texte sur photo

Le
Octave
Trois essais avec des extraits de poèmes de Charles Pennequin :

pour ceux qui ne connaissent pas, voir quelques interventions sur les
sites de video. Exemple :
http://www.youtube.com/watch?v=jciUhnMCf-o


Essai un peu trop propre :
http://www.octav.fr/quotidien/09-03-22/22mars09.html

Celui-là est mieux, mais il y a trop de flou de bougé en marchant, à mon
goût :
http://www.octav.fr/quotidien/09-03-29/29mars09.html

J'aime bien celui-là :
http://www.octav.fr/quotidien/09-03-28/28mars09.html


Merci de vos commentaires !
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
filh
Le #19097601
Octave

Essai un peu trop propre :
http://www.octav.fr/quotidien/09-03-22/22mars09.html



Pas super convainquant en effet.


Celui-là est mieux, mais il y a trop de flou de bougé en marchant, à mon
goût :
http://www.octav.fr/quotidien/09-03-29/29mars09.html



Je trouve que le mouvement du flou partiel va bien avec ce texte qui n'y
va qui n'y va pas. Il te colle bien ce texte.


J'aime bien celui-là :
http://www.octav.fr/quotidien/09-03-28/28mars09.html



Il pleuvait tu t'es balladé dans ta cuisine ? Mon attirance champètre me
porte plus vers le précédent.

Tu les a montré à Pennequin ?

FiLH

--
Le fondement du constat bourgeois, c'est le bon sens, c'est-à-dire
une vérité qui s'arrête sur l'ordre arbitraire de celui qui la parle.
Roland Barthes.
http://www.filh.org
Jean-Claude Péclard
Le #19098311
mercredi, Octave a écrit :

...Exemple :
http://www.youtube.com/watch?v=jciUhnMCf-o



Je ne suis pas du tout enthousiaste...
Ce "montage" vehicule une morbidité assez incroyable !

Essai un peu trop propre :
http://www.octav.fr/quotidien/09-03-22/22mars09.html



Généralement je ne suis pas fan des assemblages textes et photos.
Je m'y suis essayé et je n'ai jamais été convaincu. Soit le texte complète
une image imparfaite, soit l'inverse.
Je trouve que tes essais échappent à ce jugement.
Certainement car textes et photos sont flous et me laissent construire leur
interdépendance à ma guise.

--
Salut,
Jean-Claude
www.maintenant.ch
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #19098851
Jean-Claude Péclard a écrit :

Certainement car textes et photos sont flous et me laissent construire leur
interdépendance à ma guise.




Pas tout à fait vu comme ça pour moi.
Le texte il aime son téléviseur avec une ambiance intérieure, c'est une
mise en correspondance qui fonctionne très bien pour moi. Peut-être trop
bien, il n'y a pas de jeu dans les rouages. Mais c'est en équilibre.

Le voyage dans la cuisine me plait beaucoup (hi,hi, j'ai fait une série
de paysages de cuisine à une période ) sauf aux moments où le texte et
l'image collent trop bien, le mot vide et le rouleau vide, la recherche
du plein et le verre plein. Redondance. Mais dans l'ensemble oui.

Et par contre le texte fort sur les images légères de nature...Je ne
sais pas, c'est un peu comme marcher le nez dans un bouquin, on ne fait
plus assez attention où on va. Les images et leur rythme sont éclipsées
par le poème (que je trouve très beau). Peut-être qu'un autre jeu
typographique ( pourquoi pas de l'ordre du calligramme, enfin jouer plus
sur la mise en page et le choix de typo ) permettrait d'arriver à ce que
texte et images forment un bon couple, chacun une vie propre mais des
choses à se dire...Là, il y a un rapport de force inégales.

En tous cas je suis d'accord avec Jean-Claude, au moins je crois sur le
point que l'illustration est un genre qui m'ennuie si c'est trop
littéral, trop évident. Et on n'est pas dans ce cas de figure ici.

Noëlle Adam
Octave
Le #19102341
Jean-Claude Péclard a écrit :


...Exemple :
http://www.youtube.com/watch?v=jciUhnMCf-o



Je ne suis pas du tout enthousiaste...
Ce "montage" vehicule une morbidité assez incroyable !




J'ai eu un peu peur quand j'ai lu rapidement ton message. J'ai cru que
tu écrivais "morbidité" sur ce que je montre. On m'a déjà écrit ça,
d'ailleurs. Pour moi, j'ai du mal à dire, mais pour Pennequin, c'est
plus facile à dire. Je ne crois pas que ce soit maladif chez lui, je le
vois comme quelqu'un qui écrit à base de terre, de merde, de foutre,
avec la matière, quoi. Il parle de la vie donc forcément de la mort, ça
va ensemble. Il a un côté provoquant, il sait qu'il choque, il veut
choquer, mais c'est surtout l'utilisation de la matière de la vie qui
est inhabituelle dans la poésie. Ca me paraît, maintenant, avec
l'habitude, la moindre des choses.



Essai un peu trop propre :
http://www.octav.fr/quotidien/09-03-22/22mars09.html



Généralement je ne suis pas fan des assemblages textes et photos.
Je m'y suis essayé et je n'ai jamais été convaincu. Soit le texte complète
une image imparfaite, soit l'inverse.
Je trouve que tes essais échappent à ce jugement.
Certainement car textes et photos sont flous et me laissent construire leur
interdépendance à ma guise.




Merci, c'est une super critique. C'est un de mes but principal, cette
intégration entre deux éléments, même si je suis loin encore d'un
résultat vraiment probant.



www.octav.fr
Octave
Le #19102331
FiLH a écrit :

Essai un peu trop propre :
http://www.octav.fr/quotidien/09-03-22/22mars09.html



Pas super convainquant en effet.



J'ai un peu modifié les images...
Ça ressemble assez clairement à une illustration de circonstance, le
texte s'incluant mal dans l'image et inversement.



Celui-là est mieux, mais il y a trop de flou de bougé en marchant, à mon
goût :
http://www.octav.fr/quotidien/09-03-29/29mars09.html



Je trouve que le mouvement du flou partiel va bien avec ce texte qui n'y
va qui n'y va pas. Il te colle bien ce texte.



D'une façon générale, je retrouve dans les textes de Pennequin des
préoccupations qui me sont propre. Son côté très physique, ses phrases
incantatoires, le fait de faire avec ce que l'on a sans aller chercher
trop loin,...
Exactement ce que j'aimerais pouvoir écrire !






J'aime bien celui-là :
http://www.octav.fr/quotidien/09-03-28/28mars09.html



Il pleuvait tu t'es balladé dans ta cuisine ? Mon attirance champètre me
porte plus vers le précédent.



Toujours la volonté de faire avec ce que j'ai sous la main, comme base
que tout peut faire image.




Tu les a montré à Pennequin ?




Je lui ai envoyé un mail, j'attends des nouvelles.


www.octav.fr
Octave
Le #19102321
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle a écrit :
Jean-Claude Péclard a écrit :

Certainement car textes et photos sont flous et me laissent construire
leur
interdépendance à ma guise.




Pas tout à fait vu comme ça pour moi.
Le texte il aime son téléviseur avec une ambiance intérieure, c'est une
mise en correspondance qui fonctionne très bien pour moi. Peut-être trop
bien, il n'y a pas de jeu dans les rouages. Mais c'est en équilibre.

Le voyage dans la cuisine me plait beaucoup (hi,hi, j'ai fait une série
de paysages de cuisine à une période ) sauf aux moments où le texte et
l'image collent trop bien, le mot vide et le rouleau vide, la recherche
du plein et le verre plein. Redondance. Mais dans l'ensemble oui.





C'est un pur hasard, je n'avais pas réalisé. Tu as raison, ça ajoute un
sens pas du tout souhaitable. Par exemple, la dernière page :
http://www.octav.fr/quotidien/09-03-28/11.html
avec cette phrase, si on pense "t'as plus qu'à t'en passer" en parlant
du café qui est sur l'image, ça fout tout le texte de Pennequin en
l'air, ça devient ridicule!
Merci Noëlle, du boulot en perspective !!! ;)



Et par contre le texte fort sur les images légères de nature...Je ne
sais pas, c'est un peu comme marcher le nez dans un bouquin, on ne fait
plus assez attention où on va. Les images et leur rythme sont éclipsées
par le poème (que je trouve très beau). Peut-être qu'un autre jeu
typographique ( pourquoi pas de l'ordre du calligramme, enfin jouer plus
sur la mise en page et le choix de typo ) permettrait d'arriver à ce que
texte et images forment un bon couple, chacun une vie propre mais des
choses à se dire...Là, il y a un rapport de force inégales.

En tous cas je suis d'accord avec Jean-Claude, au moins je crois sur le
point que l'illustration est un genre qui m'ennuie si c'est trop
littéral, trop évident. Et on n'est pas dans ce cas de figure ici.





Tu te rappelles, c'est toi qui avait lancé l'idée d'intégrer le texte
dans l'image. En tout cas, j'y ai repensé, j'ai aussi pensé à un travail
que j'avais vu au "Printemps de Cahors" de photos de films sous-titrés,
ce qui donnait des trucs surréalistes avec ce texte incrusté sans
rapport avec l'image.
Je repense à ça par rapport au texte qui me plaît pour l'instant sous
forme d'incrustation.

Que veux-tu dire, que le texte pourrait être plus discret pour ramener
un équilibre ?!
Ou alors, retravailler les images pour qu'elles aient plus de pêche,
comme le texte a la pêche!



www.octav.fr
Octave
Le #19102711
>

C'est un pur hasard, je n'avais pas réalisé. Tu as raison, ça ajoute un
sens pas du tout souhaitable. Par exemple, la dernière page :
http://www.octav.fr/quotidien/09-03-28/11.html
avec cette phrase, si on pense "t'as plus qu'à t'en passer" en parlant
du café qui est sur l'image, ça fout tout le texte de Pennequin en
l'air, ça devient ridicule!
Merci Noëlle, du boulot en perspective !!! ;)





C'est modifié...


www.octav.fr
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #19102881
Octave a écrit :

Tu te rappelles, c'est toi qui avait lancé l'idée d'intégrer le texte
dans l'image.


Pour quelqu'un qui aime la typo et la mise en page, le texte est
toujours aussi une image, avec une forme propre, des résonnances portées
par le choix du lettrage, de la taille, du placement. Et de la couleur.
J'aime cette intégration à l'intérieur de l'image oui.


Que veux-tu dire, que le texte pourrait être plus discret pour ramener
un équilibre ?!



Une direction possible. Ou l'intégrer davantage pour amener le regard à
bouger à l'interieur de l'image.

Ou alors, retravailler les images pour qu'elles aient plus de pêche,
comme le texte a la pêche!


Trouver un équilibre qui laisse aussi sa chance au déroulement des
images, qui ne sont pas faibles mais légères, un peu dansantes, alors
que le texte est puissant et prend le devant.
Ca peut passer par le changement des images, mais ce n'est pas la
direction que je préfererais ; ou bien arranger autrement le texte, soit
en taille, placement, typo, couleur...Les possibilités sont infinies.
Je ne suis pas toi, je ne peux pas faire tes choix, juste dire ce que je
ressens.
Continue !

Noëlle Adam
Delestaque
Le #19103031
Octave wrote:
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle a écrit :

Trouver un équilibre qui laisse aussi sa chance au déroulement des
images, qui ne sont pas faibles mais légères, un peu dansantes, alors
que le texte est puissant et prend le devant.
Ca peut passer par le changement des images, mais ce n'est pas la
direction que je préfererais ; ou bien arranger autrement le texte,
soit en taille, placement, typo, couleur...Les possibilités sont
infinies. Je ne suis pas toi, je ne peux pas faire tes choix, juste
dire ce que je ressens.
Continue !




Merci beaucoup !

J'ai modifié les quatre premières pages:
http://www.octav.fr/quotidien/09-03-29/01.html



pas de quoi, tu veux l'adresse bancaire du NCO :=)

--
--
Ricco
Octave
Le #19103021
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle a écrit :

Trouver un équilibre qui laisse aussi sa chance au déroulement des
images, qui ne sont pas faibles mais légères, un peu dansantes, alors
que le texte est puissant et prend le devant.
Ca peut passer par le changement des images, mais ce n'est pas la
direction que je préfererais ; ou bien arranger autrement le texte, soit
en taille, placement, typo, couleur...Les possibilités sont infinies.
Je ne suis pas toi, je ne peux pas faire tes choix, juste dire ce que je
ressens.
Continue !




Merci beaucoup !

J'ai modifié les quatre premières pages:
http://www.octav.fr/quotidien/09-03-29/01.html
Publicité
Poster une réponse
Anonyme