style de caractère....

Le
Pif
Bonjour, je comprend pas tout au style encore (aie aie aie ! )

Bon, j'ai défini un style caractère qui met par exemple ma police en
petites majuscules
J'en ai une autre qui met certains termes en gras, pis une troisième
qui met en italique, et une quatrième en exposant !

Pour ce faire, chacune est de type caractère basé sur "propriétés s=
ous
jacentes".

Je réussi à faire que quelque soit le texte (titre, nbp, normal,
etc.), quand je fais gras, ca me change pas la taille, mais uniquement
l'épaisseur de la lettre, de même pour les autres..
Quand je change le style d'un paragraphe (de normal vers puce par
exemple), il me change le format de paragraphe mais ne remet pas en
cause le gras, l'italique, les exposants, etc.

Le problème, est cependant le suivant :

quand j'ai un texte avec une partie en petites majuscules, quand il le
met en gras, il enleve les petites minuscules quand j'ai un mot en
italique et que je le met le paragraphe en italique (citation,
légende, etc.) il ne redresse pas le mot initialement en italique pour
le différencier

Autrement dis : j'arrive à définir un style (gras, italique, etc.) qui
soit indépendant du format du paragraphe, mais je ne peux pas cumuler
deux styles différents, et si je cumule 2 fois le même, il ne s'annule
pas

Vous pouvez m'aider et me dire si ce que je veux faire est faisable ?

(je veux faire la même chose qu'un emph{} ou textbt{} en latex )

Merci.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
AB
Le #1580265
Bonjour,

quand j'ai un texte avec une partie en petites majuscules, quand il le
met en gras, il enleve les petites minuscules...
Ce que tu constates est normal. La casse des caractères est définie dans le
style. Quand tu affectes le style normal, tes caractères
deviennent..."normaux".

quand j'ai un mot en italique et que je le met le paragraphe en italique
(citation,
légende, etc.) il ne redresse pas le mot initialement en italique pour
le différencier...

Même chose : tu affectes l'attribut italique au paragraphe entier. Tu ne
peux pas avoir l'effet de "bascule" que tu recherches, si j'ai bien compris.
Tout cela est parfaitement normal : Word ne peut pas deviner que tu veux
mettre en italique tout le paragraphe sauf les mots qui étaient déjà en
italique !

Pour obtenir ce que tu recherches, à ma connaissance, je crains qu'il faille
en passer par une macro. Mais franchement, le jeu en vaut-il la chandelle ?
AB

"Pif"
Bonjour, je comprend pas tout au style encore... (aie aie aie ! )

Bon, j'ai défini un style caractère qui met par exemple ma police en
petites majuscules
J'en ai une autre qui met certains termes en gras, pis une troisième
qui met en italique, et une quatrième en exposant !

Pour ce faire, chacune est de type caractère basé sur "propriétés sous
jacentes".

Je réussi à faire que quelque soit le texte (titre, nbp, normal,
etc.), quand je fais gras, ca me change pas la taille, mais uniquement
l'épaisseur de la lettre, de même pour les autres..
Quand je change le style d'un paragraphe (de normal vers puce par
exemple), il me change le format de paragraphe mais ne remet pas en
cause le gras, l'italique, les exposants, etc.

Le problème, est cependant le suivant :



Autrement dis : j'arrive à définir un style (gras, italique, etc.) qui
soit indépendant du format du paragraphe, mais je ne peux pas cumuler
deux styles différents, et si je cumule 2 fois le même, il ne s'annule
pas...

Vous pouvez m'aider et me dire si ce que je veux faire est faisable ?

(je veux faire la même chose qu'un emph{} ou textbt{} en latex... )

Merci.
Jean-Guy Marcil
Le #1580262
Pif was telling us:
Pif nous racontait que :

Bonjour, je comprend pas tout au style encore... (aie aie aie ! )

Bon, j'ai défini un style caractère qui met par exemple ma police en
petites majuscules
J'en ai une autre qui met certains termes en gras, pis une troisième
qui met en italique, et une quatrième en exposant !

Pour ce faire, chacune est de type caractère basé sur "propriétés sous
jacentes".

Je réussi à faire que quelque soit le texte (titre, nbp, normal,
etc.), quand je fais gras, ca me change pas la taille, mais uniquement
l'épaisseur de la lettre, de même pour les autres..
Quand je change le style d'un paragraphe (de normal vers puce par
exemple), il me change le format de paragraphe mais ne remet pas en
cause le gras, l'italique, les exposants, etc.

Le problème, est cependant le suivant :

quand j'ai un texte avec une partie en petites majuscules, quand il le
met en gras, il enleve les petites minuscules... quand j'ai un mot en
italique et que je le met le paragraphe en italique (citation,
légende, etc.) il ne redresse pas le mot initialement en italique pour
le différencier...

Autrement dis : j'arrive à définir un style (gras, italique, etc.) qui
soit indépendant du format du paragraphe, mais je ne peux pas cumuler
deux styles différents, et si je cumule 2 fois le même, il ne s'annule
pas...

Vous pouvez m'aider et me dire si ce que je veux faire est faisable ?

(je veux faire la même chose qu'un emph{} ou textbt{} en latex... )


Si j'ai bien compris, tu observes des problèmes quand tu appliques un style
de caractère à une plage de texte sur laquelle un autre style de caractère a
déjà été appliquée.

C'est normal que l'application du 2e style de caractère annule la mise en
forme du premier. On ne peut pas appliquer deux styles à la même plage de
texte (que ce soit deux styles de paragraphe, de caractère ou de tableau,
dès qu'on applique le deuxième, le premier "disparait").

Si tu as un style de caractère qui définit "petite majuscules" et une autre
qui définit le "gras", mais que parfois tu as besoin des deux, alors il va
falloir définir un troisième style de caractère qui va appliquer "petites
majuscules" ET "gras".

--

Salut!
_______________________________________
Jean-Guy Marcil - Word MVP

Word MVP site: http://www.word.mvps.org

Pif
Le #1580261
On 9 mar, 20:21, "Jean-Guy Marcil" wrote:
Pif was telling us:
Pif nous racontait que :



Bonjour, je comprend pas tout au style encore... (aie aie aie ! )

Bon, j'ai défini un style caractère qui met par exemple ma police en
petites majuscules
J'en ai une autre qui met certains termes en gras, pis une troisième
qui met en italique, et une quatrième en exposant !

Pour ce faire, chacune est de type caractère basé sur "propriét és sous
jacentes".

Je réussi à faire que quelque soit le texte (titre, nbp, normal,
etc.), quand je fais gras, ca me change pas la taille, mais uniquement
l'épaisseur de la lettre, de même pour les autres..
Quand je change le style d'un paragraphe (de normal vers puce par
exemple), il me change le format de paragraphe mais ne remet pas en
cause le gras, l'italique, les exposants, etc.

Le problème, est cependant le suivant :

quand j'ai un texte avec une partie en petites majuscules, quand il le
met en gras, il enleve les petites minuscules... quand j'ai un mot en
italique et que je le met le paragraphe en italique (citation,
légende, etc.) il ne redresse pas le mot initialement en italique pour
le différencier...

Autrement dis : j'arrive à définir un style (gras, italique, etc.) qui
soit indépendant du format du paragraphe, mais je ne peux pas cumuler
deux styles différents, et si je cumule 2 fois le même, il ne s'ann ule
pas...

Vous pouvez m'aider et me dire si ce que je veux faire est faisable ?

(je veux faire la même chose qu'un emph{} ou textbt{} en latex... )


Si j'ai bien compris, tu observes des problèmes quand tu appliques un s tyle
de caractère à une plage de texte sur laquelle un autre style de cara ctère a
déjà été appliquée.

C'est normal que l'application du 2e style de caractère annule la mise en
forme du premier. On ne peut pas appliquer deux styles à la même plag e de
texte (que ce soit deux styles de paragraphe, de caractère ou de tablea u,
dès qu'on applique le deuxième, le premier "disparait").


"Normal" ? Hum.... latex le gère parfaitement depuis 1970 ;)
treve de troll : j'ai par exemple des termes qui sont en gras parce
que se sont des mots clés. J'ai mon contenu qui est en police normal,
et des exemples de code qui sont dans une police courrier... par
exemple... je voudrais que tous mes mots clés soit stylés par le style
de caractère "mot clé" qui rajoute du gras...

plus tard, si j'ai envie de le modifier pour cumuler des petites
capitales... je change ainsi tout mes mots clés, et je recherche pas
forcément le contenu en gras, et je ne dois pas non plus définir un
style "mot clé' pour chaque style de paragraphe...

Bien pratique non ? On peut le faire pour des anglicismes ou des
termes latins, pour des citations, etc...
dans mon cas, un terme latin ou étranger est en italique... une
citation est en italique... je veux donc qu'un terme anglais ce
dénote, que ce soit ou non dans une citation... d'ou la notion de
"bascule" tres bien exprimée par AB

Il s'agit avant tout de sémantiser le style.. c'est bien la qu'est
tout l'avenir de l'information : le contenu est décrit avec une
structure sémantique et non une structure de mise en forme, la feuille
de style arrive pour appliquer une mise en forme au contenu...

C'est l'idée de XML ou HTML et XSLT/CSS, des styles de latex...

En outre, si j'ai un style de paragraphe en italique et mon mot par
dessus... word réinverse bien l'italique (j'ai pas tout cerné dans les
paramétrage) : il est capable de faire cette bascule... mais ceci ne
fonctionne pas entre des styles de caractères..

Ce qui est vraiment agréable en latex, c'est la gestion des styles :
on applique des paramètres.... pour ceux qui connaissent pas, je
recommande d'y jeter un oeil ! c'est génial !!! quand je rédige un
article, d'une conférence à l'autre, je change la feuille de style, et
mon document est conforme à la mise en page spécifiée sans que je
touche à rien.... la typographe est inégalée par ailleurs... (dommage
que ms n'essaye pas d'améliorer cela...)

Si tu as un style de caractère qui définit "petite majuscules" et une autre
qui définit le "gras", mais que parfois tu as besoin des deux, alors il va
falloir définir un troisième style de caractère qui va appliquer "p etites
majuscules" ET "gras".


si j'ai capitales, gras, italique, indice et exposant, j'ai 2puissance
5 possibilités soit 32 ! Le problème c'est que j'utilise les capitales
pour les acronymes, l'italique pour les termes argotique (ici, latex
permet en plus d'ajouter des chevrons ou guillemets si on le
souhaite), pour les termes étrangers, etc. L'italique peut avoir
plusieurs significations... si j'ai plusieurs styles.. ca devient
d'une combinatoire extraordinaire

exemple de macro en latex :
newcommand[1]{latin}{textit{"#1"}}

dans le texte le mot en latin{italique} est visible

newcommand[1]{latin} --> nouvelle macro "latin" avec 1 paramètre,
textit{} -> ce qui est entre les accolades est en latin
#1 --> remplacer par le premier parametre

donc la macro prend le parametre, le met entre guillemets, et met le
tout en italique !

sympa non ?

- gestion des document maitre : le style est le même pour tout, toutes
les commandes sont valables partout , pour inclure un fichier :
include{nomfichier}
- il gère aussi tres bien les figures flottantes...
- on peut créer de véritables programmes pour faire des dessins,
schemas, à partir de boucles , faire des tableaux a partir de
données , etc.
- existe sur win, mac, linux, sun et autres unix, etc.
- bon, le défaut : correction orthographique, pas de wysiwyg (mais
c'est pas trop génant), on n'a pas les effets et la simplicité pour
manipuler toutes les images...
- le code est totalement lisible (pas du xml zippé)
- on peut faire des présentations avec Beamer, qui généère des suivi
automatique de plan par exemple pour les diapos, etc.
--> http://latex-beamer.sourceforge.net/beamerexample1.pdf

Voilà pour les curieux qui veulent découvrir une alternative... niveau
mise en page, il faut faire confiance, ou trouver son style, mais tout
est automatique et extremement propre, un vrai résultat professionnel
au niveau typographique.

Bien sur, c'est libre et gratuit ! ;)


Jean-Guy Marcil
Le #1580260
Pif was telling us:
Pif nous racontait que :

On 9 mar, 20:21, "Jean-Guy Marcil" wrote:
Pif was telling us:
Pif nous racontait que :



Bonjour, je comprend pas tout au style encore... (aie aie aie ! )

Bon, j'ai défini un style caractère qui met par exemple ma police en
petites majuscules
J'en ai une autre qui met certains termes en gras, pis une troisième
qui met en italique, et une quatrième en exposant !

Pour ce faire, chacune est de type caractère basé sur "propriétés
sous jacentes".

Je réussi à faire que quelque soit le texte (titre, nbp, normal,
etc.), quand je fais gras, ca me change pas la taille, mais
uniquement l'épaisseur de la lettre, de même pour les autres..
Quand je change le style d'un paragraphe (de normal vers puce par
exemple), il me change le format de paragraphe mais ne remet pas en
cause le gras, l'italique, les exposants, etc.

Le problème, est cependant le suivant :

quand j'ai un texte avec une partie en petites majuscules, quand il
le met en gras, il enleve les petites minuscules... quand j'ai un
mot en italique et que je le met le paragraphe en italique
(citation, légende, etc.) il ne redresse pas le mot initialement en
italique pour le différencier...

Autrement dis : j'arrive à définir un style (gras, italique, etc.)
qui soit indépendant du format du paragraphe, mais je ne peux pas
cumuler deux styles différents, et si je cumule 2 fois le même, il
ne s'annule pas...

Vous pouvez m'aider et me dire si ce que je veux faire est faisable
?

(je veux faire la même chose qu'un emph{} ou textbt{} en latex...
)


Si j'ai bien compris, tu observes des problèmes quand tu appliques
un style de caractère à une plage de texte sur laquelle un autre
style de caractère a déjà été appliquée.

C'est normal que l'application du 2e style de caractère annule la
mise en forme du premier. On ne peut pas appliquer deux styles à la
même plage de texte (que ce soit deux styles de paragraphe, de
caractère ou de tableau, dès qu'on applique le deuxième, le premier
"disparait").


"Normal" ? Hum.... latex le gère parfaitement depuis 1970 ;)
treve de troll : j'ai par exemple des termes qui sont en gras parce
que se sont des mots clés. J'ai mon contenu qui est en police normal,
et des exemples de code qui sont dans une police courrier... par
exemple... je voudrais que tous mes mots clés soit stylés par le style
de caractère "mot clé" qui rajoute du gras...

plus tard, si j'ai envie de le modifier pour cumuler des petites
capitales... je change ainsi tout mes mots clés, et je recherche pas
forcément le contenu en gras, et je ne dois pas non plus définir un
style "mot clé' pour chaque style de paragraphe...

Bien pratique non ? On peut le faire pour des anglicismes ou des
termes latins, pour des citations, etc...
dans mon cas, un terme latin ou étranger est en italique... une
citation est en italique... je veux donc qu'un terme anglais ce
dénote, que ce soit ou non dans une citation... d'ou la notion de
"bascule" tres bien exprimée par AB

Il s'agit avant tout de sémantiser le style.. c'est bien la qu'est
tout l'avenir de l'information : le contenu est décrit avec une
structure sémantique et non une structure de mise en forme, la feuille
de style arrive pour appliquer une mise en forme au contenu...

C'est l'idée de XML ou HTML et XSLT/CSS, des styles de latex...

En outre, si j'ai un style de paragraphe en italique et mon mot par
dessus... word réinverse bien l'italique (j'ai pas tout cerné dans les
paramétrage) : il est capable de faire cette bascule... mais ceci ne
fonctionne pas entre des styles de caractères..

Ce qui est vraiment agréable en latex, c'est la gestion des styles :
on applique des paramètres.... pour ceux qui connaissent pas, je
recommande d'y jeter un oeil ! c'est génial !!! quand je rédige un
article, d'une conférence à l'autre, je change la feuille de style, et
mon document est conforme à la mise en page spécifiée sans que je
touche à rien.... la typographe est inégalée par ailleurs... (dommage
que ms n'essaye pas d'améliorer cela...)

Si tu as un style de caractère qui définit "petite majuscules" et
une autre qui définit le "gras", mais que parfois tu as besoin des
deux, alors il va falloir définir un troisième style de caractère
qui va appliquer "petites majuscules" ET "gras".


si j'ai capitales, gras, italique, indice et exposant, j'ai 2puissance
5 possibilités soit 32 ! Le problème c'est que j'utilise les capitales
pour les acronymes, l'italique pour les termes argotique (ici, latex
permet en plus d'ajouter des chevrons ou guillemets si on le
souhaite), pour les termes étrangers, etc. L'italique peut avoir
plusieurs significations... si j'ai plusieurs styles.. ca devient
d'une combinatoire extraordinaire

exemple de macro en latex :
newcommand[1]{latin}{textit{"#1"}}

dans le texte le mot en latin{italique} est visible

newcommand[1]{latin} --> nouvelle macro "latin" avec 1 paramètre,
textit{} -> ce qui est entre les accolades est en latin
#1 --> remplacer par le premier parametre

donc la macro prend le parametre, le met entre guillemets, et met le
tout en italique !

sympa non ?

- gestion des document maitre : le style est le même pour tout, toutes
les commandes sont valables partout , pour inclure un fichier :
include{nomfichier}
- il gère aussi tres bien les figures flottantes...
- on peut créer de véritables programmes pour faire des dessins,
schemas, à partir de boucles , faire des tableaux a partir de
données , etc.
- existe sur win, mac, linux, sun et autres unix, etc.
- bon, le défaut : correction orthographique, pas de wysiwyg (mais
c'est pas trop génant), on n'a pas les effets et la simplicité pour
manipuler toutes les images...
- le code est totalement lisible (pas du xml zippé)
- on peut faire des présentations avec Beamer, qui généère des suivi
automatique de plan par exemple pour les diapos, etc.
--> http://latex-beamer.sourceforge.net/beamerexample1.pdf

Voilà pour les curieux qui veulent découvrir une alternative... niveau
mise en page, il faut faire confiance, ou trouver son style, mais tout
est automatique et extremement propre, un vrai résultat professionnel
au niveau typographique.

Bien sur, c'est libre et gratuit ! ;)


Pourquoi ne travailles-tu pas en Latex si c'est si génial?
Je ne veux pas lancer de polémique, mais il me semble qu'à chaque fois que
tu rencontre un os, la raison est que Word est poche et que le logiciel
"ABC" est beaucoup mieux...
Comme ça tu pourrais arrêter de te plaindre des lacunes de Word... Il me
semble que ce serait du temps de gagné pour tout le monde, non?

--

Salut!
_______________________________________
Jean-Guy Marcil - Word MVP

Word MVP site: http://www.word.mvps.org



Circé
Le #1580259
Bonsoir, bonsoir,

Pif a pensé très fort :

Pif nous racontait que :


Autrement dis : j'arrive à définir un style (gras, italique, etc.) qui
soit indépendant du format du paragraphe, mais je ne peux pas cumuler
deux styles différents, et si je cumule 2 fois le même, il ne s'annule
pas...




C'est vrai que Word est faible de ce côté, car effectivement il peut
s'annuler mais on rentre presque dans un côté aléatoire...

Cela dit, et c'est comme ça, tu peux additionner un style de paragraphe
avec un style de caractère, mais pas 2 styles de caractères ou 2 styles
de paragraphes.

Donc si, dans un paragraphe non gras, tu appliques à un mot un style
gras, et que ensuite tu appliques un paragraphe gras, le mot devrait
perdre sa graisse...

En Latex, c'et différent, car ça passe par des balises claires, qui
compliquent néanmoins et largement l'utilisateur !


"Normal" ? Hum.... latex le gère parfaitement depuis 1970 ;)
treve de troll : j'ai par exemple des termes qui sont en gras parce
que se sont des mots clés. J'ai mon contenu qui est en police normal,
et des exemples de code qui sont dans une police courrier... par
exemple... je voudrais que tous mes mots clés soit stylés par le style
de caractère "mot clé" qui rajoute du gras...


Jusque là, pas de souci...

plus tard, si j'ai envie de le modifier pour cumuler des petites
capitales... je change ainsi tout mes mots clés, et je recherche pas
forcément le contenu en gras, et je ne dois pas non plus définir un
style "mot clé' pour chaque style de paragraphe...


Ben si... Tu oublies de penser Word, semble-t-il...
Si, dès le départ, tu utilises un style "mot clé", tu n'as plus de
problème par la suite.

Bien pratique non ? On peut le faire pour des anglicismes ou des
termes latins, pour des citations, etc...
dans mon cas, un terme latin ou étranger est en italique... une
citation est en italique... je veux donc qu'un terme anglais ce
dénote, que ce soit ou non dans une citation... d'ou la notion de
"bascule" tres bien exprimée par AB

Il s'agit avant tout de sémantiser le style.. c'est bien la qu'est
tout l'avenir de l'information : le contenu est décrit avec une
structure sémantique et non une structure de mise en forme, la feuille
de style arrive pour appliquer une mise en forme au contenu...

C'est l'idée de XML ou HTML et XSLT/CSS, des styles de latex...


... qui fonctionnent pas balise, on en revient toujours là... Autrefois
la mise en forme des traitements de texte fonctionnaient aussi par
balises. La révolution a justement été d'alléger ces codes pour la joie
de la majorité des utilisateurs.

En outre, si j'ai un style de paragraphe en italique et mon mot par
dessus... word réinverse bien l'italique (j'ai pas tout cerné dans les
paramétrage) : il est capable de faire cette bascule... mais ceci ne
fonctionne pas entre des styles de caractères..

Ce qui est vraiment agréable en latex, c'est la gestion des styles :
on applique des paramètres.... pour ceux qui connaissent pas, je
recommande d'y jeter un oeil ! c'est génial !!! quand je rédige un
article, d'une conférence à l'autre, je change la feuille de style, et
mon document est conforme à la mise en page spécifiée sans que je
touche à rien.... la typographe est inégalée par ailleurs... (dommage
que ms n'essaye pas d'améliorer cela...)


Les jeux de styles de Word 2007 sont faites pour ça... Ne pas oublier
tout de même que Word n'est "qu'un" logiciel de traitement de texte,
pas un logiciel de PAO.



Bien sur, c'est libre et gratuit ! ;)


Et là, bien entendu je rejoins Jean-Guy à 2000% ! Si Latex est si
génial, et puisqu'en plus tu le maîtrises parfaitement, que viens-tu
faire dans le monde moisi de Word ?...

Circé
http://faqword.free.fr

ps : si demain je donne Latex à mes utilisateurs à la place de Word, je
ne suis pas certaines qu'ils trouveront ça génial !!! :D)))



JièL
Le #1580257
Bonjoir(c) Circé

Le 10/03/2007 01:08 vous avez écrit ceci :
ps : si demain je donne Latex à mes utilisateurs à la place de Word, je
ne suis pas certaines qu'ils trouveront ça génial !!! :D)))


ben alors t'as qu'a leur donner un bon vieux framework, y'a pas mieux
selon certaine (sans s) personne (toujours sans s) ;-)))))))))

JièL sans zesse

Anacoluthe
Le #1579882
Bonjour !

'Circé' nous a écrit ...
C'est vrai que Word est faible de ce côté, car effectivement il peut
s'annuler mais on rentre presque dans un côté aléatoire...


Aléatoire Word... T'es sûre ??? :-D ))

Oui bon tu as dit /presque/ ;-)

Je crois que c'est historique : on parle d'abord de polices avec des
attributs qui n'ont pas le même niveau, il n'est que de regarder comment
est construite la boîte Format / Police, puis on parle de mises en forme,
puis on parle de styles.
Au final la logique wordienne peut sembler marcher ... au pif
Oupsss pardon pardon, je ne la referai plus celle-là !!!!!!

Bon week-end

Anacoluthe
« Alea jacta ouest : à Montparnasse aussi. »
- Pierre DESPROGES

Pif
Le #1579878
On 9 mar, 22:36, "Jean-Guy Marcil" wrote:
Pourquoi ne travailles-tu pas en Latex si c'est si génial?


si tu as cerné mes propos, je travaille en latex... mais pas
uniquement ne latex...

Je ne veux pas lancer de polémique, mais il me semble qu'à chaque foi s que
tu rencontre un os, la raison est que Word est poche et que le logiciel
"ABC" est beaucoup mieux...


a chaque fois que je rencontre un problme avec latex, je me dis que
c'est bien domage, mais j'arrive en outre à cerner les difficultés
techniques sous-jacentes... c'est vrai que depuis 1970, ils ont eu le
temps de corriger les bugs...
a chaque fois que je rencontre un problème avec OpenOffice, je
comprends qu'il manquent de moyens....
a chaque fois que je rencontre un problème avec Word, je constate que
c'est un manque de logique d'une "usine" mal concue, et que c'est bien
domage vu les moyens qu'ils ont de pas faire mieux..

notons que c'est le même problème que windows : unix est nettement
mieux assis, preuve en est que Windows NT était un migration visant à
reprendre petite à petit les fondements unix nettement meilleurs...
windows n'a pas d'équivalent, mais y'a quand meme des défaut
choquants..

En outre, quand on regarde objectivement les mutations de word 97 à
word 2003 qui a vécu jusqu'en 2006... on a vécu pendant 9 ans avec des
produits pas bien différents au regarde de ce que 10 ans représentent
en informatique... preuve en est de ce que windows 2007 prévu
initialement en 2003 n'a pas grand intéret par rapport à windows
2002 ! notons que 10 ans c'est tout juste l'age de linux...

Comme ça tu pourrais arrêter de te plaindre des lacunes de Word... Il me
semble que ce serait du temps de gagné pour tout le monde, non?


le temps de gagné serait de ne pas avoir les lactules plutot que de
passer son temps à chercher une maniere tarabiscotée de les
contourner... avouons que pour un logiciel simple, dès qu'on veut
faire quelque chose d'un peu solide, faut chercher longtemps, sans
compter que les documentations sont pas nombreuses : celle de crosoft
est loin d'etre exhaustive, tout reste dans le B-A-BA !

Il en va de meme pour windows, par exemple dès qu'on veut faire du
WHS...

en outre, mon but n'était pas de lancer un troll, mais simplement
d'inciter les gens a faire preuve d'ouverture et pas de lancer de tels
débats du style "tu vénère crosoft ou tu te casse"...
Latex n'est pas très connu je crois de certaines communautés, c'est
bien domage, je trouve un intéret à word et à latex, je pense que ceux
qui ne connaissent que word et font partie de ce forum auraient tout
intéret à connaitre latex.. je n'oblige personne, je ne dis pas que
l'un ou l'autre est mieux... je dis que word est le produit le plus
avancé du point de vue "WYSIWYG", que latex est un produit très avanc é
d'un autre point de vue... (combien de bouquin pro sont mis en page
sous word ?) il existe DocBook, moins performant mais en XML), et je
dis que OpenOffice par exemple à une syntaxe d'équation plus sympa et
un BASIC bien mieux conçu
En outre, MS reste le produit systématiquement le moins stable (ex :
problème de sauvegarde de Word 03 : word n'arrive pas à rouvrir son
document alors qu'OOffice y arrive...exemble du problème qu'équation
actuel ou de gestion de la transparence : l'export PDF est bien géré,
mais l'impression est instable)

maintenant, je n'oblige personne a aller voire ailleurs, ce qui fait
la mauvaise réputation des produits MS, c'est souvant les oeillères
des MS addict....

JièL
Le #1579877
Bonjoir(c) Pif

c'est clair, c'est un troll, et un beau... je ne l'avais pas vu arrivé,
mais quand on relis, petit à petit ça se dessine... bravo, il est bien
amené celui la ;-)))))

Le 10/03/2007 13:06 vous avez écrit ceci :
a chaque fois que je rencontre un problème avec Word, je constate que
c'est un manque de logique d'une "usine" mal concue, et que c'est bien
domage vu les moyens qu'ils ont de pas faire mieux..


A chaque fois que je lis ça je ne peux m'empêcher de penser que vous ne le
connaissez que très peu et que vous n'avez vu que les principales
commandes des différents menus... les autres sont trop absconses et vous
n'avez pas cherché à les comprendre

Windows NT était un migration visant à
reprendre petite à petit les fondements unix nettement meilleurs...


mmmmoouhhhhhhaaaaaaaarrrrf mort de rire
'taing, ça c'est un beau troll ;-)))))

En outre, quand on regarde objectivement


mmmmmoooouuuuuaaaaaaarrrrrrrfffffff bis... je suis pas sûr du tout qu'on
ai la même définition du mot "objectivement" ;-)

les mutations de word 97 à
word 2003 qui a vécu jusqu'en 2006... on a vécu pendant 9 ans avec des
produits pas bien différents au regarde de ce que 10 ans représentent
en informatique...


Et Latex, il a changé radicalement en 10 ans ? ;-)))))
La compatibilité et la "force des habitudes", ça vous dit quelques chose ?

windows 2007 prévu
initialement en 2003


Mdr ;-))))))))

n'a pas grand intéret par rapport à windows
2002 !


C'est quoi Windows 2002, j'arrive pas à trouver cette version sur le site
de MS... même pas non plus sur leS siteS de nunux ;-))))))

notons que 10 ans c'est tout juste l'age de linux...


et il n'a donc pas changé en 10 ans ? ;-))))))

le temps de gagné serait de ne pas avoir les lactules plutot que de
passer son temps à chercher une maniere tarabiscotée de les
contourner...


Pourquoi, latex n'a aucune lacune et il ne faut pas passer par des
solutions "tarabiscotées" pour un utilisateur lambda ?

avouons que pour un logiciel simple


Ben voila, c'est la que vous vous trompez encore... Vous prenez Word pour
une machine à écrire à mémoire et n'avez absolument pas vu son potentiel

Il est clair que vous connaissez certainement mieux Latex, linux et la
programmation que les logiciels bureautiques pur

dès qu'on veut
faire quelque chose d'un peu solide, faut chercher longtemps


On pourrait dire exactement la même chose de n'importe quel logiciel qu'on
ne maîtrise pas !!! Moi il me faut 3 plombes pour faire un truc hyper
basique avec latex alors que je le fais les yeux fermés avec Publisher...
tout est dans la connaissance du produit

en outre, mon but n'était pas de lancer un troll


la je le crois pas un seul instant

mais simplement
d'inciter les gens a faire preuve d'ouverture


C'est une bonne idée à la base, mais pas sur un forum qui sert à dépanner
les utilisateurs qui ont un problème avec Word et pas avec Latex. Vous
pensez qu'on se ferait recevoir comment en donnant des solution Word sur
un forum Latex ? ;-))))))

débats du style "tu vénère crosoft ou tu te casse"...


La question n'est pas la et l'image trop orienté

Latex n'est pas très connu je crois de certaines communautés, c'est
bien domage, je trouve un intéret à word et à latex, je pense que ceux
qui ne connaissent que word et font partie de ce forum auraient tout
intéret à connaitre latex..


Moi je pense que vous auriez intérêt à connaître REELEMENT Word (au moins
autant que Latex) pour pouvoir _un peu_ comparer...

je n'oblige personne, je ne dis pas que
l'un ou l'autre est mieux...


Si, justement !

je dis que word est le produit le plus
avancé du point de vue "WYSIWYG", que latex est un produit très avancé
d'un autre point de vue...


Bonne idée, mais comparez ce qui est comparable alors

(combien de bouquin pro sont mis en page
sous word ?)


Vous seriez sincèrement étonné du nombre, je vous assure... Et vous seriez
aussi étonné du petit nombre mis en page avec latex

Mais en fait ni l'un ni l'autre ne sont des logiciels de PAO

et je
dis que OpenOffice par exemple à une syntaxe d'équation plus sympa et
un BASIC bien mieux conçu


Chaque logiciel à ses avantages et inconvénients, mais je ne pense pas que
le forums de l'un d'eux soit adapté à critiquer ou encenser l'un ou l'autre

En outre, MS reste le produit systématiquement le moins stable


Faut arrêter de dire des âneries ;-) ça c'est un troll de plus
Moi je n'arrive pas à réouvrir une dizaine de doc fait avec OOo... c'est
pas pour autant que je dis qu'il est moins stable.
Chaque fois que je le lance il met 4 heures à s'afficher et plante une
fois sur 4... est-ce qu'il est instable pour autant chez les addicts de ce
produit ?

problème de sauvegarde de Word 03 : word n'arrive pas à rouvrir son
document alors qu'OOffice y arrive...


C'est sûr que les doc OOo ne risquent pas d'être ouvert avec Word ;-)))
Comparaison n'est pas raison

maintenant, je n'oblige personne a aller voire ailleurs,


ouf ;-)

ce qui fait
la mauvaise réputation des produits MS, c'est souvant les oeillères
des MS addict....


Moi je dirais plutôt que c'est les "libres addict" qui font cette mauvaise
réputation, mébon ;-)))))))))

--
JièL / Jean-Louis GOUBERT
Là bas mieux qu'en face ;-) http://forums.offices.free.fr/
La nouvelle FAQ Outlook est là : http://faq.outlook.free.fr/index.php
Les stats de CDO : http://faq.outlook.free.fr/cdo/

Pif
Le #1579876
On 10 mar, 01:08, Circé
Cela dit, et c'est comme ça, tu peux additionner un style de paragraphe
avec un style de caractère, mais pas 2 styles de caractères ou 2 styl es
de paragraphes.


oui, c'est un peu la la limite : j'ai un paragraphe, qui contient une
phrase citée qui contient un acronyme ou terme peu conventionnel :
pour la citation, je ne peux pas définir de format de paragraphe
supersposé

une solution qui résoudrait mon problème précédent de vouloir
synthétiser sur une même lignes des titres non numérotés de
niveau6.....serait de pouvoir superposer des formats de paragraphes,
et pouvoir dire qu'un paragraphe n'implique pas un retour à la
ligne...

c'est bien le problème de word de pas distinguer suffisamment le mise
en forme du contenu...

Donc si, dans un paragraphe non gras, tu appliques à un mot un style
gras, et que ensuite tu appliques un paragraphe gras, le mot devrait
perdre sa graisse...


vi..

En Latex, c'et différent, car ça passe par des balises claires, qui
compliquent néanmoins et largement l'utilisateur !


pas forcément... il n'y a pas de bonne interface en latex.. mais si on
prend lyx par exemple, on peut choisir d'afficher ou non le
balisage....

Ben si... Tu oublies de penser Word, semble-t-il...
Si, dès le départ, tu utilises un style "mot clé", tu n'as plus de
problème par la suite.


sauf qu'on limite la combinaison de deux styles inutilement, je ne
pense pas que word aient des limites dans ses fondements qui
l'interdise.

... qui fonctionnent pas balise, on en revient toujours là... Autrefois
la mise en forme des traitements de texte fonctionnaient aussi par
balises. La révolution a justement été d'alléger ces codes pour l a joie
de la majorité des utilisateurs.


oui, l'usage par défaut de word est très bien... quand on regarde
l'inspecteur de style, on peut bien voire la différence de mise en
page... on peut donc imaginer deux choses :
- une mise en valeur du balisage du point de vue de l'utilisateur,
comme par exemple on peut souhaiter visualiser les codes de
champs....
- combiner plusieurs mises en forme de paragraphes et caractères...

Les jeux de styles de Word 2007 sont faites pour ça... Ne pas oublier
tout de même que Word n'est "qu'un" logiciel de traitement de texte,
pas un logiciel de PAO.


oui, mais comme on en discutait : avec l'ajout automatique et les
fonctions de paramétrage, tout n'est pas "style"... il serait je pense
plus simple pour ceux qui utilisent les style de définir une feuile de
style, d'avoir un éditeur spécialisé, comme dans word pour VBA ou en
HTML/XML pour les CSS... et de pouvoir faire en sorte que toute la
mise en page soit cenralisée dans la feuille de style... le défaut
c'est que word ajoute par défaut tout dans le document....

Et là, bien entendu je rejoins Jean-Guy à 2000% ! Si Latex est si
génial, et puisqu'en plus tu le maîtrises parfaitement, que viens-tu
faire dans le monde moisi de Word ?...


je trouvce que word, surtout dans la version 2007 est très bien ... je
déplore qu'il n'aillent pas jusqu'au bout de leur mouvance... pourquoi
pas un éditeur de style ? Pourquoi pas une document claire sur la
gestion des styles ? Pourquoi ne pas combiner plusieurs styles ?
Pourquoi pas un langage à la latex.... comme pour les codes de
champs...

Je ne dis pas que word est une bouse, je dis que word est très bien,
mais que vue leur moyen, c'est bien domage qui ne tirent pas profit
des succès de latex...

ps : si demain je donne Latex à mes utilisateurs à la place de Word, je
ne suis pas certaines qu'ils trouveront ça génial !!! :D)))


a défaut, je pense que si je donne latex à tous ceux qui répondent aux
questions de se forum, ou encore à tous ceux qui cherchent des choses
complexes... il ne seront pas mécontants... ;)
quand je fais un courrier à mon plombier, je n'utilie pas latex, je te
rassure

Publicité
Poster une réponse
Anonyme