VLC media player meilleur que Microsoft

Le
Jean-Louis DERA
Bonjour,

J'avais des vidéos enregistrées sur disque dur qui présentaient des défauts
genre striures sur les contours des images. Quand je les lit avec VLC, le
défaut disparaît et les images sont très bonnes. Quelqu'un peut-il expliquer
ce mystère. Quand ces vidéos sont copiées sur DVD et lues sur un lecteur de
salon, je retrouve les défauts. Donc, je branche le TV en S-vidéo sur ma
carte graphique et j'ai un très bon lecteur de salon, un peu encombrant et
bruyant peut-être
Merci pour vos explications.
Bien cordialement,

Jean-Louis
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Glycérine
Le #8195731
On 2-Apr-2008, "Jean-Louis DERA"
Quand ces vidéos sont copiées sur DVD et lues sur un lecteur de
salon, je retrouve les défauts



D'ou le titre ????

C'est un problème de désentrelacement que tu rencontres.
Vaste sujet, qui dépend des fichiers en question, de ton matériel (carte
graphique, lecteur de DVD, TV), ainsi que de sa configuration....

--
Glycérine, mais pas de la charte, hein.
I Fuck Off B4L1S3MaN1aK
jean-daniel dodin
Le #8195701
Jean-Louis DERA a écrit :
Bonjour,

J'avais des vidéos enregistrées sur disque dur qui présentaient des défauts
genre striures sur les contours des images. Quand je les lit avec VLC, le
défaut disparaît et les images sont très bonnes. Quelqu'un peut-il expliquer
ce mystère. Quand ces vidéos sont copiées sur DVD et lues sur un lecteur de
salon, je retrouve les défauts. Donc, je branche le TV en S-vidéo sur ma
carte graphique et j'ai un très bon lecteur de salon, un peu encombrant et
bruyant peut-être ...
Merci pour vos explications.
Bien cordialement,

Jean-Louis




sans voir les videos, c'est difficile à dire, peut-être vlc
recadre-t-il un peu?

jdd

--
http://www.dodin.net
http://clairedodin.voices.com/
http://www.clairedodin.com/
http://claire.dodin.net/
Stephane Legras-Decussy
Le #8195691
"Jean-Louis DERA" 3bOIj.156$
J'avais des vidéos enregistrées sur disque dur qui présentaient des
défauts genre striures sur les contours des images.



c'est pas un défaut c'est l'entrelacement.

l'entrelacement permet de diminuer les saccades
quand la video est tournée avec un obturateur rapide...
très visible lors de panoramiques en bluray non-entrelacé...

VLC a de-entrelacé sans vous le dire...
il est frequent qu'un lecteur de salon
affiche mal les video entrelacées qui ne sont pas en 576 lignes.

la solution est de de-entrelacer définitivement.

avec virtualdub par exemple... filtre de-interlace...
Jean-Louis DERA
Le #8195561
Merci pour vos réponses.
Je commence à me rendre compte de la complexité de l'enregistrement vidéo !
Bien cordialement,
Jean-Louis
John Deuf
Le #8235581
Stephane Legras-Decussy :

l'entrelacement permet de diminuer les saccades
quand la video est tournée avec un obturateur rapide...



Rien à voir.
L'entrelacement a été créé pour diviser par 2 la bande passante nécéssaire
lors de la diffusion télé hertzienne, et uniquement pour ça.
Ça n'a pas été utilisé au cinéma ni autre part.

très visible lors de panoramiques en bluray non-entrelacé...



Ça c'est un autre problème, c'est parce que les blu-ray sont en format
cinéma original, c'est-à-dire à 24 images/sec. Le résultat est forcément
saccadé.
Regarde une vidéo blu-ray 30 images/sec progressif, ya aucun problème.

--
John Deuf
gerard guenin
Le #8235551
Le 23 Apr 2008 18:09:23 GMT, John Deuf écrit:

Stephane Legras-Decussy :

l'entrelacement permet de diminuer les saccades
quand la video est tournée avec un obturateur rapide...



Rien à voir.
L'entrelacement a été créé pour diviser par 2 la bande passante nécéssaire
lors de la diffusion télé hertzienne, et uniquement pour ça.



Plutôt pour ne pas avoir à l'augmenter.
La diffusion de 25 images progressives donnait (à l'époque) un
résultat très pénible de scintillement. Pour le faire disparaitre il a
été nécessaire de doubler la fréquence de raffraichissement de
l'écran. En gardant les images progressives cela aurait conduit à
doubler la bande passante.
L'entrelacement est né de ces considérations.

Il n'empêche que la conséquence *heureuse* de l'entrelacement à été un
doublement de l'analyse de mouvement / progressif.
On a crée aisi 50 (ou 60) prise de vue par seconde là ou le cinéma
n'en offre que 24.

Ça n'a pas été utilisé au cinéma ni autre part.



Pas les mêmes techniques ni les mêmes contraintes. Au cinéma on
projette 24 images par secondes. Chaque image est visible dans son
intégralité.
En TV cathodique, il n'y a, à chaque instant, qu'un point d'affiché.
La sensation de voir une image complète ne dépend que de la rémanence
et de la persistance rétinienne.


très visible lors de panoramiques en bluray non-entrelacé...



Ça c'est un autre problème, c'est parce que les blu-ray sont en format
cinéma original, c'est-à-dire à 24 images/sec. Le résultat est forcément
saccadé.
Regarde une vidéo blu-ray 30 images/sec progressif, ya aucun problème.



C'est moins saccadé mais ça le reste.
C'est la raison de l'existance du 720p/50 ou mieux du 720p/60.
On a un effet similaire avec le 50i ou 60i.
L'entrelacé est plus pénible à gérer (depuis l'arrivée des écrans LCD
car avant pas de problèmes), mais on ne peut contester l'apport en
terme de fluidité, même si au départ ce n'était pas le but.

--
Enlever la pub pour me répondre
Publicité
Poster une réponse
Anonyme