vente de photos

Le
Florent
naaaaaaaaaan, pas "encore"

ben si :)

aller, on oublie l'auteur photographe c'est pas l'sujet :D

Je voudrais savoir quel autre statut qu'auteur photographe (je ne parle
pas là de statut juridique sarl, eurl, EI - là à priori ce serait EI ou
EURL, question de calculs, faut voir avec le comptable) choisir pour de
la prise de vue de particuliers et vente de tirages (réalisés par un
prestataire), fichiers numériques ? (photos de sport, etc.) - et
accessoirement (rarement en fait) mariages, etc

commerçant ?
artisan ?

A la chambre de commerce, il semble qu'ils ne soient pas d'accord entre
eux.

Eric Delamarre parle principalement du statut de l'auteur-photographe
(je suis d'accord, c'est le but :D). et pour le reste (mariage, par
exemple) il dit "artisan ou commerçant"

Savoir si c'est l'un ou l'autre ben ça change bcp de choses

m'ci pour vos avis !
Floren
t
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Ricco
Le #3280141

naaaaaaaaaan, pas "encore"

ben si :)

aller, on oublie l'auteur photographe c'est pas l'sujet :D

Je voudrais savoir quel autre statut qu'auteur photographe (je ne
parle pas là de statut juridique sarl, eurl, EI - là à priori ce
serait EI ou EURL, question de calculs, faut voir avec le comptable)
choisir pour de la prise de vue de particuliers et vente de tirages
(réalisés par un prestataire), fichiers numériques ? (photos de
sport, etc.) - et accessoirement (rarement en fait) mariages, etc...

commerçant ?
artisan ?

A la chambre de commerce, il semble qu'ils ne soient pas d'accord
entre eux.

Eric Delamarre parle principalement du statut de l'auteur-photographe
(je suis d'accord, c'est le but :D). et pour le reste (mariage, par
exemple) il dit "artisan ou commerçant"

Savoir si c'est l'un ou l'autre ben ça change bcp de choses...

m'ci pour vos avis !
Floren
t


ils sont bien curieux a la Chambre de Commerce, comme le photo est dans le
giron de la Chambre de métiers, normalement tu ne peux même pas etre inscrit
a la Ch de commerce, les choses avaient changé il y a quelques années, les
chambres consulaires s'etant réparties nos cotisations.
a noter que , que tu sois a l'une ou a l'autre ne changera rien pour toi,
leur inutilité et inefficacité étant tout a fait identiques.
l'intérêt premier étant de te cloquer un stage de gestion pour t'apprendre a
gérer la TVA , gratuitement à la place de l'état
la TVA ca fait travailler des comptables dont tu payes les prestations, et
c'est pas remboursé
j'ai eu toutes les peines du monde avec la Chambre de Métiers des hauts de
Seine a me faire dispenser du stage de gestion, ayant un diplôme de niveau
trois, a la fin ils me demandaient de payer pour me dispenser, quand même
dur de payer pour ne pas faire : je n'ai jamais payé.
ton activité étant de la prestation de service, je n'ai pas de doutes.
--
Ricco
d.francoise32[NO-SPAM]@aliceadsl.fr

et...pas trop de bêtises !

Florent
Le #3280111
Ricco a émis l'idée suivante :

ils sont bien curieux a la Chambre de Commerce,


c'est l'anpe qui m'a envoyé chez eux, pour un point sur mon projet. je
pense que c'est ce qui explique qu'a la chambre de commerce, ils ne
soient pas très au jus du truc.

comme le photo est dans le
giron de la Chambre de métiers, normalement tu ne peux même pas etre inscrit
a la Ch de commerce, les choses avaient changé il y a quelques années, les
chambres consulaires s'etant réparties nos cotisations.
a noter que , que tu sois a l'une ou a l'autre ne changera rien pour toi,
leur inutilité et inefficacité étant tout a fait identiques.


pour l'instant, la dame m'a bien aidé. mais j'suis tellement n00bs sur
certains points que c'est pas dur :D

l'intérêt premier étant de te cloquer un stage de gestion pour t'apprendre a
gérer la TVA , gratuitement à la place de l'état
la TVA ca fait travailler des comptables dont tu payes les prestations, et
c'est pas remboursé


oué... je suis justement en plein dans ces trucs-là. bon, faut se les
taper.

j'ai eu toutes les peines du monde avec la Chambre de Métiers des hauts de
Seine a me faire dispenser du stage de gestion, ayant un diplôme de niveau
trois, a la fin ils me demandaient de payer pour me dispenser, quand même dur
de payer pour ne pas faire : je n'ai jamais payé.
ton activité étant de la prestation de service, je n'ai pas de doutes.


c'est à dire ? artisan ? commerçant ?
la dame de la CCI me disait artisant, avec le stage qui va bien, les
charges un poil plus élevées, etc...

Ricco
Le #3280091

Ricco a émis l'idée suivante :

ils sont bien curieux a la Chambre de Commerce,


c'est l'anpe qui m'a envoyé chez eux, pour un point sur mon projet. je
pense que c'est ce qui explique qu'a la chambre de commerce, ils ne
soient pas très au jus du truc.

comme le photo est dans le
giron de la Chambre de métiers, normalement tu ne peux même pas etre
inscrit a la Ch de commerce, les choses avaient changé il y a
quelques années, les chambres consulaires s'etant réparties nos
cotisations. a noter que , que tu sois a l'une ou a l'autre ne changera
rien pour
toi, leur inutilité et inefficacité étant tout a fait identiques.


pour l'instant, la dame m'a bien aidé. mais j'suis tellement n00bs sur
certains points que c'est pas dur :D

l'intérêt premier étant de te cloquer un stage de gestion pour
t'apprendre a gérer la TVA , gratuitement à la place de l'état
la TVA ca fait travailler des comptables dont tu payes les
prestations, et c'est pas remboursé


oué... je suis justement en plein dans ces trucs-là. bon, faut se les
taper.

j'ai eu toutes les peines du monde avec la Chambre de Métiers des
hauts de Seine a me faire dispenser du stage de gestion, ayant un
diplôme de niveau trois, a la fin ils me demandaient de payer pour
me dispenser, quand même dur de payer pour ne pas faire : je n'ai
jamais payé. ton activité étant de la prestation de service, je n'ai pas
de
doutes.


c'est à dire ? artisan ? commerçant ?
la dame de la CCI me disait artisant, avec le stage qui va bien, les
charges un poil plus élevées, etc...


pas du tout, pourquoi, le fait d'avoir un RC ou un RM ne change rien, quant
à l'anpe, ils sont bien placés pour savoir ca, pourtant, il n'ignorent pas
les classifications répertoire des métiers et de plus ils sont en liaison
avec l 'l'INSEE, chambre de métiers : artisan, ce qui n'empêche pas d'avoir
un activité de revente de tes photos, tu vas pas les faire gratuites
mais de toutes façons, la question ne se pose pas, le Répertoire National
des Métiers est clair, la photo pratiquée de cette façon est classée dans
l'artisanat
C'est une activité dans laquelle tu vends ton savoir faire, dans le
commerce, tu vends des marchandises en prenant une marge bénéficiaire, il
n'y a pas de notion de transformation, ni de création comme dans l'artisanat

--
Ricco
d.francoise32[NO-SPAM]@aliceadsl.fr

et...pas trop de bêtises !


Florent
Le #3280071

Ricco a émis l'idée suivante :

ils sont bien curieux a la Chambre de Commerce,


c'est l'anpe qui m'a envoyé chez eux, pour un point sur mon projet. je
pense que c'est ce qui explique qu'a la chambre de commerce, ils ne
soient pas très au jus du truc.

comme le photo est dans le
giron de la Chambre de métiers, normalement tu ne peux même pas etre
inscrit a la Ch de commerce, les choses avaient changé il y a
quelques années, les chambres consulaires s'etant réparties nos
cotisations. a noter que , que tu sois a l'une ou a l'autre ne changera
rien pour
toi, leur inutilité et inefficacité étant tout a fait identiques.


pour l'instant, la dame m'a bien aidé. mais j'suis tellement n00bs sur
certains points que c'est pas dur :D

l'intérêt premier étant de te cloquer un stage de gestion pour
t'apprendre a gérer la TVA , gratuitement à la place de l'état
la TVA ca fait travailler des comptables dont tu payes les
prestations, et c'est pas remboursé


oué... je suis justement en plein dans ces trucs-là. bon, faut se les
taper.

j'ai eu toutes les peines du monde avec la Chambre de Métiers des
hauts de Seine a me faire dispenser du stage de gestion, ayant un
diplôme de niveau trois, a la fin ils me demandaient de payer pour
me dispenser, quand même dur de payer pour ne pas faire : je n'ai
jamais payé. ton activité étant de la prestation de service, je n'ai pas
de
doutes.


c'est à dire ? artisan ? commerçant ?
la dame de la CCI me disait artisant, avec le stage qui va bien, les
charges un poil plus élevées, etc...


pas du tout, pourquoi, le fait d'avoir un RC ou un RM ne change rien, quant à
l'anpe, ils sont bien placés pour savoir ca, pourtant, il n'ignorent pas les
classifications répertoire des métiers et de plus ils sont en liaison avec l
'l'INSEE, chambre de métiers : artisan, ce qui n'empêche pas d'avoir un
activité de revente de tes photos, tu vas pas les faire gratuites
mais de toutes façons, la question ne se pose pas, le Répertoire National des
Métiers est clair, la photo pratiquée de cette façon est classée dans
l'artisanat
C'est une activité dans laquelle tu vends ton savoir faire, dans le commerce,
tu vends des marchandises en prenant une marge bénéficiaire, il n'y a pas de
notion de transformation, ni de création comme dans l'artisanat


ok merci.
ha si ils avaient pu être aussi clairs et nets :D

bon ben c'est emballé.

encore merci :D



Ricco
Le #3280051

mais de toutes façons, la question ne se pose pas, le Répertoire
National des Métiers est clair, la photo pratiquée de cette façon
est classée dans l'artisanat
C'est une activité dans laquelle tu vends ton savoir faire, dans le
commerce, tu vends des marchandises en prenant une marge
bénéficiaire, il n'y a pas de notion de transformation, ni de
création comme dans l'artisanat


ok merci.
ha si ils avaient pu être aussi clairs et nets :D

bon ben c'est emballé.

encore merci :D


pas de pb, j'en tiens mon expérience pour témoin, j'avais monté un labo
photo en 90, je n'avais qu un RC, j'ai par la suite demandé a etre inscrit
au Registre des Métiers dans le but de former des apprentis, mais quand en
99 j'ai créé un autre labo, je me suis fait rediriger par la CCIP vers la
Chambre de Métiers.

--
Ricco
d.francoise32[NO-SPAM]@aliceadsl.fr

et...pas trop de bêtises !


Florent
Le #3279691
mais de toutes façons, la question ne se pose pas, le Répertoire National des
Métiers est clair, la photo pratiquée de cette façon est classée dans
l'artisanat
C'est une activité dans laquelle tu vends ton savoir faire, dans le commerce,
tu vends des marchandises en prenant une marge bénéficiaire, il n'y a pas de
notion de transformation, ni de création comme dans l'artisanat


ça te semble correct ça ?

http://recherche-naf.insee.fr/SIRENET_ClassesNaf/748A.htm

maurice
Le #3279381
Florent a exposé le 16/04/2007 :
naaaaaaaaaan, pas "encore"

ben si :)
aller, on oublie l'auteur photographe c'est pas l'sujet :D
Je voudrais savoir quel autre statut qu'auteur photographe (je ne parle pas
là de statut juridique sarl, eurl, EI - là à priori ce serait EI ou EURL,
question de calculs, faut voir avec le comptable) choisir pour de la prise de
vue de particuliers et vente de tirages (réalisés par un prestataire),
fichiers numériques ? (photos de sport, etc.) - et accessoirement (rarement
en fait) mariages, etc...

commerçant ?
artisan ?

A la chambre de commerce, il semble qu'ils ne soient pas d'accord entre eux.

Eric Delamarre parle principalement du statut de l'auteur-photographe (je
suis d'accord, c'est le but :D). et pour le reste (mariage, par exemple) il
dit "artisan ou commerçant"

Savoir si c'est l'un ou l'autre ben ça change bcp de choses...



le problème est inverse .
donner le prix de vos photos , je dirais qui vous êtes !

--
ftp://83.141.164.242 Utilisez un 'vrai' client FTP
"FileZilla"

Florent
Le #3279371
a formulé ce mardi :
Florent a exposé le 16/04/2007 :
naaaaaaaaaan, pas "encore"

ben si :)
aller, on oublie l'auteur photographe c'est pas l'sujet :D
Je voudrais savoir quel autre statut qu'auteur photographe (je ne parle pas
là de statut juridique sarl, eurl, EI - là à priori ce serait EI ou EURL,
question de calculs, faut voir avec le comptable) choisir pour de la prise
de vue de particuliers et vente de tirages (réalisés par un prestataire),
fichiers numériques ? (photos de sport, etc.) - et accessoirement (rarement
en fait) mariages, etc...

commerçant ?
artisan ?

A la chambre de commerce, il semble qu'ils ne soient pas d'accord entre
eux.

Eric Delamarre parle principalement du statut de l'auteur-photographe (je
suis d'accord, c'est le but :D). et pour le reste (mariage, par exemple) il
dit "artisan ou commerçant"

Savoir si c'est l'un ou l'autre ben ça change bcp de choses...



le problème est inverse .
donner le prix de vos photos , je dirais qui vous êtes !


il ne me semble pas...

si je te dis que je vend mes photos 2000 euros ou 50 euros, ça te
permet pas de répondre à al question


Ricco
Le #3279351

Eric Delamarre parle principalement du statut de
l'auteur-photographe (je suis d'accord, c'est le but :D). et pour le
reste (mariage, par exemple) il dit "artisan ou commerçant"

Savoir si c'est l'un ou l'autre ben ça change bcp de choses...



c'est l'un ou l'autre, un auteur photographe ne vend pas de tirages, mais
des droits, si tu vends le fruit de ton travail tirages, tu deviens artisan
et rejoins un régime général, une forme juridique d'entreprise, nom propre,
société, peu importe, tu vas au CFE de ta Chambre de Métiers


le problème est inverse .
donner le prix de vos photos , je dirais qui vous êtes !


--
Ricco
d.francoise32[NO-SPAM]@aliceadsl.fr

et...pas trop de bêtises !


Ricco
Le #3279341

si je te dis que je vend mes photos 2000 euros ou 50 euros, ça te
permet pas de répondre à al question


Le prix ne change absolument rien au statut, tu vends, tu factures, tu
reverse la part de Tva, c'est tout, les services fiscaux ne s'interessent
pas à ca et ca se comprend, ce qu il faut c'est etre en règle, apres il y a
le social a acquiter, c'est quand même assez simple
un numero siret est le même pour un photographe qui vend tres cher et un qui
vivote.

--
Ricco
d.francoise32[NO-SPAM]@aliceadsl.fr

et...pas trop de bêtises !

Publicité
Poster une réponse
Anonyme