Vandalisme rural.

Le
Marinella Marionossi
Le 19/11/2011 dans le bistrot d'un patelin solognot (Nikon D80 +17-50 Tamron) :

http://cjoint.com/14av/DDAqex7jJbY_le_cafe..jpg

En 2014, alors que je m'étais mis en tête de re-photographier l'endroit au 60D et12-24.

http://cjoint.com/14av/DDAqrNBiS4p_image00077.jpg

Le bistrot n'a pas vraiment disparu, il a simplement remplacé l'épicerie,
on y sert toujours le ballon de muscadet et le demi-pression mais
l'ambiance n'y est plus vraiment; le billard a été recouvert d'une bache,
le baby-foot et le flipper ont été remisés je ne sais où et parfois un retraité vient
y chercher un mandat dans ce qui dorénavant fait aussi office de bureau de poste.

http://cjoint.com/14av/DDAqtjW8kTj_image00075.jpg


Je comprends mieux maintenant pourquoi j'ai tourné réac, et avec tant de haine.

Google Maps que ton nom soit béni au plus haut des Cieux, grace à toi les forces des Ténèbres
ne seront pas totalement victorieuses :

http://cjoint.com/14av/DDAqKcZxXL0.htm




"Nous sommes envahis par la Résistance imaginaire."

A. Finkielkraut (de l'Académie Française)
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
METIS
Le #26102962
Le 26/04/2014 15:30, Marinella Marionossi a écrit :
...
http://cjoint.com/14av/DDAqtjW8kTj_image00075.jpg




==> Quelle massacre cette boulangerie...
(enfin, par rapport à ce qu'il y avait avant)

--
METIS
Solanar
Le #26102942
METIS a exprimé avec précision :
Le 26/04/2014 15:30, Marinella Marionossi a écrit :
...
http://cjoint.com/14av/DDAqtjW8kTj_image00075.jpg




==> Quelle massacre cette boulangerie...
(enfin, par rapport à ce qu'il y avait avant)



Oui, c'etait toujours mieux avant
Si tu savais quelle magnifique maison il y avait avant que le bistrot
n'existe.... mais y'avait pas de photo à l'epoque
Les horreurs du moment deviennent toujours les trésors du futur

--



Etre libre c'est n'avoir rien à perdre
METIS
Le #26103112
Le 26/04/2014 17:57, Solanar a écrit :
METIS a exprimé avec précision :
Le 26/04/2014 15:30, Marinella Marionossi a écrit :
...
http://cjoint.com/14av/DDAqtjW8kTj_image00075.jpg




==> Quelle massacre cette boulangerie...
(enfin, par rapport à ce qu'il y avait avant)



Oui, c'etait toujours mieux avant
Si tu savais quelle magnifique maison il y avait avant que le bistrot
n'existe.... mais y'avait pas de photo à l'epoque
Les horreurs du moment deviennent toujours les trésors du futur




==> Oui. Et pour moi, le massacre, c'est pas que la nouvelle boulangerie
soit moche...
C'est qu'elle a obligé à massacrer du patrimoine culturelle architectural.
Dans Paris par exemple, on regrette la disparition de bâtiments qui ont
semblés à une époque, et seraient bien dans le coup maintenant.
Tiens, la Tour Eiffel y a échappé...

Ainsi va la vie.


--
METIS
Marinella Marionossi
Le #26103102
"METIS"
Le 26/04/2014 17:57, Solanar a écrit :
METIS a exprimé avec précision :
Le 26/04/2014 15:30, Marinella Marionossi a écrit :
...
http://cjoint.com/14av/DDAqtjW8kTj_image00075.jpg




==> Quelle massacre cette boulangerie...
(enfin, par rapport à ce qu'il y avait avant)



Oui, c'etait toujours mieux avant
Si tu savais quelle magnifique maison il y avait avant que le bistrot
n'existe.... mais y'avait pas de photo à l'epoque
Les horreurs du moment deviennent toujours les trésors du futur




==> Oui. Et pour moi, le massacre, c'est pas que la nouvelle boulangerie soit moche...
C'est qu'elle a obligé à massacrer du patrimoine culturelle architectural.
Dans Paris par exemple, on regrette la disparition de bâtiments qui ont semblés à une époque, et seraient bien dans le
coup maintenant.
Tiens, la Tour Eiffel y a échappé...




La Tour Eiffel, c'est avant tout une prouesse technique et une manifestation du Génie Français.
C'est un constat bien établi que les cons n'aiment ni laTour Eiffel, ni les films de Claude Lelouch.
Dieu, qu'Il soit loué, m'a épargné ces deux tares.
Nul
Le #26103072
Le samedi 26 avril 2014 19:33:23 UTC+2, Ferdinand Maréchal a écrit :
"METIS"
> Le 26/04/2014 17:57, Solanar a ï¿oecrit :

>> METIS a exprimï¿oe avec prï¿oecision :

>>> Le 26/04/2014 15:30, Marinella Marionossi a ï¿oecrit :

>>> ...

>>>> http://cjoint.com/14av/DDAqtjW8kTj_image00075.jpg

>>>

>>>

>>> ==> Quelle massacre cette boulangerie...

>>> (enfin, par rapport ï¿oe ce qu'il y avait avant)

>>

>> Oui, c'etait toujours mieux avant

>> Si tu savais quelle magnifique maison il y avait avant que le bistrot

>> n'existe.... mais y'avait pas de photo ï¿oe l'epoque

>> Les horreurs du moment deviennent toujours les trï¿oesors du futur

>

>

> ==> Oui. Et pour moi, le massacre, c'est pas que la nouvelle boulan gerie soit moche...

> C'est qu'elle a obligï¿oe ï¿oe massacrer du patrimoine culturel le architectural.

> Dans Paris par exemple, on regrette la disparition de bï¿oetiments qui ont semblï¿oes ï¿oe une ï¿oepoque, et seraient bien dans le

> coup maintenant.

> Tiens, la Tour Eiffel y a ï¿oechappï¿oe...





La Tour Eiffel, c'est avant tout une prouesse technique et une manifestat ion du Gï¿oenie Franï¿oeais.

C'est un constat bien ï¿oetabli que les cons n'aiment ni laTour Eiffe l, ni les films de Claude Lelouch.

Dieu, qu'Il soit louï¿oe, m'a ï¿oepargnï¿oe ces deux tares.



génie Français, faut pas exagérer non plus, disons une prouesse, quoi que.
Alf92
Le #26103362
METIS
Le 26/04/2014 17:57, Solanar a écrit :
METIS a exprimé avec précision :
Le 26/04/2014 15:30, Marinella Marionossi a écrit :
...
http://cjoint.com/14av/DDAqtjW8kTj_image00075.jpg




==> Quelle massacre cette boulangerie...
(enfin, par rapport à ce qu'il y avait avant)



Oui, c'etait toujours mieux avant
Si tu savais quelle magnifique maison il y avait avant que le bistrot
n'existe.... mais y'avait pas de photo à l'epoque
Les horreurs du moment deviennent toujours les trésors du futur




==> Oui. Et pour moi, le massacre, c'est pas que la nouvelle boulangerie soit
moche...
C'est qu'elle a obligé à massacrer du patrimoine culturelle architectural.



remarque... étonnante.
qu'est ce qui te dit que cette nouvelle boulangerie ne deviendra pas un
trésor du "patrimoine culturel acrchitectural" ?
jfc
Le #26103342
Le 26/04/2014 19:24, METIS a écrit :
==> Oui. Et pour moi, le massacre, c'est pas que la nouvelle boulangerie
soit moche...

Tiens, la Tour Eiffel y a échappé...



sauvée par l'initiative personnelle du général Ferrié, grand ami
d'Eiffel, qui en fit une antenne pour la radiotélégraphie militaire.
voir_le_reply-to
Le #26103462
METIS
C'est qu'elle a obligé à massacrer du patrimoine culturelle architectural.



Difficile de savoir, à un moment donné, ce qui est vraiment du
patrimoine ou n'en est pas. Ni les conséquences que cela peut avoir.

J'ai conçu une certaine méfiance « de principe » des vieilles pierres,
pour avoir habité deux ans durant une des plus vieilles maisons de
Sarlat-la-Canéda (XIIIe siècle), haut lieu du décor ciné et
photographique (léger retour en charte). Invivable. Retourné dans la
campagne.

J'ai connu Sarlat au tout début des années soixante, donc « avant » le
coup de coeur de Malraux. C'était une petite ville de province arriérée
(médiévale, en fait, il y a des raisons, on peut expliquer ...sur
demande), plutôt sale, aux murs noirs, mais *vivante*. Ce n'est plus
aujourd'hui qu'un *décor* de cinéma pour touristes, quasi un parc
d'attraction sans le grand huit, mais avec les indigènes locaux en guise
de singes ...consentants parce que vivant essentiellement de la
« saison » (faut voir Sarlat en hiver ! tout fermé partout !) Dix mille
habitants hors-saison, soixante mille l'été, ça sèche ! Un immobilier
local hors de prix pourri par les belges, hollandais et anglais
retraités... Une couche de superstition sur les vieilles pierres, à base
de mages divers et de « Phis » de cuivre... (les tibétains de la vallée
de Montignac ne sont pas loin non plus et atirent bien les allumés)...

J'ai vécu et travaillé près de dix ans en Périgord, m'y suis intégré
dans la culture locale, comme on dit, et pas qu'à moitié, fréquenté des
vieux qui parlaient principalement occitan, « Plantem lo mai » chaque
semaine pendant deux mois (pour chaque conseiller et le maire, ouille la
casquette !) lors des élections, j'ai restauré en maisons d'habitation
des ruines de vieilles pierres avec des murs de près d'un mètre... et je
vous le dis bien net : LAISSEZ TOMBER !

Exemple : c'est en cherchant un peu pour construire la cheminée de ma
maison actuelle (bioclimatique, moderne) que j'ai compris, bien des
années plus tard, pourquoi ces cons de paysans faisaient des cheminées
immenses en pierre (les cantous) avec lesquelles on passait son temps à
s'enfumer et qu'il était impossible de faire fonctionner correctement !
Il y a, physiquement, architecturalement, un rapport entre la *surface*
de l'ouverture de la cheminée et la hauteur du conduit qui permet que la
cheminée tire bien. Les cantous ne peuvent qu'enfumer, ils ne le
feraient pas que dans des salles de chateaux... mais c'était FAIT
EXPRÈS ! Pour fumer les jambons et autres cochonailles qu'on suspendait
à l'intérieur, ...et les habitants avec !

Incompatibilité totale entre des modes de vie traditionnels (souvent
polluants, parfois dangereux, rarement économes !) et ce qu'on peut
espérer d'un habitat moderne. Rénover ? Laissons cela à ceux qui ont les
moyens. Pour trois fois moins cher on peut avoir désormais trois fois
mieux, incluant en matériaux (terre-paille, etc...).

S'il fallait sauver un patrimoine, il aurait dû être de la *culture*
occitane, millénaire, d'une richesse sans égal, et de sa langue si
belle. Écoutez-là, par exemple ici :
cliquez sur « Cançon per Paulina » pour la beauté du texte (elle a bien
grandi, Pauline !), ou « Trauca montanha » pour réentendre Patrick, Jean
...et quelques autres ! ;-) il y a trente ans.

--
Gérald
Solanar
Le #26103652
Gerald a formulé la demande :
METIS
C'est qu'elle a obligé à massacrer du patrimoine culturelle architectural.



Difficile de savoir, à un moment donné, ce qui est vraiment du
patrimoine ou n'en est pas. Ni les conséquences que cela peut avoir.

J'ai conçu une certaine méfiance « de principe » des vieilles pierres,
pour avoir habité deux ans durant une des plus vieilles maisons de
Sarlat-la-Canéda (XIIIe siècle), haut lieu du décor ciné et
photographique (léger retour en charte). Invivable. Retourné dans la
campagne.

J'ai connu Sarlat au tout début des années soixante, donc « avant » le
coup de coeur de Malraux. C'était une petite ville de province arriérée
(médiévale, en fait, il y a des raisons, on peut expliquer ...sur
demande), plutôt sale, aux murs noirs, mais *vivante*. Ce n'est plus
aujourd'hui qu'un *décor* de cinéma pour touristes, quasi un parc
d'attraction sans le grand huit, mais avec les indigènes locaux en guise
de singes ...consentants parce que vivant essentiellement de la
« saison » (faut voir Sarlat en hiver ! tout fermé partout !) Dix mille
habitants hors-saison, soixante mille l'été, ça sèche ! Un immobilier
local hors de prix pourri par les belges, hollandais et anglais
retraités... Une couche de superstition sur les vieilles pierres, à base
de mages divers et de « Phis » de cuivre... (les tibétains de la vallée
de Montignac ne sont pas loin non plus et atirent bien les allumés)...

J'ai vécu et travaillé près de dix ans en Périgord, m'y suis intégré
dans la culture locale, comme on dit, et pas qu'à moitié, fréquenté des
vieux qui parlaient principalement occitan, « Plantem lo mai » chaque
semaine pendant deux mois (pour chaque conseiller et le maire, ouille la
casquette !) lors des élections, j'ai restauré en maisons d'habitation
des ruines de vieilles pierres avec des murs de près d'un mètre... et je
vous le dis bien net : LAISSEZ TOMBER !

Exemple : c'est en cherchant un peu pour construire la cheminée de ma
maison actuelle (bioclimatique, moderne) que j'ai compris, bien des
années plus tard, pourquoi ces cons de paysans faisaient des cheminées
immenses en pierre (les cantous) avec lesquelles on passait son temps à
s'enfumer et qu'il était impossible de faire fonctionner correctement !
Il y a, physiquement, architecturalement, un rapport entre la *surface*
de l'ouverture de la cheminée et la hauteur du conduit qui permet que la
cheminée tire bien. Les cantous ne peuvent qu'enfumer, ils ne le
feraient pas que dans des salles de chateaux... mais c'était FAIT
EXPRÈS ! Pour fumer les jambons et autres cochonailles qu'on suspendait
à l'intérieur, ...et les habitants avec !

Incompatibilité totale entre des modes de vie traditionnels (souvent
polluants, parfois dangereux, rarement économes !) et ce qu'on peut
espérer d'un habitat moderne. Rénover ? Laissons cela à ceux qui ont les
moyens. Pour trois fois moins cher on peut avoir désormais trois fois
mieux, incluant en matériaux (terre-paille, etc...).

S'il fallait sauver un patrimoine, il aurait dû être de la *culture*
occitane, millénaire, d'une richesse sans égal, et de sa langue si
belle. Écoutez-là, par exemple ici :
cliquez sur « Cançon per Paulina » pour la beauté du texte (elle a bien
grandi, Pauline !), ou « Trauca montanha » pour réentendre Patrick, Jean
...et quelques autres ! ;-) il y a trente ans.



Du vécu... du sensé
Sarlat, Cordes en ciel..... je connais bien

--


Etre libre c'est n'avoir rien à perdre
Alf92
Le #26103732
Gerald :

c'est en cherchant un peu pour construire la cheminée de ma
maison actuelle (bioclimatique, moderne) que j'ai compris, bien des
années plus tard, pourquoi ces cons de paysans faisaient des cheminées
immenses en pierre (les cantous) avec lesquelles on passait son temps à
s'enfumer et qu'il était impossible de faire fonctionner correctement !
Il y a, physiquement, architecturalement, un rapport entre la *surface*
de l'ouverture de la cheminée et la hauteur du conduit qui permet que la
cheminée tire bien. Les cantous ne peuvent qu'enfumer, ils ne le
feraient pas que dans des salles de chateaux... mais c'était FAIT
EXPRÈS ! Pour fumer les jambons et autres cochonailles qu'on suspendait
à l'intérieur, ...et les habitants avec !



non.
en Charente (pas bien loin de la Dordogne) les cheminées sont aussi
très larges (1m50 ou plus). les plafonds ne sont pas noirs pour autant,
et si elles sont si larges c'est pour faire cuire le cochon à la
broche.
j'ai vu ma grand mère le faire, ce n'est pas un légende.
par ailleurs, faisant moi-même quelques salaisons, je peux te dire
qu'il faut un peu plus que des résidus de fumée au plafond pour fumer
un jambon.

http://cjoint.com/14av/DDBnR0j9DMl_puerco.jpg
bon appétit !
Publicité
Poster une réponse
Anonyme