Supprimer un (gros) voilage

Le
Charles Vassallo
Bonjour à tous

Je suis arrivé au bout d'un gros pensum, comment rapetasser des photos
affligées d'un voile important, voile atmosphérique ou autre. Je sais,
je sais, je sais, ça n'intéressera pas beaucoup les bons photographes,
ceux qui savent bien qu'il vaut mieux recommencer la prise de vue dans
de meilleures conditions. Mais j'ai bien l'impression qu'il n'y a pas
que des bons et c'est pas de chance, le traitement ne coule vraiment
pas de source. Mais bon, courage, accrochez-vous et bonne lecture !

http://www.oitregor.com/numeric/voilage/

charles
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
jdanield
Le #26220892
Le 26/06/2014 17:52, Charles Vassallo a écrit :
Bonjour à tous

Je suis arrivé au bout d'un gros pensum, comment rapetasser des photos
affligées d'un voile important, voile atmosphérique ou autre. Je sais, je
sais, je sais, ça n'intéressera pas beaucoup les bons photographes, ceux qui
savent bien qu'il vaut mieux recommencer la prise de vue dans de meilleures
conditions. Mais j'ai bien l'impression qu'il n'y a pas que des bons... et
c'est pas de chance, le traitement ne coule vraiment pas de source. Mais bon,
courage, accrochez-vous et bonne lecture !

http://www.oitregor.com/numeric/voilage/

charles



quel boulot :-)

Voilà le genre de chose que je me refuse à faire. Si j'en ai besoin
réellement, je le ferai faire :-).

Dans les exemples que tu cite, le voilage est "naturel", on le voyait - même
si le cerveau à tendance à le gommer. Alors pourquoi le modifier?

en gros la question est: Quel est l'usage des photos que tu retouche?, qui
puisse expliquer autant de travail?

Note que la réponse "C'est pour apprendre à le faire" est, pour moi,
parfaitement valable, apprendre une technique est souvent utile, mais çe n'est
quand même pas une bonne réponse :-)

jdd
Solanar
Le #26220882
jdanield avait écrit le 26/06/2014 :
Le 26/06/2014 17:52, Charles Vassallo a écrit :
Bonjour à tous

Je suis arrivé au bout d'un gros pensum, comment rapetasser des photos
affligées d'un voile important, voile atmosphérique ou autre. Je sais, je
sais, je sais, ça n'intéressera pas beaucoup les bons photographes, ceux
qui
savent bien qu'il vaut mieux recommencer la prise de vue dans de meilleures
conditions. Mais j'ai bien l'impression qu'il n'y a pas que des bons... et
c'est pas de chance, le traitement ne coule vraiment pas de source. Mais
bon,
courage, accrochez-vous et bonne lecture !

http://www.oitregor.com/numeric/voilage/

charles



quel boulot :-)

Voilà le genre de chose que je me refuse à faire. Si j'en ai besoin
réellement, je le ferai faire :-).

Dans les exemples que tu cite, le voilage est "naturel", on le voyait - même
si le cerveau à tendance à le gommer. Alors pourquoi le modifier?

en gros la question est: Quel est l'usage des photos que tu retouche?, qui
puisse expliquer autant de travail?

Note que la réponse "C'est pour apprendre à le faire" est, pour moi,
parfaitement valable, apprendre une technique est souvent utile, mais çe
n'est quand même pas une bonne réponse :-)

jdd



Ca me fait penser au type qui demande le chemin pour aller a la mairie
et que le questionné lui répond: qu'est ce que vous voulez faire a la
mairie, je n'y vais jamais, moi.

--


Etre libre c'est n'avoir rien à perdre
René
Le #26220872
"Charles Vassallo" a écrit dans le message de groupe de discussion :
lohfjr$s19$

que des bons... et c'est pas de chance, le traitement ne coule vraiment
pas de source. Mais bon, courage, accrochez-vous et bonne lecture !

http://www.oitregor.com/numeric/voilage/



Tu avais le vent dans les voiles!
Merci même si, n'ayant que jeté un coup d'oeil rapide, je ne sais pas encore
vraiment pourquoi je te remercie.

René
jdanield
Le #26220982
Le 26/06/2014 18:23, Solanar a écrit :

Ca me fait penser au type qui demande le chemin pour aller a la mairie et que
le questionné lui répond: qu'est ce que vous voulez faire a la mairie, je n'y
vais jamais, moi.




oui, mais si, en définitive, le gars veut acheter des timbres, il les trouvera
pas à la Mairie...

La bonne question serait donc "ou puis-je acheter des timbres"

jdd
Pierre Maurette
Le #26221012
Solanar :
[...]
Ca me fait penser au type qui demande le chemin pour aller a la mairie et que
le questionné lui répond: qu'est ce que vous voulez faire a la mairie, je n'y
vais jamais, moi.



Vous seriez plus du genre à répondre "Je ne sais pas, renseignez-vous à
la mairie, ils sauront".

--
Pierre Maurette
Charles Vassallo
Le #26221152
jdanield a écrit :
Voilà le genre de chose que je me refuse à faire. Si j'en ai besoin
réellement, je le ferai faire :-).

Dans les exemples que tu cite, le voilage est "naturel", on le voyait -
même si le cerveau à tendance à le gommer. Alors pourquoi le modifier?

en gros la question est: Quel est l'usage des photos que tu retouche?,
qui puisse expliquer autant de travail?

Note que la réponse "C'est pour apprendre à le faire" est, pour moi,
parfaitement valable, apprendre une technique est souvent utile, mais çe
n'est quand même pas une bonne réponse :-)



Il y a d'abord une question de profil naturel : je tiens un rôle de
grand prêtre dans mon club et j'ai beau dire qu'il faut aller à Lourdes
pour les miracles, il y en a toujours qui me demandent si par hasard je
ne connaîtrais pas un truc avec fotoshop qui... Ça vous oblige à vous
creuser les méninges. C'est comme ça que j'ai vu venir au club la photo
africaine prise depuis l'autobus. Plus tard est venue la photo de Noëlle
(les gamins dans la salle de ciné). Dans les deux cas, c'était un
voilage accidentel que l'auteur souhaitait rattraper au mieux. Même
attitude quand ma fille est allée dans les déserts de Jordanie et a dû
encaisser une tempête de sable. Quand ça veut pas... Comme elle n'y va
pas tous les jours, elle a photographié quand même, sans espoir. Elle a
été très contente de voir ce qu'on pouvait récupérer, même si ça ne vaut
pas ce qu'elle aurait pu faire sous un grand soleil, il y a souvent une
valeur affective dans les photos qu'on rapporte d'ici ou là.

Et puis, Cyrano l'aurait dit, c'est d'autant plus beau que c'est inutile!

charles
benoit
Le #26221262
Charles Vassallo
Je suis arrivé au bout d'un gros pensum, comment rapetasser des photos
affligées d'un voile important, voile atmosphérique ou autre.



Merci, merci, merci. Et à bientôt dans le Trégor.

--
"La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La
pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne... et
personne ne sait pourquoi !" [ Albert Einstein ]
jdanield
Le #26221302
Le 26/06/2014 20:25, Charles Vassallo a écrit :

Et puis, Cyrano l'aurait dit, c'est d'autant plus beau que c'est inutile!



:-)

jdd
Solanar
Le #26221672
Pierre Maurette avait écrit le 26/06/2014 :
Solanar :
[...]
Ca me fait penser au type qui demande le chemin pour aller a la mairie et
que le questionné lui répond: qu'est ce que vous voulez faire a la mairie,
je n'y vais jamais, moi.



Vous seriez plus du genre à répondre "Je ne sais pas, renseignez-vous à la
mairie, ils sauront".



Non, moi je lui repondrai que c'est trop complexe et qu'à sa place je
ne partirai pas d'ici

--


Etre libre c'est n'avoir rien à perdre
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #26284702
Le 26/06/14 20:25, Charles Vassallo a écrit :
jdanield a écrit :
Voilà le genre de chose que je me refuse à faire. Si j'en ai besoin
réellement, je le ferai faire :-).

Dans les exemples que tu cite, le voilage est "naturel", on le voyait -
même si le cerveau à tendance à le gommer. Alors pourquoi le modifier?

en gros la question est: Quel est l'usage des photos que tu retouche?,
qui puisse expliquer autant de travail?

Note que la réponse "C'est pour apprendre à le faire" est, pour moi,
parfaitement valable, apprendre une technique est souvent utile, mais çe
n'est quand même pas une bonne réponse :-)



Il y a d'abord une question de profil naturel : je tiens un rôle de
grand prêtre dans mon club et j'ai beau dire qu'il faut aller à Lourdes
pour les miracles, il y en a toujours qui me demandent si par hasard je
ne connaîtrais pas un truc avec fotoshop qui... Ça vous oblige à vous
creuser les méninges. C'est comme ça que j'ai vu venir au club la photo
africaine prise depuis l'autobus. Plus tard est venue la photo de Noëlle
(les gamins dans la salle de ciné). Dans les deux cas, c'était un
voilage accidentel que l'auteur souhaitait rattraper au mieux. Même
attitude quand ma fille est allée dans les déserts de Jordanie et a dû
encaisser une tempête de sable. Quand ça veut pas... Comme elle n'y va
pas tous les jours, elle a photographié quand même, sans espoir. Elle a
été très contente de voir ce qu'on pouvait récupérer, même si ça ne vaut
pas ce qu'elle aurait pu faire sous un grand soleil, il y a souvent une
valeur affective dans les photos qu'on rapporte d'ici ou là.

Et puis, Cyrano l'aurait dit, c'est d'autant plus beau que c'est inutile!

charles


Merci Charles.
Savoir faire n'est pas inutile.

Noëlle Adam
Publicité
Poster une réponse
Anonyme