que vaut l'information donné par un conseiller client assedic ?

Le
pouet pouet
Bonjour.

Je me suis inscrit aux assedic il y a quelques années et entre temps,
plusieurs fois je me suis radié puis réinscrit.

D'aprés mes calculs, si mi septembre 2009 je ne me réinscrit pas, je
perds tous mes droits (c'est ce qu'on m'avait dit aussi en me
montrant la date sur l'ordinateur la derniere fois que j'etais allé
aux assedic m'inscrire)

Mais j'ai oublié la date exacte.

je viens d'appeller deux fois les assedics en enregistrant la
conversation, et on m'a assuré les deux fois que je pouvais me
r"inscrire quand je voulais. J'ai lourdement insisté sur le fait que
d'aprés mes calculs, je ne pourrais plus me réinscrire aprés septembr=
e
2009 mais on m'a assuré que si (le premier m'a meme dit que je
mélangeais tout, que je ne comprenais rien et m'a racroché au nez).

Je leur ai clairement demandé si je reprendrais mes droits si je
m'inscrit en janvier 2010; ils m'ont dit que oui.

Donc, si je ne me résinscrit qu'en janvier 2010 et que la on me dit
"monsieur, vous avez perdu vos droits". Aurais-je un recours du fait
des conversations que j'ai enregistré dans lesquels on me disait le
contraire ?

ou est ce que le réglement de l'assedic s'applique meme si deux
conseilers clients m'ont assuré du contraire ?

Merci.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
omega
Le #20025741
"pouet pouet" message de
news:
Bonjour.

Je me suis inscrit aux assedic il y a quelques années et entre temps,
plusieurs fois je me suis radié puis réinscrit.

D'aprés mes calculs, si mi septembre 2009 je ne me réinscrit pas, je
perds tous mes droits... (c'est ce qu'on m'avait dit aussi en me
montrant la date sur l'ordinateur la derniere fois que j'etais allé
aux assedic m'inscrire)

Mais j'ai oublié la date exacte.

je viens d'appeller deux fois les assedics en enregistrant la
conversation, et on m'a assuré les deux fois que je pouvais me
r"inscrire quand je voulais. J'ai lourdement insisté sur le fait que
d'aprés mes calculs, je ne pourrais plus me réinscrire aprés septembre
2009 mais on m'a assuré que si (le premier m'a meme dit que je
mélangeais tout, que je ne comprenais rien et m'a racroché au nez).

Je leur ai clairement demandé si je reprendrais mes droits si je
m'inscrit en janvier 2010; ils m'ont dit que oui.

Donc, si je ne me résinscrit qu'en janvier 2010 et que la on me dit
"monsieur, vous avez perdu vos droits". Aurais-je un recours du fait
des conversations que j'ai enregistré dans lesquels on me disait le
contraire ?

ou est ce que le réglement de l'assedic s'applique meme si deux
conseilers clients m'ont assuré du contraire ?

Merci.


bonjour
a mon humble avis plutôt que de m adresser aux conseillers clients dans
l affaire dont tu parle .
je m adresserais directement au chef de centre après une prise de rendez
vous
soit par courrier soit directement a l accueil
ou
faire la même démarche avec le médiateur si toutefois il yen a un

j ai eu le cas avec deux conseillers différents sur un problème d
imposition fiscale
qui avaient des réponses différentes
je me suis donc adresse directement au chef de centre

certainement plus sur

cordialement
moisse
Le #20027491
Dans le message
,
pouet pouet
Bonjour.

Je me suis inscrit aux assedic il y a quelques années et entre temps,
plusieurs fois je me suis radié puis réinscrit.

D'aprés mes calculs, si mi septembre 2009 je ne me réinscrit pas, je
perds tous mes droits... (c'est ce qu'on m'avait dit aussi en me
montrant la date sur l'ordinateur la derniere fois que j'etais allé
aux assedic m'inscrire)

Mais j'ai oublié la date exacte.

je viens d'appeller deux fois les assedics en enregistrant la
conversation, et on m'a assuré les deux fois que je pouvais me
r"inscrire quand je voulais. J'ai lourdement insisté sur le fait que
d'aprés mes calculs, je ne pourrais plus me réinscrire aprés septembre
2009 mais on m'a assuré que si (le premier m'a meme dit que je
mélangeais tout, que je ne comprenais rien et m'a racroché au nez).

Je leur ai clairement demandé si je reprendrais mes droits si je
m'inscrit en janvier 2010; ils m'ont dit que oui.

Donc, si je ne me résinscrit qu'en janvier 2010 et que la on me dit
"monsieur, vous avez perdu vos droits". Aurais-je un recours du fait
des conversations que j'ai enregistré dans lesquels on me disait le
contraire ?



Vos enregistrements valent autant qu'un milligramme de roupie de
sansonnet.
Je fais les mêmes en téléphonant à ma cousine.
Désolé de faire chuter vos illusions.
Pour le reste il conviendrait de vous déplacer en agence bien qu'il
s'agisse effectivement d'une véritable corvée.


--
Séb.
Le #20027571
moisse a écrit :
Dans le message
,
pouet pouet
Bonjour.

Je me suis inscrit aux assedic il y a quelques années et entre temps ,
plusieurs fois je me suis radié puis réinscrit.

D'aprés mes calculs, si mi septembre 2009 je ne me réinscrit pas, je
perds tous mes droits... (c'est ce qu'on m'avait dit aussi en me
montrant la date sur l'ordinateur la derniere fois que j'etais allé
aux assedic m'inscrire)

Mais j'ai oublié la date exacte.

je viens d'appeller deux fois les assedics en enregistrant la
conversation, et on m'a assuré les deux fois que je pouvais me
r"inscrire quand je voulais. J'ai lourdement insisté sur le fait que
d'aprés mes calculs, je ne pourrais plus me réinscrire aprés sep tembre
2009 mais on m'a assuré que si (le premier m'a meme dit que je
mélangeais tout, que je ne comprenais rien et m'a racroché au nez) .

Je leur ai clairement demandé si je reprendrais mes droits si je
m'inscrit en janvier 2010; ils m'ont dit que oui.

Donc, si je ne me résinscrit qu'en janvier 2010 et que la on me dit
"monsieur, vous avez perdu vos droits". Aurais-je un recours du fait
des conversations que j'ai enregistré dans lesquels on me disait le
contraire ?



Vos enregistrements valent autant qu'un milligramme de roupie de sanson net.
Je fais les mêmes en téléphonant à ma cousine.
Désolé de faire chuter vos illusions.
Pour le reste il conviendrait de vous déplacer en agence bien qu'il
s'agisse effectivement d'une véritable corvée.




et encore j'ai eu tellement d'avis divergents quand je cherchais du boulo t,
entre l'anpe et l'assedic (c'était avant fusion) que je pense que les a gents
ne sont pas tous bien formés, au courant, bref ils font comme ils peuve nt
tant que pas de papier, bien malin celui qui arrivera à faire valoir un
droit affirmé oralement au téléphone
pouet pouet
Le #20028231
On 31 août, 18:52, "moisse"
Dans le message
,
pouet pouet


> Bonjour.

> Je me suis inscrit aux assedic il y a quelques années et entre temps,
> plusieurs fois je me suis radié puis réinscrit.

> D'aprés mes calculs, si mi septembre 2009 je ne me réinscrit pas, j e
> perds tous mes droits... (c'est ce qu'on m'avait dit aussi en me
> montrant la date sur l'ordinateur la derniere fois que j'etais allé
> aux assedic m'inscrire)

> Mais j'ai oublié la date exacte.

> je viens d'appeller deux fois les assedics en enregistrant la
> conversation, et on m'a assuré les deux fois que je pouvais me
> r"inscrire quand je voulais. J'ai lourdement insisté sur le fait que
> d'aprés mes calculs, je ne pourrais plus me réinscrire aprés sept embre
> 2009 mais on m'a assuré que si  (le premier m'a meme dit que je
> mélangeais tout, que je ne comprenais rien et m'a racroché au nez).

> Je leur ai clairement demandé si je reprendrais mes droits si je
> m'inscrit en janvier 2010; ils m'ont dit que oui.

> Donc, si je ne me résinscrit qu'en janvier 2010 et que la on me dit
> "monsieur, vous avez perdu vos droits".  Aurais-je un recours du fait
> des conversations que j'ai enregistré dans lesquels on me disait le
> contraire ?

Vos enregistrements valent autant qu'un milligramme de roupie de
sansonnet.
Je fais les mêmes en téléphonant à ma cousine.
Désolé de faire chuter vos illusions.
Pour le reste il conviendrait de vous déplacer en agence bien qu'il
s'agisse effectivement d'une véritable corvée.

--
Moisse



vous vous etes deja déplacé en agence ????

Si vous n'avez pas de convocation et de rendez vous, ils vous invitent
à utiliser le téléphone qui permet d'appeller gratuitement la
plateforme téléphonique. La personne a l'acceuil n'a même pas
d'ordinateur pour voir le dossier.

Et si jamais j'obtiens de voir un consilller en agence (ce qui est
impossible) et qu'on me donne une mauvaise info en agence, j'aurais
encore moins de preuve que lors de la conversation téléphonique...

merci pour vos bons conseils...
pouet pouet
Le #20028221
> Vos enregistrements valent autant qu'un milligramme de roupie de
sansonnet.
Je fais les mêmes en téléphonant à ma cousine.



au fait, vous voulez dire quoi quand vous dites "je fais les mêmes en
téléphonant à ma cousine" ?
moisse
Le #20029831
Dans le message
,
pouet pouet
On 31 août, 18:52, "moisse"
Dans le message
,
pouet pouet


Bonjour.



Je me suis inscrit aux assedic il y a quelques années et entre
temps, plusieurs fois je me suis radié puis réinscrit.



D'aprés mes calculs, si mi septembre 2009 je ne me réinscrit pas, je
perds tous mes droits... (c'est ce qu'on m'avait dit aussi en me
montrant la date sur l'ordinateur la derniere fois que j'etais allé
aux assedic m'inscrire)



Mais j'ai oublié la date exacte.



je viens d'appeller deux fois les assedics en enregistrant la
conversation, et on m'a assuré les deux fois que je pouvais me
r"inscrire quand je voulais. J'ai lourdement insisté sur le fait que
d'aprés mes calculs, je ne pourrais plus me réinscrire aprés
septembre 2009 mais on m'a assuré que si (le premier m'a meme dit
que je mélangeais tout, que je ne comprenais rien et m'a racroché
au nez).



Je leur ai clairement demandé si je reprendrais mes droits si je
m'inscrit en janvier 2010; ils m'ont dit que oui.



Donc, si je ne me résinscrit qu'en janvier 2010 et que la on me dit
"monsieur, vous avez perdu vos droits". Aurais-je un recours du fait
des conversations que j'ai enregistré dans lesquels on me disait le
contraire ?



Vos enregistrements valent autant qu'un milligramme de roupie de
sansonnet.
Je fais les mêmes en téléphonant à ma cousine.
Désolé de faire chuter vos illusions.
Pour le reste il conviendrait de vous déplacer en agence bien qu'il
s'agisse effectivement d'une véritable corvée.

--
Moisse



vous vous etes deja déplacé en agence ????



Mais oui.
A Paris-Haxo pour les curieux.


Si vous n'avez pas de convocation et de rendez vous, ils vous invitent
à utiliser le téléphone qui permet d'appeller gratuitement la
plateforme téléphonique.



C'est exact.


La personne a l'acceuil n'a même pas
d'ordinateur pour voir le dossier.

Et si jamais j'obtiens de voir un consilller en agence (ce qui est
impossible)



Je ne vois pas en quoi cela serait impossible, même si j'ai ouï dire que
la fusion récente a effectivement perturbé le fonctionnement habituel.
Je pense vous avoir donné un bon conseiol, en l'espèce de mettre de coté
vos enregistrements en leur donnant leur juste évaluation.
Bien sûr rien n'empêche un juge de penser autrement, mais les voies de
recours impliquant principalement l'écrit, je ne vois pas comment vous
pourriez y joindre des cassettes.


et qu'on me donne une mauvaise info en agence, j'aurais
encore moins de preuve que lors de la conversation téléphonique...



Mais non, le cas échéant vous confirmez les conclusions de l'entretien
avec un personnel identifié par un courrier.

merci pour vos bons conseils...



Il n'y a pas d'autre démarche possible.



--
moisse
Le #20029821
Dans le message
,
pouet pouet
Vos enregistrements valent autant qu'un milligramme de roupie de
sansonnet.
Je fais les mêmes en téléphonant à ma cousine.



au fait, vous voulez dire quoi quand vous dites "je fais les mêmes en
téléphonant à ma cousine" ?



Franchement vous voulez un dessin :
Bonjour ma cousine, je démarre l'enregistrement
" Pole-emploi de tartempion amélie à votre service que désirez-vous ?
"patati tatata est-ce que j'ai le droit de machin...
"Oui aucune limite dans le temps, ou délai limité à 5 ans. ou Non vous
devez...".


--
pouet pouet
Le #20030681
On 1 sep, 07:03, "moisse"
Dans le message
,
pouet pouet
>> Vos enregistrements valent autant qu'un milligramme de roupie de
>> sansonnet.
>> Je fais les mêmes en téléphonant à ma cousine.

> au fait, vous voulez dire quoi quand vous dites "je fais les mêmes en
> téléphonant à ma cousine" ?

Franchement vous voulez un dessin :
Bonjour ma cousine, je démarre l'enregistrement
" Pole-emploi de tartempion amélie à votre service que désirez-vous ?
"patati tatata est-ce que j'ai le droit de machin...
"Oui aucune limite dans le temps, ou délai limité à 5 ans. ou Non v ous
devez...".




Ben je suis content de savoir que pour appeller votre cousine, il faut
composer le numéro des assedics... (ben oui, les dtmf, ca s'enregistre
sur une conversation téléphonique)

Et je suis aussi content de savoir que votre cousine a installé chez
elle un serveur vocal exactement identique à celui des assedics sur
lequel, il y a les informations editeurs des assedics, le même menu
que les assedics, avec demande de rentrer son numéro d'abonné assedics
et en plus que la voix du serveur vocale de votre cousine est
strictement identique a celui des assedics.

Et en plus, quand on appelle votre cousine, c'est le numéro de
téléphone des assedics qui apparait sur la facture téléphonique.... et
en plus, sur leurs ordinateurs, les assedics ont une trace de l'appel
vers vote cousine a l'heure et la date de l'appel enregistré.

Ce qu'elle est forte votre cousine... elle s'appellerait pas
"emploi" (et "pole" de son prénom) votre cousine par hasard ?
pouet pouet
Le #20030671
On 1 sep, 07:03, "moisse"
Dans le message
,
pouet pouet
>> Vos enregistrements valent autant qu'un milligramme de roupie de
>> sansonnet.
>> Je fais les mêmes en téléphonant à ma cousine.

> au fait, vous voulez dire quoi quand vous dites "je fais les mêmes en
> téléphonant à ma cousine" ?

Franchement vous voulez un dessin :
Bonjour ma cousine, je démarre l'enregistrement
" Pole-emploi de tartempion amélie à votre service que désirez-vous ?
"patati tatata est-ce que j'ai le droit de machin...
"Oui aucune limite dans le temps, ou délai limité à 5 ans. ou Non v ous
devez...".

--
Moisse



Ben je suis content de savoir que pour appeller votre cousine, il faut
composer le numéro des assedics... (ben oui, les dtmf, ca s'enregistre
sur une conversation téléphonique)

Et je suis aussi content de savoir que votre cousine a installé chez
elle un serveur vocal exactement identique à celui des assedics sur
lequel, il y a les informations editeurs des assedics, le même menu
que les assedics, avec demande de rentrer son numéro d'abonné assedics
et en plus que la voix du serveur vocale de votre cousine est
strictement identique a celui des assedics.

Et en plus, quand on appelle votre cousine, c'est le numéro de
téléphone des assedics qui apparait sur la facture téléphonique.... et
en plus, sur leurs ordinateurs, les assedics ont une trace de l'appel
vers vote cousine a l'heure et la date de l'appel enregistré.

Je passe sur le fait que votre cousine a exactement la même voix que
le conseiller client qui sera enregistré sur les fichiers des assedics
comment étant celui qui a décroché et répondu a l'appel
téléphonique...

Ce qu'elle est forte votre cousine... elle s'appellerait pas "pole"
par hasard pour son prénom et "emploi" pour son nom de famille ?
www.juristprudence.c.la
Le #20030801
"pouet pouet" message de news:

Ce qu'elle est forte votre cousine... elle s'appellerait pas
"emploi" (et "pole" de son prénom) votre cousine par hasard ?



Moisse essaye de vous faire comprendre que :
- l'enregistrement sonore d'une conversation ne prouve pas l'idendité de
l'intervenant (dont un tiers peut prononcer n'importe quoi imputé à un
autre)

- la trace (par tout support écrit ou à l'appui d'une technique quelconque)
prouve une connexion, mais ne matérialise pas le contenu vocal d'une
conversation
Publicité
Poster une réponse
Anonyme