Taux Rejection Mode commun (Aop)

Le
Ludovic - F5PBG
<<

Message 1 :


**On appelle " Taux de Réjection du Mode Commun " le rapport de l'
amplification différentielle sur l'amplification de mode commun**

Dans la théorie on a VS = (V+ - V-) x A

Dans la pratique on a VS = (V+ - V-) x A + (V+ + V-)/2 x B


La part du mode commun (V+ + V-)/2 x B est un signal parasite et doit
rester extrèmement faible devant (V+ - V-) x A pour un fonctionnement
correct de l'aop. C'est ce qu'exprime le taux de rejection, en dB.

>>

==

Message 2 :

>
> Si j'ai bien compris, c'est uniquement quand on veut faire un ampli
> différentiel sur un signal très faible . Par exemple : sortie d'un
> capteur qui délivre des millivolts et que l'on branche en
> différentiel entre E+ et E-.
>
> Ai-je bon ?
>

pas tout à fait.

il faut raisonner en fonction du rapport signal sur bruit que l'on
désire obtenir.

c'est le cas de capteurs qui sont fréquemment éloignés du circuit
électronique en millieu industriel. les fils qui vont de
l'electronique au capteur vont rapporter du bruit en mode commun et
c'est justrement ce bruit qu'on voudra le plus faible possible par
rapport au signal du capteur.

c'est aussi le cas dans le domaine audio où on peut véhiculer un
signal en mode différientiel (le signal et l'inverse du signal).
l'intérêt est qu'à la reception on va pouvoir faire la différence des
deux signaux et une fois de plus, rendre le bruit (en mode commun)
inaudible (c'est donc fonction de la qualité sonore que l'on désire
obtenir et de la sensibilité de l'oreille humaine).

un autre cas concerne la transmission de données. Pour l'ADSL les
signaux sont également transmis en mode différentiel. On transmet sur
un spectre qui va de 20kHz à 1,1MHz. Les signaux en partie haute du
spectre sont fortement atténués par la paire cuivre qui véhicule le
signal. Au passage, la paire cuivre collecte du bruit en mode
commun

>>
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Runge14
Le #18897441
"Ludovic - F5PBG" news:
<<

Message 1 :


**On appelle " Taux de Réjection du Mode Commun " le rapport de l'
amplification différentielle sur l'amplification de mode commun**

Dans la théorie on a VS = (V+ - V-) x A

Dans la pratique on a VS = (V+ - V-) x A + (V+ + V-)/2 x B


La part du mode commun (V+ + V-)/2 x B est un signal parasite et doit
rester extrèmement faible devant (V+ - V-) x A pour un fonctionnement
correct de l'aop. C'est ce qu'exprime le taux de rejection, en dB.

>>

==================================================== >
Message 2 :


Si j'ai bien compris, c'est uniquement quand on veut faire un ampli
différentiel sur un signal très faible . Par exemple : sortie d'un
capteur qui délivre des millivolts et que l'on branche en
différentiel entre E+ et E-.

Ai-je bon ?




pas tout à fait.

il faut raisonner en fonction du rapport signal sur bruit que l'on
désire obtenir.

c'est le cas de capteurs qui sont fréquemment éloignés du circuit
électronique en millieu industriel. les fils qui vont de
l'electronique au capteur vont rapporter du bruit en mode commun et
c'est justrement ce bruit qu'on voudra le plus faible possible par
rapport au signal du capteur.

c'est aussi le cas dans le domaine audio où on peut véhiculer un
signal en mode différientiel (le signal et l'inverse du signal).
l'intérêt est qu'à la reception on va pouvoir faire la différence des
deux signaux et une fois de plus, rendre le bruit (en mode commun)
inaudible (c'est donc fonction de la qualité sonore que l'on désire
obtenir et de la sensibilité de l'oreille humaine).

un autre cas concerne la transmission de données. Pour l'ADSL les
signaux sont également transmis en mode différentiel. On transmet sur
un spectre qui va de 20kHz à 1,1MHz. Les signaux en partie haute du
spectre sont fortement atténués par la paire cuivre qui véhicule le
signal. Au passage, la paire cuivre collecte du bruit en mode
commun...

>>


Publicité
Poster une réponse
Anonyme