Téléconvertisseurs?

Le
Erik Vincent
Dans mon temps, les téléconvertisseurs donnaient des résultats
absolument désastreux. Est-ce toujours le cas?
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
efji
Le #24398071
Le 04/13/2012 03:31 AM, Erik Vincent a écrit :
Dans mon temps, les téléconvertisseurs donnaient des résultats
absolument désastreux. Est-ce toujours le cas?



oui

--
F.J.
Jean-Pierre Roche
Le #24398121
Le 13/04/2012 03:31, Erik Vincent a écrit :
Dans mon temps, les téléconvertisseurs donnaient des
résultats absolument désastreux. Est-ce toujours le cas?



Tout dépend. De ce qu'on veut convertir et de l'optique de
base d'abord.
Si tu parles d'un système optique qui se monte devant
l'optique c'est une solution bancale mais qui peut
fonctionner correctement si on met le prix pour une qualité
finale acceptable. Si c'est qu'on appelait un "doubleur de
focale" qui se monte entre le boîtier et une optique
interchangeable ça peut donner de très bons résultats si
l'optique de base est bonne et surtout si on est raisonnable
sur le grossissement (préférer un convertisseur 1,4 ou 1,7 à
2). Ce type de montage est souvent utilisé en professionnel
avec les gros télés haut de gamme. On peut l'employer des
optiques genre 2,8/70-200 mais souvent c'est impossible avec
les optiques grand public (lentille arrière proéminente
et/ou ouverture résultante trop faible).

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Jacques DASSIÉ
Le #24398171
Erik Vincent a pensé très fort :
Dans mon temps, les téléconvertisseurs donnaient des résultats absolument
désastreux. Est-ce toujours le cas?



Sans être Normand, je dirais : ça dépend ! Il y a 30 ans, c'était
certain !

Mais maintenant, si tu mets 300 à 500 ¤ dans un téléconvertiseur de
grande marque pour un réflex haut de gamme, les choses ont bien changé
! J'en utilise deux, des Canon, et j'en suis particulièrement
satisfait.

--
Jacques DASSIÉ
http://archaero.com/
markorki
Le #24398381
Jacques DASSIÉ a écrit :
Erik Vincent a pensé très fort :
Dans mon temps, les téléconvertisseurs donnaient des résultats
absolument désastreux. Est-ce toujours le cas?



Sans être Normand, je dirais : ça dépend ! Il y a 30 ans, c'était certain !

Mais maintenant, si tu mets 300 à 500 ¤ dans un téléconvertiseur de
grande marque pour un réflex haut de gamme, les choses ont bien changé !
J'en utilise deux, des Canon, et j'en suis particulièrement satisfait.



Je nuancerais...

J'ai un doubleur macro Foca à rampe (HR-7 macro), qui date des années
80 (pas loin de 90 je crois) et dont je suis très content. Il m'avait à
l'époque sembler coûter cher : un peu plus de 900ff.

Je l'utilise toujours, exclusivement avec mon 100mm macro, avec lequel
il me satisfait, alors qu'il était très moyen avec un 28mm, correct au
centre sans plus, et franchement pas terrible sur les bords.
... Mais je trouvais ça dommage pour 2 raisons :

- avec un 28mm monté sur doubleur, on obtient un 56mm , ce qui permet en
photo de nature, de viser sans pb de recul un champ d'une taille allant
de plus de 1m à moins de 10cm

- ensuite, avec les 3cm de tirage possibles en position macro, on
obtient avec un 28mm un grandissement supérieur à celui qu'on obtient
avec un 100 sur doubleur... mais quelle galère pour éclairer ;-(
jean-daniel dodin
Le #24399341
Le 13/04/2012 14:12, Jacques DASSIÉ a écrit :

L'éclairage est un flash annulaire Sigma EM 140 DG, moins cher que
Canon et qui ne pose jamais de problème. Tu peux me croire, c'est le
genre d'investissement que l'on ne regrette jamais.




je viens d'acheter ca, mais j'ai pas eu le temps de le tester

http://cgi.ebay.fr/ws/eBayISAPI.dll?ViewItem&item)0578404239&ssPageName=STRK:MEWNX:IT&_trksid=p3984.m1439.l2649

jdd
Jacques DASSIÉ
Le #24399141
markorki a pensé très fort :

- avec un 28mm monté sur doubleur, on obtient un 56mm , ce qui permet en
photo de nature, de viser sans pb de recul un champ d'une taille allant de
plus de 1m à moins de 10cm

- ensuite, avec les 3cm de tirage possibles en position macro, on obtient
avec un 28mm un grandissement supérieur à celui qu'on obtient avec un 100
sur doubleur... mais quelle galère pour éclairer ;-(



Tu compares des systèmes différents.

Pour répondre à ton exemple, j'utilise un 60mm macro qui me donne (à la
mise au point minimale de 8 cm, un champ horizontal de 20 mm (raport
11 sur Canon 20 D), jusqu'à l'infini.

L'éclairage est un flash annulaire Sigma EM 140 DG, moins cher que
Canon et qui ne pose jamais de problème. Tu peux me croire, c'est le
genre d'investissement que l'on ne regrette jamais.

--
Jacques DASSIÉ
http://archaero.com/
markorki
Le #24399411
Jacques DASSIÉ a écrit :
markorki a pensé très fort :

- avec un 28mm monté sur doubleur, on obtient un 56mm , ce qui permet
en photo de nature, de viser sans pb de recul un champ d'une taille
allant de plus de 1m à moins de 10cm

- ensuite, avec les 3cm de tirage possibles en position macro, on
obtient avec un 28mm un grandissement supérieur à celui qu'on obtient
avec un 100 sur doubleur... mais quelle galère pour éclairer ;-(



Tu compares des systèmes différents.

Pour répondre à ton exemple, j'utilise un 60mm macro qui me donne (à la
mise au point minimale de 8 cm, un champ horizontal de 20 mm (raport 11
sur Canon 20 D), jusqu'à l'infini.

L'éclairage est un flash annulaire Sigma EM 140 DG, moins cher que Canon
et qui ne pose jamais de problème. Tu peux me croire, c'est le genre
d'investissement que l'on ne regrette jamais.



Système différents ? Non, je parle de 2 objectifs (100mm macro et 28mm
"ordinaire ) montés sur le même doubleur à rampe de 3cm.
Au tirage maxi, le 28 mm dépasse largement le rapport 1:1, et j'ai un
flash annulaire, mais quand on se retrouve avec la cible à 1cm de la
lentille frontale, même le flash annulaire n'éclaire pas idéalement.
C'est bien pour ça que je suis passé au 100mm, avec lequel je peux
mitrailler une cible de qqs mm en empilant doubleur à rampe + bagues
allonges **et** pouvoir encore éclairer sans pb, moyennant une map
parfois un peu longue, et très exposée à la tremblote.
La solution à la tremblote est alors un appui sur le poignet (coté dos
de la main) et de très petits mouvements de la main, possibles alors
avec précision, mais ça suppose une cible "calme", ce qui inclut
certaines bestioles qui comptent plus sur le camouflage/immobilité que
sur la fuite en cas de danger proche.
jean-daniel dodin
Le #24399681
Le 13/04/2012 14:59, markorki a écrit :

"ordinaire ) montés sur le même doubleur à rampe de 3cm.



ca veut dire quoi, un doubleur "à rampe"?

merci
jdd
jean-daniel dodin
Le #24399891
Le 13/04/2012 17:35, markorki a écrit :

doubleur disposant d'une rampe hélicoidale "macro".



ok, donc un doubleur + bague allonges (en mieux). Je ne connaissais
pas. Sans doute pas top pour la lumière :-)

mon doubleur m'a presque toujours servi en macro, avec ou sans une
bague allonge (j'ai même eu un soufflet dans le temps), mais c'était
pour faire des diapos de petites pièces mécaniques qui sont parti à la
poubelle (j'ai eu une période "fauché de chez fauché", ou je faisais
des diapos en inversant du négatif noir et blanc.

résultat pitoyable, que je ne regrette pas d'avoir mis au panier, le
musée des horreurs étant déjà bien plein :-)
markorki
Le #24399831
jean-daniel dodin a écrit :
Le 13/04/2012 14:59, markorki a écrit :

"ordinaire ) montés sur le même doubleur à rampe de 3cm.



ca veut dire quoi, un doubleur "à rampe"?


C'est un doubleur qui comporte une bague et un pas de vis qui permet
d'augmenter le tirage entre doubleur et objectif, le doubleur "de
focale" étant en général non de focale mais de grossissement (il double
les dimensions d'une image qui se formerait sans lui là où est le
capteur), il procure à la fois grandissementde l'image fournie par
l'objectif **et** tirage à cet objectif, autre source de grandissement.

Quand j'ai craqué pour le HR-7-macro, le "macro" était vers 900ff et le
doubleur "normal" à applications juste télé était vers 600ff, ces "Foca"
étant sans doute déjà fabriqués au Japon, mais on ne les trouvait que
sous cette marque, et c'était (à l'époque ) le seul doubleur disposant
d'une rampe hélicoidale "macro". Il est sympa, lourd, et son pas de vis,
sans être dur, ne tourne pas tout seul,et n'a aps de jeu, malgré une
utilisation fréquente y compris parfois en forêt humide pendant
nettement plus de 20 ans.

C'est un achat que je ne regrette pas, même si le 60mm ou 65mm macro
Canon qui va sans accessoire externe de 1:1 à 5:1 me fait un peu envie...
Mébon, je ne vais pas passe à Canon, que j'exècre pour "un certain
nombre" d'achats malheureux (imprimantes piégées, autofocus argentique
PAC -piège à cons- , G11.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme