Surface Book : Enfin un vrai produit Microsoft comme on les connaît

Le
NiKo
Surface Book souffre de divers bugs depuis son lancement aux Etats-Unis.
Microsoft a déjà apporté plusieurs correctifs. Pourtant, dès la sortie
de la boîte et lors du premier démarrage, Windows 10 a planté avec un
crash des pilotes Intel interrompant l'installation des mises à jour
Windows Update. Nous pensions avoir stabilisé la situation avant, hélas,
de rencontrer d'autres bugs, malgré les toutes dernières mises à jour de
Microsoft et une mise à jour de firmware en trois temps.

Ainsi l'appareil s'est-il éteint d'un coup alors que nous l'utilisions
et qu'il était pleinement chargé, sans avertissement. Nous avons eu
toutes les peines du monde à le remettre en route : le bouton
d'alimentation ne répondant pas aux appuis courts ou longs. C'est
finalement en branchant l'adaptateur secteur directement à la tablette
et en appuyant sur le bouton de mise en marche qu'au bout de quelques
secondes les lettres Surface se sont affichées à l'écran.

Nous avons eu un cas d'absence totale de pointeur sur le Surface Book :
alors que Windows 10 était utilisable de manière tactile, le touchpad du
clavier ne répondait pas et notre souris Microsoft appairée en
Bluetooth, non plus. Un redémarrage est venu à bout du problème.
Simplement, nous n'avons pas pu nous identifier par Windows Hello qui
affichait comme message « mise sous tension de l'appareil photo » et
restait bloqué dessus. Comme si celui-ci avait disparu à son tour de
Surface. Nous nous sommes donc identifiés autrement et un redémarrage
plus tard, Windows Hello était à nouveau opérationnel. Et pourquoi
diable en mode tablette, le fait de la débrancher électriquement de sa
source d'alimentation fait-il basculer l'intensité lumineuse de l'écran
à 100%, alors que le réglage automatique en fonction de l'éclairage
ambiant est désactivé ? D'autres problèmes se présentent comme la
dernière version de SimCity qui plante systématiquement quant on lance.

Que dire enfin de ce cas de figure : le bouton du clavier pour désarmer
la sécurité et enlever la tablette ne fonctionnait plus. En le pressant
quelques secondes, il restait rouge sans passer au vert et il nous a
donc fallu, une fois encore, redémarrer la machine. Et parfois on peut
rencontrer un BSOD, un écran bleu donc de plantage système en détachant
ou dockant à nouveau l'écran à la Surface Book.

Sur un temps de test de quelques jours, ces nombreux problèmes font
tache et les dernières mises à jour proposées hier par Microsoft sont
loin de tout corriger, hélas puisque nombre de ces problèmes, y compris
les écrans bleus se sont produits à posteriori. Nous espérons que
Microsoft corrigera rapidement le tir.

<http://www.clubic.com/pc-portable/article-796476-4-test-microsoft-surface-book.html>
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Leger
Le #26390302
NiKo wrote:

Surface Book souffre de divers bugs depuis son lancement aux Etats-Unis.



En plus c'est cher je trouve ce truc là!?!!
Ca va servir à quoi ce produit?
3000 euro pour utiliser 3% des fonctions d'une suite bureautique!
Ca fait cher quand même. Surtout si la durée de vie est limité car ça s'use
ces trucs là.

Mais bon, s'ils arrivent à en vendre un peu. Faudrait taxer tout ça.

--
@+
Leger
P4nd1-P4nd4
Le #26390324
Leger a écrit :
NiKo wrote:

Surface Book souffre de divers bugs depuis son lancement aux Etats-Unis.



En plus c'est cher je trouve ce truc là!?!!
Ca va servir à quoi ce produit?
3000 euro pour utiliser 3% des fonctions d'une suite bureautique!
Ca fait cher quand même. Surtout si la durée de vie est limité car ça s'use
ces trucs là.

Mais bon, s'ils arrivent à en vendre un peu. Faudrait taxer tout ça.



Ce produit est un véritable naufrage.

Microsoft a inventé le portable qui ne se referme jamais complètement,
en laissant une ouverture dont l'utilité n'est pas encore démontrée.

De plus, ils sont réussis à inventer un portable incompatible avec
Windows, ce dernier offrant réguliprement des écrans bleus selon ce qui
est remonté par les utilisateurs sur le Net.

Finalement, Microsoft a inventé le portable le plus onéreux aussi, car
pour arriver à 3000 euros, on imagine assez mal trouver une
justification commerciale.

Mais son véritable secret, peut être qu'il n'a pas été encore
découvert, car Microsoft sait nous réserver des surprises.

Je pense que son boitier en pur magnésium, matériau utilise dans
l'avionic haut de gamme, permettra à l'appareil de planer sur très
longue distance quand son possesseur le lancera par la fenêtre, qui
verra, stupéfait, les capacités de vol de l'ordinateur dont il vient de
se séparer.
P4nd1-P4nd4
Le #26390323
P4nd1-P4nd4 a exprimé avec précision :
Leger a écrit :
NiKo wrote:

Surface Book souffre de divers bugs depuis son lancement aux Etats-Unis.



En plus c'est cher je trouve ce truc là!?!!
Ca va servir à quoi ce produit?
3000 euro pour utiliser 3% des fonctions d'une suite bureautique!
Ca fait cher quand même. Surtout si la durée de vie est limité car ça s'use
ces trucs là.

Mais bon, s'ils arrivent à en vendre un peu. Faudrait taxer tout ça.



Ce produit est un véritable naufrage.

Microsoft a inventé le portable qui ne se referme jamais complètement, en
laissant une ouverture dont l'utilité n'est pas encore démontrée.

De plus, ils sont réussis à inventer un portable incompatible avec Windows,
ce dernier offrant réguliprement des écrans bleus selon ce qui est remonté
par les utilisateurs sur le Net.

Finalement, Microsoft a inventé le portable le plus onéreux aussi, car pour
arriver à 3000 euros, on imagine assez mal trouver une justification
commerciale.

Mais son véritable secret, peut être qu'il n'a pas été encore découvert, car
Microsoft sait nous réserver des surprises.

Je pense que son boitier en pur magnésium, matériau utilise dans l'avionic
haut de gamme, permettra à l'appareil de planer sur très longue distance
quand son possesseur le lancera par la fenêtre, qui verra, stupéfait, les
capacités de vol de l'ordinateur dont il vient de se séparer.



AHhh, et COMMENT Clubic arrive à noter 3.5 étoiles une merde parreille
?

Ceci dit, si vous avez envie de vous acheter un très joli produit
ultraportable "Exclusif", et bien prenez un Mac Air ou un Asus UX305
de la génération 2016 avec un Skylake Core M
Doug713705
Le #26390332
Le 21-02-2016, P4nd1-P4nd4 nous expliquait dans
fr.comp.os.linux.debats (
AHhh, et COMMENT Clubic arrive à noter 3.5 étoiles une merde parreille
?



La note n'est clairement pas en corrélation avec leur papier.
Pour un media qui vit de la pub, le riche annonceur a toujours raison de
l'objectivité.

Ceci dit, si vous avez envie de vous acheter un très joli produit
ultraportable "Exclusif", et bien prenez un Mac Air ou un Asus UX305
de la génération 2016 avec un Skylake Core M



Exclusif ? Encore un terme marketteux vide de sens.

--
Tes militants parcourent les foires
Tournant leur orgue à rédemption,
Mais, coincés dans cette vieille histoire,
A quoi nous servent tant d'illusions ?
-- H.F. Thiéfaine, L'homme politique, le rollmops et la cuve à mazout
Dominique MICOLLET
Le #26390390
Bonjour,

wrote:

De plus, ils sont réussis à inventer un portable incompatible avec
Windows, ce dernier offrant réguliprement des écrans bleus selon ce qui
est remonté par les utilisateurs sur le Net.



Un question intéressante, qui serait de plus "en charte", est : fonctionne-
t'il mieux sous Linux ?

Cordialement

Dominique
pehache
Le #26390839
Le 20/02/2016 14:38, NiKo a écrit :
Surface Book souffre de divers bugs depuis son lancement aux Etats-Unis.
Microsoft a déjà apporté plusieurs correctifs. Pourtant, dès la sortie
de la boîte et lors du premier démarrage, Windows 10 a planté avec un
crash des pilotes Intel interrompant l'installation des mises à jour
Windows Update. Nous pensions avoir stabilisé la situation avant, hélas,
de rencontrer d'autres bugs, malgré les toutes dernières mises à jour de
Microsoft et une mise à jour de firmware en trois temps.

Ainsi l'appareil s'est-il éteint d'un coup alors que nous l'utilisions
et qu'il était pleinement chargé, sans avertissement. Nous avons eu
toutes les peines du monde à le remettre en route : le bouton
d'alimentation ne répondant pas aux appuis courts ou longs. C'est
finalement en branchant l'adaptateur secteur directement à la tablette
et en appuyant sur le bouton de mise en marche qu'au bout de quelques
secondes les lettres Surface se sont affichées à l'écran.

Nous avons eu un cas d'absence totale de pointeur sur le Surface Book :
alors que Windows 10 était utilisable de manière tactile, le touchpad du
clavier ne répondait pas et notre souris Microsoft appairée en
Bluetooth, non plus. Un redémarrage est venu à bout du problème.
Simplement, nous n'avons pas pu nous identifier par Windows Hello qui
affichait comme message « mise sous tension de l'appareil photo » et
restait bloqué dessus. Comme si celui-ci avait disparu à son tour de
Surface. Nous nous sommes donc identifiés autrement et un redémarrage
plus tard, Windows Hello était à nouveau opérationnel. Et pourquoi
diable en mode tablette, le fait de la débrancher électriquement de sa
source d'alimentation fait-il basculer l'intensité lumineuse de l'écran
à 100%, alors que le réglage automatique en fonction de l'éclairage
ambiant est désactivé ? D'autres problèmes se présentent comme la
dernière version de SimCity qui plante systématiquement quant on lance.

Que dire enfin de ce cas de figure : le bouton du clavier pour désarmer
la sécurité et enlever la tablette ne fonctionnait plus. En le pressant
quelques secondes, il restait rouge... sans passer au vert et il nous a
donc fallu, une fois encore, redémarrer la machine. Et parfois on peut
rencontrer un BSOD, un écran bleu donc de plantage système en détachant
ou dockant à nouveau l'écran à la Surface Book.

Sur un temps de test de quelques jours, ces nombreux problèmes font
tache et les dernières mises à jour proposées hier par Microsoft sont
loin de tout corriger, hélas puisque nombre de ces problèmes, y compris
les écrans bleus se sont produits à posteriori. Nous espérons que
Microsoft corrigera rapidement le tir.





Apparemment ce n'était qu'une question de mises à jour à faire, car ici
ils n'ont pas relevé tous ces problèmes :

http://www.lesnumeriques.com/ordinateur-portable/microsoft-surface-book-p28981/test.html


--
"les supports évoluant tellement vite, je ne sais
pas ce que c'est qu'une "carte SD"" (FLC)
Publicité
Poster une réponse
Anonyme