Tout numérique en Auvergne.

Le
jldera
Bonjour à tous,

Voilà 15 jours que la région Auvergne est passée au tout numérique et je me
permets de faire un petit bilan sur mes conditions de réception.
Je suis à 70 km au nord de l'émetteur du Puy de Dôme. Les premiers temps,
les conditions de réception étaient bonnes mais depuis une semaine, ça ce
dégrade, l'image se fige, ça pixellise etc, en particulier sur FR3 régional.
Je me demande si les puissances d'émission n'auraient pas été d'abord
augmentées comme prévu dans le cahier des charges puis à nouveau réduites
(par mesure d'économie ?).
Quelqu'un aurait-il fait les mêmes observations dans cette région ?
Merci pour vos réponses,

Jean-Louis
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
julien
Le #23392271
Bonsoir ,

Tu es sur quelle commune?

Peut être que tu reçois mieux la TNT sur Autun ou Bourges.
Mylene
Le #23393121
"jldera" discussion : 4ddd01cb$0$14670$
Bonjour à tous,

Voilà 15 jours que la région Auvergne est passée au tout numérique et je
me permets de faire un petit bilan sur mes conditions de réception.
Je suis à 70 km au nord de l'émetteur du Puy de Dôme. Les premiers temps,
les conditions de réception étaient bonnes mais depuis une semaine, ça ce
dégrade, l'image se fige, ça pixellise etc, en particulier sur FR3
régional. Je me demande si les puissances d'émission n'auraient pas été
d'abord augmentées comme prévu dans le cahier des charges puis à nouveau
réduites (par mesure d'économie ?).
Quelqu'un aurait-il fait les mêmes observations dans cette région ?
Merci pour vos réponses,




Bonjour,


Voilà qui me rassure, je me demandais ce qui se passait avec ma réception
TNT. J'ai les mêmes problèmes aussi et pourtant je suis à la périphérie CLT
/ CHAM il y a eu un soir ou sur FR3 et aussi d'autres chaines (NRJ12 etc)
ou je n'avais plus rien tout a coup puis ça revenait. J'ai aussi les
pixellisations. Je commençais à mettre en doute mon installation mais je
pense en ayant discutée avec des gens proches que c'est général (lié a un
émetteur particulier ? ) car ils rencontrent aussi ce genre de problème,
bizarrement j'ai l'impression que c'est à certaines heures non ?

En tout les cas ça fait penser aussi a la puissance d'émission qui aurait
changée, je ne crois pas que ce soit suite à l'incident provoqué par les
travaux sur le Puy de Dôme et qui nous avait privés de TNT.
Pierre CHABOT
Le #23393331
On 25 mai, 15:18, "jldera"
Bonjour à tous,

Voilà 15 jours que la région Auvergne est passée au tout numériqu e et je me
permets de faire un petit bilan sur mes conditions de réception.
Je suis à 70 km au nord de l'émetteur du Puy de Dôme. Les premiers temps,
les conditions de réception étaient bonnes mais depuis une semaine, ça ce
dégrade, l'image se fige, ça pixellise etc, en particulier sur FR3 r égional.
Je me demande si les puissances d'émission n'auraient pas été d'abo rd
augmentées comme prévu dans le cahier des charges puis à nouveau r éduites
(par mesure d'économie ?).
Quelqu'un aurait-il fait les mêmes observations dans cette région ?
Merci pour vos réponses,



Bonjour,

Depuis quelque temps j'ai aussi des problèmes avec la réception TNT
près de Montluçon. Comme je suis situé à l'est de cette ville, je n e
peux compter sur l'émetteur de Montluçon-Marignon qui envoie toute sa
puissance vers l'ouest. Je n'ai donc le choix qu'entre l'émetteur du
Puy-de-Dôme et celui de Montluçon-Quinssaines. J'ai dirigé mon antenn e
sur l'un puis sur l'autre, et je constate sur les deux le même
phénomène: avec une télé Philips TNT intégrée, les canaux bas 2 2-25-28
pixellisent énormément à l'allumage de la télé. Puis, progressive ment,
la réception s'améliore et devient parfaite au bout de 3 minutes. Ce
n'est pas rédhibitoire, mais tout de même agaçant. L'anomalie ne se
produit pas sur les canaux plus hauts en fréquence ni, chose curieuse,
sur un adaptateur TNT Métronic que j'utilise avec une vieille TV
cathodique. Mon installation comprend une antenne Wisi EB 66 et un
préampli Johannsson (bruit< 2 db) placé à un mètre de l'antenne. J' ai
essayé de réduire le niveau de sortie du préampli, sans succès. Si
vous avez une idée sur une cause possible de cette anomalie, je suis
preneur.

Autre question: tous les émetteurs du Puy-de-Dôme et de l'Allier
fonctionnent en SFN. Je me trompe peut-être, mais il me paraît
impossible de régler convenablement en réseau SFN des émetteurs (Puy-
de-Dôme et Montluçon) distants de 70 km. Selon leur position
géographique, il y aura fatalement des dysfonctionnements pour une
partie des téléspectateurs desservis par ces émetteurs. Qu'en pensez-
vous ?

Merci d'avance pour vos réponses .

Pierre.


Olivier Boudot
Le #23393571
Pierre CHABOT :

Autre question: tous les émetteurs du Puy-de-Dôme et de l'Allier
fonctionnent en SFN. Je me trompe peut-être, mais il me paraît
impossible de régler convenablement en réseau SFN des émetteurs (Puy-
de-Dôme et Montluçon) distants de 70 km. Selon leur position
géographique, il y aura fatalement des dysfonctionnements pour une
partie des téléspectateurs desservis par ces émetteurs. Qu'en pensez-
vous ?



A partir du moment où les émetteurs secondaires (en l'occurence les deux
réémetteurs de Montluçon) ont une zone de brouillage relativement réduite -
ce qu'il faudrait effectivement vérifier sur le tarrain - il est
vraisemblable que la meilleure solution consiste à "caler" le SFN sur la
ville elle-même, c'est à dire retarder l'envoi des signaux "locaux" du temps
correspondant au délai de propagation entre le Puy-de-Dôme et Montluçon.
Ainsi, au niveau de cette ville, les symboles se recouvriront de manière
quas-parfaite dans le domaine temporel. Là où ça risque de dysfonctionner,
c'est essentiellement en direction du sud - sud est, si les réémetteurs de
Montluçon ont un impact sur le réseau au-delà de 16 km de leur point de
localisation, car on commence alors à sortir de l'intervalle de garde,
sachant qu'on se dirige vers l'émetteur principal. Dans la direction
exactement opposée à celle de l'émetteur principal, les signaux seront
toujours constructifs quelle que soit la distance, puisque la synchro, dans
cette hypothèse, se fait "sur Montluçon". Dans les directions intermédiaires,
cela dépend de la configuration, mais dans tous les cas de figure, il faut de
toute manière que le différentiel entre le délai de réception des composantes
issues de l'émetteur principal et de (ou des) émetteur(s) secondaire(s) reste
inférieur aux 112 µs du mode 1/8 choisi en France pour le DVB-T (cela
correspond à une distance de propagation de 33,6 km en théorie, un peu moins
en pratique, surtout avec les récepteurs de qualité "moyenne" du point de vue
traitement du signal).


--
A+,

Olivier
jldera
Le #23393821
"julien"
Bonsoir ,

Tu es sur quelle commune?

Murat (03)

Peut être que tu reçois mieux la TNT sur Autun ou Bourges.

Non, déjà essayé.

Merci quand même,

JL
jldera
Le #23393811
"jldera" 4ddd01cb$0$14670$
Bonjour à tous,

Voilà 15 jours que la région Auvergne est passée au tout numérique et je
me permets de faire un petit bilan sur mes conditions de réception.
Je suis à 70 km au nord de l'émetteur du Puy de Dôme. Les premiers temps,
les conditions de réception étaient bonnes mais depuis une semaine, ça ce
dégrade, l'image se fige, ça pixellise etc, en particulier sur FR3
régional. Je me demande si les puissances d'émission n'auraient pas été
d'abord augmentées comme prévu dans le cahier des charges puis à nouveau
réduites (par mesure d'économie ?).
Quelqu'un aurait-il fait les mêmes observations dans cette région ?
Merci pour vos réponses,

Jean-Louis




Merci à tous pour vos réponses, même si elles ne résolvent pas mon problème.
J'ai aussi remarqué que mon antenne (Yagi avec pas mal d'éléments et
réflecteur en <) est un peu agitée par le vent, ce qui pourrait expliquer
les problèmes de réception. Peut-être faudrait-il haubanner le mât ou
remplacer l'antenne par un modèle plus rigide ?
Bien cordialement à tous,

JL
Pierre CHABOT
Le #23393951
On 26 mai, 14:11, Olivier Boudot

A partir du moment où les émetteurs secondaires (en l'occurence les d eux
réémetteurs de Montluçon) ont une zone de brouillage relativement r éduite -
ce qu'il faudrait effectivement vérifier sur le tarrain - il est
vraisemblable que la meilleure solution consiste à "caler" le SFN sur l a
ville elle-même, c'est à dire retarder l'envoi des signaux "locaux" d u temps
correspondant au délai de propagation entre le Puy-de-Dôme et Montlu çon.
Ainsi, au niveau de cette ville, les symboles se recouvriront de manièr e
quas-parfaite dans le domaine temporel. Là où ça risque de dysfonct ionner,
c'est essentiellement en direction du sud - sud est, si les réémetteu rs de
Montluçon ont un impact sur le réseau au-delà de 16 km de leur poin t de
localisation, car on commence alors à sortir de l'intervalle de garde,
sachant qu'on se dirige vers l'émetteur principal. Dans la direction
exactement opposée à celle de l'émetteur principal, les signaux ser ont
toujours constructifs quelle que soit la distance, puisque la synchro, da ns
cette hypothèse, se fait "sur Montluçon". Dans les directions interm édiaires,
cela dépend de la configuration, mais dans tous les cas de figure, il f aut de
toute manière que le différentiel entre le délai de réception des composantes
issues de l'émetteur principal et de (ou des) émetteur(s) secondaire( s) reste
inférieur aux 112 µs du mode 1/8 choisi en France pour le DVB-T (cela
correspond à une distance de propagation de 33,6 km en théorie, un pe u moins
en pratique, surtout avec les récepteurs de qualité "moyenne" du poin t de vue
traitement du signal).



Merci de m'avoir clairement répondu sur ce point. Cette réponse
précise confirme mes inquiétudes. Dans mon cas, le différentiel de
délai de réception entre l'émetteur du Puy-de-Dôme et celui de
Montluçon-Quinssaines correspond à une distance de 40,4 km (59,5 km -
19,1 km) comme je l'indique dans la carte jointe: http://cjoint.com/?0EApM C7gbNj
Le niveau de réception des deux émetteurs est à peu près le même chez
moi. Je m'étonne que le CSA ait admis des configurations de réseaux
SFN aussi problématiques. L'idéal serait de constituer un mini réseau
SFN à fréquences propres avec les deux émetteurs montluçonnais
(Marignon et Quinssaines). Les canaux libres dans un rayon de 150 km
autour de Montluçon le permettraient (29,33,38,45,54,58). Mais ce
n'est pas le rôle du téléspectateur lambda de faire ce genre de
suggestion. Il faudra attendre que les professionnels du coin, las des
réclamations de leurs clients, réagissent de concert. Dans un mois,
six mois, un an ??

Pierre.
julien
Le #23394821
As-tu essayé l'émetteur du Creusot jldera?

Mylène , tu vis en immeuble?
Mylene
Le #23395241
"julien" discussion :

As-tu essayé l'émetteur du Creusot jldera?

Mylène , tu vis en immeuble?




Bonjour,

:)

Non c'est une maison individuelle, les gens que je connais et qui ont des
problèmes aussi par contre sont en immeuble.

Mon problème est résolu en partie du fait que j'ai la TV par ADSL et que là
ça fonctionne très bien mais sur mes enregistrements TNT avec mes appareils
multimédias par l'antenne, le souci de pixellisation, image figée ou pas du
tout d'image reste présent
julien
Le #23398481
Tu as combien d'antennes sur le toit de ta maison?
Tu as un ampli d'antenne?
Tu vois le Puy de Dôme depuis chez toi?
Publicité
Poster une réponse
Anonyme