La Suède continue à merder sur le cas de Julian ASSANGE

Le
xenufrance
La Suède essaie de se faire passer pour très progressiste, mais pas quand il
s'agit de défendre ses puissants alliés made in USA.

Il y a qques années, elle avait déjà cédé et violé sa propre constitution en
cessant de rendre publics des documents de l'escroquerie scientologue,
documents prouvant l'escroquerie et mis jusque là à la disposition du public
dans les locaux du Parlement. Le Premier Ministre suédois Olaf Palme avait
pourtant été asssassiné par un zigoto proche de la scientologie!

Cette fois, elle s'appuie sur des témoignages douteux de deux femmes pour
faire incarcérer à l'étranger Julian Assange/Wikileaks, et tenter de pouvoir
ensuite lui couper la parole (et le reste??) dans les geôles de sa majesté.

Là aussi, on peut douter que la Suède travaille dans l'intérêt commun, car
il est bien évident que les cachotteries de la gendarmerie mondiale USA ne
devraient pas être cachées, et que cela prime largement sur les tardives
allégations de deux suédoises.

r
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Henri Beyle
Le #22933491
xenufrance a formulé la demande :
La Suède essaie de se faire passer pour très progressiste, mais pas quand il
s'agit de défendre ses puissants alliés made in USA.

Il y a qques années, elle avait déjà cédé et violé sa propre constitution en
cessant de rendre publics des documents de l'escroquerie scientologue,
documents prouvant l'escroquerie et mis jusque là à la disposition du public
dans les locaux du Parlement. Le Premier Ministre suédois Olaf Palme avait
pourtant été asssassiné par un zigoto proche de la scientologie!

Cette fois, elle s'appuie sur des témoignages douteux de deux femmes pour
faire incarcérer à l'étranger Julian Assange/Wikileaks, et tenter de pouvoir
ensuite lui couper la parole (et le reste??) dans les geôles de sa majesté.

Là aussi, on peut douter que la Suède travaille dans l'intérêt commun, car il
est bien évident que les cachotteries de la gendarmerie mondiale USA ne
devraient pas être cachées, et que cela prime largement sur les tardives
allégations de deux suédoises.

D


Deux "suédoises" qui sont snas doute des agents amércains dormants qui
ont été "réveillée" pour faire taire Assange.
Le crime sexuel est très révélateur des méthodes américaines qui
coirent encore qu'il s'agit du crime ultime.
xenufrance
Le #22934781
"Henri Beyle" news:
xenufrance a formulé la demande :
La Suède essaie de se faire passer pour très progressiste, mais pas quand
il s'agit de défendre ses puissants alliés made in USA.

Il y a qques années, elle avait déjà cédé et violé sa propre constitution
en cessant de rendre publics des documents de l'escroquerie scientologue,
documents prouvant l'escroquerie et mis jusque là à la disposition du
public dans les locaux du Parlement. Le Premier Ministre suédois Olaf
Palme avait pourtant été asssassiné par un zigoto proche de la
scientologie!

Cette fois, elle s'appuie sur des témoignages douteux de deux femmes pour
faire incarcérer à l'étranger Julian Assange/Wikileaks, et tenter de
pouvoir ensuite lui couper la parole (et le reste??) dans les geôles de
sa majesté.

Là aussi, on peut douter que la Suède travaille dans l'intérêt commun,
car il est bien évident que les cachotteries de la gendarmerie mondiale
USA ne devraient pas être cachées, et que cela prime largement sur les
tardives allégations de deux suédoises.

D


Deux "suédoises" qui sont snas doute des agents amércains dormants qui ont
été "réveillée" pour faire taire Assange.
Le crime sexuel est très révélateur des méthodes américaines qui coirent
encore qu'il s'agit du crime ultime.



et ils insistent, en plus, les "juges" suédois, on a encore eu des avancées
hier, et le fait que la justice anglaise réclame une énorme somme pour
"relâcher", sous contrôle quotidien, assignation à résidence et sous
bracelet GPS paraît aussi aberrant.

D'ici que quelques malades mentaux payés par la CIA assassinent Julian
Assange parce qu'il craignent qu'on découvre d'autres horreurs dans les
méthodes des "diplomates" américains, il n'y a pas loin.

Je parierais que si on avait un décryptage actuel des conversations
téléphoniques actuelles de ces braves gens "défenseurs des droits de
l'homme", on tomberait encore plus sur le cul.

r

François Guillet
Le #22936151
"Henri Beyle" news:
| xenufrance a formulé la demande :
| > La Suède essaie de se faire passer pour très progressiste, mais pas
quand il
| > s'agit de défendre ses puissants alliés made in USA.
| >
| > Il y a qques années, elle avait déjà cédé et violé sa propre
constitution en
| > cessant de rendre publics des documents de l'escroquerie scientologue,
| > documents prouvant l'escroquerie et mis jusque là à la disposition du
public
| > dans les locaux du Parlement. Le Premier Ministre suédois Olaf Palme
avait
| > pourtant été asssassiné par un zigoto proche de la scientologie!
| >
| > Cette fois, elle s'appuie sur des témoignages douteux de deux femmes
pour
| > faire incarcérer à l'étranger Julian Assange/Wikileaks, et tenter de
pouvoir
| > ensuite lui couper la parole (et le reste??) dans les geôles de sa
majesté.
| >
| > Là aussi, on peut douter que la Suède travaille dans l'intérêt commun,
car il
| > est bien évident que les cachotteries de la gendarmerie mondiale USA ne
| > devraient pas être cachées, et que cela prime largement sur les tardives
| > allégations de deux suédoises.
| >
| >D
| Deux "suédoises" qui sont snas doute des agents amércains dormants qui
| ont été "réveillée" pour faire taire Assange.

N'importe quoi. Le Julian, c'est un chaud lapin. Et il n'aime pas les
préservatifs. Or en Suède, ne pas le mettre ou l'enlever pour faire son coup
en douce sans l'accord de la lapine, c'est répréhensible et c'est
apparemment ce qu'il a fait. Qu'après nos Suédoises (qui étaient membres
bénévoles de son réseau) profitent de l'occasion pour le fric ou pour la
notoriété en portant plainte contre celui avec lequel elles étaient pourtant
d'accord pour coucher, n'est pas à écarter. Mais faut arrêter les délires
conspirationnistes.
Yves Lambert
Le #22937291
Le Fri, 17 Dec 2010 21:12:11 +0100,
"François Guillet"

"Henri Beyle" de news:
| xenufrance a formulé la demande :
| > La Suède essaie de se faire passer pour très progressiste, mais
pas quand il
| > s'agit de défendre ses puissants alliés made in USA.
| >
| > Il y a qques années, elle avait déjà cédé et violé sa propre
constitution en
| > cessant de rendre publics des documents de l'escroquerie
scientologue, | > documents prouvant l'escroquerie et mis jusque là à
la disposition du public
| > dans les locaux du Parlement. Le Premier Ministre suédois Olaf
Palme avait
| > pourtant été asssassiné par un zigoto proche de la scientologie!
| >
| > Cette fois, elle s'appuie sur des témoignages douteux de deux
femmes pour
| > faire incarcérer à l'étranger Julian Assange/Wikileaks, et tenter
de pouvoir
| > ensuite lui couper la parole (et le reste??) dans les geôles de
sa majesté.
| >
| > Là aussi, on peut douter que la Suède travaille dans l'intérêt
commun, car il
| > est bien évident que les cachotteries de la gendarmerie mondiale
USA ne | > devraient pas être cachées, et que cela prime largement
sur les tardives | > allégations de deux suédoises.
| >
| >D
| Deux "suédoises" qui sont snas doute des agents amércains dormants
qui | ont été "réveillée" pour faire taire Assange.

N'importe quoi. Le Julian, c'est un chaud lapin. Et il n'aime pas les
préservatifs.




Pou une fois je suis d'accord avec vous. C'est rarement la présentation
des faits qui est faite par les medias qui parlent de soupçon de viol
et d'agression sexuelle, or c'est la version quiest reconnue par les
diverses partie et c'est considéré comme un crime sexuel en Suède.


--
No man is an island,/ No man stands alone,/ Each man's joy
is joy to me,/ Each man's grief is my own. =- John Donne
Devotions upon emergent occasions and seuerall steps in my
sicknes - Meditation XVII, 1624: Joan Baez No man is an island
Publicité
Poster une réponse
Anonyme