trou sur les disques durs

Le
Eric Belhomme
bonjour,

j'ai une question qui porte sur la conception d'un disque dur :

Souvent on peut lire sur la fiche signalétique d'un disque un message
d'avertissement du genre "do not cover any drive holes". En effet, la
plaque métalique supérieure qui referme le disque est toujours precée de 1
ou plusieurs trous qui laissent apparaître ce qui ressemble à une membrane.

A quoi servent ces trous ? que soupçonne une histoire d'équilibrage de
pression, mais je croyais que la mécanique d'un disque dur etait placée
sous vide d'air ? serais-ce un mythe ?

Si il s'agit bien d'une histoire de pression, que se passerait-il si on
plaçait le disque en fonctionnement dans un fluide genre Fluorinert, ou
plus modestement de l'huile minérale ?

--
Rico
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Eric PETIT
Le #750648
Dans le message :,
Eric Belhomme a écrit:
bonjour,

j'ai une question qui porte sur la conception d'un disque dur :

Souvent on peut lire sur la fiche signalétique d'un disque un message
d'avertissement du genre "do not cover any drive holes". En effet, la
plaque métalique supérieure qui referme le disque est toujours precée
de 1 ou plusieurs trous qui laissent apparaître ce qui ressemble à
une membrane.

A quoi servent ces trous ? que soupçonne une histoire d'équilibrage de
pression, mais je croyais que la mécanique d'un disque dur etait
placée sous vide d'air ? serais-ce un mythe ?


Les DD les plus récents que j'ai pu ouvrir (des IBM 60GXP-truc ;-) n'étaient
absolument pas sous vide d'air, ça n'a fait aucun pschiiiit ! ;-)
Il doit s'agir d'un simple remplacement de l'air par de l'azote tout bète,
il me semble qu'on appel ça du "vide compensé" (?)

Et un p'tit trou derrière lequel semble se cacher un filtre pour empécher
les poussières d'entrer tout en compensant les variations de pression.

Si il s'agit bien d'une histoire de pression, que se passerait-il si
on plaçait le disque en fonctionnement dans un fluide genre
Fluorinert, ou plus modestement de l'huile minérale ?


Il n'arriverait pas à atteindre sa vitesse de rotation nominale sans
déclencher un seuil d'intensité quelque part ?
La tête de lecture ne serait plus à la même distance et *pire* les
propriétés dielectrique du fluide perturberait sans doute le fonctionnement
de la dite tête.

Si tu veux insonoriser complètement un DD je conseille de rester à
l'extérieur ;-))

--
Eric
Reply-to valide, laissez tel quel !
Texte brut vivement conseillé !!

jerome balti
Le #750645
plus solide, et l'air qui y reste sert à faire "voler" les têtes de
lecture à peine au dessus des disques.



oui , tout à fait, c est un vol aerodynamique , mini coussin d air a
grande vitesse qui empeche les tetes de taper sur le disque le controle
de la vitesse precis implique une altitude tres constante

me semble bien avoir vu en demontantt un disque HS quand les tetes sont
parquées qu'elles touchent le disque et quand on démonte le disque les
tetes se touchent

en cas de coupure d alim, l'inertie de la grande vitesse du disque
assure largement le temps de vol pour arriver au parking et aterrir là

--
chambres d'hôtes à Lafrançaise !
http://www.la-maison-du-saula.fr

Eric Belhomme
Le #756130
"Eric PETIT" news:4667e73d$0$18612$:

Il n'arriverait pas à atteindre sa vitesse de rotation nominale sans
déclencher un seuil d'intensité quelque part ?
La tête de lecture ne serait plus à la même distance et *pire* les
propriétés dielectrique du fluide perturberait sans doute le
fonctionnement de la dite tête.

il y a un malentendu : je parlais de placer le disque entier dans le fluide

caloporteur, et non pas de remplir la chambre du disque de fluide !
Ma question etait de savoir si un fluide _beaucoup_ visqueux que l'air à
l'extérieur pouvait poser un problème pour la compensation de la pression
interne du disque ?

--
Rico

speedsoft.nospam
Le #756128
"Eric Belhomme" news:
bonjour,

j'ai une question qui porte sur la conception d'un disque dur :

Souvent on peut lire sur la fiche signalétique d'un disque un message
d'avertissement du genre "do not cover any drive holes". En effet, la
plaque métalique supérieure qui referme le disque est toujours precée de 1
ou plusieurs trous qui laissent apparaître ce qui ressemble à une
membrane.

A quoi servent ces trous ? que soupçonne une histoire d'équilibrage de
pression, mais je croyais que la mécanique d'un disque dur etait placée
sous vide d'air ? serais-ce un mythe ?

Si il s'agit bien d'une histoire de pression, que se passerait-il si on
plaçait le disque en fonctionnement dans un fluide genre Fluorinert, ou
plus modestement de l'huile minérale ?

=========== Salut,



C'est du "Oil cooling "
http://www.tomshardware.com/2006/01/09/strip_out_the_fans/
http://www.pugetsystems.com/submerged.php (Puget system n'a -je pense- rien
à voir avec l'huile d'olive du même nom ;-)))

Eric PETIT
Le #755847
Dans le message :,
Eric Belhomme a écrit:
"Eric PETIT" news:4667e73d$0$18612$:

Il n'arriverait pas à atteindre sa vitesse de rotation nominale sans
déclencher un seuil d'intensité quelque part ?
La tête de lecture ne serait plus à la même distance et *pire* les
propriétés dielectrique du fluide perturberait sans doute le
fonctionnement de la dite tête.

il y a un malentendu : je parlais de placer le disque entier dans le

fluide caloporteur, et non pas de remplir la chambre du disque de
fluide !
Ma question etait de savoir si un fluide _beaucoup_ visqueux que
l'air à l'extérieur pouvait poser un problème pour la compensation de
la pression interne du disque ?


Dans ce cas là je boucherai le trou en question. Soit avec un simple
adhésif, soit avec quelque chose de plus rigide bien collé.
Parce qu'après tout le bazard doit bien supporter une petite surpression ou
dépression sans fuir tout de suite !
A la rigueur faire la manip un jour de forte pression atmosphérique (trouver
quelqu'un qui a un altimètre barométrique !) histoire qu'en cas de fuite ça
se contente de faire des bulles dans l'huile !!

Si ça ne pose pas de soucis à une carte mère ou vidéo ça ne devrait pas en
poser beaucoup plus à un DD.
Tu peux aussi vernir un coup la carte controleur histoire d'avoir une
isolation électrique optimale. Soit un vernis électronique, soit n'importe
quel vernis.

Si l'idée est d'insonoriser complètement un disque alors une autre piste
serait d'utiliser un truc du genre
http://www2.grosbill.com/fr/informatique/ventilateur-carte-graphique/14851/ventilateur-carte-graphique-ZALMAN-ZM80D-HP-(-Radiateur-2-Heat-Pipe---Cartes-Graphiques-Geforce-FX---Radeon-9xxx-)
en utilisant les caloducs pour extraire les calories d'un boitier insonorisé
à la mousse ou autre.

T'a aussi les boitiers externes, avec un modèle Ethernet tu peux aller
placer ton/tes disques où tu veux ;-)
--
Eric
Reply-to valide, laissez tel quel !
Texte brut vivement conseillé !!


Manu
Le #750644
Eric Belhomme wrote:

A quoi servent ces trous ? que soupçonne une histoire d'équilibrage de
pression, mais je croyais que la mécanique d'un disque dur etait placée
sous vide d'air ? serais-ce un mythe ?


Je pense qu'effectivement la membrane est là pour équilibrer la pression
(en bord de mer ou en montagne).
Le vide absolu obligerait surement à faire des disques beaucoup beaucoup
plus solide, et l'air qui y reste sert à faire "voler" les têtes de
lecture à peine au dessus des disques.

Si il s'agit bien d'une histoire de pression, que se passerait-il si on
plaçait le disque en fonctionnement dans un fluide genre Fluorinert, ou
plus modestement de l'huile minérale ?


Le déplacement des têtes de lecture serait impossible ou beaucoup trop
lent. Sans parler de la distance entre la têtes de lecture et le disque.
Peut-être qu'avec des superfluides ça serait possible :)

Publicité
Poster une réponse
Anonyme