vieux tromblon et corrections d'exposition "à la louche"

Le
pehache-tolai
Bonsoir,

j'ai ressorti le vieux 6x6 familial du placard où il dormait depuis 3 ans,
et je me rends compte que j'ai un peu oublié quelques trucs utiles pour
l'exposition (j'ai la sale manie de ne pas prendre de notes, et là je ne
retrouve pas grand-chose dans les archives). L'appareil (bi-objectif
Zeiss Ikon) est en effet dépourvu de cellule et je calcule l'expo avec une
"charte" d'époque elle aussi (j'ai aussi une cellule externe, mais un peu
pourrave et j'ai pas trop confiance; ou parfois j'utilise mon petit APN
comme cellule).

1-Il me semble me souvenir que les objectifs sans traitement multicouches
(comme c'est le cas ici je pense) avaient tendance à absorber pas mal de
lumière: j'ai en tête 30% pour un Tessar (soit 0.5IL environ). C'est le bon
ordre de grandeur ?

2-à haute vitesse et grande ouverture, les obturateurs centraux laissent
moins rentrer de lumière que prévu, à cause du temps d'ouverture et de
fermeture non négligeables, pendant lesquels le trou laissé par l'obturateur
est plus petit que le diaphragme. Comment était calés les appareils à
l'époque ? Exposition "juste" à faible vitesse ou petite ouverture, et
correction nécessaire dans les autres cas ? Trouve-t'on des tables de
correction ?

3-les filtres: il y a avec l'appareil un filtre jaune et un filtre orange.
Sur le filtre orange il y a l'indication "371 s35.5", et sur le jaune "322
A37". J'ai bien trouvé ces références sur différents sites, mais sans
description. Notamment la correction d'expo nécessaire Sinon à la louche
il me semble que le jaune c'est en général autour de -1IL, et l'orange
autour de -1.5IL, non ?

Merci,

--
pehache
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
nicolas.beaumont
Le #3342141
Bonjour,

1-Il me semble me souvenir que les objectifs sans traitement multicouches
(comme c'est le cas ici je pense) avaient tendance à absorber pas mal de
lumière: j'ai en tête 30% pour un Tessar (soit 0.5IL environ). C'est le bon
ordre de grandeur ?


Oui tu peux prendre ça comme approximation même si avec des films
modernes une expo de +/- 0,5IL ne modifie pas aussi radicalement que
ça le résultat (à moins de bosser avec des films déjà poussé). Donc ne
te préoccupe pas de ces 0,5 IL qui traînent.

2-à haute vitesse et grande ouverture, les obturateurs centraux laissent
moins rentrer de lumière que prévu, à cause du temps d'ouverture et de
fermeture non négligeables, pendant lesquels le trou laissé par l'obt urateur
est plus petit que le diaphragme. Comment était calés les appareils à
l'époque ? Exposition "juste" à faible vitesse ou petite ouverture, et
correction nécessaire dans les autres cas ? Trouve-t'on des tables de
correction ?


Tout dépend de ce que tu appelles haute vitesse et grande ouverture.
Il est affiche quoi comme vitesse max et comme ouverture ?

3-les filtres: il y a avec l'appareil un filtre jaune et un filtre orange.
Sur le filtre orange il y a l'indication "371 s35.5", et sur le jaune "322
A37". J'ai bien trouvé ces références sur différents sites, mais sans
description. Notamment la correction d'expo nécessaire... Sinon à la louche
il me semble que le jaune c'est en général autour de -1IL, et l'orange
autour de -1.5IL, non ?


A la louche je metterai plutôt -1,5 et -2, ça dépend de la densité
mais c'est plutôt dans ces eaux là. Tu peux toujours tester avec ton
APN.

Nicolas
--
http://www.nicolas-beaumont.fr

pehache-tolai
Le #3342131
On 14 août, 09:21, ""
Bonjour,

1-Il me semble me souvenir que les objectifs sans traitement multicouch es
(comme c'est le cas ici je pense) avaient tendance à absorber pas mal de
lumière: j'ai en tête 30% pour un Tessar (soit 0.5IL environ). C'es t le bon
ordre de grandeur ?


Oui tu peux prendre ça comme approximation même si avec des films
modernes une expo de +/- 0,5IL ne modifie pas aussi radicalement que
ça le résultat (à moins de bosser avec des films déjà poussé) . Donc ne
te préoccupe pas de ces 0,5 IL qui traînent.



Si, je m'en préoccupe un peu parce que c'est pour faire de la diapo.
Mais c'est sûr qu'en négatif, ce n'est pas très important...




2-à haute vitesse et grande ouverture, les obturateurs centraux laiss ent
moins rentrer de lumière que prévu, à cause du temps d'ouverture et de
fermeture non négligeables, pendant lesquels le trou laissé par l'o bturateur
est plus petit que le diaphragme. Comment était calés les appareils à
l'époque ? Exposition "juste" à faible vitesse ou petite ouverture, et
correction nécessaire dans les autres cas ? Trouve-t'on des tables de
correction ?


Tout dépend de ce que tu appelles haute vitesse et grande ouverture.
Il est affiche quoi comme vitesse max et comme ouverture ?



Vitesse max 1/500, ouverture max f/3.5

En fait tout dépend si la vitesse indiquée fait référence au débu t ou
à la fin de l'ouverture et de la fermeture de l'obtu...


3-les filtres: il y a avec l'appareil un filtre jaune et un filtre oran ge.
Sur le filtre orange il y a l'indication "371 s35.5", et sur le jaune " 322
A37". J'ai bien trouvé ces références sur différents sites, mai s sans
description. Notamment la correction d'expo nécessaire... Sinon à l a louche
il me semble que le jaune c'est en général autour de -1IL, et l'ora nge
autour de -1.5IL, non ?


A la louche je metterai plutôt -1,5 et -2, ça dépend de la densit é
mais c'est plutôt dans ces eaux là. Tu peux toujours tester avec ton
APN.



Ah oui, pas bête, ça... Il suffit de mettre le filtre devant
l'objectif de l'APN et e noter la différence d'expo que donne l'APN.

--
pehache


Ricco
Le #3342111
pehache-tolai wrote:
On 14 août, 09:21, ""



Si, je m'en préoccupe un peu parce que c'est pour faire de la diapo.


une seule et unique solution, faire des essais sur une bobine, donc
etalonner ton appareil, en souhaitant que le developpement soit lui même
régulier
...
Vitesse max 1/500, ouverture max f/3.5


pour le 1/500, c'estle maxi pour un obturateur central


Ah oui, pas bête, ça... Il suffit de mettre le filtre devant
l'objectif de l'APN et e noter la différence d'expo que donne l'APN.


note que si c'est pour faire de la dia, ca va pas te servir a grans chose un
filtre pour le n&b

--
--
Ricco
d.francoise32[NOPouriel]@aliceadsl.fr


Le #3342091
Salut "pehache-tolai"

"pehache-tolai"
1-Il me semble me souvenir que les objectifs sans traitement multicouches
(comme c'est le cas ici je pense) avaient tendance à absorber pas mal de
lumière: j'ai en tête 30% pour un Tessar (soit 0.5IL environ). C'est le
bon ordre de grandeur ?


L'Indice de réfraction des meilleurs verres est de 1,45

--
ftp://83.141.164.242
Le progrès technique est comme une hache
qu'on aurait mis dans les mains d'un psychopathe.
[Albert Einstein]

pehache-tolai
Le #3342081
On 14 août, 11:11, "Ricco" wrote:

Vitesse max 1/500, ouverture max f/3.5


pour le 1/500, c'estle maxi pour un obturateur central


On pourrait faire plus rapide. Il faut juste que les temps nécessaires
à l'ouverture et à la fermeture soient plus courts, ce qui n'est qu'un
problème mécanique.




Ah oui, pas bête, ça... Il suffit de mettre le filtre devant
l'objectif de l'APN et e noter la différence d'expo que donne l'APN.


note que si c'est pour faire de la dia, ca va pas te servir a grans chose un
filtre pour le n&b


Pour de la dia N&B, si :-)

--
pehache


pehache-tolai
Le #3342071
On 14 août, 12:50,
Salut "pehache-tolai"

"pehache-tolai"
1-Il me semble me souvenir que les objectifs sans traitement multicouch es
(comme c'est le cas ici je pense) avaient tendance à absorber pas mal de
lumière: j'ai en tête 30% pour un Tessar (soit 0.5IL environ). C'es t le
bon ordre de grandeur ?


L'Indice de réfraction des meilleurs verres est de 1,45



Et comment en déduit-on le pourcentage de lumière non transmis ?

Par ailleurs, les traitements de surface sont justement là pour
améliorer la transmission...

--
pehache


Ricco
Le #3342061
pehache-tolai wrote:
On 14 août, 11:11, "Ricco" wrote:

Vitesse max 1/500, ouverture max f/3.5


pour le 1/500, c'estle maxi pour un obturateur central


On pourrait faire plus rapide. Il faut juste que les temps nécessaires
à l'ouverture et à la fermeture soient plus courts, ce qui n'est qu'un
problème mécanique.


visiblement personne n'a réussi a le faire, mais si tu le dis, Synchro
Compur sera heureux de t'embaucher




Ah oui, pas bête, ça... Il suffit de mettre le filtre devant
l'objectif de l'APN et e noter la différence d'expo que donne l'APN.


note que si c'est pour faire de la dia, ca va pas te servir a grand
chose un filtre pour le n&b


Pour de la dia N&B, si :-)


là, en 6 x 6 , enfin c'est assez rare, disons très rare, rarissime dirais je
:=)

--
--
Ricco
d.francoise32[NOPouriel]@aliceadsl.fr



pehache-tolai
Le #3342051
On 14 août, 13:48, "Ricco" wrote:

visiblement personne n'a réussi a le faire, mais si tu le dis, Synchro
Compur sera heureux de t'embaucher



Trop tard, ça a déjà été fait :-) :
http://www.sinarbron.com/sinar/digital/Hy6.php

Je ne vois vraiment pas d'impossibilité mécanique à cela. Si on ne
trouve pas d'obturateurs centraux plus rapides sur le marché, c'est
probablement qu'il doit être plus simple et moins coûteux d'avoir un
obturateur à plan focal si vraiment on veut des hautes vitesses.

--
pehache

Ricco
Le #3342041
pehache-tolai wrote:
On 14 août, 13:48, "Ricco" wrote:

visiblement personne n'a réussi a le faire, mais si tu le dis,
Synchro Compur sera heureux de t'embaucher



Trop tard, ça a déjà été fait :-) :
http://www.sinarbron.com/sinar/digital/Hy6.php

Je ne vois vraiment pas d'impossibilité mécanique à cela. Si on ne
trouve pas d'obturateurs centraux plus rapides sur le marché, c'est
probablement qu'il doit être plus simple et moins coûteux d'avoir un
obturateur à plan focal si vraiment on veut des hautes vitesses.


j'ai toujours entendu dire que ça posait des pb mécaniques, mais bon, nous
les vieux de la photo on nous disait ce qu on voulait nous dire, on s'en
contentait et ça n'empêchait pas de faire de bonnes photos
j'ai un Sem Auto B en parfait état, mais bon, question optique, c'est pas
terrible, c'est pas un Planar 2.8.
je regrette mon Rollei qu on m'a volé.
par ailleurs je ne savais pas qu il y avait un obturateur central au 1/1000
ième, tu me l'apprends.
c'est souvent aussi moins coûteux parce qu on n'est pas obligé d'avoir un
obturateur par optique.
il me semble que ça posait un pb en relation avec les temps d'ouverture et
de fermeture , mais je ne suis plus très sûr.
--
--
Ricco
d.francoise32[NOPouriel]@aliceadsl.fr


Claudio Bonavolta
Le #3342001
On 14 août, 12:50,
Salut "pehache-tolai"

"pehache-tolai"
1-Il me semble me souvenir que les objectifs sans traitement multicouch es
(comme c'est le cas ici je pense) avaient tendance à absorber pas mal de
lumière: j'ai en tête 30% pour un Tessar (soit 0.5IL environ). C'es t le
bon ordre de grandeur ?


L'Indice de réfraction des meilleurs verres est de 1,45

--ftp://83.141.164.242
Le progrès technique est comme une hache
qu'on aurait mis dans les mains d'un psychopathe.
[Albert Einstein]


Je ne suis certainement pas un spécialiste de la question mais jne
vois pas trop le lien entre indice de réfraction et les pertes par
réflexion/absorption, par contre pour les indices de réfraction, le
catalogue des verriers monte passablement plus haut que ça, par
exemple:
http://www.schott.com/optics_devices/english/download/
Voir "Optical Glass Map", une jolie utilisation de Flash

Un extrait d'un forum Leica (sans certitudes néanmoins):
"I have an old brochure from Leitz that shows the different glass used
in several lenses ranging from the 1926 Elmar to the 1976 Noctilux.
The Noctilux has two elements made from *Noctilux* glass (900403)
which has an index of 1.9005. This compares to the highest indexed
glass used in the Rigid Summicron of 1.6940 (LaK9). The 1969 50
Summicron uses glass with an index of 1.7479 (LaFN2)."

Clauido Bonavolta
http://www.bonavolta.ch


Publicité
Poster une réponse
Anonyme