Traquer les crimes de guerre de l'Armée de l'Air en Libye : Une méthode historique !

Le
P
Les pilotes , comme le responsable des operations aériennes à bord du
CDG , l'officier commandant la base de Solenzara et le CEMA doivent
rendre des comptes sur les crimes de guerre commis aujourd'hui en
Libye .
La methode pour evaluer les responsabilités de chacun , deferer les
coupables devant la justice et les condmaner peut s'inspirer de ce
qu'on fait les journalistes de Thames Television dans les années 60
qui ont volens nolens ont créé un précédent dans la traque des "
criminels de l'air " .
En parcourant les archives de l'Imperial War Museum , les journalistes
qui travaillent sur la serie " Le Monde en Guerre " - The world at war
-
http://en.wikipedia.org/wiki/The_World_at_War
tombent sur des bandes de cinémitrailleuses montrant des colonnes de
réfugiés Allemands fuyant les bombardements de Dresde étre mitraill=
és
- "strafés" - par des avions alliès , Britanniques en l'occurence .
Les indications sur les boîtes des pellicules permettent de dater avec
précision ces prises de vue et leur localisation . Apres consultation
des archives militaires Britanniques , les journalistes arrivent à
etablir avec précision le nom des pilotes qui pourraient être
impliqués dans ce qu'il faut appeller un " crime de guerre dans le
crime de guerre " et dont certains sont encore en vie à l'époque .Ils
ne parviendront par contre jamais à avoir accés aux documents de l'Us
Air Force puisqu'il semble que des pilotes Etasuniens soient eux-aussi
impliqués dans ces mitraillages de populations civiles . Les
journalistes de Thames Television parviennent même à reconstituer à
partir des archives Britanniques une partie de la chaîne de
commandement de l'époque . Comme ils le précisent dans le " Making off
" de la série , ils s'abstiendront de pousser plus loin leurs
investigations devant le refus des pilotes de témoigner et devant
l'impossibilité de recueillir des témoignages des survivants qui
habitent pour la plulpart en RDA . L'une des scénes filmées par les
cinémitrailleuses dans les environs de Dresde est particulièrement
révélatrice puisqu'elle montre un paysan Allemand sur sa carriole à
cheval être " haché menu " par un mitraillage en plein milieu d'un
champ .
Ce n'est qu'en 1977 que l'historien Allemand Gotz Berganger parvient à
recueillir pour Luftkrieg des témoignages en RDA , " de l'autre côté
de la colline " , qui permettent d'effectuer les premiers
recoupements .
La thèse des mitraillages des populations civiles fuyant Dresde est
alors parfaitement acceptée par la " communauté historique " jusqu' à
l'immixion de David Irving dans le dossier qui par ses prises de
positions " controversées " sur la question de l'holocauste jette le
discrédit sur tout le travail fait sur la question des mitraillages
des populations civiles Allemandes fuyant l'enfer de Dresde . Les
négateurs de ces crimes de guerre Alliès en profitent pour faire une
association malsaine entre les prises de position de David Irving sur
la question de la Shoah et son soutien à la thèse , parfaitement
documentée puisque filmée et recoupée par des témoignages , du
mitraillage des populations civiles Alemandes .
Cette méthode qui consiste d'une part à recueillir les témoignages de=
s
victimes d'un côté et à consulter des archives militaires , ordres et
compte-rendus de missions , d'autre part a été parfaitement validée
par la " justice internationale " puisqu'elle a servi pour accuser
l'amiral Erich Raeder de " crimes de guerre " dans le torpillage de
navires civils Brésiliens au cours du printemps-été 1942 .
Le cas le plus tristement célèbre étant le torpillage du vapeur
Baependi par l' U-507
http://agosto1942.blogspot.com/2007/06/um-relato-pungente-de-um-sobrevivent=
e.html
La seule différence avec le cas précédent étant que les auteurs
directs , les officiers commandants les U-Booten incriminés , ont tous
péris au cours du conflit .
La consultation des archives militaires , c'est aussi ce que réclament
aujourd'hui les avocats de familles des victimes du Bugaleid Breizh
afin d'établir ou d'infirmer la présence d'un submersible Britannique
" sur zone " .
Cette méthode est parfaitement validée et peut même , elle l'est ,
être utilisée par des " amateurs " puisque des passionnés d'histoire
arrivent ainsi à mettre un nom sur le pilote Allemand qui a détruit le
clocher d'une église dans la campagne Anglaise en 1943 , il a depuis
présenté ses excuses , ou sur le nom du pilote qui aurait abattu
l'avion d' Antoine de Saint-Exupéry .
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Vive la Libye indépendante !
Le #23298201
On 20 avr, 14:48, "@tine02"
Les pilotes , comme le responsable des operations aériennes à bord du
CDG , l'officier commandant la base de Solenzara et le CEMA doivent
rendre des comptes sur les crimes de guerre commis aujourd'hui en
Libye .
La methode pour evaluer les responsabilités de chacun , deferer les
coupables devant la justice et les condmaner peut s'inspirer de  ce
qu'on fait les journalistes de Thames Television  dans les années 60
qui ont volens nolens ont créé un précédent dans la traque des "
criminels de l'air " .
En parcourant les archives de l'Imperial War Museum , les journalistes
qui travaillent sur la serie " Le Monde en Guerre " - The world at war
-http://en.wikipedia.org/wiki/The_World_at_War
 tombent sur des bandes de cinémitrailleuses montrant des colonnes de
réfugiés Allemands fuyant les bombardements de Dresde étre mitraill és
- "strafés" - par des avions alliès , Britanniques en l'occurence .
Les indications sur les boîtes des pellicules permettent de dater avec
précision ces prises de vue et leur localisation . Apres consultation
des archives militaires Britanniques , les journalistes arrivent à
etablir avec précision le nom des pilotes qui pourraient être
impliqués dans ce qu'il faut appeller un " crime de guerre dans le
crime de guerre " et dont certains sont encore en vie à l'époque .Ils
ne parviendront par contre jamais à avoir accés aux documents de l'Us
Air Force puisqu'il semble que des pilotes Etasuniens soient eux-aussi
impliqués dans ces mitraillages de populations civiles .  Les
journalistes de Thames Television  parviennent même à reconstituer à
partir des archives Britanniques une partie de la chaîne de
commandement de l'époque . Comme ils le précisent dans le " Making of f
" de la série , ils s'abstiendront de pousser plus loin leurs
investigations  devant le refus des pilotes de témoigner et devant
l'impossibilité de recueillir des témoignages des survivants qui
habitent pour la plulpart en RDA . L'une des scénes filmées par les
cinémitrailleuses dans les environs de Dresde est particulièrement
révélatrice puisqu'elle montre un paysan Allemand sur sa carriole à
cheval être " haché menu " par un mitraillage en plein milieu d'un
champ .
Ce n'est qu'en 1977 que l'historien Allemand Gotz Berganger parvient à
recueillir pour Luftkrieg des témoignages en RDA , " de l'autre côt é
de la colline " , qui permettent d'effectuer les premiers
recoupements .
La thèse des mitraillages des populations civiles fuyant Dresde est
alors parfaitement acceptée par la " communauté historique " jusqu' à
l'immixion de David Irving dans le dossier qui par ses prises de
positions " controversées " sur la question de l'holocauste jette le
discrédit sur tout le travail fait sur la question des mitraillages
des populations civiles Allemandes fuyant l'enfer de Dresde . Les
négateurs de ces crimes de guerre Alliès en profitent  pour faire u ne
association malsaine entre les prises de position de David Irving sur
la question de la Shoah et son soutien à la thèse , parfaitement
documentée puisque filmée et recoupée par des témoignages , du
mitraillage des populations civiles Alemandes .
Cette méthode qui consiste d'une part à recueillir les témoignages des
victimes d'un côté et à consulter des archives militaires , ordres et
compte-rendus de missions , d'autre part a été parfaitement validée
par la " justice internationale " puisqu'elle a servi pour accuser
l'amiral Erich Raeder de " crimes de guerre " dans le torpillage de
navires civils Brésiliens au cours du printemps-été 1942 .
Le cas le plus tristement célèbre étant le torpillage du vapeur
Baependi par l' U-507http://agosto1942.blogspot.com/2007/06/um-relato-pun gente-de-um-sobre...
La seule différence avec le cas précédent étant que les auteurs
directs , les officiers commandants les U-Booten incriminés , ont tous
péris au cours du conflit .
La consultation des archives militaires , c'est aussi ce que réclament
aujourd'hui les avocats de familles des victimes du Bugaleid Breizh
afin d'établir ou d'infirmer la  présence d'un submersible Britanni que
" sur zone " .
Cette méthode est parfaitement validée et peut même , elle l'est ,
être utilisée par des " amateurs " puisque des passionnés d'histoir e
arrivent ainsi à mettre un nom sur le pilote Allemand qui a détruit l e
clocher d'une église dans la campagne Anglaise en 1943 , il a depuis
présenté ses excuses , ou sur le nom du pilote qui aurait abattu
l'avion d' Antoine de Saint-Exupéry .



Les civils boches pendant la deuxième guerre mondiale on s'en fout un
peu.

Hitler leur a demandé "Wollen Sie den totalen Krieg ?"

Ils ont répondu : Ja ! en faisant le salut nazi.

La guerre totale, c'est ça, c'est celle qui massacre les civils.

Le "massacre" de Drese a accéléré la libération des camps de
concentration.
P
Le #23298191
On 20 avr, 15:03, Vive la Libye indépendante ! wrote:
On 20 avr, 14:48, "@tine02"




> Les pilotes , comme le responsable des operations aériennes à bord du
> CDG , l'officier commandant la base de Solenzara et le CEMA doivent
> rendre des comptes sur les crimes de guerre commis aujourd'hui en
> Libye .
> La methode pour evaluer les responsabilités de chacun , deferer les
> coupables devant la justice et les condmaner peut s'inspirer de  ce
> qu'on fait les journalistes de Thames Television  dans les années 6 0
> qui ont volens nolens ont créé un précédent dans la traque des "
> criminels de l'air " .
> En parcourant les archives de l'Imperial War Museum , les journalistes
> qui travaillent sur la serie " Le Monde en Guerre " - The world at war
> -http://en.wikipedia.org/wiki/The_World_at_War
>  tombent sur des bandes de cinémitrailleuses montrant des colonnes de
> réfugiés Allemands fuyant les bombardements de Dresde étre mitrai llés
> - "strafés" - par des avions alliès , Britanniques en l'occurence .
> Les indications sur les boîtes des pellicules permettent de dater ave c
> précision ces prises de vue et leur localisation . Apres consultation
> des archives militaires Britanniques , les journalistes arrivent à
> etablir avec précision le nom des pilotes qui pourraient être
> impliqués dans ce qu'il faut appeller un " crime de guerre dans le
> crime de guerre " et dont certains sont encore en vie à l'époque .I ls
> ne parviendront par contre jamais à avoir accés aux documents de l' Us
> Air Force puisqu'il semble que des pilotes Etasuniens soient eux-aussi
> impliqués dans ces mitraillages de populations civiles .  Les
> journalistes de Thames Television  parviennent même à reconstitue r à
> partir des archives Britanniques une partie de la chaîne de
> commandement de l'époque . Comme ils le précisent dans le " Making off
> " de la série , ils s'abstiendront de pousser plus loin leurs
> investigations  devant le refus des pilotes de témoigner et devant
> l'impossibilité de recueillir des témoignages des survivants qui
> habitent pour la plulpart en RDA . L'une des scénes filmées par les
> cinémitrailleuses dans les environs de Dresde est particulièrement
> révélatrice puisqu'elle montre un paysan Allemand sur sa carriole à
> cheval être " haché menu " par un mitraillage en plein milieu d'un
> champ .
> Ce n'est qu'en 1977 que l'historien Allemand Gotz Berganger parvient à
> recueillir pour Luftkrieg des témoignages en RDA , " de l'autre côt é
> de la colline " , qui permettent d'effectuer les premiers
> recoupements .
> La thèse des mitraillages des populations civiles fuyant Dresde est
> alors parfaitement acceptée par la " communauté historique " jusqu' à
> l'immixion de David Irving dans le dossier qui par ses prises de
> positions " controversées " sur la question de l'holocauste jette le
> discrédit sur tout le travail fait sur la question des mitraillages
> des populations civiles Allemandes fuyant l'enfer de Dresde . Les
> négateurs de ces crimes de guerre Alliès en profitent  pour faire une
> association malsaine entre les prises de position de David Irving sur
> la question de la Shoah et son soutien à la thèse , parfaitement
> documentée puisque filmée et recoupée par des témoignages , du
> mitraillage des populations civiles Alemandes .
> Cette méthode qui consiste d'une part à recueillir les témoignage s des
> victimes d'un côté et à consulter des archives militaires , ordre s et
> compte-rendus de missions , d'autre part a été parfaitement valid ée
> par la " justice internationale " puisqu'elle a servi pour accuser
> l'amiral Erich Raeder de " crimes de guerre " dans le torpillage de
> navires civils Brésiliens au cours du printemps-été 1942 .
> Le cas le plus tristement célèbre étant le torpillage du vapeur
> Baependi par l' U-507http://agosto1942.blogspot.com/2007/06/um-relato-p ungente-de-um-sobre...
> La seule différence avec le cas précédent étant que les auteurs
> directs , les officiers commandants les U-Booten incriminés , ont tou s
> péris au cours du conflit .
> La consultation des archives militaires , c'est aussi ce que réclamen t
> aujourd'hui les avocats de familles des victimes du Bugaleid Breizh
> afin d'établir ou d'infirmer la  présence d'un submersible Britan nique
> " sur zone " .
> Cette méthode est parfaitement validée et peut même , elle l'est ,
> être utilisée par des " amateurs " puisque des passionnés d'histo ire
> arrivent ainsi à mettre un nom sur le pilote Allemand qui a détruit le
> clocher d'une église dans la campagne Anglaise en 1943 , il a depuis
> présenté ses excuses , ou sur le nom du pilote qui aurait abattu
> l'avion d' Antoine de Saint-Exupéry .

Les civils boches pendant la deuxième guerre mondiale on s'en fout un
peu.

Hitler leur a demandé "Wollen Sie den totalen Krieg ?"

Ils ont répondu : Ja ! en faisant le salut nazi.

La guerre totale, c'est ça, c'est celle qui massacre les civils.

Le "massacre" de Drese a accéléré la libération des camps de
concentration.- Masquer le texte des messages précédents -

- Afficher le texte des messages précédents -



Vous êtes un " mal comprenant " ! Il s'agit d'utiliser la méthode
d'investigation mise au point par les journalistes de Thames
Television
pour déférer devant la justice l'ensemble des responsables des crimes
de guerre commis actuellement en Libye et qui a été " validée " par l e
Tribunal de Nuremberg pour accuser l'
amiral Erich Raeder de " crimes de guerre " .
En 1990 ,les descendants des victimes du Baependi ont essayé
d'obtenir , sans succés , des reparations auprés du gvt Allemand .
P
Le #23298181
On 20 avr, 14:48, "@tine02"
Les pilotes , comme le responsable des operations aériennes à bord du
CDG , l'officier commandant la base de Solenzara et le CEMA doivent
rendre des comptes sur les crimes de guerre commis aujourd'hui en
Libye .
La methode pour evaluer les responsabilités de chacun , deferer les
coupables devant la justice et les condmaner peut s'inspirer de  ce
qu'on fait les journalistes de Thames Television  dans les années 60
qui ont volens nolens ont créé un précédent dans la traque des "
criminels de l'air " .
En parcourant les archives de l'Imperial War Museum , les journalistes
qui travaillent sur la serie " Le Monde en Guerre " - The world at war
-http://en.wikipedia.org/wiki/The_World_at_War
 tombent sur des bandes de cinémitrailleuses montrant des colonnes de
réfugiés Allemands fuyant les bombardements de Dresde étre mitraill és
- "strafés" - par des avions alliès , Britanniques en l'occurence .
Les indications sur les boîtes des pellicules permettent de dater avec
précision ces prises de vue et leur localisation . Apres consultation
des archives militaires Britanniques , les journalistes arrivent à
etablir avec précision le nom des pilotes qui pourraient être
impliqués dans ce qu'il faut appeller un " crime de guerre dans le
crime de guerre " et dont certains sont encore en vie à l'époque .Ils
ne parviendront par contre jamais à avoir accés aux documents de l'Us
Air Force puisqu'il semble que des pilotes Etasuniens soient eux-aussi
impliqués dans ces mitraillages de populations civiles .  Les
journalistes de Thames Television  parviennent même à reconstituer à
partir des archives Britanniques une partie de la chaîne de
commandement de l'époque . Comme ils le précisent dans le " Making of f
" de la série , ils s'abstiendront de pousser plus loin leurs
investigations  devant le refus des pilotes de témoigner et devant
l'impossibilité de recueillir des témoignages des survivants qui
habitent pour la plulpart en RDA . L'une des scénes filmées par les
cinémitrailleuses dans les environs de Dresde est particulièrement
révélatrice puisqu'elle montre un paysan Allemand sur sa carriole à
cheval être " haché menu " par un mitraillage en plein milieu d'un
champ .
Ce n'est qu'en 1977 que l'historien Allemand Gotz Berganger parvient à
recueillir pour Luftkrieg des témoignages en RDA , " de l'autre côt é
de la colline " , qui permettent d'effectuer les premiers
recoupements .
La thèse des mitraillages des populations civiles fuyant Dresde est
alors parfaitement acceptée par la " communauté historique " jusqu' à
l'immixion de David Irving dans le dossier qui par ses prises de
positions " controversées " sur la question de l'holocauste jette le
discrédit sur tout le travail fait sur la question des mitraillages
des populations civiles Allemandes fuyant l'enfer de Dresde . Les
négateurs de ces crimes de guerre Alliès en profitent  pour faire u ne
association malsaine entre les prises de position de David Irving sur
la question de la Shoah et son soutien à la thèse , parfaitement
documentée puisque filmée et recoupée par des témoignages , du
mitraillage des populations civiles Alemandes .
Cette méthode qui consiste d'une part à recueillir les témoignages des
victimes d'un côté et à consulter des archives militaires , ordres et
compte-rendus de missions , d'autre part a été parfaitement validée
par la " justice internationale " puisqu'elle a servi pour accuser
l'amiral Erich Raeder de " crimes de guerre " dans le torpillage de
navires civils Brésiliens au cours du printemps-été 1942 .
Le cas le plus tristement célèbre étant le torpillage du vapeur
Baependi par l' U-507http://agosto1942.blogspot.com/2007/06/um-relato-pun gente-de-um-sobre...
La seule différence avec le cas précédent étant que les auteurs
directs , les officiers commandants les U-Booten incriminés , ont tous
péris au cours du conflit .
La consultation des archives militaires , c'est aussi ce que réclament
aujourd'hui les avocats de familles des victimes du Bugaleid Breizh
afin d'établir ou d'infirmer la  présence d'un submersible Britanni que
" sur zone " .
Cette méthode est parfaitement validée et peut même , elle l'est ,
être utilisée par des " amateurs " puisque des passionnés d'histoir e
arrivent ainsi à mettre un nom sur le pilote Allemand qui a détruit l e
clocher d'une église dans la campagne Anglaise en 1943 , il a depuis
présenté ses excuses , ou sur le nom du pilote qui aurait abattu
l'avion d' Antoine de Saint-Exupéry .



Erreur : Lire Alexander McKee en lieu et place de Gotz Berganger .
Gotz Berganger est un negateur du straffing alliè .
Publicité
Poster une réponse
Anonyme