tester les programmes serveurs et autres ?

Le
free & news
comment faire par exemple pour vérifier l'intégrité d'un programme
serveur proxy qu'on utiliserait sous windows, afin de s'assurer par
exemple que ce dit programme ne diffuse de paquet ip ou infos
perso à la bigbrother par exemple ?
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le Forgeron
Le #870591
Le 16.09.2007 12:48, free & news nous fit lire :
comment faire par exemple pour vérifier l'intégrité d'un programme
serveur proxy qu'on utiliserait sous windows, afin de s'assurer par
exemple que ce dit programme ne diffuse de paquet ip ou infos
perso à la bigbrother par exemple ?


A ce niveau de confiance:
1. Avoir les sources,
2. Les lires (et les comprendre)
3. Les compiler soi-même.

Et à priori, ça ne s'applique pas qu'au proxy, mais au système tout
entier... et même au bios si y en a un.

free & news
Le #870590
tu veux que hors du fait qu'il y "toujours" un bios sur PC X86,
y a des système hard sans BIOS ?

"Le Forgeron"
Le 16.09.2007 12:48, free & news nous fit lire :
comment faire par exemple pour vérifier l'intégrité d'un programme
serveur proxy qu'on utiliserait sous windows, afin de s'assurer par
exemple que ce dit programme ne diffuse de paquet ip ou infos
perso à la bigbrother par exemple ?


A ce niveau de confiance:
1. Avoir les sources,
2. Les lires (et les comprendre)
3. Les compiler soi-même.

Et à priori, ça ne s'applique pas qu'au proxy, mais au système tout
entier... et même au bios si y en a un.




Nina Popravka
Le #870589
On Sun, 16 Sep 2007 14:17:19 +0200, "free & news" wrote:

tu veux que hors du fait qu'il y "toujours" un bios sur PC X86,
y a des système hard sans BIOS ?


Oui, les machines EFI.
Il faut entièrement lire et comprendre le code de l'EFI aussi, bien
entendu.
--
Nina

Le Forgeron
Le #870588
Le 16.09.2007 14:17, free & news nous fit lire :
tu veux que hors du fait qu'il y "toujours" un bios sur PC X86,
y a des système hard sans BIOS ?


Je connais plus d'un "ordinateur" qui se compose à la base d'un CPU,
d'une mémoire vive et d'une EEPROM, et un gestionnaire de
clavier/affichage/souris avec une puce en hard.
Le CPU démarre sur l'EEPROM et initialise tout le reste. La présence
d'un disque est optionnel.

Le bios ne sert à rien quand il n'y a pas de nécessité pour le
système d'avoir une couche d'abstraction supplémentaire pour gérer
son hardware. ça limite la modularité, mais ça se fait très bien
aussi quand la base de démarrage du système est propriétaire et
imposé. Après, on peut regagner la modularité pour les périphériques
évolués a un niveau plus tardif du système.

Et je ne suis pas assez paranoiaque, parce qu'en théorie, il
faudrait aussi s'assurer que les puces n'appellent pas d'elle-même
leur maison ou ailleurs.

free & news
Le #870587
Y a quoi dans l'EEPROM ? un tout petit soft (à flasher). Le dit BIOS.

"Le Forgeron"
Le 16.09.2007 14:17, free & news nous fit lire :
tu veux que hors du fait qu'il y "toujours" un bios sur PC X86,
y a des système hard sans BIOS ?


Je connais plus d'un "ordinateur" qui se compose à la base d'un CPU,
d'une mémoire vive et d'une EEPROM, et un gestionnaire de
clavier/affichage/souris avec une puce en hard.
Le CPU démarre sur l'EEPROM et initialise tout le reste. La présence
d'un disque est optionnel.

Le bios ne sert à rien quand il n'y a pas de nécessité pour le
système d'avoir une couche d'abstraction supplémentaire pour gérer
son hardware. ça limite la modularité, mais ça se fait très bien
aussi quand la base de démarrage du système est propriétaire et
imposé. Après, on peut regagner la modularité pour les périphériques
évolués a un niveau plus tardif du système.

Et je ne suis pas assez paranoiaque, parce qu'en théorie, il
faudrait aussi s'assurer que les puces n'appellent pas d'elle-même
leur maison ou ailleurs.



Pascal Hambourg
Le #870586
Salut,

[remise en ordre de la réponse]


Le 16.09.2007 14:17, free & news nous fit lire :

tu veux que hors du fait qu'il y "toujours" un bios sur PC X86,
y a des système hard sans BIOS ?


Je connais plus d'un "ordinateur" qui se compose à la base d'un CPU,
d'une mémoire vive et d'une EEPROM, et un gestionnaire de
clavier/affichage/souris avec une puce en hard.
Le CPU démarre sur l'EEPROM et initialise tout le reste. La présence
d'un disque est optionnel.


Y a quoi dans l'EEPROM ? un tout petit soft (à flasher). Le dit BIOS.


Non, c'est autre chose qu'un BIOS, qui soit dit en passant est un terme
propre à l'architecture PC. Les plus de 30 ans se souviendront notamment
des ordinateurs familiaux des années 80 qui ont précédé l'avènement du
PC domestique : Thomson TO7 et suivants, Oric, Amstrad CPC, Sinclair,
Atari ST, Commodore Amiga, et de nombreuses consoles de jeu. Peut-être
même aussi l'Apple II, je ne suis pas sûr. La ROM (ce n'était pas encore
une EEPROM ou flash EPROM, tout au plus une EPROM UV) de ces engins
contenait un système d'exploitation basique, souvent un interpréteur de
commande (souvent en langage BASIC) capable d'exécuter des programmes,
voire une interface graphique pour les plus évolués. Les plus jeunes
penseront aux lecteurs MP3, téléphones mobiles et autres PDA dont
l'EEPROM contient le logiciel applicatif.

Et je ne suis pas assez paranoiaque, parce qu'en théorie, il
faudrait aussi s'assurer que les puces n'appellent pas d'elle-même
leur maison ou ailleurs.



Ça me paraît assez peu envisageable, vu le niveau de complexité requis.



free & news
Le #870584
BASIC 128...pour ma part.

"Pascal Hambourg"
commande (souvent en langage BASIC) capable d'exécuter des programmes,


Mihamina (R12y) Rakotomandimby
Le #870375
free & news wrote:
BASIC 128...pour ma part.


Bon... puisque personne ne te l'a dit:
http://www.bisounours.org/usenet-fr/repondre.html#2

Sinon, ton niveau de paranoia est trop elevé.

Nina Popravka
Le #870374
On Sun, 16 Sep 2007 15:30:08 +0200, Pascal Hambourg

Les plus de 30 ans se souviendront notamment
des ordinateurs familiaux des années 80 qui ont précédé l'avènement du
PC domestique : Thomson TO7 et suivants, Oric, Amstrad CPC, Sinclair,
Atari ST, Commodore Amiga, et de nombreuses consoles de jeu. Peut-être
même aussi l'Apple II, je ne suis pas sûr. La ROM (ce n'était pas encore
une EEPROM ou flash EPROM, tout au plus une EPROM UV) de ces engins
contenait un système d'exploitation basique, souvent un interpréteur de
commande (souvent en langage BASIC) capable d'exécuter des programmes,
voire une interface graphique pour les plus évolués.


Je viens d'ailleurs de finir de lire et comprendre le listing en
assembleur de la ROM de mon C64 d'époque, je vais *enfin* pouvoir
l'utiliser :-))))))
--
Nina

free & news
Le #870373
pour suivre ton file, ma réponse suffira.

"Mihamina (R12y) Rakotomandimby"
free & news wrote:
BASIC 128...pour ma part.


Bon... puisque personne ne te l'a dit:
http://www.bisounours.org/usenet-fr/repondre.html#2

Sinon, ton niveau de paranoia est trop elevé.



Publicité
Poster une réponse
Anonyme