$

La différence vitale du mannequin avec une personne, c'est que le
plastique réfléchit beaucoup plus. Pas moyen d'appliquer l'exposition
trouvée directement. Ça marche pour le vêtement, pas pour le visage.



Appliquer un fini mat sera trop à l'inverse; un fini satiné peut donner
satisfaction.
Le mieux peut être d'appliquer du maquillage au mannequin, un fond de teint
le plus naturel possible si ton modèle n'en utilise pas.


Pour le moment je n'ai pas ce qu'il faut comme matériel, j'ai renoncé au
halo derrière mais le résultat c'est que le mannequin ne "decolle" pas du
fond, pourtant à 1,50 m ( à peu près).



C'est suffisant mais fait bien attention de séparer l'éclairage du modèle et
celui du fond. Un fond peu éclairé de manière exagérée que tu peux par la
suite améliorer avec une petite ampoule continue au bas et derrière le
modèle. Et pour le halo ce peut être aussi en continue mais l'ampoule placée
dans une boite de conserves pour ne diriger le flux lumineux que vers la
tête du modèle.
Un problème des petits "studios" est que tout devient éclairé. Sur la photo
montrée - de mémoire - modèle et fond recevaient sensiblement la même
quantité de lumière.

Du coup je replonge dans le bouquin Light, science and magic.
Je ne sais pas si il y a une traduction en français, mais ça devrait car
c'est un best-seller à juste titre.



C'est en effet le meilleur guide. J'ai la 3e édition en anglais.
En anglais il y a eu une 4e édition en 2011. La traduction française de la
2e édition a été publié en 2012 sous le titre « Manuel d’éclairage photo ».

René
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #25420692
Le 21/05/13 20:14, René a écrit :

C'est en effet le meilleur guide. J'ai la 3e édition en anglais.
En anglais il y a eu une 4e édition en 2011. La traduction française de
la 2e édition a été publié en 2012 sous le titre « Manuel d’éclairage
photo ».



Bon à savoir pour ceux qui lisent mal l'anglais, mais le titre est bien
moins sexy...Je l'avais acheté au départ sur la séduction du titre.
Je suis loin d'avoir tout assimilé.
Tu as raison, mon fond reste trop éclairé, et ce qui est pire, éclairé
de façon non régulière puisque mon éclairage de mannequin n'est pas
symétrique volontairement.

Noëlle Adam
palmer
Le #25421572
Le 21/05/2013 20:49, YouDontNeedToKnowButItsNoëlle a écrit :
Le 21/05/13 20:14, RenĂŠ a ĂŠcrit :

C'est en effet le meilleur guide. J'ai la 3e ĂŠdition en ang lais.
En anglais il y a eu une 4e Êdition en 2011. La traduction française de
la 2e ĂŠdition a ĂŠtĂŠ publiĂŠ en 2012 sous le titre ÂŤ Manuel
d’éclairage
photo Âť.



Bon Ă savoir pour ceux qui lisent mal l'anglais, mais le titre es t bien
moins sexy...Je l'avais achetĂŠ au dĂŠpart sur la s ĂŠduction du titre.
Je suis loin d'avoir tout assimilĂŠ.
Tu as raison, mon fond reste trop ĂŠclairĂŠ, et ce qui est pire,
ÊclairÊ de façon non rÊguli ère puisque mon Êclairage de mannequin
n'est pas symĂŠtrique volontairement.

NoĂŤlle Adam



De mon temps.. la bombe à mater était mon amie.. Certains con frères
utilisaient non des cages de calques pour éviter les reflets, mais d es
cages de papier noir ou des éclairages très directifs. Dans le cas
présent , je dirai un réflecteur pas blanc mais noir devant le
sujet...il absorberait les réflexions de lumière...
Maréchal Nouvoilat.
Le #25421702
"palmer" news:kni3t5$gip$
Le 21/05/2013 20:49, YouDontNeedToKnowButItsNoëlle a écrit :
Le 21/05/13 20:14, RenĂŠ a ĂŠcrit :

C'est en effet le meilleur guide. J'ai la 3e ĂŠdition en anglais.
En anglais il y a eu une 4e Êdition en 2011. La traduction française de
la 2e ĂŠdition a ĂŠtĂŠ publiĂŠ en 2012 sous le titre ÂŤ Manuel
d’éclairage
photo Âť.



Bon Ă savoir pour ceux qui lisent mal l'anglais, mais le titre est bien
moins sexy...Je l'avais achetĂŠ au dĂŠpart sur la sĂŠduction du titre.
Je suis loin d'avoir tout assimilĂŠ.
Tu as raison, mon fond reste trop ĂŠclairĂŠ, et ce qui est pire,
ÊclairÊ de façon non rÊgulière puisque mon Êclairage de mannequin
n'est pas symĂŠtrique volontairement.

NoĂŤlle Adam



De mon temps.. la bombe à mater était mon amie.. Certains confrères
utilisaient non des cages de calques pour éviter les reflets, mais des
cages de papier noir ou des éclairages très directifs. Dans le cas
présent , je dirai un réflecteur pas blanc mais noir devant le
sujet...il absorberait les réflexions de lumière...



--
-- Avez-vous un médecin de famille ?
- Non, je suis orphelin.
Maréchal Nouvoilat.
Le #25421692
"palmer" news:kni3t5$gip$
Le 21/05/2013 20:49, YouDontNeedToKnowButItsNoëlle a écrit :
Le 21/05/13 20:14, RenĂŠ a ĂŠcrit :

C'est en effet le meilleur guide. J'ai la 3e ĂŠdition en anglais.
En anglais il y a eu une 4e Êdition en 2011. La traduction française de
la 2e ĂŠdition a ĂŠtĂŠ publiĂŠ en 2012 sous le titre ÂŤ Manuel
d’éclairage
photo Âť.



Bon Ă savoir pour ceux qui lisent mal l'anglais, mais le titre est bien
moins sexy...Je l'avais achetĂŠ au dĂŠpart sur la sĂŠduction du titre.
Je suis loin d'avoir tout assimilĂŠ.
Tu as raison, mon fond reste trop ĂŠclairĂŠ, et ce qui est pire,
ÊclairÊ de façon non rÊgulière puisque mon Êclairage de mannequin
n'est pas symĂŠtrique volontairement.

NoĂŤlle Adam

De mon temps.. la bombe à mater était mon amie..



Flanby, votre président, a lui aussi une bombe à mater les opposants,
ça a l'air foutrement efficace (photo 16):

http://www.20minutes.fr/societe/diaporama-3233-photo-731763-manif-tous-sous-haute-tension



--
-- Avez-vous un médecin de famille ?
- Non, je suis orphelin.
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #25422412
Le 22/05/13 11:41, palmer a écrit :

De mon temps.. la bombe à mater était mon amie..


Sur les crânes des chauves et les lunettes des bigleux ? J'aime mieux
essayer de comprendre la logique des angles utiles, et garder la poudre
sèche pour les cas désespérés.

Certains confrères
utilisaient non des cages de calques pour éviter les reflets,


De toute façon, je n'ai pas forcément envie d'avoir une lumière diffusée
; au contraire, j'aime bien l'aspect éclairage directif avec une source
large. Ça donne du relief sans ombres dures.

mais des
cages de papier noir ou des éclairages très directifs. Dans le cas
présent , je dirai un réflecteur pas blanc mais noir devant le
sujet



C'est malin, mais avec un réflecteur devant le sujet, on risque de ne
plus voir le sujet.
Quand a absorber la lumière qui bave sur le fond (qui est derrière le
sujet, hein, je fais classique) je ne vois pas trop bien ce que le
réflecteur devant le sujet ferais de bien, à moins de faire passer la
lumière par une quatrième dimension inconnue.

Bon, je ferais un comparatif quand j'aurais produit enfin un truc
concluant.
Mon but n'étant pas de photographier une tête à coiffer, mais
d'apprendre à organiser logiquement l'éclairage en fonction de
l'éclairement que je veux obtenir et du sujet...et aussi de la taille du
salon.

Noëlle Adam
palmer
Le #25423102
Le 22/05/2013 12:50, Maréchal Nouvoilat. a écrit :

"palmer" news:kni3t5$gip$
Le 21/05/2013 20:49, YouDontNeedToKnowButItsNoĂŤlle a ĂŠ crit :
Le 21/05/13 20:14, RenĂŠa ĂŠcrit :

C'est en effet le meilleur guide. J'ai la 3e ĂŠditio n en anglais.
En anglais il y a eu une 4e ĂŠdition en 2011. La tra duction
française de
la 2e ĂĹ dition a ĂĹ tÃ„Â‚Ä ¹ publiĂĹ en 2012 sous le titre Š¤ Manuel
d’éclairage
photo Âť.



Bon Ă savoir pour ceux qui lisent mal l'anglais, mais le t itre est bien
moins sexy...Je l'avais achetĂŠau dĂŠpart sur la sĂŠduction du
titre.
Je suis loin d'avoir tout assimilĂŠ.
Tu as raison, mon fond reste trop ĂŠclairĂ Š, et ce qui est pire,
ĂĹ clairĂĹ de faĂ §on non rĂĹ gulière puisque mon ĂĹ clairage
de mannequin
n'est pas symĂŠtrique volontairement.

NoĂŤlle Adam



De mon temps.. la bombe Ă mater ĂŠtait mon amie..



Flanby, votre prĂŠsident, a lui aussi une bombe Ă mater les opposants,
ça a l'air foutrement efficace (photo 16):

http://www.20minutes.fr/societe/diaporama-3233-photo-731763-manif-tous- sous-haute-tension



Maréchal Nouvoilat a encore frappé en confondant fr.rec.photo e t ses
copains très majoritaires d'extrême droite sur fr.s.politique. C'est du
réflexe pavolvien ?




Publicité
Poster une réponse
Anonyme