tort irrémédiable

Le
jr
Gail Tusan, juge du tribunal du comté de Fulton (Georgie), auprès de qui la
défense du condamné avait tenté un dernier recours, a estimé qu'une récente
loi de Georgie concernant le produit injecté qui donne la mort ne
respectait pas tous les droits du condamné et lui causait "un tort
irrémédiable".

--
jr
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
RVG
Le #25553892
Le 19/07/2013 21:35, jr a écrit :
Gail Tusan, juge du tribunal du comté de Fulton (Georgie), auprès de
qui la défense du condamné avait tenté un dernier recours, a estimé
qu'une récente loi de Georgie concernant le produit injecté qui donne
la mort ne respectait pas tous les droits du condamné et lui causait
"un tort irrémédiable".




Source ? Il semble qu'il s'agisse d'une erreur de traduction entre
"injection" et "injunction".

http://www.mysouthwestga.com/sports/story.aspx?id’3169

--
"Shut your eyes and see."
James Joyce, Ulysses

http://jamen.do/l/a122797
http://jamen.do/l/a122027
http://bluedusk.blogspot.fr/
http://soundcloud.com/rvgronoff
RVG
Le #25553882
Le 19/07/2013 23:33, RVG a écrit :
Le 19/07/2013 21:35, jr a écrit :
Gail Tusan, juge du tribunal du comté de Fulton (Georgie), auprès
de qui la défense du condamné avait tenté un dernier recours, a
estimé qu'une récente loi de Georgie concernant le produit injecté
qui donne la mort ne respectait pas tous les droits du condamné et
lui causait "un tort irrémédiable".




Source ? Il semble qu'il s'agisse d'une erreur de traduction entre
"injection" et "injunction".

http://www.mysouthwestga.com/sports/story.aspx?id’3169




J'aime assez que cet article sur un condamné à mort soit paru dans la
rubrique sports...

--
"Shut your eyes and see."
James Joyce, Ulysses

http://jamen.do/l/a122797
http://jamen.do/l/a122027
http://bluedusk.blogspot.fr/
http://soundcloud.com/rvgronoff
Numéro 666
Le #25554082
Le 2013-07-19 15:35, jr a écrit :
Gail Tusan, juge du tribunal du comté de Fulton (Georgie), auprès de qui la
défense du condamné avait tenté un dernier recours, a estimé qu'une récente
loi de Georgie concernant le produit injecté qui donne la mort ne
respectait pas tous les droits du condamné et lui causait "un tort
irrémédiable".



C'est OK de tuer de sang froid, mais sans souffrance, car ça serait
barbare et inhumain.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme