Ventirad du Processeur

Le
Gondwana
Il y a deux conseils totalement opposés lorsqu'on assemble son PC:

Mettre d'abord le processeur et le ventirad et installer la carte mère dans
le boitier: c'est souvent l'avis des techniciens qui réalisent le montage.
Mettre d'abord en place la carte mère et seulement après installer le
processeur et le ventirad dessus: ce sont les instructions des docs.

Bon avec tout ça quel est réellement la meilleure méthode ? Peut être est-ce
dépendant des matos
Je pense amha qu'il plus facile de manipuler la CM hors du boitier et de la
mettre ensuite lorsque processeur et ventirad sont déjà disposés.

Pour avis ???

--
Gondwana
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Gondwana
Le #20519131
"docanski"

Alors que les eleveurs et agriculteurs polluent toujours la Bretagne,
Raminagrobis ecrit ce qui suit en ce 08/11/2009 19:50 :




en maintenant la carte mère par le dessous avec la main pour éviter que
ça plie



Heu ... et la mettre à plat sur un tapis antistatique ou, au moins sur un
tissu en coton, ça ne l'empêcherait pas de plier ?
Et puis manipuler des circuits imprimés avec de sales mains pleines de
doigts, ce n'est pas très indiqué, me semble-t'il, non !?



http://www.gotronic.fr/catalog/outillage/outil-frame.php?page_cible=antistatique.htm

- Une paire de gants antistatiques
- Un kit de table antistatique

Devraient résoudre le problème quelle que soit la méthode utilisée ...
Qu'en pensez vous ? Je crois bien que je vais m'y résoudre car flasher une
carte à la manipulation c'est ballot non ?

--
Gondwana
speedsoft.nospam
Le #20519541
"Gondwana" 4af7cc51$0$907$

"docanski"

Alors que les eleveurs et agriculteurs polluent toujours la Bretagne,
Raminagrobis ecrit ce qui suit en ce 08/11/2009 19:50 :




en maintenant la carte mère par le dessous avec la main pour éviter que
ça plie



Heu ... et la mettre à plat sur un tapis antistatique ou, au moins sur un
tissu en coton, ça ne l'empêcherait pas de plier ?
Et puis manipuler des circuits imprimés avec de sales mains pleines de
doigts, ce n'est pas très indiqué, me semble-t'il, non !?



http://www.gotronic.fr/catalog/outillage/outil-frame.php?page_cible=antistatique.htm

- Une paire de gants antistatiques
- Un kit de table antistatique

Devraient résoudre le problème quelle que soit la méthode utilisée ...
Qu'en pensez vous ? Je crois bien que je vais m'y résoudre car flasher une
carte à la manipulation c'est ballot non ?


============ Les premières fois que j'ai mis les "mains dans le cambouis informatique"
j'étais arnaché avec un bracelet en cuivre relié à la terre, tapis
antistatique et, sur les conseils d'un "pro" j'avais humidifié la moquette
pour neutraliser l'électricité statique.
Depuis, ça a bien évolué. AMHA il suffit d'éviter les causes flagrantes
d'electricité statique (genre chaussure semelle crepe + moquette synthétique
+ temps sec). Eviter les contacts avec les pistes des CI ou les connecteurs
et poser la CM sur la mousse contenue dans la boite ou sur du plastique
antistatique. Moyennenant quoi je n'ai -jamais- eu de problème lié à un
composant claqué pourcette raison.
Contrairement à ce que recommande une majorité d'intervenants, je travaille
toujours avec l'alim branchée et éteinte, ce qui permet d'avoir une "terre"
efficace.
Gondwana
Le #20519531
> http://www.gotronic.fr/catalog/outillage/outil-frame.php?page_cible=antistatique.htm

- Une paire de gants antistatiques
- Un kit de table antistatique



Une petite précision, on voit souvent des monteurs sur des forums affirmer
qu'ils n'ont jamais eu de pb d'électricité statique.
Un contact avec les radiateurs et hop ...

Oui mais ... un simple mouvement du corps suffit à rétablir avec les
vêtements une polarisation statique évacuée.
Ensuite le fonctionnement du matos au départ ne présage en rien d'une
fragilité initiale ou acquise.
Une légère décharge non détectée et restée sans effet initial pourra se
révéler prématurément au vieillissement des composants.
Et un matos qui aurait pu durer longtemps va mourir sur un coup de chauffe
car fragilisé bcp plus tôt.
Donc "principe de précaution", dans ce cas précis ça ne mange pas de pain si
ce n'est qq euros.

--
Gondwana
Gondwana
Le #20519651
"speedsoft.nospam"

Les premières fois que j'ai mis les "mains dans le cambouis informatique"
j'étais arnaché avec un bracelet en cuivre relié à la terre, tapis
antistatique et, sur les conseils d'un "pro" j'avais humidifié la moquette
pour neutraliser l'électricité statique.
Depuis, ça a bien évolué.



Qu'est ce qui a évolué par rapport au risque électrostatique ?

AMHA il suffit d'éviter les causes flagrantes d'electricité statique
(genre chaussure semelle crepe + moquette synthétique + temps sec). Eviter
les contacts avec les pistes des CI ou les connecteurs et poser la CM sur
la mousse contenue dans la boite ou sur du plastique antistatique.
Moyennenant quoi je n'ai -jamais- eu de problème lié à un composant claqué
pourcette raison.



Oui mais en te protégeant tu n'as plus à éviter les causes flagrantes.
Donc les précautions que tu prends ne font que se substituer à d'autres tout
en étant moins sécurisé.

Contrairement à ce que recommande une majorité d'intervenants, je
travaille toujours avec l'alim branchée et éteinte, ce qui permet d'avoir
une "terre" efficace.



A condition d'attendre qq heures car tes condensateurs sont toujours chargés
eux.

--
Gondwana
speedsoft.nospam
Le #20520151
"Gondwana" 4af7df74$0$933$

"speedsoft.nospam"

Les premières fois que j'ai mis les "mains dans le cambouis informatique"
j'étais arnaché avec un bracelet en cuivre relié à la terre, tapis
antistatique et, sur les conseils d'un "pro" j'avais humidifié la
moquette pour neutraliser l'électricité statique.
Depuis, ça a bien évolué.



Qu'est ce qui a évolué par rapport au risque électrostatique ?



D'une part certains composants sont moins fragiles
D'autre part et surtout "la peur"

AMHA il suffit d'éviter les causes flagrantes d'electricité statique
(genre chaussure semelle crepe + moquette synthétique + temps sec).
Eviter les contacts avec les pistes des CI ou les connecteurs et poser la
CM sur la mousse contenue dans la boite ou sur du plastique antistatique.
Moyennenant quoi je n'ai -jamais- eu de problème lié à un composant
claqué pourcette raison.



Oui mais en te protégeant tu n'as plus à éviter les causes flagrantes.
Donc les précautions que tu prends ne font que se substituer à d'autres
tout en étant moins sécurisé.



Si tu veux. Mais il n'empêche qu'en pratique, je ne prends aucune vraie
précaution, imitant en cela les pros. Car je n'ai jamais vu d'atelier d'info
travaillant sur tapis antistatique...

Contrairement à ce que recommande une majorité d'intervenants, je
travaille toujours avec l'alim branchée et éteinte, ce qui permet d'avoir
une "terre" efficace.



A condition d'attendre qq heures car tes condensateurs sont toujours
chargés eux.



EN aucune façon, car les condos sont chargés sous une tension très faible
par rapport au risque d'électrocution.
S'il s'agit de travailler sur la CM après un arrêt machine, on peut toujours
débrancher le connecteur d'alim principal. Plus de tension (avec son
risque -rarissime- de CC par une vis très vicieuse) mais maintien de la
terre.
Gondwana
Le #20520791
"speedsoft.nospam"

D'une part certains composants sont moins fragiles



Certains oui mais lesquels ?
Je ne sais pas faire la différence sur une CM ...
Ensuite du fait de gravures de plus en plus fines il y a mécaniquement une
diminution de la rigidité diélectrique des capacités parasites
Une surtension électrostatique va charger des capacités parasites au delà de
leurs limites de claquage.
Donc je reste sceptique sur la plus grande résistance du matos dans ce
domaine.

D'autre part et surtout "la peur"


D'un autre coté la trop grande confiance est souvent dangereuse, c'est là
qu'on fait de grosses conneries.

Si tu veux. Mais il n'empêche qu'en pratique, je ne prends aucune vraie
précaution, imitant en cela les pros. Car je n'ai jamais vu d'atelier
d'info travaillant sur tapis antistatique...



Les pros ont des contraintes de temps que n'a pas l'amateur, ce qui fait
qu'il y a toujours un % de défauts
qui devient acceptable par le nombre. Mais le raisonnement ne vaut pas pour
l'amateur,
si tu assembles toi même ton matos c'est que tu es passionné par le domaine,
et dans ce cas j'aurais tendance
à faire mon montage avec un maximum de précautions. L'exemple du pro, c'est
justement ce que je veux éviter.

Ensuite de quels pros parles tu ? Les petits ateliers de montage type
magasin d'informatique ???
Pas certain que ce soit un exemple à suivre.
Je te propose d'aller voir une usine de montage d'un équipementier tu verras
qu'il y a tj des équipements antistatiques.
C'est d'ailleurs imposé par les normes de qualité.

EN aucune façon, car les condos sont chargés sous une tension très faible
par rapport au risque d'électrocution.


Je ne parle pas du tout d'électrocution ... mais du fait de courcircuiter
par contact des éléments encore chargés.

Le principe est de tj attendre une petit moment après la coupure du courant
avant d'ouvrir le boitier.
C'est une précaution universelle en électronique.

--
Gondwana
speedsoft.nospam
Le #20521201
"Gondwana" 4af8024b$0$930$

"speedsoft.nospam"

D'une part certains composants sont moins fragiles



Certains oui mais lesquels ?
Je ne sais pas faire la différence sur une CM ...
Ensuite du fait de gravures de plus en plus fines il y a mécaniquement une
diminution de la rigidité diélectrique des capacités parasites
Une surtension électrostatique va charger des capacités parasites au delà
de leurs limites de claquage.
Donc je reste sceptique sur la plus grande résistance du matos dans ce
domaine.



A te lire, tu sembles être un expert en électrostatisme et j'aurais pensé
que tes compétences te permettaient de prendre la "bonne décision" à cet
égard.....

D'autre part et surtout "la peur"


D'un autre coté la trop grande confiance est souvent dangereuse, c'est là
qu'on fait de grosses conneries.



Il est normal d'avoir des craintes quand on aborde une technique pour la
1ère fois.
Après la confiance vient avec l'habitude. Des manips -vraiment- dangereuses
s'accomodent effectivement mal des habitudes. Dans le cas qui nous
interesse, il faut pas éxagérer. Et dans mon cas, j'ai quand même une bonne
quinzaine d'années de recul.

Les pros ont des contraintes de temps que n'a pas l'amateur, ce qui fait
qu'il y a toujours un % de défauts
qui devient acceptable par le nombre. Mais le raisonnement ne vaut pas
pour l'amateur,
si tu assembles toi même ton matos c'est que tu es passionné par le
domaine, et dans ce cas j'aurais tendance
à faire mon montage avec un maximum de précautions. L'exemple du pro,
c'est justement ce que je veux éviter.



Si je monte mon matos, c'est que j'en suis arrivé là après bien des déboires
avec des sociétés d'informatique incapables de m'apporter le service
compatible avec le fonctionnment de mon entreprise.
Quand tu tombes en rade un samedi alors que tu as une charette pour le début
de la semaine, il est préférable de pouvoir compter... sur soi.
J'ai ainsi commencé par dépanner physiquement la quinzaine de machines qui
tournaient chez moi. Puis à les monter, car ce n'est pas le plus difficile,
d'autant que j'étais aidé par une longue expérience du loisir
électronique....

Ensuite de quels pros parles tu ? Les petits ateliers de montage type
magasin d'informatique ???
Pas certain que ce soit un exemple à suivre.
Je te propose d'aller voir une usine de montage d'un équipementier tu
verras qu'il y a tj des équipements antistatiques.
C'est d'ailleurs imposé par les normes de qualité.



Tout a fait d'accord. Il est clair que les lignes de fabrication doivent
répondre à des normes de lutte contre l'électrostatisme, totalement
inconnues des ateliers dont je parle.
Mais ma vision est pragmatique. A partir du moment ou des petits ateliers
fonctionnent comme ça sans problème (or ils ont un vrai pb de maintien de
leur marge..; pas question de cramer des composants), ou mon expérience m'a
montré que ça fonctionnait sans souci, je ne vois aucune raison de faire
plus.
Après c'est une question de tempérament. Certains veulent la ceinture, les
bretelles, les fixe-chaussettes, un bon imper plus un K-way etc.... Ce n'est
pas mon cas.


Je ne parle pas du tout d'électrocution ... mais du fait de courcircuiter
par contact des éléments encore chargés.



J'ai évoqué ce risque... et souligné qu'il est toujours possible de
débrncher le connecteur d'alim de la CM...

C'est une précaution universelle en électronique.



Qui est très très loin d'être universellement appliquée.
Pour ma part, il y a longtemps que je l'applique plus.... tout en restant
tout de même -très- prudent....
Gondwana
Le #20521771
"speedsoft.nospam"

A te lire, tu sembles être un expert en électrostatisme et j'aurais pensé
que tes compétences te permettaient de prendre la "bonne décision" à cet
égard.....



Non pas du tout expert, mais question de bon sens
Plus on miniaturise plus l'électrostatique devient génante c'est même une
vraie plaie.

Mais ma vision est pragmatique. A partir du moment ou des petits ateliers
fonctionnent comme ça sans problème (or ils ont un vrai pb de maintien de
leur marge..; pas question de cramer des composants), ou mon expérience
m'a montré que ça fonctionnait sans souci, je ne vois aucune raison de
faire plus.



Je vois souvent des petits ateliers qui ouvrent et qui ferment en moins de 5
ans.
Donc pour la pérénité et le maintien de marge j'aurais tendance à tirer un
joker ...

Après c'est une question de tempérament. Certains veulent la ceinture, les
bretelles, les fixe-chaussettes, un bon imper plus un K-way etc.... Ce
n'est pas mon cas.



De là à tendre vers l'intégrisme technologique faut pas pousser non plus.
Un tapis antistatique pour protéger le matos et une paire de gants fins
c'est pas la mort.
C'est même le minimum vital et ça évite entre autre les chocs sur la table
et les glissements parasites,
et ça demande 10 secondes.

Qui est très très loin d'être universellement appliquée.
Pour ma part, il y a longtemps que je l'applique plus.... tout en restant
tout de même -très- prudent....



Ben oui mais quand on a déjà travaillé sur des moniteurs cathodiques et des
THT,
le principe de précaution s'impose de lui même et après ça devient un
réflexe.

--
Gondwana
speedsoft.nospam
Le #20523261
"Gondwana" 4af824ee$0$928$

"speedsoft.nospam"

A te lire, tu sembles être un expert en électrostatisme et j'aurais pensé
que tes compétences te permettaient de prendre la "bonne décision" à cet
égard.....



Non pas du tout expert, mais question de bon sens
Plus on miniaturise plus l'électrostatique devient génante c'est même une
vraie plaie.



Mais ou une vraie plaie ???
A partir du moment où tu peux faire des montages sans précaution
particulière, je ne vois pas où est la plaie....

Je vois souvent des petits ateliers qui ouvrent et qui ferment en moins de
5 ans.
Donc pour la pérénité et le maintien de marge j'aurais tendance à tirer un
joker ...

Après c'est une question de tempérament. Certains veulent la ceinture,
les bretelles, les fixe-chaussettes, un bon imper plus un K-way etc....
Ce n'est pas mon cas.



De là à tendre vers l'intégrisme technologique faut pas pousser non plus.
Un tapis antistatique pour protéger le matos et une paire de gants fins
c'est pas la mort.
C'est même le minimum vital et ça évite entre autre les chocs sur la table
et les glissements parasites,
et ça demande 10 secondes.



Encore une fois, c'est une question d'appréciation personnelle.
Pour ma part, mon expérience me mène à conclure que c'est inutile...
Mais je conçois que l'on puisse avoir un avis différent.

Qui est très très loin d'être universellement appliquée.
Pour ma part, il y a longtemps que je l'applique plus.... tout en restant
tout de même -très- prudent....



Ben oui mais quand on a déjà travaillé sur des moniteurs cathodiques et
des THT,
le principe de précaution s'impose de lui même et après ça devient un
réflexe.



La non plus je ne suis pas d'accord. Pour ma part j'adapte mes précautions
au type de travail que j'effectue.
Je me suis pris 400 v en règlant la polarisation sur un ampli à lampes.
Ca calme, sérieusement !
Gondwana
Le #20533951
"speedsoft.nospam"

Mais ou une vraie plaie ???
A partir du moment où tu peux faire des montages sans précaution
particulière, je ne vois pas où est la plaie....



L'environnement et les caractéristiques physiologiques:
A chaque fois que je quitte mon véhicule en hiver j'ai un claquement entre
ma main et ma portière.
J'arrive même à faire un arc lorsque je serre la main à qq un.
Il s'agit moins d'un phénomène aléatoire qu'une caractéritique
physiologique, j'ai tj les mains sèches
ce qui favorise le chargement en électricité statique.
On crois parfois que certaines personnes n'ont pas de chance mais c'est
plutôt que les mains ont un taux d'humidité très bas.
Dans mon cas j'ai déjà flingué deux appareils de mesure par simple contact.
Alors je me répète c'est une plaie !

Encore une fois, c'est une question d'appréciation personnelle.
Pour ma part, mon expérience me mène à conclure que c'est inutile...
Mais je conçois que l'on puisse avoir un avis différent.



Car mon expérience et ma physiologie sont différentes.
Tj se méfier de sa propre expérience, dans des conditions différentes on
peut avoir de grosses surprises,
c'est ce qui fait les accidents en matière de sécurité. Donc le protocole
pour moi reste le protocole.

La non plus je ne suis pas d'accord. Pour ma part j'adapte mes précautions
au type de travail que j'effectue.


En matière d'électricité ou d'électronique le port de gants est adapté à
toutes les situations, y compris le fait d'éviter d'oxyder les contacts.
De même que le nettoyage de la surface où tu vas travailler.
Ne t'est il jamais arrivé de mettre un débris métallique en courcircuit sur
les contacts nus de ton CI ?
C'est aussi l'avantage d'avoir un tapis antistatique propre comme support.

--
Gondwana
Publicité
Poster une réponse
Anonyme