Windows-7 et la 3ème guerre mondiale

Le
Michel Claveau
La troisième guerre mondiale a éclaté.

L'Armée, ayant à sa disposition un ordinateur sous Windows-7, donc ultra puissant, auquel les généraux peuvent soumettre un problème tactique particulièrement ardu.

Ils lui ont fait ingurgiter les données, et ils posent la question fatidique :
- Faut-il attaquer ou sonner la retraite ?

L'ordinateur émet quelques bips, ses diodes se mettent à clignoter en pagaille, le sablier s'active, et, soudain, la réponse jaillit :
- OUI.

Les généraux se regardent, perplexes.

L'un deux décide d'agir :
Il sapproche du clavier et tape une autre question :
- Oui quoi ?

Windows-7 répond, instantanément :
- OUI MON GÉNÉRAL !
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
testeur
Le #19206941
Vous en avez beaucoup dans vos cartons des histoires de ce style ?
Ce soir vous êtes en forme

Olivier
Jacquouille la Fripouille
Le #19206931
*Bonjour Michel Claveau*
Tu as tapoté sur ton clavier le message suivant
La troisième guerre mondiale a éclaté.

L'Armée, ayant à sa disposition un ordinateur sous Windows-7, donc
ultra puissant, auquel les généraux peuvent soumettre un problème
tactique particulièrement ardu.

Ils lui ont fait ingurgiter les données, et ils posent la question
fatidique : - Faut-il attaquer ou sonner la retraite ?

L'ordinateur émet quelques bips, ses diodes se mettent à clignoter en
pagaille, le sablier s'active, et, soudain, la réponse jaillit : -
OUI.

Les généraux se regardent, perplexes.

L'un deux décide d'agir :
Il sapproche du clavier et tape une autre question :
- Oui quoi ?

Windows-7 répond, instantanément :
- OUI MON GÉNÉRAL !



rofl rofl rofl
--
Jacquouille la Fripouille
Périgord, meitat chen, meitat porc.
Didier [MVP]
Le #19207411
"Michel Claveau" %23IfH%
La troisième guerre mondiale a éclaté.

L'Armée, ayant à sa disposition un ordinateur sous Windows-7, donc ultra
puissant, auquel les généraux peuvent soumettre un problème tactique
particulièrement ardu.

Ils lui ont fait ingurgiter les données, et ils posent la question
fatidique :
- Faut-il attaquer ou sonner la retraite ?

L'ordinateur émet quelques bips, ses diodes se mettent à clignoter en
pagaille, le sablier s'active, et, soudain, la réponse jaillit :
- OUI.

Les généraux se regardent, perplexes.

L'un deux décide d'agir :
Il sapproche du clavier et tape une autre question :
- Oui quoi ?

Windows-7 répond, instantanément :
- OUI MON GÉNÉRAL !




J'aime bien celle la, peut être parce qu'elle est bonne, courte et drôle
:-))
Didier.
Paulchen
Le #19212701
L'histoire date des années 60, si j'ai bonne mémoire.
C'est un ordinateur antédiluvien qui avait dit ça à CDG en personne.
--
Paulchen

"Michel Claveau" %23IfH%
La troisième guerre mondiale a éclaté.

L'Armée, ayant à sa disposition un ordinateur sous Windows-7, donc
ultra puissant, auquel les généraux peuvent soumettre un problème
tactique particulièrement ardu.

Ils lui ont fait ingurgiter les données, et ils posent la question
fatidique :
- Faut-il attaquer ou sonner la retraite ?

L'ordinateur émet quelques bips, ses diodes se mettent à clignoter en
pagaille, le sablier s'active, et, soudain, la réponse jaillit :
- OUI.

Les généraux se regardent, perplexes.

L'un deux décide d'agir :
Il sapproche du clavier et tape une autre question :
- Oui quoi ?

Windows-7 répond, instantanément :
- OUI MON GÉNÉRAL !



Le Claude
Le #19213981
Salut Paulchen,

Tu nous dis :
C'est un ordinateur antédiluvien qui avait dit ça à CDG en personne.



Oh ! C'est plus vieux que ça ! Je me souviens d'avoir vu à la télé dans
les années 60 un film américain qui était déjà une antiquité, il y avait un
ordi gigantesque avec lecteurs de bandes magnétiques, un tableau de bord
complet : ampèremètres, voltmètre, pression d'huile, température de l'eau,
niveau de gazole, pression de la vapeur etc... Le dit ordi (on disait un
calculateur à l'époque) était sensé avoir réponse à toutes les questions et
tous les problèmes du Monde, jusqu'à ce que un petit malin lui pose la
question fatale : "What ?" ce à quoi la bécane ne pouvant répondre se met à
chauffer à fumer, couler une bielle pour finir par exploser
lamentablement.-:))))
Je n'ai jamais revu ce film (qui n'était pas un monument de la culture
Outre-Atlantique).

--
Amicalement, Claude.

Claude CHARNEAU MVP-Windows Desktop Experience.

La fé sens òbras, mòrta es.


"Paulchen" news:
L'histoire date des années 60, si j'ai bonne mémoire.
C'est un ordinateur antédiluvien qui avait dit ça à CDG en personne.
--
Paulchen

"Michel Claveau" %23IfH%
La troisième guerre mondiale a éclaté.

L'Armée, ayant à sa disposition un ordinateur sous Windows-7, donc ultra
puissant, auquel les généraux peuvent soumettre un problème tactique
particulièrement ardu.

Ils lui ont fait ingurgiter les données, et ils posent la question
fatidique :
- Faut-il attaquer ou sonner la retraite ?

L'ordinateur émet quelques bips, ses diodes se mettent à clignoter en
pagaille, le sablier s'active, et, soudain, la réponse jaillit :
- OUI.

Les généraux se regardent, perplexes.

L'un deux décide d'agir :
Il sapproche du clavier et tape une autre question :
- Oui quoi ?

Windows-7 répond, instantanément :
- OUI MON GÉNÉRAL !






MCI
Le #19217131
> L'histoire date des années 60, si j'ai bonne mémoire.



Je confirme. L'histoire date de 1860 et des poussières. Il s'agissait
d'un automate, situé dans une taverne (un bar, quoi), et qui
fonctionnait sous Windows-Octante-douze, et la question avait été posée
par Jules César, qui avait dit :
- Je suis venu, j'ai vu, et j'ai vaincu.
Le tavernier avait consulté l'automate, qui avait répondu :
- OUI
- OUI quoi ?
- OUI, mais tu n'as que 19 chaises.



OK, je sors, et je resterai debout....
MCI
Le #19220011
Re !

Il y en a au moins Un qui a suivi.
Mais, il est vrai qu'elle était un peu beaucoup tordue...

@+
--
MCI
Geo
Le #19232721
Bonsoir

Il y en a au moins Un qui a suivi.
Mais, il est vrai qu'elle était un peu beaucoup tordue...



Mais pas sans fondement.

--
A+
MCI
Le #19240421
> Mais pas sans fondement.



;-)))
Publicité
Poster une réponse
Anonyme