[testing] changement de disque système et table de partition

Le
Gaëtan PERRIER
Bonjour,

Je suis en train de remplacer le disque système d'une machine en debian
testing et je m'interroge sur le type de table de partition à privilégi=
er :
msdos ou gpt ?

Le disque actuel a une table de partition en msdos et boot en mode bios
(legacy). La carte mère est UEFI (ASUS P8P67 LE).

Mon but n'est pas de ré-installer le système mais de le transférer, d=
onc je
pense continuer à booter en mode legacy à moins qu'il n'y ait un réel=
intérêt
à booter en UEFI ?

A+

Gaëtan
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Francois Lafont
Le #26365915
Bonsoir,

On 06/09/2015 22:53, Gaëtan PERRIER wrote:

Je suis en train de remplacer le disque système d'une machine en debian
testing et je m'interroge sur le type de table de partition à privilégier :
msdos ou gpt ?



Je ne suis vraiment pas expert dans le domaine et je pense que d'autres
que moi pourront sûrement t'éclairer. Perso, j'aurais tendance à penser
qu'une table de partition gpt en 2015, c'est vraiment pas un souci. Je
ne saurais te dire la différence au final entre les deux. Je sais
simplement que sur une table de partition gpt, tu peux mettre des labels
sur chaque partition *indépendamment* du fs. Avec msdos, ce n'est pas
possible, on peut mettre un label seulement lorsqu'on met en place le fs.
Avec gpt, si un jour le fs est en vrac, tu sais quand même à quoi servait
la partition car tu auras le label. Sans que tu aies besoin de faire
mumuse avec des règles udev, tu as automatiquement les labels de partitions
gpt dans /dev/disk/by-partlabel/, je trouve cela assez pratique.

Le disque actuel a une table de partition en msdos et boot en mode bios
(legacy). La carte mère est UEFI (ASUS P8P67 LE).

Mon but n'est pas de ré-installer le système mais de le transférer, donc je
pense continuer à booter en mode legacy à moins qu'il n'y ait un réel intérêt
à booter en UEFI ?



Le UEFI, je n'y connais rien, désolé.

--
François Lafont
Olivier Bitsch
Le #26365919
--001a11c36e320125c9051f1b05cf
Content-Type: text/plain; charset=UTF-8
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

Le GPT permet d'outre-passer certaines limitations, comme avoir des
partitions de plus de 3To, avoir plus de 4 partitions primaires (on n'a
plus a se soucier de la notion primaire ou logique). Par contre, il faut
avoir un BIOS UEFI pour pouvoir booter sur GPT (à l'aide d'un fichier nommé
firmware mis en place dans un partition FAT32).

Je dirais qu'en conclusion, il n'est nullement obligatoire de passer en GPT
surtout s'il s'agit d'un tranfert, car il semble que pas mal de bidouilles
soient nécessaires pour booter en UEFI un système qui ne l'é tait pas. Donc
perso, je ne le ferais pas.

Olivier

Le 6 septembre 2015 23:28, Francois Lafont
Bonsoir,

On 06/09/2015 22:53, Gaëtan PERRIER wrote:

> Je suis en train de remplacer le disque système d'une machine en d ebian
> testing et je m'interroge sur le type de table de partition à
privilégier :
> msdos ou gpt ?

Je ne suis vraiment pas expert dans le domaine et je pense que d'autres
que moi pourront sûrement t'éclairer. Perso, j'aurais tendance à penser
qu'une table de partition gpt en 2015, c'est vraiment pas un souci. Je
ne saurais te dire la différence au final entre les deux. Je sais
simplement que sur une table de partition gpt, tu peux mettre des labels
sur chaque partition *indépendamment* du fs. Avec msdos, ce n'est pa s
possible, on peut mettre un label seulement lorsqu'on met en place le fs.
Avec gpt, si un jour le fs est en vrac, tu sais quand même à qu oi servait
la partition car tu auras le label. Sans que tu aies besoin de faire
mumuse avec des règles udev, tu as automatiquement les labels de par titions
gpt dans /dev/disk/by-partlabel/, je trouve cela assez pratique.

> Le disque actuel a une table de partition en msdos et boot en mode bios
> (legacy). La carte mère est UEFI (ASUS P8P67 LE).
>
> Mon but n'est pas de ré-installer le système mais de le trans férer, donc
je
> pense continuer à booter en mode legacy à moins qu'il n'y ait un réel
intérêt
> à booter en UEFI ?

Le UEFI, je n'y connais rien, désolé.

--
François Lafont





--001a11c36e320125c9051f1b05cf
Content-Type: text/html; charset=UTF-8
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

<span class=""><br>
On 06/09/2015 22:53, Gaëtan PERRIER wrote:<br>
<br>
&gt; Je suis en train de remplacer le disque système d&#39;une machine en debian<br>
&gt; testing et je m&#39;interroge sur le type de table de partition à privilégier :<br>
&gt; msdos ou gpt ?<br>
<br>
</span>Je ne suis vraiment pas expert dans le domaine et je pense que d&#39 ;autres<br>
que moi pourront sûrement t&#39;éclairer. Perso, j&#39;aurais ten dance à penser<br>
qu&#39;une table de partition gpt en 2015, c&#39;est vraiment pas un souci. Je<br>
ne saurais te dire la différence au final entre les deux. Je sais<br>
simplement que sur une table de partition gpt, tu peux mettre des labels<br >
sur chaque partition *indépendamment* du fs. Avec msdos, ce n&#39;est pas<br>
possible, on peut mettre un label seulement lorsqu&#39;on met en place le f s.<br>
Avec gpt, si un jour le fs est en vrac, tu sais quand même à quoi servait<br>
la partition car tu auras le label. Sans que tu aies besoin de faire<br>
mumuse avec des règles udev, tu as automatiquement les labels de parti tions<br>
gpt dans /dev/disk/by-partlabel/, je trouve cela assez pratique.<br>
<span class=""><br>
&gt; Le disque actuel a une table de partition en msdos et boot en mode bio s<br>
&gt; (legacy). La carte mère est UEFI (ASUS P8P67 LE).<br>
&gt;<br>
&gt; Mon but n&#39;est pas de ré-installer le système mais de le transférer, donc je<br>
&gt; pense continuer à booter en mode legacy à moins qu&#39;il n& #39;y ait un réel intérêt<br>
&gt; à booter en UEFI ?<br>
<br>
<span class="HOEnZb"><font color="#888888"><br>
--<br>
François Lafont<br>
<br>
</font></span></blockquote></div><br></div>

--001a11c36e320125c9051f1b05cf--
Gaëtan PERRIER
Le #26365918
Le Sun, 6 Sep 2015 23:43:12 +0200
Olivier Bitsch
Le GPT permet d'outre-passer certaines limitations, comme avoir des
partitions de plus de 3To, avoir plus de 4 partitions primaires (on n'a
plus a se soucier de la notion primaire ou logique). Par contre, il faut
avoir un BIOS UEFI pour pouvoir booter sur GPT (à l'aide d'un fichier n ommé
firmware mis en place dans un partition FAT32).




A ce que je comprends de la page wikipedia sur gpt il ne semble pas
obligatoire de booter en UEFI sur gpt mais peut-être ai-je mal compris ?
https://fr.wikipedia.org/wiki/GUID_Partition_Table

Gaëtan
Gaëtan PERRIER
Le #26365921
Si tu regardes dans le tableau "Les systèmes d'exploitation basés sur U nix"
dans la colonne "Boot à partir de GPT sur un PC/BIOS" c'est marqué oui ...

PS: merci de répondre uniquement à la liste et de ne pas me mettre en c opie

Le Mon, 7 Sep 2015 00:04:13 +0200
Olivier Bitsch
Il est bien noté que GPT est un sous ensemble de UEFI, même si appare ment
certains BIOS peuvent booter dessus, mais je n'ai jamais testé perso.

*Bien qu'il fasse partie du standard EFI Extensible Firmware Interface
> > > > > utilisé sur certains BIOS à cause des limitations de la table de
> partitionnement > MBR > des partitions à 2,2 To

Je ne sais donc pas quelle est la porté de ces "certains BIOS", mais co mme
je le comprends, ça risque fortement de ne pas marcher si le mode UEFI
n'est pas utilisé.

Olivier

Le 6 septembre 2015 23:54, Gaëtan PERRIER
> Le Sun, 6 Sep 2015 23:43:12 +0200
> Olivier Bitsch >
> > Le GPT permet d'outre-passer certaines limitations, comme avoir des
> > partitions de plus de 3To, avoir plus de 4 partitions primaires (on n 'a
> > plus a se soucier de la notion primaire ou logique). Par contre, il f aut
> > avoir un BIOS UEFI pour pouvoir booter sur GPT (à l'aide d'un fichi er
> nommé
> > firmware mis en place dans un partition FAT32).
> >
>
> A ce que je comprends de la page wikipedia sur gpt il ne semble pas
> obligatoire de booter en UEFI sur gpt mais peut-être ai-je mal compri s ?
> https://fr.wikipedia.org/wiki/GUID_Partition_Table
>
> Gaëtan
>
>
Olivier Bitsch
Le #26365920
--001a11c36e323187ff051f1b5026
Content-Type: text/plain; charset=UTF-8
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

Il est bien noté que GPT est un sous ensemble de UEFI, même si ap parement
certains BIOS peuvent booter dessus, mais je n'ai jamais testé perso.

*Bien qu'il fasse partie du standard EFI Extensible Firmware Interface
utilisé sur certains BIOS à cause des limitations de la table d e
partitionnement MBR des partitions à 2,2 To



Je ne sais donc pas quelle est la porté de ces "certains BIOS", mais c omme
je le comprends, ça risque fortement de ne pas marcher si le mode UEFI
n'est pas utilisé.

Olivier

Le 6 septembre 2015 23:54, Gaëtan PERRIER
Le Sun, 6 Sep 2015 23:43:12 +0200
Olivier Bitsch
> Le GPT permet d'outre-passer certaines limitations, comme avoir des
> partitions de plus de 3To, avoir plus de 4 partitions primaires (on n'a
> plus a se soucier de la notion primaire ou logique). Par contre, il fau t
> avoir un BIOS UEFI pour pouvoir booter sur GPT (à l'aide d'un fich ier
nommé
> firmware mis en place dans un partition FAT32).
>

A ce que je comprends de la page wikipedia sur gpt il ne semble pas
obligatoire de booter en UEFI sur gpt mais peut-être ai-je mal compr is ?
https://fr.wikipedia.org/wiki/GUID_Partition_Table

Gaëtan





--001a11c36e323187ff051f1b5026
Content-Type: text/html; charset=UTF-8
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

Olivier Bitsch &lt; <span class=""><br>
&gt; Le GPT permet d&#39;outre-passer certaines limitations, comme avoir de s<br>
&gt; partitions de plus de 3To, avoir plus de 4 partitions primaires (on n& #39;a<br>
&gt; plus a se soucier de la notion primaire ou logique). Par contre, il fa ut<br>
&gt; avoir un BIOS UEFI pour pouvoir booter sur GPT (à l&#39;aide d&#3 9;un fichier nommé<br>
&gt; firmware mis en place dans un partition FAT32).<br>
&gt;<br>
<br>
</span>A ce que je comprends de la page wikipedia sur gpt il ne semble pas< br>
obligatoire de booter en UEFI sur gpt mais peut-être ai-je mal compris ?<br>
<span class="HOEnZb"><font color="#888888"><br>
Gaëtan<br>
<br>
</font></span></blockquote></div><br></div>

--001a11c36e323187ff051f1b5026--
Pascal Hambourg
Le #26365923
Salut,

Gaëtan PERRIER a écrit :

Je suis en train de remplacer le disque système d'une machine en debian
testing et je m'interroge sur le type de table de partition à privilégier :
msdos ou gpt ?



Dans l'absolu, GPT sans hésiter quand c'est possible.

Pas de limitation à 2 Tio.
Type de partition "BIOS Boot" dédié au chargeur d'amorçage au lieu de
l'espace non alloué entre le MBR et la première partition.
Labels et UUID de partition indépendants de ceux du contenu. (Les noyaux
assez récents créent des UUID de partition synthétiques avec les disques
MSDOS mais ils sont moins persistants que les UUID GPT)
Table de partition secondaire en fin de disque en cas de corruption de
la table principale.
Disparition des partitions étendues et logiques.

Si les partitions sont créées une fois pour toutes et jamais modifiées,
ce dernier avantage n'est pas très important mais si on passe son temps
à créer et supprimer des partitions, c'est très confortable.

Tellement que j'ai converti *à chaud* plusieurs disques du format MSDOS
au format GPT, depuis un système Debian installé sur le disque.

Le disque actuel a une table de partition en msdos et boot en mode bios
(legacy). La carte mère est UEFI (ASUS P8P67 LE).

Mon but n'est pas de ré-installer le système mais de le transférer, donc je
pense continuer à booter en mode legacy à moins qu'il n'y ait un réel intérêt
à booter en UEFI ?



Hors le cas du multiboot, pas vraiment à mon avis.

De toute façon il n'y a pas d'obligation d'associer UEFI et GPT. On peut
très bien booter en legacy sur un disque GPT si le BIOS/UEFI n'est pas
trop buggé.
Pascal Hambourg
Le #26365922
Olivier Bitsch a écrit :
Le GPT permet d'outre-passer certaines limitations, comme avoir des
partitions de plus de 3To



2 Tio.

Par contre, il faut
avoir un BIOS UEFI pour pouvoir booter sur GPT (à l'aide d'un fichier nommé
firmware mis en place dans un partition FAT32).



C'est faux. C'est une restriction propre à Windows et à quelques
firmwares UEFI buggés. GRUB BIOS (grub-pc) peut booter depuis un disque
au format GPT.

Je dirais qu'en conclusion, il n'est nullement obligatoire de passer en GPT
surtout s'il s'agit d'un tranfert



Pour l'amorçage UEFI, il faut prévoir une partition système EFI qui n'a
pas besoin d'être grosse mais dont la taille recommandée (par je ne sas
qui) est 512 Mo.

il semble que pas mal de bidouilles
soient nécessaires pour booter en UEFI un système qui ne l'était pas.



Pour l'amorçage UEFI, il faut juste prévoir une partition système EFI
qui n'a pas besoin d'être grosse mais dont la taille recommandée (par je
ne sais qui) est 512 Mo, formatée en FAT et montée sur /boot/efi.
Ensuite installer un chargeur d'amorçage EFI. Avant Jessie il fallait
bidouiller car le système ayant démarré en legacy, les fonctions UEFI ne
sont pas disponible et le chargeur ne pouvait pas s'enregistrer dans les
entrées d'amorçage. Mais le grub-efi de Jessie a une option pour
s'installer en tant que "chargeur de média amovible", qui en fait le
chargeur EFI par défaut si aucune entrée d'amorçage EFI n'est valable.
Pascal Hambourg
Le #26365924
Olivier Bitsch a écrit :
Il est bien noté que GPT est un sous ensemble de UEFI, même si apparement
certains BIOS peuvent booter dessus, mais je n'ai jamais testé perso.



J'ai testé plusieurs fois. Ça marche, même s'il faut parfois un peu
bidouiller.

Un BIOS bien élevé se fiche éperdument du format de table de partition
du disque. Tout ce qu'il devrait exiger, c'est un secteur d'amorce avec
la signature qui va bien. Ça tombe bien : le format GPT conserve ce
secteur dénommé "MBR protecteur".

Mais on n'est pas à l'abri d'un BIOS qui fait du zèle. Par exemple j'en
ai un assez vieux (qui est en fait un UEFI) qui exige une table de
partition MSDOS contenant une partition avec le flag boot pour booter en
mode legacy. Si ce n'est que cela, il suffit de marquer la partition GPT
de la table de partition MSDOS du MBR protecteur comme bootable.
Pascal Hambourg
Le #26365925
Pascal Hambourg a écrit :
Olivier Bitsch a écrit :
Le GPT permet d'outre-passer certaines limitations, comme avoir des
partitions de plus de 3To



2 Tio.



En outre cette limitation ne concerne pas tant la taille des partitions
que la capacité utilisable du disque. Impossible de créer une partition
de taille quelconque dont la fin se situe au-delà de la limite de 2 Tio
à partir du début du disque avec une table de partition MSDOS.

Par contre, il faut
avoir un BIOS UEFI pour pouvoir booter sur GPT (à l'aide d'un fichier nommé
firmware mis en place dans un partition FAT32).



C'est faux.



D'autre part, ce fichier est un exécutable EFI, pas un firmware.
Gaëtan PERRIER
Le #26368898
Le Sun, 06 Sep 2015 23:55:47 +0200
Pascal Hambourg
> Le disque actuel a une table de partition en msdos et boot en mode bios
> (legacy). La carte mère est UEFI (ASUS P8P67 LE).
>
> Mon but n'est pas de ré-installer le système mais de le transfére r, donc je
> pense continuer à booter en mode legacy à moins qu'il n'y ait un r éel
> intérêt à booter en UEFI ?

Hors le cas du multiboot, pas vraiment à mon avis.

De toute façon il n'y a pas d'obligation d'associer UEFI et GPT. On peut
très bien booter en legacy sur un disque GPT si le BIOS/UEFI n'est pas
trop buggé.



Voilà j'ai réalisé le transfert sur le nouveau en GPT. Le boot en BIO S dessus
n'ayant pas fonctionné je suis passé en UEFI en suivant ce tuto:
https://www.isalo.org/wiki.debian-fr/Debian_%26_UEFI

J'ai galéré avec le redémarrage qui n'a pas fonctionné directement. J'ai du
passer par refind (http://www.rodsbooks.com/refind/getting.html) pour qu'un
premier boot se fasse. Ensuite j'ai réinstallé grub et au boot suivant c'était
bon.

A+

Gaëtan
Publicité
Poster une réponse
Anonyme