systemd-timesyncd et ntpdate

Le
Alain Rpnpif
Bonjour,

J'utilise comme beaucoup ntpdate pour synchroniser l'horloge de Debian
Jessie. L'intérêt est que, quand il a terminé sa tâche,=
il s'arrête
contrairement à ntpd que je n'ai pas installé. C'est mieux pour un
portable.

Le problème c'est que ntpdate est obsolète et pourrait disparaÃ=
®tre dans
des distributions.

Je suis passé comme la plupart d'entre nous sous systemd.
Celui-ci lance systemd-timesyncd. Mais ce dernier, contrairement à
ntpdate, reste en tâche de fond et est donc un remplacement à ntp=
d, et
ce malgré la présence simultanée de ntpdate.

Trouvez-vous normal que, sans qu'on lui demande, systemd-timesyncd
assure le rôle de ntpd alors que ntpd n'était volontairement pas
installé ?

C'est d'autant plus gênant dans un environnement où on ne souhait=
e qu'un
minimum de connexion réseau ou bien on souhaite limiter l'occupation
mémoire.

Bien sûr je pourrais désactiver systemd-timesyncd (pas encore ess=
ayé)
mais il ne devrait pas se lancer implicitement sauf lors de la
première synchronisation éventuellement.

Qu'en pensez-vous ? Peut-on considérer ça comme un bogue ?
Quel est le comportement sous Stretch ?

--
Alain Rpnpif
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Eric Degenetais
Le #26418454
bonjour,
bug? Non. Si c'est un démon, on peut discuter sur le fait qu'il soit
installé par défaut, mais ça me paraît logique en insta llant un démon
de l'activer par la même occasion (dans le sens où je considà ¨re que ça
satisfait au cas d'utilisation majoritaire: j'installe un démon pour
m'en servir).
Ce que je considérerais comme une anomalie, c'est si tu ne pouvais pas
le désactiver pour t'adapter à ton cas d'utilisation.
cordialement
______________
Éric Dégenètais
Henix
http://www.henix.com
http://www.squashtest.org
Le 25 novembre 2016 à 10:36, Alain Rpnpif
Bonjour,
J'utilise comme beaucoup ntpdate pour synchroniser l'horloge de Debian
Jessie. L'intérêt est que, quand il a terminé sa tâch e, il s'arrête
contrairement à ntpd que je n'ai pas installé. C'est mieux pour un
portable.
Le problème c'est que ntpdate est obsolète et pourrait dispara ître dans
des distributions.
Je suis passé comme la plupart d'entre nous sous systemd.
Celui-ci lance systemd-timesyncd. Mais ce dernier, contrairement à
ntpdate, reste en tâche de fond et est donc un remplacement à n tpd, et
ce malgré la présence simultanée de ntpdate.
Trouvez-vous normal que, sans qu'on lui demande, systemd-timesyncd
assure le rôle de ntpd alors que ntpd n'était volontairement pa s
installé ?
C'est d'autant plus gênant dans un environnement où on ne souha ite qu'un
minimum de connexion réseau ou bien on souhaite limiter l'occupation
mémoire.
Bien sûr je pourrais désactiver systemd-timesyncd (pas encore e ssayé)
mais il ne devrait pas se lancer implicitement sauf lors de la
première synchronisation éventuellement.
Qu'en pensez-vous ? Peut-on considérer ça comme un bogue ?
Quel est le comportement sous Stretch ?
--
Alain Rpnpif
Publicité
Poster une réponse
Anonyme