Suite de l'homme de de la campagne...

Le
André
Déja publié, sans commentaure
J'aime bien celle ci surtout pour le regard de l'enfant
http://cjoint.com/?AFgkxIKzntq

--
Andre
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Ghost-Rider
Le #23439931
Le 08/06/2011 20:50, André a écrit :

Déja publié, sans commentaure



L'autre est meilleure, c'est pour ça.

J'aime bien celle ci surtout pour le regard de l'enfant
http://cjoint.com/?AFgkxIKzntq



--
Ghost Rider
Stephane Legras-Decussy
Le #23440061
Le 08/06/2011 20:50, André a écrit :
Déja publié, sans commentaure
J'aime bien celle ci surtout pour le regard de l'enfant
http://cjoint.com/?AFgkxIKzntq




yep mais ya des éléments genants qui en font
une photo ordinaire.

la fille à moitié cachée à droite, les immeubles penchés,
la pdc trop grande, le regard du "campagnard" pas visible...

bref des détails mais qui gachent la super expression de l'enfant.
ça arrive tout le temps en photo qu'un super élément soit gaché
par d'autres trucs, c'est pour ça qu'on persévère, faut que tout
soit bien :-)
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #23440051
Le 08/06/11 20:50, Andr a écrit :
Déja publié, sans commentaure
J'aime bien celle ci surtout pour le regard de l'enfant
http://cjoint.com/?AFgkxIKzntq



Oui, celle-ci s'explique toute seule.

Noëlle Adam
MELMOTH
Le #23441891
Ce cher mammifère du nom de André nous susurrait, le mercredi
08/06/2011, dans nos oreilles grandes ouvertes mais un peu sales tout
de même, et dans le message
suivants :

J'aime bien celle ci surtout pour le regard de l'enfant
http://cjoint.com/?AFgkxIKzntq



Remis à l'_horizontal_ !

http://cjoint.com/?AFjjDj0tUkL

--
Car avec beaucoup de science, il y a beaucoup de chagrin ; et celui qui
accroît sa science accroît sa douleur.
[Ecclésiaste, 1-18]
MELMOTH - souffrant
filh
Le #23444501
André
Déja publié, sans commentaure
J'aime bien celle ci surtout pour le regard de l'enfant
http://cjoint.com/?AFgkxIKzntq




Chassé croisé sympa de regards...

FiLH


--
Le fondement du constat bourgeois, c'est le bon sens, c'est-à-dire
une vérité qui s'arrête sur l'ordre arbitraire de celui qui la parle.
Roland Barthes.
http://www.filh.org
filh
Le #23444511
MELMOTH
Ce cher mammifère du nom de André nous susurrait, le mercredi
08/06/2011, dans nos oreilles grandes ouvertes mais un peu sales tout
de même, et dans le message
suivants :

> J'aime bien celle ci surtout pour le regard de l'enfant
> http://cjoint.com/?AFgkxIKzntq

Remis à l'_horizontal_ !

http://cjoint.com/?AFjjDj0tUkL



Mis à part une satisfaction maniaque de rectitude sans raison...

FiLH

--
Le fondement du constat bourgeois, c'est le bon sens, c'est-à-dire
une vérité qui s'arrête sur l'ordre arbitraire de celui qui la parle.
Roland Barthes.
http://www.filh.org
PiLS
Le #23445621
"André"
Déja publié, sans commentaure
J'aime bien celle ci surtout pour le regard de l'enfant
http://cjoint.com/?AFgkxIKzntq




Celle-ci rends le contraste ville/campagne bien mieux que la precedente.
J'aime. On voit que la petite fille a l'habitude de voir uniquement des
poissons carres et des agneaux sous forme de cotelettes chez Leclerc.

--
PiLS
PiLS
Le #23445681
"André"
Déja publié, sans commentaure
J'aime bien celle ci surtout pour le regard de l'enfant
http://cjoint.com/?AFgkxIKzntq



A la reflection, je pense (mais ca n'engage que moi) que
cette photo est un des rares cas ou une profondeur de champ
plus reduite serait souhaitable, avec une mise au point sur
le regard de l'enfant et l'agneau (qui sont dans le meme
plan focal, plus ou moins) Tout le reste est distraction
(a mon tres humble avis).

--
PiLS
René
Le #23445791
"PiLS" a écrit dans le message de groupe de discussion :
iss0ee$36e$

"André" > Déja publié, sans commentaure
> J'aime bien celle ci surtout pour le regard de l'enfant
> http://cjoint.com/?AFgkxIKzntq

A la reflection, je pense (mais ca n'engage que moi) que
cette photo est un des rares cas ou une profondeur de champ
plus reduite serait souhaitable, avec une mise au point sur
le regard de l'enfant et l'agneau (qui sont dans le meme
plan focal, plus ou moins) Tout le reste est distraction
(a mon tres humble avis).



Chacun a sa manière personnelle de voir et de décomposer un sujet.

Personnellement je trouve que ce qui attire immédiatement l'attention est le
regard de l'enfant. Classique: les enfants et les indiens ont de si beaux
yeux.
Malheureusement ce regard d'enfant n'est nullement attiré par une
potentielle côtelette d'agneau mais par le gros bonhomme. Pourquoi? Je n'en
sais rien. Mais je regrette de ne pas voir ce visage qui alors complèterait
la communication engagée.
Le deuxième attrait est le visage rosé de l'homme - le père - en plein
centre qui malheureusement a un air soit un peu fuyant soit dédoublé. A
l'examen on peut supposer qu'il dit à la gamine "tu vois le petit agneau",
sans grand succès, la faute du gros de dos.
Que dire de plus? Foire paysanne, public, la ferme à la ville... Sans grand
intérêt. Que des suppositions.
L'ensemble des personnages centraux est suffisamment présent pour oublier
l'arrière plan qui n'a pas besoin d'être flou ou même d'être redressé.

Cette photo est somme toute bonne mais aussi banale car principalement un
instantanée d'une fillette aux beaux yeux.

Oh! Je sacrifiais l'agneau à l'autel de mon analyse intello. Pauvre bête
d'accompagnement qui n'a pas vraiment de rôle dans l'image étant la seule
consciente de l'instant photographique. Il est oublié de tous - sauf du
photographe - malgré cette légère caresse de la femme, pour se faire
pardonner, qui elle aussi regarde encore le gros de dos!

Je sais bien que je mets une touche d'ironie dans mon interprétation mais je
la crois aussi valable - et même bien plus car c'est la mienne - que d'y
voir un "contraste ville/campagne" ou autres supposition sur ce que la
fillette a en tête.

Les gens sont sympatiques - l'agneau aussi; en tant que scène de rue prise
en instantanée la photo telle quelle est bonne et a un intérêt certain, avec
cependant certaines faiblesses qui ont été soulevés. Pour faire mieux il
faut mitrailler un peu et souvent avoir une certaine chance. C'est une photo
de reportage et je suis certain que les meilleurs reporters reviennent
souvent avec des images trop banales.

René
Charles Vassallo
Le #23445861
René a écrit :

"André" > J'aime bien celle ci surtout pour le regard de l'enfant
> http://cjoint.com/?AFgkxIKzntq



Chacun a sa manière personnelle de voir et de décomposer un sujet.



of corse

Personnellement je trouve que ce qui attire immédiatement l'attention
est le regard de l'enfant. Classique: les enfants et les indiens ont de
si beaux yeux.



oui

Malheureusement ce regard d'enfant n'est nullement attiré par une
potentielle côtelette d'agneau mais par le gros bonhomme. Pourquoi? Je
n'en sais rien. Mais je regrette de ne pas voir ce visage qui alors
complèterait la communication engagée.



bien sûr que si qu'il est attiré par l'agneau ! Vers quoi tend-il la
main ? mais comme la peluche est tenue par un gros monsieur inconnu, il
voudrait bien savoir s'il a la permission.


Le deuxième attrait est le visage rosé de l'homme - le père - en plein
centre qui malheureusement a un air soit un peu fuyant soit dédoublé. A
l'examen on peut supposer qu'il dit à la gamine "tu vois le petit
agneau", sans grand succès, la faute du gros de dos.



le papa est parfait, très heureux de sa fille et de sa femme — je
comprends parfaitement.

Que dire de plus? Foire paysanne, public, la ferme à la ville... Sans
grand intérêt. Que des suppositions.



Tout de même ! Ça se passe en ville, pas dans la ferme de l'éleveur ; le
sens de cette rencontre n'est pas tout à fait le même.

L'ensemble des personnages centraux est suffisamment présent pour
oublier l'arrière plan qui n'a pas besoin d'être flou ou même d'être
redressé.



toutafé

Cette photo est somme toute bonne mais aussi banale car principalement
un instantanée d'une fillette aux beaux yeux.



Non. Demandez à l'éleveur, c'est beaucoup plus que ça. Et demandez à la
petite citadine. Il y a des bonheurs simples qu'il faut avoir la chance
de capter.

Oh! Je sacrifiais l'agneau à l'autel de mon analyse intello. Pauvre bête
d'accompagnement qui n'a pas vraiment de rôle dans l'image étant la
seule consciente de l'instant photographique.



Ça, c'est dommage ; et passer complètement à côté de l'image.

Je sais bien que je mets une touche d'ironie dans mon interprétation...



Là, je suis rassuré.


charles
Publicité
Poster une réponse
Anonyme