Teletexte toujours absent sur TNT

Le
news
Bonjour,

A part TF1, aucune chaine ne propose désormais le télétexte sur la TNT.
N'est-il pas également le rôle du CSA d'imposer aux chaines cette
retransmission, ne serait-ce que pour les sourds et malentendants?
Merci pour votre réponse.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
vidéo33
Le #18617271
les sous titres en mode DVB existent indépendament du TXT

quant au télétexte il semble hélas en voie d'abandon total
au profit d'un maigre EPG
Loïc
Le #18617261
Ils sont bien là les sous titres avec la tnt ! Mais ça ne passe pas par le
teletexte !

"vidéo33" news:
les sous titres en mode DVB existent indépendament du TXT

quant au télétexte il semble hélas en voie d'abandon total
au profit d'un maigre EPG
Thierry VIGNAUD
Le #18617431
On Sun, 08 Feb 2009 14:25:17 +0100, news
Bonjour,

A part TF1, aucune chaine ne propose désormais le télétexte sur la TNT.
N'est-il pas également le rôle du CSA d'imposer aux chaines cette
retransmission, ne serait-ce que pour les sourds et malentendants?
Merci pour votre réponse.



Le sous-titrage existe en TNT, mais au travers du format spécifique à la
télévision numérique, pas uniquement via le télétexte. Donc pas besoin d'avoir
de services télétexte pour diffuser des sous-titres.

Tu dois avoir certainement une touche sous-titrage sur le matériel que tu
utilises, non ? Y'en a pas sur ta télécommande du téléviseur compatible TNT ou
de l'adaptateur TNT que tu utilises ?

Donc pour résumer tu mets l'ancêtre télétexte de côté et tu utilises les
fonctions "modernes" pour l'affichage des sous-titres.

Le CSA veille particulièrement à la part des programmes sous-titrés et cela
fait partie du cahier des charges imposées au chaînes.

(Sinon j'ai un petit doute sur la formulation de ta question, est-ce que ce
sont vraiment les sous-titres qui t'intéressent ?)

Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://pagesperso-orange.fr/tvignaud
stephaneveron
Le #18621371
Bonsoir,

Je pense qu'il s'agit d'un afficionados du "vrai" télétexte. Il est
vrai que moi aussi je regrette cette disparition annoncée quand
l'analogique s'éteindra, d'un côté parce que tous les terminaux DVB-T
ne sont pas compatibles avec les normes de sous-titrage (un comble),
mais d'un autre côté je ne regretterai pas trop, vu le maigre, très
maigre contenu. J'avais l'habitude de le consulter pour les
programmes, quelques infos sans avoir à allumer l'ordinateur, et
puis... j'ai déménagé près de l'Allemagne, et là j'ai vu l'offre de
télétexte sur la plupart des chaînes, désormais uniquement en TNT,
c'est impressionnant. Pour revenir en charte, n'importe qui peut
essayer sur les chaînes allemandes sur satellite Astra, je pense que
c'est la même chose.

Allez, pour ceux qui ne pourraient pas regarder, un petit inventaire à
la Prévert, de mémoire. En Allemagne, on y trouve en temps réel les
programmes détaillés avec la distribution des films (et en parallèle
avec le VPS/PDC, le programme affiché s'adapte continuellement à tout
débordement d'émission ou déprogrammation), les infos, la bourse, le
sport, les relevés météo (pratique juste avant d'aller en montagne
quand il y a du brouillard en plaine), les horaires d'avion avec les
prix des parkings des aérogares, les horaires de train, les bouchons
sur les routes ou les déviations à emprunter avant de partir (une
vache renversée sur une départementale ? oui c'est indiqué, tout comm e
c'est dit à la radio), on y trouve quotidiennement la météo, les
recettes de cuisine ou astuces des émissions, les critiques
littéraires, de disques, les classements de ventes en tous genres, les
adresses pour commander les disques ou les autographes des stars
allemandes, les audiences des chaînes programme par programme pour la
veille (personnes et PDA), ou encore les hauteurs de neige, pistes
ouvertes pour un très grand nombre de stations, y compris dans les
différents massifs français, pareil pour l'été avec les températu res
de l'eau sur les côtes, les fréquences et programmes de stations de
radio publiques, y compris quand elles passent en numérique, et même
la mise à jour permanente de tous les services TV et Radio offerts sur
les satellites Astra et Eutelsat et d'autres aussi, des infos sur la
radio dans le monde... même quand Radio Nouveaux Talents s'arrêtait à
Paris en ondes moyennes l'info était reprise sur le télétexte de
3Sat... C'est dire ! On peut donc facilement passer de longues heures
à feuilleter tous ces télétextes complémentaires les uns des autres .
Pas besoin d'ordinateur, c'est compris dans la redevance.

Les chaînes publiques allemandes ont intégré partiellement la créat ion
de leurs pages télétextes à leurs services internet / internet mobile .
Cette automatisation permet de conserver le service à moindre coût, il
existe tout de même une équipe dédiée au télétexte dans chaque chaîne.
De plus, quand la TNT allemande a été lancée, c'est le service aux
téléspectateurs qui a été privilégié. La qualité d'image des chaînes y
étant de toutes façons moins bonne en raison d'une forte compression
associée à la robustesse du signal et une diffusion en SFN, quitte à
avoir une image moins bonne, ce n'est pas grave de la dégrader encore
un peu pour permettre de diffuser les télétextes de toutes les
chaînes. On se retrouve donc, en Allemagne, avec 12 chaînes ayant la
plupart un télétexte, mais pas de son bicanal (sauf Arte), il faut
continuer à jouer avec les touches de sélection droite/gauche du son
en cas de version audiodescriptive. La très faible audience des
chaînes via le réseau terrestre a conduit à ces choix d'efficacité.
Sans parler de l'EPG qui existe sur 6 ou 7 jours. En ce qui concerne
les chaînes privées allemandes, pas besoin de vous faire un dessin :
dans les magazines télé on trouve des pages de pub pour le service
télétexte de telle ou telle chaîne...

En raison de la forte décentralisation, le service télétexte de l'ARD
(première chaîne publique) est, je crois, concédé à la RBB, la ra dio-
télévision de Berlin-Brandebourg. La régie finale se trouve à Munic h,
les actualités à Hambourg, de même que la météo qui est en altern ance
avec Baden-Baden.

La qualité d'image et du son des chaînes françaises peut justifier
l'absence des télétextes, pour ma part j'ai appris à m'en passer, mai s
bien malgré moi. De toutes façons ici on favorise l'utilisation de
services mobiles ou internet (et jusqu'à cette année le minitel !
grande, grande raison) : c'est comme à RFI où sur la page "fréquences "
qui ne donne pas les fréquences, on trouve des pubs pour écouter RFI
sur son mobile. C'est ça la France...

Stéphane
cb
Le #18622101
On 2009-02-08 23:43:09 +0100, said:

Bonsoir,

Je pense qu'il s'agit d'un afficionados du "vrai" télétexte. Il est
vrai que moi aussi je regrette cette disparition annoncée quand
l'analogique s'éteindra, d'un côté parce que tous les terminaux DVB-T
ne sont pas compatibles avec les normes de sous-titrage (un comble),
mais d'un autre côté je ne regretterai pas trop, vu le maigre, très
maigre contenu. J'avais l'habitude de le consulter pour les
programmes, quelques infos sans avoir à allumer l'ordinateur, et
puis... j'ai déménagé près de l'Allemagne, et là j'ai vu l'offre
de
télétexte sur la plupart des chaînes, désormais uniquement en TNT,
c'est impressionnant. Pour revenir en charte, n'importe qui peut
essayer sur les chaînes allemandes sur satellite Astra, je pense que
c'est la même chose.

Allez, pour ceux qui ne pourraient pas regarder, un petit inventaire à
la Prévert, de mémoire. En Allemagne, on y trouve en temps réel les
programmes détaillés avec la distribution des films (et en parallèle
avec le VPS/PDC, le programme affiché s'adapte continuellement à tout
débordement d'émission ou déprogrammation), les infos, la bourse, le
sport, les relevés météo (pratique juste avant d'aller en montagne
quand il y a du brouillard en plaine), les horaires d'avion avec les
prix des parkings des aérogares, les horaires de train, les bouchons
sur les routes ou les déviations à emprunter avant de partir (une
vache renversée sur une départementale ? oui c'est indiqué, tout comm
e
c'est dit à la radio), on y trouve quotidiennement la météo, les
recettes de cuisine ou astuces des émissions, les critiques
littéraires, de disques, les classements de ventes en tous genres, les
adresses pour commander les disques ou les autographes des stars
allemandes, les audiences des chaînes programme par programme pour la
veille (personnes et PDA), ou encore les hauteurs de neige, pistes
ouvertes pour un très grand nombre de stations, y compris dans les
différents massifs français, pareil pour l'été avec les températu
res
de l'eau sur les côtes, les fréquences et programmes de stations de
radio publiques, y compris quand elles passent en numérique, et même
la mise à jour permanente de tous les services TV et Radio offerts sur
les satellites Astra et Eutelsat et d'autres aussi, des infos sur la
radio dans le monde... même quand Radio Nouveaux Talents s'arrêtait à
Paris en ondes moyennes l'info était reprise sur le télétexte de
3Sat... C'est dire ! On peut donc facilement passer de longues heures
à feuilleter tous ces télétextes complémentaires les uns des autres
.
Pas besoin d'ordinateur, c'est compris dans la redevance.

Les chaînes publiques allemandes ont intégré partiellement la créat
ion
de leurs pages télétextes à leurs services internet / internet mobile
.
Cette automatisation permet de conserver le service à moindre coût, il
existe tout de même une équipe dédiée au télétexte dans chaque
chaîne.
De plus, quand la TNT allemande a été lancée, c'est le service aux
téléspectateurs qui a été privilégié. La qualité d'image des
chaînes y
étant de toutes façons moins bonne en raison d'une forte compression
associée à la robustesse du signal et une diffusion en SFN, quitte à
avoir une image moins bonne, ce n'est pas grave de la dégrader encore
un peu pour permettre de diffuser les télétextes de toutes les
chaînes. On se retrouve donc, en Allemagne, avec 12 chaînes ayant la
plupart un télétexte, mais pas de son bicanal (sauf Arte), il faut
continuer à jouer avec les touches de sélection droite/gauche du son
en cas de version audiodescriptive. La très faible audience des
chaînes via le réseau terrestre a conduit à ces choix d'efficacité.
Sans parler de l'EPG qui existe sur 6 ou 7 jours. En ce qui concerne
les chaînes privées allemandes, pas besoin de vous faire un dessin :
dans les magazines télé on trouve des pages de pub pour le service
télétexte de telle ou telle chaîne...

En raison de la forte décentralisation, le service télétexte de l'ARD
(première chaîne publique) est, je crois, concédé à la RBB, la ra
dio-
télévision de Berlin-Brandebourg. La régie finale se trouve à Munic
h,
les actualités à Hambourg, de même que la météo qui est en altern
ance
avec Baden-Baden.

La qualité d'image et du son des chaînes françaises peut justifier
l'absence des télétextes, pour ma part j'ai appris à m'en passer, mai
s
bien malgré moi. De toutes façons ici on favorise l'utilisation de
services mobiles ou internet (et jusqu'à cette année le minitel !
grande, grande raison) : c'est comme à RFI où sur la page "fréquences
"
qui ne donne pas les fréquences, on trouve des pubs pour écouter RFI
sur son mobile. C'est ça la France...

Stéphane


Bonjour ! Très bonne analyse. Il faut ajouter que le télétexte allemand
est bien plus rapide que le télétexte français. Et en plus, à de rares
exceptions près, les programmes commencent tous à la même page (301).
Plus généralement ils sont structurés de la même manière.
jean-marie.robert16
Le #18623541

Bonsoir,

Je pense qu'il s'agit d'un afficionados du "vrai" télétexte/...

.../Allez, pour ceux qui ne pourraient pas regarder, un petit inventaire à
la Prévert, de mémoire. En Allemagne, on y trouve en temps réel etc...



Je suis tout à fait d'accord avec cet exposé de ce qui aurait pu ou dû
être un véritable service télétexte offert aux téléspectateurs français.

On pourrait objecter que l'Allemagne est plus peuplée que la France et
que la dépense pour offrir un service de télétexte performant y est donc
moindre par tête de pipe.
Mais ce serait oublier un peu vite que la Suisse, un pays peu moins
peuplé que la France, offre le même service télétexte que celui qui est
décrit pour l'Allemagne, avec plus de huit cents pages d'informations
diverses et variées, allant jusqu'aux mesures quotidiennes de pollution
de l'air dans toutes les villes.

Question coût de mise en ½uvre, les 7 590 800 habitants de la Suisse
voisine, doivent supporter la nécessité d'un service en trois langues.
Le français sur TSR 1 et 2, l'allemand sur SF 1 et 2 et l'italien sur
TSI 1 et 2.
DE plus ce service est disponible par satellite sur Hotbird aussi bien
que sur la TNT.

L'argument du coût du service est donc, AMHA, une légende urbaine
resservie, ad nauseum, pour occulter le manque d'imagination
intellectuelle avéré des décideurs audiovisuels français.


--
Le site de la Pifométrie : http://jeanmarie.robert.free.fr
Site garanti sans OGM.
Thierry VIGNAUD
Le #18623991
On Mon, 9 Feb 2009 11:40:23 +0100,
(Jean-Marie ROBERT) wrote:

Question coût de mise en œuvre, les 7 590 800 habitants de la Suisse
voisine, doivent supporter la nécessité d'un service en trois langues.
Le français sur TSR 1 et 2, l'allemand sur SF 1 et 2 et l'italien sur
TSI 1 et 2.
DE plus ce service est disponible par satellite sur Hotbird aussi bien
que sur la TNT.



Les suisses au moins n'ont pas un oursin dans leur poche comme les
français (quand on voit la polémique entre le fait de savoir si l'on
doit augmenter la redevance en France de 2 ou 4 euros par an !)

Les suisses payent 169 FS pour la radio + 293 FS pour la TV, soit un
total de 462 FS. Conversion au cours de l'euro actuel, soit 1 FS= 1,50
euro, donc les suisses payent l'équivalent de 308 euros, quand nous
c'est 116 euros, plus du double !
http://www.srg-ssr.ch/46.0.html?&L=1#content1776
http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&ct=res&cd=3&url=http%3A%2F%2Fwww.srg-ssr.ch%2Ffileadmin%2Fpdfs%2FArgumentarium_Geb_hrenentwicklung_f.pdf&eiJmQSeLBB4yg-gbP1tGOCw&usg¯QjCNGl__nG5u79V9Ud_naX0pRg89tw4A&sig2=QuOh-NK3jVhxlO8CK3_www

Puisque l'Allemagne a été citée dans le fil, sur un document de la BR
daté de mars 2008, je vois que mensuellement elle s'établit à 17,03
euros mensuels (radio + tv) soit annuellement 204,36 euros, soit
seulement un peu moins de la moitié de la France.

Moralité, quand on veut avoir quelque chose il faut le payer.

On peut rappeler qu'en France la redevance est restée figée depuis
+/-7 ans ans et qu'elle a même baissé de 50 centimes lors de la mise
en place de la LOLF (intégration aux imoôts locaux).


Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://pagesperso-orange.fr/tvignaud
vidéo33
Le #18624341
On 8 fév, 15:13, Loïc
Ils sont bien là les sous titres avec la tnt ! Mais ça ne passe pas p ar le
teletexte !

"vidéo33" les sous titres en mode DVB existent indépendament du TXT




c'est exactement ce que je disais !
en mode DVB sur un PID spécifique et pas reçu dans les lignes
de l'intervalle trame non dispo en 720X576 du 4.2.0 grand public
( en revanche le démod peut ré-insérer le TXT recu en DVB
dans l'intervalle trame sur sa sortie composite )
jean-marie.robert16
Le #18627411
Thierry VIGNAUD
total de 462 FS. Conversion au cours de l'euro actuel, soit 1 FS= 1,50
euro, donc les suisses payent l'équivalent de 308 euros, quand nous
c'est 116 euros, plus du double !


...
Puisque l'Allemagne a été citée dans le fil, sur un document de la BR
daté de mars 2008, je vois que mensuellement elle s'établit à 17,03
euros mensuels (radio + tv) soit annuellement 204,36 euros, soit
seulement un peu moins de la moitié de la France.


En fait ils payent un peu plus du double que nous, mais ça s'explique si
on a le sens de l'humour noir :
La trentaine de chaînes allemandes étant accessibles gratuitement
partout où on peut recevoir Astra 19.2, ça fait quand même du monde, il
est donc normal qu'ils paient plus cher.
Disons que c'est un investissement linguistique...
Moralité, quand on veut avoir quelque chose il faut le payer.


C'est la bonne conclusion, les Gaulois doivent être génétiquements
programmés pour râler mais n'ont pas les gènes qui conviendraient pour
songer à envisager d'accepter de payer le juste prix des choses.
--
Le site de la Pifométrie : http://jeanmarie.robert.free.fr
Site garanti sans OGM.
Leonid
Le #18645861
Bravo pour vos très justes conclusions !...de toutes façons, dès qu'on
"gratte" un peu, on s'aperçoit que, dans tous les domaines, on est les
derniers de la classe, sauf en assistanat !!!

"Jean-Marie ROBERT" de news: 1iuvvzr.gxaww21rakr5xN%
Thierry VIGNAUD
total de 462 FS. Conversion au cours de l'euro actuel, soit 1 FS= 1,50
euro, donc les suisses payent l'équivalent de 308 euros, quand nous
c'est 116 euros, plus du double !


...
Puisque l'Allemagne a été citée dans le fil, sur un document de la BR
daté de mars 2008, je vois que mensuellement elle s'établit à 17,03
euros mensuels (radio + tv) soit annuellement 204,36 euros, soit
seulement un peu moins de la moitié de la France.


En fait ils payent un peu plus du double que nous, mais ça s'explique si
on a le sens de l'humour noir :
La trentaine de chaînes allemandes étant accessibles gratuitement
partout où on peut recevoir Astra 19.2, ça fait quand même du monde, il
est donc normal qu'ils paient plus cher.
Disons que c'est un investissement linguistique...
Moralité, quand on veut avoir quelque chose il faut le payer.


C'est la bonne conclusion, les Gaulois doivent être génétiquements
programmés pour râler mais n'ont pas les gènes qui conviendraient pour
songer à envisager d'accepter de payer le juste prix des choses.
--
Le site de la Pifométrie : http://jeanmarie.robert.free.fr
Site garanti sans OGM.


Publicité
Poster une réponse
Anonyme