Ticket de promis

Le
GérarD
Bonjour.

Quelle est la valeur d'un "ticket de promis" par rapport à celle que peut
avoir un devis accepté ?

Je précise le problème :

J'achète régulièrement (dans la même pharmacie) un médicament prescrit à vie
pour mon chien.

Le produit n'étant pas disponible en stock, la pharmacienne passe commande
et me remet un "ticket de promis"
mentionnant le prix de 57,5€.

Lorsque ma commande arrive 3 jours plus tard, on me fait payer ce qu'il y a
marqué sur l'étiquette du produit (imprimée par le répartiteur ou par le
labo fabricant, je ne sais) à savoir 62,1€.

Grmbl grmbl

Sachant que même si l'impression de l'étiquette de prix est réalisée
ailleurs, c'est fait en concertation entre le "producteur" et le
"distributeur", suivant un programme de marges, etc .

Dans cette matière particulière, la réservation du produit doit-elle
maintenir le prix proposé ?

Puis-je réclamer le remboursement de la différence ?

GérarD.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
ulysse83
Le #19721591
"GérarD" a écrit
Bonjour.

Quelle est la valeur d'un "ticket de promis" par rapport à celle que peut
avoir un devis accepté ?

Je précise le problème :

J'achète régulièrement (dans la même pharmacie) un médicament prescrit à
vie pour mon chien.

Le produit n'étant pas disponible en stock, la pharmacienne passe commande
et me remet un "ticket de promis"
mentionnant le prix de 57,5?.

Lorsque ma commande arrive 3 jours plus tard, on me fait payer ce qu'il y
a marqué sur l'étiquette du produit (imprimée par le répartiteur ou par le
labo fabricant, je ne sais) à savoir 62,1?.

Grmbl grmbl ...

Sachant que même si l'impression de l'étiquette de prix est réalisée
ailleurs, c'est fait en concertation entre le "producteur" et le
"distributeur", suivant un programme de marges, etc .

Dans cette matière particulière, la réservation du produit doit-elle
maintenir le prix proposé ?

Puis-je réclamer le remboursement de la différence ?



Bonjour,
ce que tu appelles un "ticket de promis " (je n'avais jamais entendu ce
terme auparavant)
c'est en fait un bon de commande, avec prix ferme et définitif.

Puis-je réclamer le remboursement de la différence ?



Je pense que oui.
Mais tu ne vas pas ester la pharmacie pour 4,6 ?uros :-)))))
Un bon sitting à une heure d'affluence en prenant les clients à témoin
devrait t'apporter satisfaction :-)

--

J'aime la vie, ma famille et mes amis
GérarD
Le #19722441
>
Bonjour,
ce que tu appelles un "ticket de promis " (je n'avais jamais entendu ce
terme auparavant)



C'est ce qu'il y a d'inscrit sur le papelard.
Et c'est pourquoi je voulais savoir si ce type d'inscription est recouvert
par une notion légale, ou à une à laquelle il pourrait s'apparenter.

c'est en fait un bon de commande, avec prix ferme et définitif.

Puis-je réclamer le remboursement de la différence ?



Je pense que oui.
Mais tu ne vas pas ester la pharmacie pour 4,6 ?uros :-)))))



Bien sûr que non. Un sourire et une voix forte peuvent suffire.

Mais si on pousse plus loin, il serait aussi intéressant de savoir ce que
4,6€ X nb de clients baisés représente, et voir si c'est général sur
d'autres produits, et comment c'est réellement passé en compta ... vu que le
logiciel de compta est justement géré par ceux qui impriment les étiquettes
!
BIen sûr, une erreur est toujours possible, mais ...
J'ai déjà eu précedemment chez elle un gag à propos de médications me
concernant, où la feuille de sécu (oui, je n'utilise pas la carte vitale,
pour garder des traces écrites en cas de contestation) indiquait un prix
inférieur pour mes médicaments par rapport à ce que je trouvai sur les
vignettes (et donc à ce que j'avais payé) ; on m'expliqua sentencieusement
qu'un problème informatique dans les mises à jour générait ce genre de
problème. J'imagine comment çà doit se passer quand, en utilisant la carte
vitale, on se voit refuser le remboursement par la SS parce que les prix ne
correspondent pas !
En plus en tant qu'informaticien, j'ai trop l'habitude de ce genre
d'arabesque latérale.
Le fait d'avoir ce statut très particulier de pharmacien, a mon avis ne doit
pas occulter la responsabilité du chef d'entreprise ; me trompé-je ?


Un bon sitting à une heure d'affluence en prenant les clients à témoin
devrait t'apporter satisfaction :-)



Même pô ; je peux changer, il y a deux pharmacies dans la rue, la sienne et
celle du nouveau Maire ... ;o)
Mébon, c'est une question de principe ; et puis ma bourse n'est pas
extensible (merci pour les jeux de mots).
Je hais les pratiques de ce genre (j'ai tenu un commerce pendant pas mal de
temps, et çà me fait encore plus gerber ; au mieux je vois çà comme de
l'incompétence, au pire ... non je ne dirai rien).

GérarD.
Broc_Ex_Co
Le #19722681
GérarD a écrit :
Bonjour.

Quelle est la valeur d'un "ticket de promis" par rapport à celle que
peut avoir un devis accepté ?

Je précise le problème :

J'achète régulièrement (dans la même pharmacie) un médicament prescrit à
vie pour mon chien.

Le produit n'étant pas disponible en stock, la pharmacienne passe
commande et me remet un "ticket de promis"
mentionnant le prix de 57,5€.

Lorsque ma commande arrive 3 jours plus tard, on me fait payer ce qu'il
y a marqué sur l'étiquette du produit (imprimée par le répartiteur ou
par le labo fabricant, je ne sais) à savoir 62,1€.

Grmbl grmbl ...

Sachant que même si l'impression de l'étiquette de prix est réalisée
ailleurs, c'est fait en concertation entre le "producteur" et le
"distributeur", suivant un programme de marges, etc .

Dans cette matière particulière, la réservation du produit doit-elle
maintenir le prix proposé ?

Puis-je réclamer le remboursement de la différence ?



Non, ce qui est 'promis' c'est le médicament (ou plus exactement qu'à la
réception du médicament, la quantité indiquée sur le ticket de promis
sera réservée pendant un mois à votre disposition)
Le ticket de promis ne dit pas que le prix sera celui que vous avancez.
Uly
Le #19722801
"Broc_Ex_Co" 4a54a576$0$8040$
.............
Non, ce qui est 'promis' c'est le médicament (ou plus exactement qu'à la
réception du médicament, la quantité indiquée sur le ticket de promis sera
réservée pendant un mois à votre disposition)
Le ticket de promis ne dit pas que le prix sera celui que vous avancez.



Ce que vous dites est stupides. Le prix indiqué sur le "Ticket de promis"
est selon vous indiqué pour satisfaire au folkore régional.
GérarD
Le #19722791
> Non, ce qui est 'promis' c'est le médicament (ou plus exactement qu'à la
réception du médicament, la quantité indiquée sur le ticket de promis sera
réservée pendant un mois à votre disposition)
Le ticket de promis ne dit pas que le prix sera celui que vous avancez.



Il ne dit pas non plus que ce ne sera pas non plus le prix avancé.
il ne dit pas non plus qu'à la limite, çà pourrait être un autre produit
équivalent.
Etc .


En jouant la bête ... bête que je suis, je dirai que généralement,
quand on me dit par écrit quelque chose, j'aurais tendance à y croire,
sinon, ma brave dame, à quoi peut-on se fier si même l'écrit n'est pas sur !
Les lois elle-mêmes, qui ne sont que des écrits, sont-elles sûres ?

Alors moi qui ne suis qu'une Madame Michu, je reprends mon ticket :
il est bien marqué que pour le Vétoryl 30 mg, il m'est promis 1 x 57,50.
Il n'est pas dit sur le ticket que le prix pourrait être différent, quelle
que soit la cause.

Comme je suis de nature curieuse, pourriez-vous m'indiquer de manière
précise ce qui,
dans ce particulier contexte pharmaceutique aux frontières de plusieurs
domaines du droit,
permet à mon pharmacien d'écrire n'importe quoi et de me faire payer son
contraire ?

Existe-t-il un article de loi (ou assimilé) permettant à mon pharmacien de
s'abstraire de l'obligation d'information loyale en matière de relations
commerciales?

GérarD.


PS : ce n'est pas de la polémique, je voudrais juste des avis -réellement-
informés.
ulysse83
Le #19723591
"Broc_Ex_Co" a écrit
GérarD a écrit :
il est bien marqué que pour le Vétoryl 30 mg, il m'est promis 1 x 57,50.





Non le terme "promis" ne ne réfère pas au prix mais à la réservation du
médicament.



Quel intérêt alors de marquer un prix ?
Ce serait plus sympa de souhaiter la bonne année, joyeuses Pâques, bonne
journée, bonjour chez vous


Pour plus d'infos sur les tickets de promis:
http://pharmaweb.univ-lille2.fr/apache2-default/qualite_a_l_officine/PAQ7.html



Concernant le prix, je n'ai relevé que " . Finir la tarification si
nécessaire "

ça laisse la porte ouverte à tout et n'importe quoi.

--

J'aime la vie, ma famille et mes amis
Broc_Ex_Co
Le #19723541
GérarD a écrit :

Non, ce qui est 'promis' c'est le médicament (ou plus exactement qu'à la
réception du médicament, la quantité indiquée sur le ticket de promis
sera réservée pendant un mois à votre disposition)
Le ticket de promis ne dit pas que le prix sera celui que vous avancez.



Il ne dit pas non plus que ce ne sera pas non plus le prix avancé.
il ne dit pas non plus qu'à la limite, çà pourrait être un autre produit
équivalent.
Etc .


En jouant la bête ... bête que je suis, je dirai que généralement,
quand on me dit par écrit quelque chose, j'aurais tendance à y croire,
sinon, ma brave dame, à quoi peut-on se fier si même l'écrit n'est pas
sur !
Les lois elle-mêmes, qui ne sont que des écrits, sont-elles sûres ?

Alors moi qui ne suis qu'une Madame Michu, je reprends mon ticket :
il est bien marqué que pour le Vétoryl 30 mg, il m'est promis 1 x 57,50.


Non le terme "promis" ne ne réfère pas au prix mais à la réservation du
médicament.
Il n'est pas dit sur le ticket que le prix pourrait être différent,
quelle que soit la cause.


il n'est surtout pas dit sur le ticket que le prix du médicament est
celui qui a été demandé en avance.
L'usage bien établi pour les médicaments est que le prix est celui
mentionné sur la boite.


Comme je suis de nature curieuse, pourriez-vous m'indiquer de manière
précise ce qui,
dans ce particulier contexte pharmaceutique aux frontières de plusieurs
domaines du droit,
permet à mon pharmacien d'écrire n'importe quoi et de me faire payer son
contraire ?


Ou vous a t il dit que le prix avancé est celui du médicament? !!!!
Certainement pas sur le ticket de promis!

Existe-t-il un article de loi (ou assimilé) permettant à mon pharmacien
de s'abstraire de l'obligation d'information loyale en matière de
relations commerciales?


Encore une fois, vous vous êtes mépris sur la notion, bien connu en
pharmacie, de promis.


GérarD.


PS : ce n'est pas de la polémique, je voudrais juste des avis
-réellement- informés.



Pour plus d'infos sur les tickets de promis:
http://pharmaweb.univ-lille2.fr/apache2-default/qualite_a_l_officine/PAQ7.html
Broc_Ex_Co
Le #19723711
ulysse83 a écrit :
"Broc_Ex_Co" a écrit
GérarD a écrit :
il est bien marqué que pour le Vétoryl 30 mg, il m'est promis 1 x 57,50.





Non le terme "promis" ne ne réfère pas au prix mais à la réservation du
médicament.



Quel intérêt alors de marquer un prix ?


Encore une fois, est il marqué que ce serait le prix?!!! non!

Ce serait plus sympa de souhaiter la bonne année, joyeuses Pâques, bonne
journée, bonjour chez vous


Pour plus d'infos sur les tickets de promis:
http://pharmaweb.univ-lille2.fr/apache2-default/qualite_a_l_officine/PAQ7.html



Concernant le prix, je n'ai relevé que " . Finir la tarification si
nécessaire "

ça laisse la porte ouverte à tout et n'importe quoi.



n'importe quoi peut être ... mais certainement pas un engagement de prix .
GérarD
Le #19726141
>>
Pour plus d'infos sur les tickets de promis:
http://pharmaweb.univ-lille2.fr/apache2-default/qualite_a_l_officine/PAQ7.html



Concernant le prix, je n'ai relevé que " . Finir la tarification si
nécessaire "

ça laisse la porte ouverte à tout et n'importe quoi.



n'importe quoi peut être ... mais certainement pas un engagement de prix .



Il est pourtant marqué : "...si le produit a déjà été payé ..." cela indique
bien un engagement de prix à la commande, non ?

De toutes façons, un support de cours n'est pas vraiment un article de loi !
Broc_Ex_Co
Le #19726551
"GérarD" 4a5579f6$0$17071$
|
| >>
| >>> Pour plus d'infos sur les tickets de promis:
| >>>
http://pharmaweb.univ-lille2.fr/apache2-default/qualite_a_l_officine/PAQ7.html
| >>
| >> Concernant le prix, je n'ai relevé que " . Finir la tarification si
| >> nécessaire "
| >>
| >> ça laisse la porte ouverte à tout et n'importe quoi.
| >
| > n'importe quoi peut être ... mais certainement pas un engagement de prix
.
|
| Il est pourtant marqué : "...si le produit a déjà été payé ..." cela
indique
| bien un engagement de prix à la commande, non ?
|
| De toutes façons, un support de cours n'est pas vraiment un article de loi
!

A - Le lien avait simplement pour but de décrire la procédure du ticket de
promis, et de bien montrer qu'il s'agit d'une technique de gestion des
stocks. Cela n'a en effet rien à voir avec une loi.
Le problème juridique est le suivant: y a-t-il engagement du pharmacien de
maintenir le prix antérieur du produit, prix qui a été avancé lors de la
rédaction du ticket de promis?
Faute d'un engagement écrit, la réponse est non.

B - Vous dites: Il est pourtant marqué : "...si le produit a déjà été payé
..." .
Et bien justement il n'est pas écrit que le prix a été payé, le "si" faisant
toute la différence.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme