wifi et ethernet sur un même réseau

Le
Benoit Izac
Bonjour,

J'ai un réseau sur lequel je peux me connecter soit en ethernet soit en
wifi. Le point d'accès effectue un pont entre les deux donc quelque soit
le type de connection, c'est toujours le même réseau. Je souhaiterai que
tout soit transparent si je me connecte/déconnecte du filaire.

Avec ma machine, qui est sous Linux, j'utilise la même adresse sur les
deux interfaces (attribué par mon serveur DHCP). J'ai mis une metric
plus faible sur la route du réseau filaire ce qui me permet de le
privilégier. L'avantage c'est que c'est quasiment transparent :
- lorsque je connecte le fil, aucune perte
- lorsque je déconnecte 1 ou 2 secondes de perte
- j'ai toujours la même adresse donc c'est simple pour la résolution
de nom.

J'ai essayé la même chose avec une machine sous Windows XP mais il
refuse le deuxième bail DHCP avec la même adresse. Je suis donc obligé
d'attribuer deux adresses différentes ce qui me pose un problème car si
au niveau de la configuration DNS qui ressemble à :
xp IN A 10.0.0.1
xp IN A 10.0.0.2
lorsque je fais une résolution de nom par exemple pour un ping,
j'obtiens une des deux adresses en argument de la commande or parfois
cette adresse n'est pas utilisée et donc la requête n'aboutie pas. Je
pourrais mettre deux noms différents pour désigner la même machine mais
ça ne résout pas mon problème car je dois les essayer à chaque fois.

Connaissez-vous une solution pour rendre les choses plus transparente ?

--
Benoit Izac
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Olivier Miakinen
Le #18872881
Le 07/03/2009 22:19, Benoit Izac a écrit :

J'ai un réseau sur lequel je peux me connecter soit en ethernet soit en
wifi. Le point d'accès effectue un pont entre les deux donc quelque soit
le type de connection, c'est toujours le même réseau. Je souhaiterai que
tout soit transparent si je me connecte/déconnecte du filaire.

Avec ma machine, qui est sous Linux, j'utilise la même adresse sur les
deux interfaces (attribué par mon serveur DHCP). J'ai mis une metric
plus faible sur la route du réseau filaire ce qui me permet de le
privilégier. L'avantage c'est que c'est quasiment transparent :
- lorsque je connecte le fil, aucune perte
- lorsque je déconnecte 1 ou 2 secondes de perte
- j'ai toujours la même adresse donc c'est simple pour la résolution
de nom.

J'ai essayé la même chose avec une machine sous Windows XP mais il
refuse le deuxième bail DHCP avec la même adresse. Je suis donc obligé
d'attribuer deux adresses différentes ce qui me pose un problème car si
au niveau de la configuration DNS qui ressemble à :
xp IN A 10.0.0.1
xp IN A 10.0.0.2
lorsque je fais une résolution de nom par exemple pour un ping,
j'obtiens une des deux adresses en argument de la commande or parfois
cette adresse n'est pas utilisée et donc la requête n'aboutie pas. Je
pourrais mettre deux noms différents pour désigner la même machine mais
ça ne résout pas mon problème car je dois les essayer à chaque fois.



Ne serait-il pas possible, sur la machine qui doit se connecter à xp, ou
mieux sur un routeur entre les deux, de déclarer des routages de l'un
vers l'autre ?

Un truc du genre :
route add 10.0.0.1 10.0.0.2 metric 3
route add 10.0.0.2 10.0.0.1 metric 3
(en supposant que la métrique pour accéder directement à 10.0.0.1 en
filaire ou à 10.0.0.2 en wifi soit plus petite que 3)
Benoit Izac
Le #18879321
Bonjour,

le 10/03/2009 à 23:52, Olivier Miakinen a écrit dans le message

J'ai un réseau sur lequel je peux me connecter soit en ethernet soit en
wifi. Le point d'accès effectue un pont entre les deux donc quelque soit
le type de connection, c'est toujours le même réseau. Je souhaiterai que
tout soit transparent si je me connecte/déconnecte du filaire.

Avec ma machine, qui est sous Linux, j'utilise la même adresse sur les
deux interfaces (attribué par mon serveur DHCP). J'ai mis une metric
plus faible sur la route du réseau filaire ce qui me permet de le
privilégier. L'avantage c'est que c'est quasiment transparent :
- lorsque je connecte le fil, aucune perte
- lorsque je déconnecte 1 ou 2 secondes de perte
- j'ai toujours la même adresse donc c'est simple pour la résolution
de nom.

J'ai essayé la même chose avec une machine sous Windows XP mais il
refuse le deuxième bail DHCP avec la même adresse. Je suis donc obligé
d'attribuer deux adresses différentes ce qui me pose un problème car si
au niveau de la configuration DNS qui ressemble à :
xp IN A 10.0.0.1
xp IN A 10.0.0.2
lorsque je fais une résolution de nom par exemple pour un ping,
j'obtiens une des deux adresses en argument de la commande or parfois
cette adresse n'est pas utilisée et donc la requête n'aboutie pas. Je
pourrais mettre deux noms différents pour désigner la même machine mais
ça ne résout pas mon problème car je dois les essayer à chaque fois.



Ne serait-il pas possible, sur la machine qui doit se connecter à xp, ou
mieux sur un routeur entre les deux, de déclarer des routages de l'un
vers l'autre ?

Un truc du genre :
route add 10.0.0.1 10.0.0.2 metric 3
route add 10.0.0.2 10.0.0.1 metric 3
(en supposant que la métrique pour accéder directement à 10.0.0.1 en
filaire ou à 10.0.0.2 en wifi soit plus petite que 3)



Non. Une route est faite pour indiquer quelle *interface de sortie*
utiliser pour joindre un réseau ou un hôte. De plus, si j'ai bien
compris ton idée, ça ne change rien au problème car si XP est toujours
en wifi, tu essayeras toujours son adresse ethernet en premier.


Ci-dessous un petit schéma pour clarifier l'architecture :


Y wifi Y Y
| | |
| ath0 | |
+-----------+ +---+----+---+
eth1 | AP | eth0 | AP + |
Internet -----+ + +------------+ switch |
| routeur | 1 | 5 ports |
+-----------+ +-+--+--+--+-+
| | | |
| | | |
ethernet 2 3 4 5


Le routeur effectue un bridge entre ath0 et eth0. Le switch bridge tout
et ne fournit aucun service à part l'authentification et le chiffrement
du wifi. Le réseau wifi a les mêmes SSID et clef WPA sur les deux points
d'accès (seul les canaux sont différents).

Les serveurs DHCP et DNS sont sur le routeur. Le réseau interne est
192.168.0.0/24.


--
Benoit Izac
Renaud
Le #18889511
Benoit Izac a écrit :
Bonjour,



Bonjour,



J'ai un réseau sur lequel je peux me connecter soit en ethernet soit en
wifi. Le point d'accès effectue un pont entre les deux donc quelque soit
le type de connection, c'est toujours le même réseau. Je souhaiterai que
tout soit transparent si je me connecte/déconnecte du filaire.

Avec ma machine, qui est sous Linux, j'utilise la même adresse sur les
deux interfaces (attribué par mon serveur DHCP). J'ai mis une metric
plus faible sur la route du réseau filaire ce qui me permet de le
privilégier. L'avantage c'est que c'est quasiment transparent :
- lorsque je connecte le fil, aucune perte
- lorsque je déconnecte 1 ou 2 secondes de perte
- j'ai toujours la même adresse donc c'est simple pour la résolution
de nom.




Euh comment ton swith gère-t-il les requêtes ARP ? Car sauf à dire que
ton cache ARP est minimaliste une fois l'association IP/MACADDRESS
effectué tu perds ta connectivité le temps du renouvellement des caches
ARP des machines et équipement actif de ton réseau switché ...

Il serait peut être plus sûr de faire du bonding, ce qui sous linux *bsd
est plus propre à mon sens.

Et là tu n'auras aucune perte de connectivité et même la continuité de
tes connections TCP ...


J'ai essayé la même chose avec une machine sous Windows XP mais il
refuse le deuxième bail DHCP avec la même adresse. Je suis donc obligé
d'attribuer deux adresses différentes ce qui me pose un problème car si
au niveau de la configuration DNS qui ressemble à :
xp IN A 10.0.0.1
xp IN A 10.0.0.2
lorsque je fais une résolution de nom par exemple pour un ping,
j'obtiens une des deux adresses en argument de la commande or parfois
cette adresse n'est pas utilisée et donc la requête n'aboutie pas. Je
pourrais mettre deux noms différents pour désigner la même machine mais
ça ne résout pas mon problème car je dois les essayer à chaque fois.




Bon le bonding sous windows je sais pas si il sait faire, mais disons
que tout dépend du but à obtenir.

Connaissez-vous une solution pour rendre les choses plus transparente ?



hormis le bonding les autres techniques ne seront pas transparentes ;)
Eventuellement tu peux gérer la contrainte au niveau applicatif
notamment en utilisant des enregistrement de type SRV qui permettent
donc de gérer les priorités ce que les enregistrements de type A/CNAME
... ne peuvent pas faire.

Renaud
Benoit Izac
Le #18907361
Bonjour,

le 13/03/2009 à 00:06, Renaud a écrit dans le message

Euh comment ton swith gère-t-il les requêtes ARP ? Car sauf à dire que
ton cache ARP est minimaliste une fois l'association IP/MACADDRESS
effectué tu perds ta connectivité le temps du renouvellement des
caches ARP des machines et équipement actif de ton réseau switché ...



Aucune idée. ;)
Mon switch est un Linksys WRT54GL qui tourne sous openwrt.

Il serait peut être plus sûr de faire du bonding, ce qui sous linux
*bsd est plus propre à mon sens.



Ethernet et wireless en bonding, ça ne pose pas de problème ?

--
Benoit Izac
Olivier Miakinen
Le #18913001
Bonjour, et désolé de ne pas avoir répondu plus tôt.

Le 11/03/2009 20:06, Benoit Izac m'a répondu :

[...]

Un truc du genre :
route add 10.0.0.1 10.0.0.2 metric 3
route add 10.0.0.2 10.0.0.1 metric 3
(en supposant que la métrique pour accéder directement à 10.0.0.1 en
filaire ou à 10.0.0.2 en wifi soit plus petite que 3)



Non. Une route est faite pour indiquer quelle *interface de sortie*
utiliser pour joindre un réseau ou un hôte.



Oui, mais j'avais cru qu'on pouvait indiquer plusieurs interfaces de
sortie, avec des métriques différentes, pour prévoir le cas où l'un des
chemins serait fermé.

De plus, si j'ai bien
compris ton idée, ça ne change rien au problème car si XP est toujours
en wifi, tu essayeras toujours son adresse ethernet en premier.



Euh... ben ça, ça dépend de la stratégie du routeur, non ? Je suppose
que c'est lui qui décide s'il doit réessayer la route prioritaire à
chaque accès, ou bien seulement une fois de temps en temps quand elle
ne fonctionne pas.

Ci-dessous un petit schéma pour clarifier l'architecture :


Y wifi Y Y
| | |
| ath0 | |
+-----------+ +---+----+---+
eth1 | AP | eth0 | AP + |
Internet -----+ + +------------+ switch |
| routeur | 1 | 5 ports |
+-----------+ +-+--+--+--+-+
| | | |
| | | |
ethernet 2 3 4 5



Où se trouve le XP dans ce schéma ? J'avais d'abord cru que c'était lui
qui était relié au routeur soit en filaire (depuis eth0) soit en wifi
(depuis ath0).

Mon idée était donc :
- adresse ip XP1 en filaire
- adresse ip XP2 en wifi
- routes configurées sur le routeur :
a) on peut accéder à XP1 directement sur eth0 (métrique = 1)
b) on peut accéder à XP2 directement sur ath0 (métrique = 1)
c) on peut accéder à XP1 indirectement via XP2 (métrique > 1)
- requêtes toujours faites à XP1 (pour pouvoir accéder à la machine en
faisant ses requêtes indifféremment vers XP1 ou vers XP2, il faut
ajouter une route (d) sur le routeur : on peut accéder à XP2
indirectement via XP1).

Mais peut-être est-ce que je me gourre complètement dans ma vison des
routages TCP/IP.
Benoit Izac
Le #18938591
Bonjour,

le 16/03/2009 à 11:52, Olivier Miakinen a écrit dans le message

Bonjour, et désolé de ne pas avoir répondu plus tôt.



Pas de problème, je n'ai pas souvent d'accès la semaine et on est pas
sur IRC.

Un truc du genre :
route add 10.0.0.1 10.0.0.2 metric 3
route add 10.0.0.2 10.0.0.1 metric 3
(en supposant que la métrique pour accéder directement à 10.0.0.1 en
filaire ou à 10.0.0.2 en wifi soit plus petite que 3)



Non. Une route est faite pour indiquer quelle *interface de sortie*
utiliser pour joindre un réseau ou un hôte.



Oui, mais j'avais cru qu'on pouvait indiquer plusieurs interfaces de
sortie, avec des métriques différentes, pour prévoir le cas où l'un des
chemins serait fermé.



Le problème n'est pas l'interface de sortie de la machine que j'utilise
mais l'interface d'entrée de la machine que je souhaite joindre.

De plus, si j'ai bien
compris ton idée, ça ne change rien au problème car si XP est toujours
en wifi, tu essayeras toujours son adresse ethernet en premier.



Euh... ben ça, ça dépend de la stratégie du routeur, non ? Je suppose
que c'est lui qui décide s'il doit réessayer la route prioritaire à
chaque accès, ou bien seulement une fois de temps en temps quand elle
ne fonctionne pas.



Il n'y a pas de routage (un seul réseau).

Ci-dessous un petit schéma pour clarifier l'architecture :


Y wifi Y Y
| | |
| ath0 | |
+-----------+ +---+----+---+
eth1 | AP | eth0 | AP + |
Internet -----+ + +------------+ switch |
| routeur | 1 | 5 ports |
+-----------+ +-+--+--+--+-+
| | | |
| | | |
ethernet 2 3 4 5



Où se trouve le XP dans ce schéma ? J'avais d'abord cru que c'était lui
qui était relié au routeur soit en filaire (depuis eth0) soit en wifi
(depuis ath0).



XP peut se trouver en ethernet (2, 3, 4 ou 5) ou bien en wifi (ath0 ou
le WRT54GL). Il faut bien comprendre que quelque soit le type de la
connexion, il sera dans le même réseau.

--
Benoit Izac
Publicité
Poster une réponse
Anonyme