Vente Liée (Fork de L'année Linux)

Le
NiKo
Peut-on dire que les ordinateurs grand public sont vendu, liés avec
Windows ?

Je vais vous le démontrer, par deux petites manipulations simples. Mais
avant, je vous remets dans le contexte qui m'a amené à forker la
discussion 'L'année Linux'.

Nous partons du principe que nous désirons *ce* modèle de compatible IBM
PC, car après avoir bien étudié la fiche produit, et bien au courant des
lois européennes et françaises concernant la vente de service liée à un
produit, nous arrêtons donc notre choix sur un modèle particulier car
ses spécifications correspondent parfaitement à l'utilisation que nous
souhaitons en faire, à un détail près : Windows.
Comme nous savons que nous n'utiliseront pas Windows, nous en
demanderons le remboursement. Et c'est là que je vais vous démontrer que
Windows ne peut être remboursé, car, rien dans ce nouvel achat indique
la procédure à suivre. J'explique :

Cas 1 : Je ne veux pas Windows car je vais installer Linux.
--

J'arrive chez moi, déballe le PC, le branche, mets un CD de Linux dans
le lecteur, boote dessus, formate et installe Linux. Maintenant, je
souhaite me faire rembourser Windows, que je n'utiliserais pas. Mais
rien ne me dit comment faire. Dans la boite, il y a tout au plus un
manuel m'expliquant comment faire pour brancher les quatre fils. J'en
conclus alors rapidement que Windows n'est pas remboursable.

Cas 2 : Je ne veux pas Windows, car je n'accepte pas le CLUF.
-

J'arrive chez moi, déballe le PC, le branche, et l'allume. J'arrive sur
le CLUF. Celui ci me dit (Je vous fais un 'faux' cluf) :

a) J'accepte, alors copyright, informations personnelles sur internet
etc
b) Je refuse, alors je dois m'adresser à 'Constructeur' pour me faire
rembourser les logiciels.

Mais là, il y a comme un 'bug' dans le CLUF !!!

Si je refuse le CLUF, on me demande de m'adresser au constructeur pour
me faire rembourser les logiciels qui étaient pré-installés. Le soucis,
c'est que si je *REFUSE* le *CLUF*, je refuse l'intégralité du *CLUF*,
c'est à dire que je refuse *TOUT* ce qui est dedans, résultat équivalent
à *ne pas* avoir lu ce *CLUF*. Comment peut-on alors m'ordonner de faire
des choses qui sont écrites dans un contrat que je *refuse* ??? Et comme
dans le cas 1), rien dans la boite n'indique la procédure à suivre pour
se faire rembourser Windows. J'en conclus alors rapidement que Windows
n'est pas remboursable.

--

A vous les studios

--


--
Le mode sans échec de Windows est la preuve que son
mode normal est un échec !

SONY : It only does everything until we remove !
PS3 Firmware update 3.21 :
The first software update which downgrade !
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 11
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
PP
Le #22415631
Le 29/07/2010 11:55, NiKo a écrit :
Peut-on dire que les ordinateurs grand public sont vendu, liés avec
Windows ?

Je vais vous le démontrer, par deux petites manipulations simples. Mais
avant, je vous remets dans le contexte qui m'a amené à forker la
discussion 'L'année Linux'.

Nous partons du principe que nous désirons *ce* modèle de compatible IBM
PC, car après avoir bien étudié la fiche produit, et bien au courant des
lois européennes et françaises concernant la vente de service liée à un
produit, nous arrêtons donc notre choix sur un modèle particulier car
ses spécifications correspondent parfaitement à l'utilisation que nous
souhaitons en faire, à un détail près : Windows.
Comme nous savons que nous n'utiliseront pas Windows, nous en
demanderons le remboursement. Et c'est là que je vais vous démontrer que
Windows ne peut être remboursé, car, rien dans ce nouvel achat indique
la procédure à suivre. J'explique :

Cas 1 : Je ne veux pas Windows car je vais installer Linux.
-----------------------------------------------------------

J'arrive chez moi, déballe le PC, le branche, mets un CD de Linux dans
le lecteur, boote dessus, formate et installe Linux. Maintenant, je
souhaite me faire rembourser Windows, que je n'utiliserais pas. Mais
rien ne me dit comment faire. Dans la boite, il y a tout au plus un
manuel m'expliquant comment faire pour brancher les quatre fils. J'en
conclus alors rapidement que Windows n'est pas remboursable.



Exact.
Il faut semble-t-il dans l'état actuel des choses booter au moins la
machine en configuration usine la première fois.
De plus, pour celui qui n'a pas eu la discussion que nous avons depuis 3
jours, la notion même de la possibilité de se faire rembourser n'est pas
évidente, que le discours des vendeurs est souvent que la manœuvre est
impossible.

Cas 2 : Je ne veux pas Windows, car je n'accepte pas le CLUF.
-------------------------------------------------------------

J'arrive chez moi, déballe le PC, le branche, et l'allume. J'arrive sur
le CLUF. Celui ci me dit (Je vous fais un 'faux' cluf) :

a) J'accepte, alors copyright, informations personnelles sur internet
etc ...
b) Je refuse, alors je dois m'adresser à 'Constructeur' pour me faire
rembourser les logiciels.

Mais là, il y a comme un 'bug' dans le CLUF !!!

Si je refuse le CLUF, on me demande de m'adresser au constructeur pour
me faire rembourser les logiciels qui étaient pré-installés. Le soucis,
c'est que si je *REFUSE* le *CLUF*, je refuse l'intégralité du *CLUF*,
c'est à dire que je refuse *TOUT* ce qui est dedans, résultat équivalent
à *ne pas* avoir lu ce *CLUF*. Comment peut-on alors m'ordonner de faire
des choses qui sont écrites dans un contrat que je *refuse* ??? Et comme
dans le cas 1), rien dans la boite n'indique la procédure à suivre pour
se faire rembourser Windows. J'en conclus alors rapidement que Windows
n'est pas remboursable.



Il faut vraiment voir ces CLUF (si quelqu'un à un lien ?)
Les modalités de remboursement ne sont peut-être pas dans les CLUF mais
à coté.
Et la modalité de remboursement même dans les CLUF ne veut pas dire
qu'en refusant tu ne les pas lu et vu. En général, on refuse après avoir
lu. Et même si on connait les CLUF, ça signifie qu'on les a lu un jour !


Ton second point est un peu tiré par les cheveux.
par contre ton premier point est vraiment interessant souligne tout le
problème induit par le paiement à l'avance de la licence, surtout quand
on sait qu'on la refusera.
Mais le problème du type qui installe Linux, et le même que pour le type
qui à une licence Windows valide pour une machine, qui voudrait ce faire
un truc propre, et effaçant d'emblée tout ce qu'il y a sur le DD ainsi
que cette satané partition de récupération système qui nous bouffe 10Go ;)
NiKo
Le #22415671
Le 29/07/2010 12:59, PP a écrit :
Le 29/07/2010 11:55, NiKo a écrit :
Peut-on dire que les ordinateurs grand public sont vendu, liés avec
Windows ?

Je vais vous le démontrer, par deux petites manipulations simples. Mais
avant, je vous remets dans le contexte qui m'a amené à forker la
discussion 'L'année Linux'.

Nous partons du principe que nous désirons *ce* modèle de compatible IBM
PC, car après avoir bien étudié la fiche produit, et bien au courant des
lois européennes et françaises concernant la vente de service liée à un
produit, nous arrêtons donc notre choix sur un modèle particulier car
ses spécifications correspondent parfaitement à l'utilisation que nous
souhaitons en faire, à un détail près : Windows.
Comme nous savons que nous n'utiliseront pas Windows, nous en
demanderons le remboursement. Et c'est là que je vais vous démontrer que
Windows ne peut être remboursé, car, rien dans ce nouvel achat indique
la procédure à suivre. J'explique :

Cas 1 : Je ne veux pas Windows car je vais installer Linux.
-----------------------------------------------------------

J'arrive chez moi, déballe le PC, le branche, mets un CD de Linux dans
le lecteur, boote dessus, formate et installe Linux. Maintenant, je
souhaite me faire rembourser Windows, que je n'utiliserais pas. Mais
rien ne me dit comment faire. Dans la boite, il y a tout au plus un
manuel m'expliquant comment faire pour brancher les quatre fils. J'en
conclus alors rapidement que Windows n'est pas remboursable.



Exact.
Il faut semble-t-il dans l'état actuel des choses booter au moins la
machine en configuration usine la première fois.
De plus, pour celui qui n'a pas eu la discussion que nous avons depuis 3
jours, la notion même de la possibilité de se faire rembourser n'est pas
évidente, que le discours des vendeurs est souvent que la manœuvre est
impossible.

Cas 2 : Je ne veux pas Windows, car je n'accepte pas le CLUF.
-------------------------------------------------------------

J'arrive chez moi, déballe le PC, le branche, et l'allume. J'arrive sur
le CLUF. Celui ci me dit (Je vous fais un 'faux' cluf) :

a) J'accepte, alors copyright, informations personnelles sur internet
etc ...
b) Je refuse, alors je dois m'adresser à 'Constructeur' pour me faire
rembourser les logiciels.

Mais là, il y a comme un 'bug' dans le CLUF !!!

Si je refuse le CLUF, on me demande de m'adresser au constructeur pour
me faire rembourser les logiciels qui étaient pré-installés. Le soucis,
c'est que si je *REFUSE* le *CLUF*, je refuse l'intégralité du *CLUF*,
c'est à dire que je refuse *TOUT* ce qui est dedans, résultat équivalent
à *ne pas* avoir lu ce *CLUF*. Comment peut-on alors m'ordonner de faire
des choses qui sont écrites dans un contrat que je *refuse* ??? Et comme
dans le cas 1), rien dans la boite n'indique la procédure à suivre pour
se faire rembourser Windows. J'en conclus alors rapidement que Windows
n'est pas remboursable.



Il faut vraiment voir ces CLUF (si quelqu'un à un lien ?)
Les modalités de remboursement ne sont peut-être pas dans les CLUF mais
à coté.
Et la modalité de remboursement même dans les CLUF ne veut pas dire
qu'en refusant tu ne les pas lu et vu. En général, on refuse après avoir
lu. Et même si on connait les CLUF, ça signifie qu'on les a lu un jour !




1) Rien n'oblige à lire le contrat d'un produit qu'on ne veut pas.
2) Le remboursement est bel et bien expliqué dans le CLUF, mais ne peut
être pris en considération, puisque justement, on le refuse. Et quand on
refuse un contrat, on en refuse *tous* les termes. Et ce, comme au point
1, sans aucune obligation de le lire. Sinon, dois-je lire *tous* les
contrats de *tous* les produits que je ne veux pas ?


Ton second point est un peu tiré par les cheveux.
par contre ton premier point est vraiment interessant souligne tout le
problème induit par le paiement à l'avance de la licence, surtout quand
on sait qu'on la refusera.
Mais le problème du type qui installe Linux, et le même que pour le type
qui à une licence Windows valide pour une machine, qui voudrait ce faire
un truc propre, et effaçant d'emblée tout ce qu'il y a sur le DD ainsi
que cette satané partition de récupération système qui nous bouffe 10Go ;)




--
Le mode sans échec de Windows est la preuve que son
mode normal est un échec !

SONY : It only does everything ... until we remove !
PS3 Firmware update 3.21 :
The first software update which downgrade !
P4nd1-P4nd4
Le #22416961
NiKo a utilisé son clavier pour écrire un tas de connerie:

blablabla



La preuve que tu est la dernière des saucisses, c'est que tu dois te
renseigner avant d'acheter, et que si tu veux pas Windows, ben
t'achètes pas une machine Windows

Windows n'est pas insidueusement livré avec ta machine, il est
clairement stipulé lorsque tu l'achète que Windows est fournis...

Savoir utiliser un ordinateur demande un pré-requis, c'est déjà de
savoir lire

Donc si tu veux pas Windows, tu achètes une machine sans Windows...

Tu est donc le crétin qui se met volontairement en posture ingérable et
qui ne sait pas s'en sortir après, du genre

"Meuuhhhh, j'ai sauté en bas du pont, mais je pensai pas que j'allais
me casser une jambe, c'est salaud comme ils ont fait ce pont, ma chute
est une preuve de vente liée avec le pont"

Pour faire court: T'est un couillon
Doug713705
Le #22417051
Dans fr.comp.os.linux.debats P4nd1-P4nd4 nous expliquait:

Windows n'est pas insidueusement livré avec ta machine, il est
clairement stipulé lorsque tu l'achète que Windows est fournis...



Si tu lisais le débat dans son intégralité avant de lui faire faire un
tête à queue :

On explique depuis plusieurs jours que la licence Windows est
_facturée_avant_son_acceptation_ par l'utlisateur final.

C'est ce point qui nous (me) fait dire que Windows n'est qu'une option.

--
Oh papa, tu tournes en rond dans ta psychose, tu n'es qu'un dealer de
black-out. (H.F.T. L'homme politique, Le rollmops et la cuve à mazout)
NiKo
Le #22417201
Le 29/07/2010 17:59, P4nd1-P4nd4 a écrit :
NiKo a utilisé son clavier pour écrire un tas de connerie:

blablabla



La preuve que tu est la dernière des saucisses, c'est que tu dois te
renseigner avant d'acheter, et que si tu veux pas Windows, ben t'achètes
pas une machine Windows




Pour ton info, je n'achète pas de machines Windows. Je me monte mes PC
depuis toujours. Je n'ai, pour l'instant, encore jamais payé la
redevance Microsoft sur mon matériel informatique. Ceci n'empèche que
les fabricants font de la vente liée en te fourgant la merde Windows
avec du matériel. Et rien que pour ça, ça vaut le coups de les faire chier.

Windows n'est pas insidueusement livré avec ta machine, il est
clairement stipulé lorsque tu l'achète que Windows est fournis...




Ah ? Mais je trouve pas le prix de cette partie 'logicielle' sur la
facture du 'matériel' ...

Savoir utiliser un ordinateur demande un pré-requis, c'est déjà de
savoir lire




Je peux alors aisément en conclure que tu ne sais utiliser un ordinateur !

Donc si tu veux pas Windows, tu achètes une machine sans Windows...




C'est ce que je fais. Mais j'informe aussi les gens qu'ils se font
enculer à chaque fois qu'il payent de nouveau le racket Microsoft.

Tu est donc le crétin qui se met volontairement en posture ingérable et
qui ne sait pas s'en sortir après, du genre




Tu vois, tu racontes n'importe quoi. Je n'ai jamais payé la taxe
Microsoft. Les seuls Microsoft Windows Hémorroïde© que je touche, c'est
au boulot.

"Meuuhhhh, j'ai sauté en bas du pont, mais je pensai pas que j'allais me
casser une jambe, c'est salaud comme ils ont fait ce pont, ma chute est
une preuve de vente liée avec le pont"




Faut vraiment que tu arrêtes le shit toi !

Pour faire court: T'est un couillon




Merssi !

Veuannt de toit, sa meuh flattent queue thu tante deux ma prende koman
ki fofer.

--
Le mode sans échec de Windows est la preuve que son
mode normal est un échec !

SONY : It only does everything ... until we remove !
PS3 Firmware update 3.21 :
The first software update which downgrade !
PP
Le #22417661
Le 29/07/2010 13:10, NiKo a écrit :

1) Rien n'oblige à lire le contrat d'un produit qu'on ne veut pas.



la subtilité qu'utilise Microsoft je pense, c'est que le logiciel qui
est préinstallé, on l'a sur le DD de la machine.
On peut donc penser (à tort) que tout le monde va l'utiliser.
Et en plus on te le fait payer avant. Il y a donc eu une transaction.
Mais là, je pense que le législateur (au moins les libéraux) n'aurait
pas accepté la position dominante de Microsoft.
C'est pour cela, que malgré le paiement (qu'on pourrait assimiler à un
achat) on peut par une procédure (délirante) quand même annuler la vente
de Windows OEM.
C'est borderline, mais ça le mérite finalement de pouvoir s'extraire de
la notion de vente liée.

2) Le remboursement est bel et bien expliqué dans le CLUF, mais ne peut
être pris en considération, puisque justement, on le refuse. Et quand on
refuse un contrat, on en refuse *tous* les termes. Et ce, comme au point
1, sans aucune obligation de le lire. Sinon, dois-je lire *tous* les
contrats de *tous* les produits que je ne veux pas ?



Non là ça va pas du tout ce raisonnement.
Le refus du contrat ne l'efface pas. Il existe toujours.
Là, on s'embête pour rien du tout je pense.
PP
Le #22417651
Le 29/07/2010 18:03, Doug713705 a écrit :
Dans fr.comp.os.linux.debats P4nd1-P4nd4 nous expliquait:

Windows n'est pas insidieusement livré avec ta machine, il est
clairement stipulé lorsque tu l'achète que Windows est fournis...



Si tu lisais le débat dans son intégralité avant de lui faire faire un
tête à queue :

On explique depuis plusieurs jours que la licence Windows est
_facturée_avant_son_acceptation_ *À* l'utilisateur final.

C'est ce point qui nous (me) fait dire que Windows n'est qu'une option.
NiKo
Le #22417751
Le 29/07/2010 20:33, PP a écrit :
Le 29/07/2010 13:10, NiKo a écrit :

1) Rien n'oblige à lire le contrat d'un produit qu'on ne veut pas.



la subtilité qu'utilise Microsoft je pense, c'est que le logiciel qui
est préinstallé, on l'a sur le DD de la machine.
On peut donc penser (à tort) que tout le monde va l'utiliser.
Et en plus on te le fait payer avant. Il y a donc eu une transaction.
Mais là, je pense que le législateur (au moins les libéraux) n'aurait
pas accepté la position dominante de Microsoft.
C'est pour cela, que malgré le paiement (qu'on pourrait assimiler à un
achat) on peut par une procédure (délirante) quand même annuler la vente
de Windows OEM.
C'est borderline, mais ça le mérite finalement de pouvoir s'extraire de
la notion de vente liée.




Et ? De ce fait, je suis obligé de lire le contrat alors que, comme je
l'ai décrit dans mon premier post, je sais parfaitement que je ne veux
pas de Windows ?

2) Le remboursement est bel et bien expliqué dans le CLUF, mais ne peut
être pris en considération, puisque justement, on le refuse. Et quand on
refuse un contrat, on en refuse *tous* les termes. Et ce, comme au point
1, sans aucune obligation de le lire. Sinon, dois-je lire *tous* les
contrats de *tous* les produits que je ne veux pas ?



Non là ça va pas du tout ce raisonnement.
Le refus du contrat ne l'efface pas. Il existe toujours.
Là, on s'embête pour rien du tout je pense.



Je ne parle pas d'effacer un contrat, mais seulement du fait qu'on ne
peut appliquer les termes d'un contrat à quelqu'un qui l'a refusé. Or
c'est dans ce contrat que je refuse que je trouve les termes 'Contactez
le fabricant' ... Tu conviendras que ces termes ne peuvent être
applicables, le contrat étant refusé !

--
Le mode sans échec de Windows est la preuve que son
mode normal est un échec !

SONY : It only does everything ... until we remove !
PS3 Firmware update 3.21 :
The first software update which downgrade !
Doug713705
Le #22417741
Le 29/7/2010 20:33 dans fr.comp.os.linux.debats PP nous expliquait:


2) Le remboursement est bel et bien expliqué dans le CLUF, mais ne peut
être pris en considération, puisque justement, on le refuse. Et quand on
refuse un contrat, on en refuse *tous* les termes. Et ce, comme au point
1, sans aucune obligation de le lire. Sinon, dois-je lire *tous* les
contrats de *tous* les produits que je ne veux pas ?



Non là ça va pas du tout ce raisonnement.
Le refus du contrat ne l'efface pas. Il existe toujours.



Coooool !

Je te propose un contrat :

Article 1
Tu me donnes 1 000 000 ¤ en échange de quoi je t'offre ma considération
éternelle.

Article 2
En cas de refus de ce contrat, il te faudra me verser 500 000 ¤ de
dédomagement.

Acceptes-tu ou refuses tu ce contrat ?

Dans les deux cas, puisque ce contrat nous lie même si tu le refuses,
prépare ton chéquier.

Comme je suis bon prince, même dans le deuxième cas je t'offrirai ma
considération éternelle.
--
Il pleut des nénuphars en face des miroirs où glissait ton corps mais
tout s'efface en laissant la place à ce larsen qui te distord. (H.F.T.
Narcisse 81)
NiKo
Le #22417731
Le 29/07/2010 20:53, Doug713705 a écrit :
Le 29/7/2010 20:33 dans fr.comp.os.linux.debats PP nous expliquait:


2) Le remboursement est bel et bien expliqué dans le CLUF, mais ne peut
être pris en considération, puisque justement, on le refuse. Et quand on
refuse un contrat, on en refuse *tous* les termes. Et ce, comme au point
1, sans aucune obligation de le lire. Sinon, dois-je lire *tous* les
contrats de *tous* les produits que je ne veux pas ?



Non là ça va pas du tout ce raisonnement.
Le refus du contrat ne l'efface pas. Il existe toujours.



Coooool !

Je te propose un contrat :

Article 1
Tu me donnes 1 000 000 ¤ en échange de quoi je t'offre ma considération
éternelle.

Article 2
En cas de refus de ce contrat, il te faudra me verser 500 000 ¤ de
dédomagement.

Acceptes-tu ou refuses tu ce contrat ?

Dans les deux cas, puisque ce contrat nous lie même si tu le refuses,
prépare ton chéquier.

Comme je suis bon prince, même dans le deuxième cas je t'offrirai ma
considération éternelle.



Merci Doug ! Peut être avec un exemple de ce genre, ce sera plus clair !

--
Le mode sans échec de Windows est la preuve que son
mode normal est un échec !

SONY : It only does everything ... until we remove !
PS3 Firmware update 3.21 :
The first software update which downgrade !
Publicité
Poster une réponse
Anonyme