Succession, enfant déshérité, possibilité de rouvrir 10 ans plus tard?

Le
David
Bonjour.


Ma grand-mère est décédée il y a 12 ans. Elle avait 3 fils dont mon
père décédé 5 ans auparavant. Lors du décés de ma grand-mère, moi et
mes 2 frères sommes venus en représentation de mon père.

Il n'y avait aucun testament, environ 30.000 francs sur les comptes en
totalité et la maison ou elle était propriétaire estimée à 600.000
francs à l'époque (100.000¤).

La succession se fait, très bien. Or j'ai appris récemment que ma
grand-mère nous a volontairement déshérités car 2 de mes frères
n'avaient plus aucun contact avec elle depuis 30 ans, donc comme mon
père était décédé, la part lui revenant de plein droit aurait été
divisée entre moi (qui venait voir ma grand-mère plusieurs fois par
an) et mes 2 frères. Je viens d'apprendre par mon oncle, donc un des
fils de ma grand-mère, qu'elle ne voulait pas donner le moindre
centime à mes frères, donc depuis la mort de mon pére et jusqu'à son
décés 5 ans plus tard, elle a vidé tout ses comptes et en a donné le
contenu à un ou deux de ses fils, ça je ne sais pas, mon oncle bien
entendu ne me l'a pas dévoilé. ;)

Mon oncle m'a révélé ceci car il était très malade et il est décédé
récemment. Cet oncle vivait avec ma grand-mère depuis toujours, il ne
s'est jamais marié.

Je comprends donc aujourd'hui que j'ai été déshérité, ainsi que mes
frères, au profit d'un ou de mes deux oncles. Ma question est donc la
suivante:

puis-je aujourd'hui aller voir un notaire, raconter mon histoire et
rouvrir la succession ou du moins aller voir la banque qu'utilisait ma
grand-mère pour leur demander des relevés qui remonteraient au début
des années 90?

La banque va t-elle me dire que c'est trop vieux, on ne peut pas
remonter aussi loin (j'ai cru comprendre, à tort peut-être, qu'on ne
pouvait remonter que jusque 3 ans en arrière).

A l'époque (je suis le petit dernier), j'étais encore étudiant, j'ai
pas cherché à en savoir, malgré que j'étais étonné de voir si peu
d'argent en compte en banque. Ma grand-mère gagnait 15.000 francs par
mois, ne dépensait rien de rien, restait chez elle à compter ses sous.
Supposons quand même des dépenses, impôts, à hauteur de 5000 francs
mensuels. Reste 10.000 francs mis de côté, soit 120.000 francs
annuels, soit 1.200.000 francs en dix ans. Elle a eu plus de 20 années
de retraite, et toute une vie d'économie ou avec son mari ils
dépensaient le strict minimum.

Je m'aperçois que ce sont des montants gigantesques qui se sont
envolés car au final il y a 12 ans il ne restait que 30.000 francs.

Je peux faire une croix sur mon héritage? Fallait me réveiller à
l'époque et être plus vigilant? Un de mes oncles, voir les deux qui
ont reçus cet argent n'auront donc rien à craindre? Puis-je contacter
le fisc? Depuis que je sais ça je me sens terriblement lésé.

Je sais je vous entend déjà: il faut aller voir son notaire, ce que je
vais faire. :) Mais si vous aviez des conseils, des pistes, que je
puisse en parler à mon notaire, ou vécu une situation similaire, je
suis toute ouïe. :)


Merci.

Cordialement,


David.
Questions / Réponses high-tech
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
COCO11
Le #19835591
Si je comprends bien, votre grand mère décédée il y a 12 ans, a fait
chaque année, selon un autre parent, également décédé, un don en argent
à certains de ses enfants oubliant vous, son petit fils qui veniez de
temps en temps la voir.

Don d'usage ? Donation déguisée ?? Comment le prouver ??? 12 ans après,
quasi impossible. Les banques ne vous diront rien. Et le notaire a clos
la succession à laquelle vous avez participé.

Comme quoi les successions laissent toujours des conflits
inter-familiaux ou tout au moins des rancoeurs.

David a écrit :
Bonjour.


Ma grand-mère est décédée il y a 12 ans. Elle avait 3 fils dont mon
père décédé 5 ans auparavant. Lors du décés de ma grand-mère, moi et
mes 2 frères sommes venus en représentation de mon père.

Il n'y avait aucun testament, environ 30.000 francs sur les comptes en
totalité et la maison ou elle était propriétaire estimée à 600.000
francs à l'époque (100.000¤).

La succession se fait, très bien. Or j'ai appris récemment que ma
grand-mère nous a volontairement déshérités car 2 de mes frères
n'avaient plus aucun contact avec elle depuis 30 ans, donc comme mon
père était décédé, la part lui revenant de plein droit aurait été
divisée entre moi (qui venait voir ma grand-mère plusieurs fois par
an) et mes 2 frères. Je viens d'apprendre par mon oncle, donc un des
fils de ma grand-mère, qu'elle ne voulait pas donner le moindre
centime à mes frères, donc depuis la mort de mon pére et jusqu'à son
décés 5 ans plus tard, elle a vidé tout ses comptes et en a donné le
contenu à un ou deux de ses fils, ça je ne sais pas, mon oncle bien
entendu ne me l'a pas dévoilé. ;)

Mon oncle m'a révélé ceci car il était très malade et il est décédé
récemment. Cet oncle vivait avec ma grand-mère depuis toujours, il ne
s'est jamais marié.

Je comprends donc aujourd'hui que j'ai été déshérité, ainsi que mes
frères, au profit d'un ou de mes deux oncles. Ma question est donc la
suivante:

puis-je aujourd'hui aller voir un notaire, raconter mon histoire et
rouvrir la succession ou du moins aller voir la banque qu'utilisait ma
grand-mère pour leur demander des relevés qui remonteraient au début
des années 90?

La banque va t-elle me dire que c'est trop vieux, on ne peut pas
remonter aussi loin (j'ai cru comprendre, à tort peut-être, qu'on ne
pouvait remonter que jusque 3 ans en arrière).

A l'époque (je suis le petit dernier), j'étais encore étudiant, j'ai
pas cherché à en savoir, malgré que j'étais étonné de voir si peu
d'argent en compte en banque. Ma grand-mère gagnait 15.000 francs par
mois, ne dépensait rien de rien, restait chez elle à compter ses sous.
Supposons quand même des dépenses, impôts, à hauteur de 5000 francs
mensuels. Reste 10.000 francs mis de côté, soit 120.000 francs
annuels, soit 1.200.000 francs en dix ans. Elle a eu plus de 20 années
de retraite, et toute une vie d'économie ou avec son mari ils
dépensaient le strict minimum.

Je m'aperçois que ce sont des montants gigantesques qui se sont
envolés car au final il y a 12 ans il ne restait que 30.000 francs.

Je peux faire une croix sur mon héritage? Fallait me réveiller à
l'époque et être plus vigilant? Un de mes oncles, voir les deux qui
ont reçus cet argent n'auront donc rien à craindre? Puis-je contacter
le fisc? Depuis que je sais ça je me sens terriblement lésé.

Je sais je vous entend déjà: il faut aller voir son notaire, ce que je
vais faire. :) Mais si vous aviez des conseils, des pistes, que je
puisse en parler à mon notaire, ou vécu une situation similaire, je
suis toute ouïe. :)


Merci.

Cordialement,


David.


Publicité
Poster une réponse
Anonyme