Velo et feu rouge

Le
B Caritey
Bonjour,

Voila, je me suis fait verbaliser pour
inobservation de l'arret impose par un feu rouge
a Paris, en velib.
Sauf que je crois pas avoir commis d'infraction,
je m'explique, j'avais lu (peut-etre sur ce forum,
je ne me rappelle plus)
que l'on pouvait descendre de son velo (avant le feu),
le prendre a la main, monter sur le trottoir et redescendre un peu plus
loin sur la chaussee derriere le feu.

Ce jour-la, j'avais bien vu une voiture de police, donc,
étant presse, j'ai fait deux fois le "contournement" du feu.
Eux, m'ont rattrappe un peu plus loin et m'ont verbalise.
Ils n'ont rien voulu savoir
Il n'y a pas eu d'insultes, meme si le ton
n'etait pas a la courtoisie, des deux cotes.

Mes questions sont
- ai-je bien franchi un feu rouge,
au sens de la loi
ou les policiers ont-ils "exageres" ?
- y a t-il un moyen de contester
en expliquant tout ceci, je veux dire
avec une "chance " d'etre entendu
- sur l'avis, le lieu indique est
6 rue de l'amiral de Coligny, alors
que "l'infraction" a ete "commise"
rue du louvre et que sur le 6 rue de Coligny,
il n'y a aucun feu. Ceci est-il exploitable ?
- ne risque-je pas de finalement
payer plus que 90 euros et n'est-il pas plus
simple de les payer tout de suite ?
- Que me conseillez-vous ?

Merci de vos lumieres
Cordialement.
Questions / Réponses high-tech
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
G. du Bontabba
Le #25591482
B Caritey a fumé :
Bonjour,

Voila, je me suis fait verbaliser pour
inobservation de l'arret impose par un feu rouge
a Paris, en velib.
Sauf que je crois pas avoir commis d'infraction,
je m'explique, j'avais lu (peut-etre sur ce forum,
je ne me rappelle plus)
que l'on pouvait descendre de son velo (avant le feu),
le prendre a la main, monter sur le trottoir et redescendre un peu plus
loin sur la chaussee derriere le feu.

Ce jour-la, j'avais bien vu une voiture de police, donc,
étant presse, j'ai fait deux fois le "contournement" du feu.
Eux, m'ont rattrappe un peu plus loin et m'ont verbalise.
Ils n'ont rien voulu savoir...
Il n'y a pas eu d'insultes, meme si le ton
n'etait pas a la courtoisie, des deux cotes.

Mes questions sont
- ai-je bien franchi un feu rouge,
au sens de la loi
ou les policiers ont-ils "exageres" ?
- y a t-il un moyen de contester
en expliquant tout ceci, je veux dire
avec une "chance " d'etre entendu
- sur l'avis, le lieu indique est
6 rue de l'amiral de Coligny, alors
que "l'infraction" a ete "commise"
rue du louvre et que sur le 6 rue de Coligny,
il n'y a aucun feu. Ceci est-il exploitable ?
- ne risque-je pas de finalement
payer plus que 90 euros et n'est-il pas plus
simple de les payer tout de suite ?
- Que me conseillez-vous ?

Merci de vos lumieres
Cordialement.



la marche à pied est excellente pour la santé
krg
Le #25592262
Le 12/08/2013 07:57, B Caritey a écrit :
Bonjour,

Voila, je me suis fait verbaliser pour
inobservation de l'arret impose par un feu rouge
a Paris, en velib.
Sauf que je crois pas avoir commis d'infraction,
je m'explique, j'avais lu (peut-etre sur ce forum,
je ne me rappelle plus)
que l'on pouvait descendre de son velo (avant le feu),
le prendre a la main, monter sur le trottoir et redescendre un peu plus
loin sur la chaussee derriere le feu.



Normalement, la situation à vélo est la suivante:
- tu es SUR le vélo: tu es un véhicule; les trottoirs te sont interdits
(sauf enfants < 8 ou 9 ans, tu circule sur la chaussée avec toutes ses
règles: à droite, vitesse limitée, feux rouges, sens interdits etc...
'sauf de plus en plus de dérogations, à condition qu'elles soient dûment
indiquées.
- tu tiens le vélo A LA MAIN: tu es un piéton; circulation sur le
trottoir, passages piétons, feux rouges piéton.

N'aurais tu pas grillé le feu piéton ?.



Ce jour-la, j'avais bien vu une voiture de police, donc,
étant presse, j'ai fait deux fois le "contournement" du feu.
Eux, m'ont rattrappe un peu plus loin et m'ont verbalise.
Ils n'ont rien voulu savoir...
Il n'y a pas eu d'insultes, meme si le ton
n'etait pas a la courtoisie, des deux cotes.

Mes questions sont
- ai-je bien franchi un feu rouge,
au sens de la loi
ou les policiers ont-ils "exageres" ?
- y a t-il un moyen de contester
en expliquant tout ceci, je veux dire
avec une "chance " d'etre entendu
- sur l'avis, le lieu indique est
6 rue de l'amiral de Coligny, alors
que "l'infraction" a ete "commise"
rue du louvre et que sur le 6 rue de Coligny,
il n'y a aucun feu. Ceci est-il exploitable ?



Ce serait jouable avec témoins, photo et avocat...
B Caritey
Le #25595182
Le 12/08/2013 14:35, krg a écrit :
Le 12/08/2013 07:57, B Caritey a écrit :
Bonjour,

Voila, je me suis fait verbaliser pour
inobservation de l'arret impose par un feu rouge
a Paris, en velib.
Sauf que je crois pas avoir commis d'infraction,
je m'explique, j'avais lu (peut-etre sur ce forum,
je ne me rappelle plus)
que l'on pouvait descendre de son velo (avant le feu),
le prendre a la main, monter sur le trottoir et redescendre un peu plus
loin sur la chaussee derriere le feu.



Normalement, la situation à vélo est la suivante:
- tu es SUR le vélo: tu es un véhicule; les trottoirs te sont interdits
(sauf enfants < 8 ou 9 ans, tu circule sur la chaussée avec toutes ses
règles: à droite, vitesse limitée, feux rouges, sens interdits etc...
'sauf de plus en plus de dérogations, à condition qu'elles soient dûment
indiquées.
- tu tiens le vélo A LA MAIN: tu es un piéton; circulation sur le
trottoir, passages piétons, feux rouges piéton.

N'aurais tu pas grillé le feu piéton ?.


Bonjour,

Je ne pense pas.
D'ailleurs, sur le pv, il y a conducteur de vehicule...
Merci pour ta reponse.
Je vais quand meme contester, car vu ce que tu dis,
je n'ai pas commis d'infraction et je ne pensais
pas en avoir commis d'ailleurs.
Encore une experience interessante
sur la probite du genre humain.

Cordialement.



Ce jour-la, j'avais bien vu une voiture de police, donc,
étant presse, j'ai fait deux fois le "contournement" du feu.
Eux, m'ont rattrappe un peu plus loin et m'ont verbalise.
Ils n'ont rien voulu savoir...
Il n'y a pas eu d'insultes, meme si le ton
n'etait pas a la courtoisie, des deux cotes.

Mes questions sont
- ai-je bien franchi un feu rouge,
au sens de la loi
ou les policiers ont-ils "exageres" ?
- y a t-il un moyen de contester
en expliquant tout ceci, je veux dire
avec une "chance " d'etre entendu
- sur l'avis, le lieu indique est
6 rue de l'amiral de Coligny, alors
que "l'infraction" a ete "commise"
rue du louvre et que sur le 6 rue de Coligny,
il n'y a aucun feu. Ceci est-il exploitable ?



Ce serait jouable avec témoins, photo et avocat...

jean.bonbeur
Le #25595292
B Caritey wrote:
|| Le 12/08/2013 14:35, krg a écrit :
||| Le 12/08/2013 07:57, B Caritey a écrit :
|||| Bonjour,
||||
|||| Voila, je me suis fait verbaliser pour
|||| inobservation de l'arret impose par un feu rouge
|||| a Paris, en velib.
|||| Sauf que je crois pas avoir commis d'infraction,
|||| je m'explique, j'avais lu (peut-etre sur ce forum,
|||| je ne me rappelle plus)
|||| que l'on pouvait descendre de son velo (avant le feu),
|||| le prendre a la main, monter sur le trottoir et redescendre un peu
|||| plus loin sur la chaussee derriere le feu.
|||
||| Normalement, la situation à vélo est la suivante:
||| - tu es SUR le vélo: tu es un véhicule; les trottoirs te sont
||| interdits (sauf enfants < 8 ou 9 ans, tu circule sur la chaussée
||| avec toutes ses règles: à droite, vitesse limitée, feux rouges,
||| sens interdits etc... 'sauf de plus en plus de dérogations, à
||| condition qu'elles soient dûment indiquées.
||| - tu tiens le vélo A LA MAIN: tu es un piéton; circulation sur le
||| trottoir, passages piétons, feux rouges piéton.
|||
||| N'aurais tu pas grillé le feu piéton ?.
|| Bonjour,
||
|| Je ne pense pas.
|| D'ailleurs, sur le pv, il y a conducteur de vehicule...
|| Merci pour ta reponse.
|| Je vais quand meme contester, car vu ce que tu dis,
|| je n'ai pas commis d'infraction et je ne pensais
|| pas en avoir commis d'ailleurs.
|| Encore une experience interessante
|| sur la probite du genre humain.
||

En quoi le fait d'être à vélo vous insupporte-t-il de patienter au feu rouge
de votre voie, afin que les voies opposées puissent à leur tour circuler.
Vous avez un comportement de gamin mal éduqué et votre prune est largement
méritée. Si le feu de votre voie est rouge à la circulation, il est vert à
la traversée des piétons, il est aussi vert pour les véhicules des voies
transversales, et rouge pour les piétons de ces voies. Si vous ne voyez pas
votre faute, il y a de grandes chances qu'un jour vous vous retrouviez soit
sur le capot ou sous les roues d'un véhicule. Il est grave tous les jours de
constater la connerie des mecs en vélo qui se croient tout permis dans la
circulation routière.
Gilles 80rt
Le #25595392
jean.bonbeur wrote:

En quoi le fait d'être à vélo vous insupporte-t-il de patienter au
feu rouge de votre voie, afin que les voies opposées puissent à leur
tour circuler.



Je ne sais pas si c'est le cas pour ce qui nous préoccupe en ce moment, mais
il y a aussi de nombreux feux, sur voies secondaires, qui ne passent au vert
que si un véhicule est repéré par une boucle de détection et dans l'immense
majorité des cas les vélos ne sont pas détectables donc l'attente peut durer
un certain temps, voire un temps certain...


--
Gilles (Audois...mais pas à l'oeil ! )
dmkgbt
Le #25595352
Gilles 80rt
jean.bonbeur wrote:

> En quoi le fait d'être à vélo vous insupporte-t-il de patienter au
> feu rouge de votre voie, afin que les voies opposées puissent à leur
> tour circuler.

Je ne sais pas si c'est le cas pour ce qui nous préoccupe en ce moment, mais
il y a aussi de nombreux feux, sur voies secondaires, qui ne passent au vert
que si un véhicule est repéré par une boucle de détection et dans l'immense
majorité des cas les vélos ne sont pas détectables donc l'attente peut durer
un certain temps, voire un temps certain...



Si c'est un vélo métallique, il suffit de le coucher sur la boucle.

--
Dominique Gobeaut
dmkgbt(at)free(point)fr
jr
Le #25595592
Dominique
Gilles 80rt
jean.bonbeur wrote:

En quoi le fait d'être à vélo vous insupporte-t-il de patienter au
feu rouge de votre voie, afin que les voies opposées puissent à leur
tour circuler.



Je ne sais pas si c'est le cas pour ce qui nous préoccupe en ce moment, mais
il y a aussi de nombreux feux, sur voies secondaires, qui ne passent au vert
que si un véhicule est repéré par une boucle de détection et dans l'immense
majorité des cas les vélos ne sont pas détectables donc l'attente peut durer
un certain temps, voire un temps certain...



Si c'est un vélo métallique, il suffit de le coucher sur la boucle.



Ça devient dur avec une moto qui est souvent invisible aux boucles. Et j'ai
connu un feu insensible aux Méharis.

--
jr
Duzz'
Le #25595582
Le Mercredi 14 Août 2013 à 19:26, jr a écrit :
Dominique

Si c'est un vélo métallique, il suffit de le coucher sur la boucle.



Ça devient dur avec une moto qui est souvent invisible aux boucles. Et j'ai
connu un feu insensible aux Méharis.



Z'avez essayé avec un chameau ?

--
Message publié avec Nemo :
jr
Le #25595612
Duzz'
Le Mercredi 14 Août 2013 à 19:26, jr a écrit :
Dominique

Si c'est un vélo métallique, il suffit de le coucher sur la boucle.



Ça devient dur avec une moto qui est souvent invisible aux boucles. Et j'ai
connu un feu insensible aux Méharis.



Z'avez essayé avec un chameau ?



Avec ou sans ma femme, c'était pareil.

--
jr
Publicité
Poster une réponse
Anonyme