Vim / Emacs

Le
mireero
J'avais envie de (re)lancer un vieux troll, ignorez si ça ne vous plaît pas.

Je commence à maîtriser vim mais je ne connais rien d'emacs.

Ma question s'adresse à ceux qui connaissent les 2.

Y a t'il un intérêt à apprendre à utiliser emacs qd on utilise déjà bien
vim?

Le(s)quel(s)?

(Ex: il parait que la ligne de commande sur bash peut être éditée à la
façon d'emacs genre CTRL+P pour rappeler une commande, CTRL+J pour
Entrée etc. et d'ailleurs ces exemples n'ont peut-être rien à voir avec
emacs, je les ai trouvés par accident)

Emacs permet-il des choses/actions/édition/ différentes de vim?
Vaut-il le coût (en temps, la seule chose qui s’achète pas (avec la
santé (et mince j'arrête sinon je dépasserai le niveau légal
d’imbrication)))

Je suis trop jeune pour avoir connu cette (fameuse) guerre
(http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_d%27%C3%A9diteurs) alors j'essaie
de relancer la mienne ;)

--
mireero
Questions / Réponses high-tech
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
mireero
Le #26356480
On 06/14/2015 10:48 AM, mireero wrote:
J'avais envie de (re)lancer un vieux troll, ignorez si ça ne vous plaît
pas.

Je commence à maîtriser vim mais je ne connais rien d'emacs.

Ma question s'adresse à ceux qui connaissent les 2.

Y a t'il un intérêt à apprendre à utiliser emacs qd on utilise déjà bien
vim?

Le(s)quel(s)?

(Ex: il parait que la ligne de commande sur bash peut être éditée à la
façon d'emacs genre CTRL+P pour rappeler une commande, CTRL+J pour
Entrée etc. et d'ailleurs ces exemples n'ont peut-être rien à voir avec
emacs, je les ai trouvés par accident)

Emacs permet-il des choses/actions/édition/... différentes de vim?
Vaut-il le coût (en temps, la seule chose qui s’achète pas (avec la
santé (et ... mince j'arrête sinon je dépasserai le niveau légal
d’imbrication)))

Je suis trop jeune pour avoir connu cette (fameuse) guerre
(http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_d%27%C3%A9diteurs) alors j'essaie
de relancer la mienne ;)




Je ne connaissait pas Richard Stallman en blagueur et en francophone, on
peux voir sa préférence (sa création même, il semble) dans un des liens
du wiki ci-dessus, ça dure 5 min, je conseille:
https://www.youtube.com/watch?v=1Nf8jFH50Io

Bon réveil et bon dimanche!

--
mireero
Sergio
Le #26356486
Le 14/06/2015 10:48, mireero a écrit :

Je commence à maîtriser vim mais je ne connais rien d'emacs.

Ma question s'adresse à ceux qui connaissent les 2.

Y a t'il un intérêt à apprendre à utiliser emacs qd on utilise déjà bien vim?

Le(s)quel(s)?



Pour moi :
- Je ne connais pas emacs
- Je connais vim (un peu) parce que :
- J'ai commencé à utiliser l'éditeur vi sous Unix (Linux n'existait pas...) et depuis, il est présent sur toutes les machines Linux
/ Unix. Donc connaître les commandes "de base" est utile pour accéder à une machine quand on n'a que le mode texte.

Quant à l'utilité intrinsèque d'utiliser vim / emacs "tous les jours", je m'interroge. Quand j'ai à taper du texte, les éditeurs
graphiques sont très biens et j'utilise régulièrement gedit, bluefish... et les éditeurs présents sur les distributions légères en
LiveCD / USB.

--
Serge http://leserged.online.fr/
Mon blog: http://cahierdesergio.free.fr/
Soutenez le libre: http://www.framasoft.org
Lucas Levrel
Le #26356488
Le 14 juin 2015, mireero a écrit :

Ma question s'adresse à ceux qui connaissent les 2.



Je connais un peu Vim et pas trop mal Emacs.

Y a t'il un intérêt à apprendre à utiliser emacs qd on utilise déjà bien vim?

Le(s)quel(s)?



Quelques exemples de trucs qu'on peut faire avec Emacs, que je ne connais
pas sous Vim (mais comme je l'ai dit je ne le connais pas très bien).

L'édition en rectangles : tu sélectionnes un rectangle de caractères et tu
peux le couper, coller, remplacer... Utile par exemple quand tu dois
éditer une table de données en colonnes.

La saisie interactive d'expressions rationnelles pour une
recherche-remplacement : je n'arrive pas toujours à trouver la bonne
syntaxe du premier coup, là je vois au fur et à mesure de la saisie ce qui
sera trouvé par mon expression.

Emacs est programmable. En langage Emacs-Lisp, qui, pour reprendre ta
blague, ne connaît pas de limite d'imbrication : il n'est pas rare qu'une
fonction se termine par un gros paquet de parenthèses « )))))) ».

Emacs possède aussi une très grande variété de modes : éditeur
hexadécimal, éditeur spécialisé dans un langage (Fortran, C, TeX,
HTML...), agenda, calculatrice...

La configuration peut se faire par une interface « graphique », ce qui la
rend possible sans avoir à apprendre Lisp !

Pour ne pas troller je ne discuterai pas l'intérêt, c'est à toi de voir.

--
LL
Ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα (Σωκράτης)
C'est mieux avé les accents (F. Patte)
mireero
Le #26356490
On 06/14/2015 11:49 AM, Sergio wrote:
Le 14/06/2015 10:48, mireero a écrit :

Je commence à maîtriser vim mais je ne connais rien d'emacs.



Ma question s'adresse à ceux qui connaissent les 2.

Y a t'il un intérêt à apprendre à utiliser emacs qd on utilise déjà
bien vim?

Le(s)quel(s)?



Pour moi :
- Je ne connais pas emacs
- Je connais vim (un peu) parce que :
- J'ai commencé à utiliser l'éditeur vi sous Unix (Linux n'existait
pas...) et depuis, il est présent sur toutes les machines Linux / Unix.
Donc connaître les commandes "de base" est utile pour accéder à une
machine quand on n'a que le mode texte.

Quant à l'utilité intrinsèque d'utiliser vim / emacs "tous les jours",
je m'interroge. Quand j'ai à taper du texte, les éditeurs graphiques
sont très biens et j'utilise régulièrement gedit, bluefish... et les
éditeurs présents sur les distributions légères en LiveCD / USB.




Génial, c'est une époque que j'aurais aimé vivre (unics (ou unix,je sais
jamais)), sans compter woodstock et autres trucs marrant (HS, HS, je
sais, pardon).

Je participe pour te répondre que vim est complètement nul pour écrire
un beau texte, là je suis dac.
Par contre, pour ceux qui sont développeur j'ai en tête (par ex) un
"plugin" qui permet de (de)commenter une zone de texte, il fait ça emacs?

Allez les gars (et les filles bien sûr (même +)), je lance un beau
troll, laissez vous prendre!!!

PS: humour, la question d'origine est sérieuse, et de vos réponses
dépendront peut-être ma décision d'apprendre emacs (en passant, combien
de temps ça prend pour (commencer à ) l'utiliser (disons, en comptant
une 1/2h par jour d'apprentissage)?
Le moins qu'on puisse dire, c'est que vi (c'est à dessein que j’omets le
"m"), ça m'en a prit du temps.

Merci Sergio pour ta participation, le côté portable de vim est bien sûr
un avantage indéniable!

Alors, les "emacsiens", contre attaque ???

PS2: J'ajoute hs au sujet, je pense pas vraiment qu'on soit hors
sujet/charte par rapport à linux (au contraire) mais ça semble logique...

--
mireero
Gigiair
Le #26356496
dim. 14 juin 2015, mireero
J'avais envie de (re)lancer un vieux troll, ignorez si ça ne vous pl aît pas.

Je commence à maîtriser vim mais je ne connais rien d'emacs.

Ma question s'adresse à ceux qui connaissent les 2.

Y a t'il un intérêt à apprendre à utiliser emacs qd o n utilise déjà
bien vim?

Le(s)quel(s)?

(Ex: il parait que la ligne de commande sur bash peut être édit ée à la
façon d'emacs genre CTRL+P pour rappeler une commande, CTRL+J pour
Entrée etc. et d'ailleurs ces exemples n'ont peut-être rien à   voir
avec emacs, je les ai trouvés par accident)

Emacs permet-il des choses/actions/édition/... différentes de v im?
Vaut-il le coût (en temps, la seule chose qui s’achète pas (avec la
santé (et ... mince j'arrête sinon je dépasserai le niveau légal
d’imbrication)))




Avec Emacs24 vient un gestionnaire d'extensions. En se connectant sur le
serveur melpa.milkbox.net, c'est plus de 2000 extensions qui peuvent
s'installer en un tournemain avec des mises à jour quasi-quotidiennes.
Je ne connais pas Vim, ou très peu, mais je ne sais pas s'il existe une
telle richesse fonctionnelle.
Emacs, c'est tout un monde et ça ne se limite pas à un simple
éditeur. Tout dépend de tes besoins. Pour ma part j'utilise abond amment
le Org-mode comme gestionnaire GTD (getting things done). C'est un
super-agenda que je peux retrouver sur mon smartphone avec org-mobile.

Pour ceux qui ont déjà une culture vim et qui ne veulent pas en c hanger,
il existe le mode Evil qui émule les commandes Vi. Mais je ne l'utilise
pas, ma culture Vim étant très limitée (donc difficile de fa ire des
comparaisons et de troller).

--
JJ R.
Tonton Th
Le #26356498
On 2015-06-14, mireero
Emacs permet-il des choses/actions/édition/... différentes de vim?



M-x doctor

--
<<< http://la.buvette.org/musique/t/le-tuyau-est-chaud.jpg
mireero
Le #26356500
On 06/14/2015 12:07 PM, Lucas Levrel wrote:
Le 14 juin 2015, mireero a écrit :

Ma question s'adresse à ceux qui connaissent les 2.



Je connais un peu Vim et pas trop mal Emacs.

Y a t'il un intérêt à apprendre à utiliser emacs qd on utilise déjà
bien vim?

Le(s)quel(s)?



Quelques exemples de trucs qu'on peut faire avec Emacs, que je ne
connais pas sous Vim (mais comme je l'ai dit je ne le connais pas très
bien).

L'édition en rectangles : tu sélectionnes un rectangle de caractères et
tu peux le couper, coller, remplacer... Utile par exemple quand tu dois
éditer une table de données en colonnes.



OK, pareil avec vim même si je le fais pas souvent (enfin je crois, mode
Visuel avec un V majuscule, détrompez moi les 'vimissiens' le cas échéant)

La saisie interactive d'expressions rationnelles pour une
recherche-remplacement : je n'arrive pas toujours à trouver la bonne
syntaxe du premier coup, là je vois au fur et à mesure de la saisie ce
qui sera trouvé par mon expression.



Trop cool, c'est un "plugin" ou c'est de "base"?
J'avais jamais pensé à ça, merci pour l'idée (sûr qu'un plugin vim
existe donc pas convaincu pour l'instant).

Emacs est programmable. En langage Emacs-Lisp, qui, pour reprendre ta
blague, ne connaît pas de limite d'imbrication : il n'est pas rare
qu'une fonction se termine par un gros paquet de parenthèses « )))))) ».



Programmable, je sais pas ce que ça veut dire, pardon, d'ailleurs (je ne
connais vraiment rien à emacs).
Vim est programmable, tous les plugins en sont une preuve (un exemple
récent, je lui ai fait faire un "touch" sur un fichier à l'occasion d'un
:w ; ok, pas de quoi en faire un oeuf (pas sûr que ça existe, cette
expression, et si c'est le cas, je comprends les californiens qui nous
envient notre fer forgé. ok bis, j'aime écrire du code illisible, ça se
ressent dans mes blagues (y'a une logique cependant (faut bien :) )))

Yes, 3 imbriquations!
(Plus serait non convenable)

Emacs possède aussi une très grande variété de modes : éditeur
hexadécimal, éditeur spécialisé dans un langage (Fortran, C, TeX,
HTML...), agenda, calculatrice...



dac, je crois qu'on peut faire pareil avec vim, en tout cas si tu parles
de coloration syntaxique, et un '!' permet de lancer une commande
externe (et même de l'inclure dans le texte en cours d'édition, cool,
les emacsiens???) genre "date" ou "[b/d]c".

La configuration peut se faire par une interface « graphique », ce qui
la rend possible sans avoir à apprendre Lisp !



Aie, point noir, faut apprendre un langage.
Ou non, si Lisp c'est simple (relativement parlant bien sûr).
C'est sous entendu qu'une interface graphique est exclue dans mon cas
(il paraît que c'est un point pour vi, vu qu'il fait parti de je sais
pas quelle "norme".

Pour ne pas troller je ne discuterai pas l'intérêt, c'est à toi de voir.



J'ai parlé de "troll" parce que je savais bien qu'avec un sujet comme
ça, ce mot aurait pu m'être attribué :)
Cependant, je pense (chacun a son interprétation, on comprend bien ça
dans la "vrai" vie) que tout le monde aura compris que ce "thread"
(désolé, on dit ca comment en français?) se veut et comique (mon humeur
ce matin, c'est rare!) et sérieux:

Plus d'arguments svp, celui qui me convainc d'utiliser emacs, je lui
fait un site web gratuit (c'est sérieux (php, javaScript, pas de
windows-truc (asp, .net, blabla), pas que c'est nul, c'est juste que je
connais pas).

Sauf que si c'est une fille, c'est site web (j'ai qu'une parole) +
mariage (j'étais à un mariage à la hollywood hier, beau à en pleurer (HC)).

J'ai une information à donner qui a rien à voir, vous connaissant
(ouais, c'est vite dit ça), vous le savez déjà mais si ça ne touche
qu'un seul lecteur j'estimerai que ça a valu le coup.


--
mireero
Erwan David
Le #26356504
mireero
J'avais envie de (re)lancer un vieux troll, ignorez si ça ne vous pl aît pas.

Je commence à maîtriser vim mais je ne connais rien d'emacs.

Ma question s'adresse à ceux qui connaissent les 2.

Y a t'il un intérêt à apprendre à utiliser emacs qd o n utilise déjà
bien vim?

Le(s)quel(s)?

(Ex: il parait que la ligne de commande sur bash peut être édit ée à la
façon d'emacs genre CTRL+P pour rappeler une commande, CTRL+J pour
Entrée etc. et d'ailleurs ces exemples n'ont peut-être rien à   voir
avec emacs, je les ai trouvés par accident)

Emacs permet-il des choses/actions/édition/... différentes de v im?
Vaut-il le coût (en temps, la seule chose qui s’achète pas (avec la
santé (et ... mince j'arrête sinon je dépasserai le niveau légal
d’imbrication)))

Je suis trop jeune pour avoir connu cette (fameuse) guerre
(http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_d%27%C3%A9diteurs) alors j'essaie
de relancer la mienne ;)



Quelque chose que j'utilise très régulièrement : tramp
C'est l'édition en local, de fichiers distants. Je ne connais pas cette
feature dans vim.

--
Les simplifications c'est trop compliqué
Nicolas George
Le #26356507
Erwan David , dans le message écrit :
C'est l'édition en local, de fichiers distants. Je ne connais pas cette
feature dans vim.



vim scp://host/file
mireero
Le #26356512
On 06/14/2015 12:28 PM, Gigiair wrote:
dim. 14 juin 2015, mireero
J'avais envie de (re)lancer un vieux troll, ignorez si ça ne vous plaît pas.

Je commence à maîtriser vim mais je ne connais rien d'emacs.

Ma question s'adresse à ceux qui connaissent les 2.

Y a t'il un intérêt à apprendre à utiliser emacs qd on utilise déjà
bien vim?

Le(s)quel(s)?

(Ex: il parait que la ligne de commande sur bash peut être éditée à la
façon d'emacs genre CTRL+P pour rappeler une commande, CTRL+J pour
Entrée etc. et d'ailleurs ces exemples n'ont peut-être rien à voir
avec emacs, je les ai trouvés par accident)

Emacs permet-il des choses/actions/édition/... différentes de vim?
Vaut-il le coût (en temps, la seule chose qui s’achète pas (avec la
santé (et ... mince j'arrête sinon je dépasserai le niveau légal
d’imbrication)))




Avec Emacs24 vient un gestionnaire d'extensions. En se connectant sur le
serveur melpa.milkbox.net, c'est plus de 2000 extensions qui peuvent
s'installer en un tournemain avec des mises à jour quasi-quotidiennes.
Je ne connais pas Vim, ou très peu, mais je ne sais pas s'il existe une
telle richesse fonctionnelle.
Emacs, c'est tout un monde et ça ne se limite pas à un simple
éditeur. Tout dépend de tes besoins. Pour ma part j'utilise abondamment
le Org-mode comme gestionnaire GTD (getting things done). C'est un
super-agenda que je peux retrouver sur mon smartphone avec org-mobile.



FLEMMARD (OUAIS, DIMANCHE, MAL DE TÊTE, JE SAIS): => GOTO

Whao!
Mais on sort bien de ("une chose et un seule", Linus Torwald ... ou moi"
(y'a un type ici qui sait faire les ... en un seul caractère,
j'adorerais que tu partages ton raccouci!)) ce qui m'intéresse (cela
dit, merci pour ta participation, je comprends mieux ce que voulait dire
Sergio par 'programmation'), c'est d'écrire du code, que ce soit du php
ou du C (PAS ENVIE DE LIRE, GOTO!).

Exemple, dans vim on peux facilement enlever tout ce qui est en parenthèse:

GOTO:
Mais on sort bien de ce qui m'intéresse, c'est d'écrire du code, que ce
soit du php ou du C.

Pour ceux qui ont déjà une culture vim et qui ne veulent pas en changer,
il existe le mode Evil qui émule les commandes Vi. Mais je ne l'utilise
pas, ma culture Vim étant très limitée (donc difficile de faire des
comparaisons et de troller).




Le mot "troller" est juste là pour qu'on ne m'accuse pas de troll, je
suis pas sûr mais ça m'étonnerait pas que cette expression ait été
inventée (utilisée je veux dire, Tolkien??, non lui c'est les hobbits,
pardon pour le HS) pour décrire cette "guerre".

Ok, Vim est implémenté dans emacs, pas con!
Merci pour l'information, un (très) petit bon point pour emacs.

Je cherche à savoir si cela me serait utile d'apprendre à utiliser
Emacs pour du développement (web et C en l’occurrence) .
J'aurais du être précis depuis le début.

En fait, peu importe l'utilisation, j'aimerais que vous (oui, toi aussi
qui lit ça, même si t'as jamais écris) me donniez votre opinion afin que
je me fasse la mienne!

Je sais que l'énergie que je dépense à vous écrire pourrait être
dépensée à apprendre Emacs, mais je me sens d'humeur sociable
aujourd'hui (j'ai passé bcp d'années à apprendre des trucs et je
continue, je suis bon dans ce domaine, mais parfois j'en peut plus et me
voilà)

--
mireero
Publicité
Poster une réponse
Anonyme