Sujet : Le Camp des Saints... n'en déplaise aux bonnes âmes.

Le
Colonial2015
http://www.20minutes.fr/monde/1508583-20150102-mediterranee-navire-abandonne-equipage-derive-450-migrants-bord

http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/01/01/italie-un-nouveau-navire-abandonne-par-son-equipage-avec-450-migrants-a-bord_4548351_3214.html

http://www.ouest-france.fr/cargo-blue-sky-m-la-mysterieuse-odyssee-de-700-migrants-3091371

Des solutions? Il n'en manque pas


--
"Quand les peuples cessent d'estimer, ils cessent d'obéir" (Antoine de
Rivarol)

--
"Nous voici parvenus au bout de vingt siècles de civilisation et,
cependant, aucun régime ne résisterait à deux mois de vérité"( Louis
Ferdinand Céline .1933)
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
\\Fulminator/
Le #26331811
"Colonial" a écrit :

http://www.20minutes.fr/monde/1508583-20150102-mediterranee-navire-abandonne-equipage-derive-450-migrants-bord
http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/01/01/italie-un-nouveau-navire-abandonne-par-son-equipage-avec-450-migrants-a-bord_4548351_3214.html
http://www.ouest-france.fr/cargo-blue-sky-m-la-mysterieuse-odyssee-de-700-migrants-3091371

Des solutions? Il n'en manque pas...


________________________________________________________________

Je trouve l'ancien colonial de Fort Lamy un peu timoré.
De plus, pour un lecteur de Céline et de Rivarol, c'est impardonnable !
Quel manque d'alacrité, de mordant, de ressort, de virilité !

Peut-être, les parasitoses glanées dans ces contrées pourries (paludisme,
giardiase, shigellose, bilharziose, syphilis, etc.) ont-elles affecté les
facultés mentales et musculaires de notre bon colonial ?

Je voudrais le croire. Mais je reste sceptique; pour rechercher la cause de
cette pusillanimité, je pencherais plutôt pour une "infection" psychologique
contractée au contact de cette société médiatique du "politiquement
correct", de la pensée unique christo-marxiste égalitariste et obligatoire,
qui voudrait nous noyer dans un océan de conformisme bien-pensant...

Pour en revenir à nos moutons, nous assistons actuellement au déferlement
tiersmondiste sur les plages d'Europe, d'une diarrhée démographique
scandaleuse, concrétisation, à une dimension véritablement industrielle, du
roman d' anticipation "Le camp des saints", du visionnaire J. Raspail.
(1973) http://cjoint.com/?EAckEyef1wl

Les Solmachins et autres lâches collabos qui pratiquent la politique de l'
autruche ne pourront pas dire qu'ils ne savaient pas.
Le moment venu, ils auront à répondre de leur haute trahison.
A ce moment là, la peine capitale pourrait bien être rétablie par
une loi martiale...

En attendant, le bon colonial, lui, ne se mouille pas, mi-figue, mi-raisin.
"Il y a des solutions", nous dit-il...
Oui, mais ce qui manque, c'est des mecs couillus pour les appliquer.

Au début du 20è siècle (années vingt), des tentatives de débarquements
(comme celles auxquelles nous assistons en Italie) se seraient soldées,
en France comme en Espagne ou en Italie, par l'envoi d'une canonnière
qui aurait coulé, après coup de semonce, et sans autre forme de procès,
toute embarcation pénétrant sans autorisation dans les eaux territoriales.
(Ce qui leur aurait enlevé définitivement toute velléité de récidiver)...

Mais ça, c'était avant, quand les politiciens et militaires avaient encore
des 00 ... Aujourd'hui, les limaces et les mollusques qui les remplacent,
tournés gonzesses, en sont à jouer les assistantes sociales, et réchauffer,
nourrir, accueillir aux petits soins les futurs ennemis de la nation...

Les occidentaux ne vendent même plus la corde pour les pendre.
Ils l'offrent !
------------------------------------
"Qui veut la fin, veut les moyens"
(Zénon d'Élée)
Colonial2015
Le #26331830
Fulminator/ avait énoncé :
"Colonial" a écrit :

http://www.20minutes.fr/monde/1508583-20150102-mediterranee-navire-abandonne-equipage-derive-450-migrants-bord
http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/01/01/italie-un-nouveau-navire-abandonne-par-son-equipage-avec-450-migrants-a-bord_4548351_3214.html
http://www.ouest-france.fr/cargo-blue-sky-m-la-mysterieuse-odyssee-de-700-migrants-3091371



Des solutions? Il n'en manque pas...


________________________________________________________________

Je trouve l'ancien colonial de Fort Lamy un peu timoré.
De plus, pour un lecteur de Céline et de Rivarol, c'est impardonnable !
Quel manque d'alacrité, de mordant, de ressort, de virilité !

Peut-être, les parasitoses glanées dans ces contrées pourries (paludisme,
giardiase, shigellose, bilharziose, syphilis, etc.) ont-elles affecté les
facultés mentales et musculaires de notre bon colonial ?



Rien de tout ça, sinon une typhoïde due à la pollution d'un puits dans
le bled et des amibes. Même cause, mêmes e ffets, guéris depuis
longtemps. Depuis, plus rien!

Je voudrais le croire. Mais je reste sceptique; pour rechercher la cause de
cette pusillanimité, je pencherais plutôt pour une "infection" psychologique
contractée au contact de cette société médiatique du "politiquement
correct", de la pensée unique christo-marxiste égalitariste et obligatoire,
qui voudrait nous noyer dans un océan de conformisme bien-pensant...




Rien de tout cela, sinon une certaine retenue quand je parle en public.

Concernant "le camp des saints", je l'ai lu en 1977. J'étais alors en
poste en Nouvelle-Calédonie.


Pour en revenir à nos moutons, nous assistons actuellement au déferlement
tiersmondiste sur les plages d'Europe, d'une diarrhée démographique
scandaleuse, concrétisation, à une dimension véritablement industrielle, du
roman d' anticipation "Le camp des saints", du visionnaire J. Raspail.
(1973) http://cjoint.com/?EAckEyef1wl

Les Solmachins et autres lâches collabos qui pratiquent la politique de l'
autruche ne pourront pas dire qu'ils ne savaient pas.
Le moment venu, ils auront à répondre de leur haute trahison.
A ce moment là, la peine capitale pourrait bien être rétablie par
une loi martiale...

En attendant, le bon colonial, lui, ne se mouille pas, mi-figue, mi-raisin.
"Il y a des solutions", nous dit-il...
Oui, mais ce qui manque, c'est des mecs couillus pour les appliquer.

Au début du 20è siècle (années vingt), des tentatives de débarquements
(comme celles auxquelles nous assistons en Italie) se seraient soldées,
en France comme en Espagne ou en Italie, par l'envoi d'une canonnière
qui aurait coulé, après coup de semonce, et sans autre forme de procès,
toute embarcation pénétrant sans autorisation dans les eaux territoriales.
(Ce qui leur aurait enlevé définitivement toute velléité de récidiver)...

Mais ça, c'était avant, quand les politiciens et militaires avaient encore
des 00 ... Aujourd'hui, les limaces et les mollusques qui les remplacent,
tournés gonzesses, en sont à jouer les assistantes sociales, et réchauffer,
nourrir, accueillir aux petits soins les futurs ennemis de la nation...

Les occidentaux ne vendent même plus la corde pour les pendre.
Ils l'offrent !
------------------------------------
"Qui veut la fin, veut les moyens"
(Zénon d'Élée)



Certes, mais encore? Le problème vient de la mer? utilisons les moyens
maritimes.
La canonnière a un défaut: on la voit arriver, et elle fait beaucoup de
bruit pour un résultat médiocre. Et puis, le Yang-Tse, c'est loin, et
il y a longtemps...

Soyons brefs: marie-salope pour les reconduites, torpilles pour les
arrivants.

Au lieu d'utiliser notre énergie à produite des frégates que nous
vendrons peut-être un jour, soyons lucides.

--
"Quand les peuples cessent d'estimer, ils cessent d'obéir" (Antoine de
Rivarol)
Colonial2015
Le #26331829
(supersedes
Fulminator/ avait énoncé :
"Colonial" a écrit :

http://www.20minutes.fr/monde/1508583-20150102-mediterranee-navire-abandonne-equipage-derive-450-migrants-bord
http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/01/01/italie-un-nouveau-navire-abandonne-par-son-equipage-avec-450-migrants-a-bord_4548351_3214.html
http://www.ouest-france.fr/cargo-blue-sky-m-la-mysterieuse-odyssee-de-700-migrants-3091371



Des solutions? Il n'en manque pas...


________________________________________________________________

Je trouve l'ancien colonial de Fort Lamy un peu timoré.
De plus, pour un lecteur de Céline et de Rivarol, c'est impardonnable !
Quel manque d'alacrité, de mordant, de ressort, de virilité !

Peut-être, les parasitoses glanées dans ces contrées pourries (paludisme,
giardiase, shigellose, bilharziose, syphilis, etc.) ont-elles affecté les
facultés mentales et musculaires de notre bon colonial ?



Rien de tout ça, sinon une typhoïde due à la pollution d'un puits dans
le bled et des amibes. Même cause, mêmes e ffets, guéris depuis
longtemps. Depuis, plus rien!

Je voudrais le croire. Mais je reste sceptique; pour rechercher la cause de
cette pusillanimité, je pencherais plutôt pour une "infection"
psychologique
contractée au contact de cette société médiatique du "politiquement
correct", de la pensée unique christo-marxiste égalitariste et obligatoire,
qui voudrait nous noyer dans un océan de conformisme bien-pensant...




Rien de tout cela, sinon une certaine retenue quand je parle en public.

Concernant "le camp des saints", je l'ai lu en 1977. J'étais alors en
poste en Nouvelle-Calédonie.


Pour en revenir à nos moutons, nous assistons actuellement au déferlement
tiersmondiste sur les plages d'Europe, d'une diarrhée démographique
scandaleuse, concrétisation, à une dimension véritablement industrielle, du
roman d' anticipation "Le camp des saints", du visionnaire J. Raspail.
(1973) http://cjoint.com/?EAckEyef1wl

Les Solmachins et autres lâches collabos qui pratiquent la politique de l'
autruche ne pourront pas dire qu'ils ne savaient pas.
Le moment venu, ils auront à répondre de leur haute trahison.
A ce moment là, la peine capitale pourrait bien être rétablie par
une loi martiale...

En attendant, le bon colonial, lui, ne se mouille pas, mi-figue, mi-raisin.
"Il y a des solutions", nous dit-il...
Oui, mais ce qui manque, c'est des mecs couillus pour les appliquer.

Au début du 20è siècle (années vingt), des tentatives de débarquements
(comme celles auxquelles nous assistons en Italie) se seraient soldées,
en France comme en Espagne ou en Italie, par l'envoi d'une canonnière
qui aurait coulé, après coup de semonce, et sans autre forme de procès,
toute embarcation pénétrant sans autorisation dans les eaux territoriales.
(Ce qui leur aurait enlevé définitivement toute velléité de récidiver)...

Mais ça, c'était avant, quand les politiciens et militaires avaient encore
des 00 ... Aujourd'hui, les limaces et les mollusques qui les remplacent,
tournés gonzesses, en sont à jouer les assistantes sociales, et réchauffer,
nourrir, accueillir aux petits soins les futurs ennemis de la nation...

Les occidentaux ne vendent même plus la corde pour les pendre.
Ils l'offrent !
------------------------------------
"Qui veut la fin, veut les moyens"
(Zénon d'Élée)



Certes, mais encore? Le problème vient de la mer? utilisons les moyens
maritimes.
La canonnière a un défaut: on la voit arriver, et elle fait beaucoup de
bruit pour un résultat médiocre. Et puis, le Yang-Tse, c'est loin, et
il y a longtemps...

Soyons brefs: marie-salope pour les reconduites, torpilles pour les
arrivants.

Au lieu d'utiliser notre énergie à produire des frégates que nous
vendrons peut-être un jour, soyons lucides.

--
"Quand les peuples cessent d'estimer, ils cessent d'obéir" (Antoine de
Rivarol)
\\Fulminator/
Le #26331858
"Colonial" a écrit :

Rien de tout cela, sinon une certaine retenue quand je parle en public.


________________________________________________________________________________

Ben mon colon, tu n'es plus à l'armée, putain !...
Lâche-toi, une bonne fois, morbleu !
Si le salut de la patrie tient à des mollassons comme toi, on est mal
barrés...

Tu vas aussi afficher "une certaine retenue" quand l'ennemi viendra te
sodomiser, dis ? Quand il viendra égorger tes fils et ta compagne ?

Lecteur de Rivarol ? Mon cul ! Je te vois plutôt lecteur de "Libération",
oui... Ou de "El Moudjahid" ! ... Quelle décadence !
Tu bouffes halal, je présume ?
---------------------------------------------
"Qui veut la fin, veut les moyens"
(Zénon d'Élée)
Colonial2015
Le #26331860
Fulminator/ avait écrit le 02/01/2015 :
"Colonial" a écrit :

Rien de tout cela, sinon une certaine retenue quand je parle en public.


________________________________________________________________________________

Ben mon colon, tu n'es plus à l'armée, putain !... Lâche-toi, une bonne fois,
morbleu !
Si le salut de la patrie tient à des mollassons comme toi, on est mal
barrés...

Tu vas aussi afficher "une certaine retenue" quand l'ennemi viendra te
sodomiser, dis ? Quand il viendra égorger tes fils et ta compagne ?

Lecteur de Rivarol ? Mon cul ! Je te vois plutôt lecteur de "Libération",
oui... Ou de "El Moudjahid" ! ... Quelle décadence !
Tu bouffes halal, je présume ?
---------------------------------------------
"Qui veut la fin, veut les moyens"
(Zénon d'Élée)



Crétin...

--
"Il n'y a pas de vérités moyennes". (Georges Bernanos)
\\Fulminator/
Le #26331884
"Dominique G." a écrit :

Vieux taré.
Retournez soigner vos purulences dans votre fosse d'aisances.


______________________________________________________________________

C'est bien à toi de parler d'immondices, ma cochonne :
depuis que t'es ménopausée, les gonocoques ne te lâchent plus,
tes pertes pestilentielles indisposent les clodos les plus infects,
sans parler des morpions qui fourmillent dans tes poils de cul,
que c'en est une infection.

Je vois que t'es plus en Corse, ils ont dû te virer sur le continent
manu militari, par les éboueurs. Pour te transporter au ferry, en plus
de masques antigaz, ils ont dû utiliser une tractopelle du service
vétérinaire, vu ton obésité morbide.

Le tout sous les imprécations (en corse) de ces personnels furibonds,
peu habitués à ces manipulations nauséabondes : ainsi, ils n'auraient
pas hésité à t'invectiver, m'a-t-on dit, avec des insanités telles que :
"porca puttana", et autres joyeusetés que la décence m'interdit de
citer ici.
jmh
Le #26331883
Dans son message précédent, Fulminator/ a écrit :
"Dominique G." a écrit :

Vieux taré.
Retournez soigner vos purulences dans votre fosse d'aisances.


______________________________________________________________________

C'est bien à toi de parler d'immondices, ma cochonne :
depuis que t'es ménopausée, les gonocoques ne te lâchent plus,
tes pertes pestilentielles indisposent les clodos les plus infects,
sans parler des morpions qui fourmillent dans tes poils de cul,
que c'en est une infection.

Je vois que t'es plus en Corse, ils ont dû te virer sur le continent
manu militari, par les éboueurs. Pour te transporter au ferry, en plus de
masques antigaz, ils ont dû utiliser une tractopelle du service vétérinaire,
vu ton obésité morbide.

Le tout sous les imprécations (en corse) de ces personnels furibonds, peu
habitués à ces manipulations nauséabondes : ainsi, ils n'auraient pas hésité
à t'invectiver, m'a-t-on dit, avec des insanités telles que :
"porca puttana", et autres joyeusetés que la décence m'interdit de citer ici.



vous surestimez l'envie de bosser des corses...

--
" En politique, on succède à des imbéciles et on est remplacé par des
incapables."
Solanar
Le #26331911
Après mûre réflexion, Fulminator/ a écrit :
"Colonial" a écrit :

http://www.20minutes.fr/monde/1508583-20150102-mediterranee-navire-abandonne-equipage-derive-450-migrants-bord
http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/01/01/italie-un-nouveau-navire-abandonne-par-son-equipage-avec-450-migrants-a-bord_4548351_3214.html
http://www.ouest-france.fr/cargo-blue-sky-m-la-mysterieuse-odyssee-de-700-migrants-3091371



Des solutions? Il n'en manque pas...


________________________________________________________________

Je trouve l'ancien colonial de Fort Lamy un peu timoré.
De plus, pour un lecteur de Céline et de Rivarol, c'est impardonnable !
Quel manque d'alacrité, de mordant, de ressort, de virilité !

Peut-être, les parasitoses glanées dans ces contrées pourries (paludisme,
giardiase, shigellose, bilharziose, syphilis, etc.) ont-elles affecté les
facultés mentales et musculaires de notre bon colonial ?

Je voudrais le croire. Mais je reste sceptique; pour rechercher la cause de
cette pusillanimité, je pencherais plutôt pour une "infection" psychologique
contractée au contact de cette société médiatique du "politiquement
correct", de la pensée unique christo-marxiste égalitariste et obligatoire,
qui voudrait nous noyer dans un océan de conformisme bien-pensant...

Pour en revenir à nos moutons, nous assistons actuellement au déferlement
tiersmondiste sur les plages d'Europe, d'une diarrhée démographique
scandaleuse, concrétisation, à une dimension véritablement industrielle, du
roman d' anticipation "Le camp des saints", du visionnaire J. Raspail.
(1973) http://cjoint.com/?EAckEyef1wl

Les Solmachins et autres lâches collabos qui pratiquent la politique de l'
autruche ne pourront pas dire qu'ils ne savaient pas.
Le moment venu, ils auront à répondre de leur haute trahison.
A ce moment là, la peine capitale pourrait bien être rétablie par
une loi martiale...

En attendant, le bon colonial, lui, ne se mouille pas, mi-figue, mi-raisin.
"Il y a des solutions", nous dit-il...
Oui, mais ce qui manque, c'est des mecs couillus pour les appliquer.

Au début du 20è siècle (années vingt), des tentatives de débarquements
(comme celles auxquelles nous assistons en Italie) se seraient soldées,
en France comme en Espagne ou en Italie, par l'envoi d'une canonnière
qui aurait coulé, après coup de semonce, et sans autre forme de procès,
toute embarcation pénétrant sans autorisation dans les eaux territoriales.
(Ce qui leur aurait enlevé définitivement toute velléité de récidiver)...

Mais ça, c'était avant, quand les politiciens et militaires avaient encore
des 00 ... Aujourd'hui, les limaces et les mollusques qui les remplacent,
tournés gonzesses, en sont à jouer les assistantes sociales, et réchauffer,
nourrir, accueillir aux petits soins les futurs ennemis de la nation...

Les occidentaux ne vendent même plus la corde pour les pendre.
Ils l'offrent !
------------------------------------
"Qui veut la fin, veut les moyens"
(Zénon d'Élée)



Je crois ue le vieux fulmin perd des boulons
C'etait fatal...

--
Etre libre, c'est n'avoir rien à perdre
Cl.Massé
Le #26331953
"Fulminator/" a écrit dans le message de groupe de discussion :
54a66fe3$0$2106$

Au début du 20è siècle (années vingt),



Voilà ...

Alors nous aurions traversé un siècle pour rien? Pas de progrès technologique?
Pas de moyen de nourrir tous les habitants de la Terre? Je ne parle même pas de
progrès humain.

Mais que se passe-t-il en Syrie d'abord? Certains diront que c'est la faute des
fanatiques musulmans ou autres dictateurs fantoches. D'autres diront que tout
ça a été créé par les méchants américains pour contrôler une zone riche en
ressources naturelles fossiles.

Ce qui est vrai, c'est que la planète peut nourrir à l'aise 12 milliards de
citoyens, et que ceux qui crèvent la dalle, c'est uniquement parce qu'ils n'ont
pas d'argent. Pourquoi? Spéculation sur la nourriture? Spéculation sur
l'emploi? Spéculation sur la vie? Ils n'auraient pas deux bras une tête pour
travailler comme tout un chacun?

Que de questions embêtantes, coupons le noeud gordien à coups de canon
palsembleu! Ne nous conduisons pas comme des tapettes! Ce sont les fiotes qui
réfléchissent.

-- ~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.
luciole135
Le #26331955
Le 03/01/2015 13:25, a écrit :

Ne nous conduisons pas comme des tapettes! Ce sont les fiotes qui
réfléchissent.



Maintenant, on sait que vous n'êtes pas une fiotte. :-)

--
Mon site pour arrêter de fumer en se sevrant progressivement des
additifs du tabac
http://additifstabac.free.fr
Publicité
Poster une réponse
Anonyme