xen ou virtuozo ?

Le
BertrandB
Bonjour,

Je suppose que certain d'entre vous ont déjà essayés des hébergements
reposant sur ces solutions, quelles en sont les principales différences ?
je sais que Gandi utilise Xen et 1and1 virtuozo
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
oles
Le #1395930
BertrandB
Bonjour,

Je suppose que certain d'entre vous ont déjà essayés des hébergements
reposant sur ces solutions, quelles en sont les principales différences ?


il y a plein d'etudes à ce sujet. entre openvz, qemu, xen & co.
par exemple
http://www.calug.org/meetings/2007/08/08.1/virtualization.pdf

BertrandB
Le #1397555
BertrandB
Bonjour,

Je suppose que certain d'entre vous ont déjà essayés des hébergements
reposant sur ces solutions, quelles en sont les principales différences ?


il y a plein d'etudes à ce sujet. entre openvz, qemu, xen & co.
par exemple
http://www.calug.org/meetings/2007/08/08.1/virtualization.pdf


Et vous (OVH) pourquoi semblez vous ne pas croire à la virtualisation ?



oles
Le #1453244
Et vous (OVH) pourquoi semblez vous ne pas croire à la virtualisation ?


Bonsoir,
On me pose la question, j'y reponds ...

La virtualisation c'est très bien dans le cas des entreprises.
Au lieu d'avoir plusieurs PC pour faire chacun une chose et
ne jamais être exploité à 100%, la virtualisation permet de
reduire le cout puisqu'il suffit d'un gros PC et virtualiser
les besoins de chacun. ainsi le gros PC sera bien utilisé à
fond (donc bien rentabilisé), la couche virtualisation permet
une bonne separation et chacun a donc son besoins satisfait.
C'est le cas d'une entreprise où tous les VPS sont destinés
par une et même entreprises. Il n'y a pas de conflit d'interet.

Dans le cas de l'hébergement, il y a ceux qui ne veulent rien
savoir sur la technique et prennent de l'hébergement mutualisé.
Et ceux qui s'y mettent avec le serveur dédié. Le VPS est une
solution un peu entre les 2. Les avantages de l'hébergement
mutualisé et les avantages du dédié. Sauf qu'il y a un grand
"mais", c'est la puissance de calcul et les moyens techniques
que l'hébergeur a pour assurer et garantir une qualité de service.
Car en hébergement mutualisé le client peut dire que l'hébergeur ne
met pas les moyens et mutualise parmis trop de clients. En gros que
le site rame. Pour dire simplement les choses, le client peut "discuter"
avec l'hébergeur sur la qualité de l'infra, car le client n'a aucun
moyen de savoir de combien de puissance il dispose. Il peut juste dire
"ça va" ou "ça va plus". On le lit dans les posts "j'ai pris un
nouveau hébergement et pour l'instant ça va". Si l'hébergeur veut
proposer une solution qui ne permet pas de "discuter", il faut qu'il
propose une solution dédié. Lorsque c'est dédié, il n'y a pas de
moyen de discuter. Le client a son propre CPU et il ne peut pas
dire "vous n'avez pas mis assez de puissance". C'est le client qui
choisit le CPU. C'est pourquoi chez Ovh on ne l'a jamais proposé et on
ne le proposera jamais un VPS sous forme de service signé Ovh ? Parce
qu'Ovh se spécialise à la base dans l'hébergement de sites qui marchent.
Ceux qui font des requetes, là où les gens vont pour voir les pages.
Je n'ai pas dit que les autres ne le font pas. Je dis juste que l'infra
mutu c'est 1500 serveurs type HG qui sont bien utilisés. Et donc souvent
lorsque l'hébergement mutualisé ne suffit plus, il faut directement un
dédié et pas le premier prix. Car le client a besoins de réellement
beaucoup de puissance. Et donc si Ovh propose une solution entre
l'hébergment mutualisé et le dédié qui est plus faible que l'hébergement
mutualisé, ça aurait provoqué trop de problemes avec les clients car
la puissance de calcul d'un VPS n'est pas dédié au sens "mesurable".
Le client serait trop surpris de passer d'une infra de 1500 HG à une
infra où il a un VPS parmis X lancés sur un serveur HG. Et il va raler.
Un VPS n'est pas mesurable comme un "Celeron 2.0GHz". On doit inventer un
nouveau vocabulaire pour expliquer mais qui ne veut rien dire en soi et
se base juste sur la confiance qu'on peut avoir vers son hébergeur ou pas.
Puis il y a clairement un conflit d'interet. Le client peut dire qu'un autre
client VPS lui prend la puissance qui lui est destiné. C'est
pourquoi on ne l'a jamais proposé. D'autre part on a toujours cru en
serveur dédié car là le client peut dire "oui j'ai le CPU à moi tout
seul, je le voie et je peux comparer par rapport à un autre". Ce sont
les choses mesurable donc pas discutables. Avec le RPS, on arrive
vers cette mesurabilité de puissance de maniere non discutable. Et
c'est pourquoi on est plustôt parti sur le RPS que le VPS. Il y a
d'autres defis avec le RPS qu'on a bien voulu relevé notamement liés
à la problematique de stockage. Mais un hébergeur qui ne maitrise pas
son stockage est-ce vraiment un hébergeur ? La virtualisation
on l'utilise biensûr chez Ovh. Par exemple vVKM est un solution basée
sur la virtualisation (Qemu). On lance le serveur sur le vKVM-linux
qui demarre en tant que le VPS le vrai systeme qui est sur le disque dur.
Et donc ça permet de prendre la main sur un systeme qui ne ping plus
dans une fenetre de bien comme il faut et on peut bidouiler le serveur.
Puis on travaile actuellement sur les distributions avec les
virtualisation Xen et OpenVZ. En gros, vous allez pouvoir prendre un
serveur dédié chez Ovh, prendre une distrib Xen ou OpenVZ avec une
interface simple à utiliser puis proposer des VPS pour vos clients.
Ce n'est pas parce qu'Ovh n'y croit pas que le besoins n'est pas là
et qu'il n'est pas possible qu'Ovh ne propose pas une solution.
Nos clients pourront proposer ce qu'Ovh ne propose pas directement
en se basant sur notre infra. Un HG avec un /26 c'est 300Euro/mois.
Avec 32VPS/HG on est sur un prix de revient à moins de 9Euro HT/mois
le VPS. C'est un produit qu'on nous demande en France mais surtout
en Allemange et en Espagne. L'avantage de travailer sur ces 5 marchés
(FR/DE/PL/ES/UK) est d'avoir un feedback plus large en terme de besoins
et un public plus large lorsqu'on demarre un nouveau produit. Mais je
m'eloigne du sujet initial ...

J'espere d'avoir repondu.

Amicalement
Octave

BertrandB
Le #1465523

J'espere d'avoir repondu.

Amicalement
Octave

Tout à fait et la réponse était fort intéressante. Je remarque que l'on

compare en général les VPS de serveur dédiés alors qu'instinctivement je
le rapprocherais des solutions mutualisées. J'aurais endance à penser
que l'hébergement mutualisé devrait disparaître au profit des VPS.

-jl-
Le #1465519
"BertrandB" le message de news:47d57f05$0$869$

J'espere d'avoir repondu. Amicalement
Octave

Tout à fait et la réponse était fort intéressante. Je remarque que l'on

compare en général les VPS de serveur dédiés alors qu'instinctivement je
le rapprocherais des solutions mutualisées. J'aurais endance à penser que
l'hébergement mutualisé devrait disparaître au profit des VPS.



ha, au vu de qu'il se passe je pense que c'est plutôt l'inverse qui va se
passer tu tiens d'ou tes info?
les prix des sd tendent à se rapprocher des vps, les vps ont juste 1 à 2 ans
de retard c'était valable économiquement il ya deux ou trois ans plus
maintenant. Le mutualisé à le prix pour lui et surtout ne pas s'occuper du
serveur en lui même surtout pour quelque pages html et un formulaire php qui
sont souvent vendu à prix d'or ;)

-jl-


BertrandB
Le #1465517


ha, au vu de qu'il se passe je pense que c'est plutôt l'inverse qui va
se passer tu tiens d'ou tes info?
de mon petit doigt ;) j'ai dit instinctivement


les prix des sd tendent à se rapprocher des vps, les vps ont juste 1 à 2
ans de retard c'était valable économiquement il ya deux ou trois ans
plus maintenant. Le mutualisé à le prix pour lui et surtout ne pas
s'occuper du serveur en lui même surtout pour quelque pages html et un
formulaire php qui sont souvent vendu à prix d'or ;


C'est le positionnement de l'offre qui joue, pas la solution technique,
il suffit de diminuer la part de ressources attribuée pour descendre les
prix. On doit pouvoir par ailleurs baisser les coûts d'administration
par rapport à du mutualisé.

Mais recentrons Xen ou virtuozzo ?

Marc Plunian
Le #1499580

Mais recentrons Xen ou virtuozzo ?


Ok recentrons, une différence importante entre les 2 :
- Virtuozzo : virtualise l'OS, ceci implique que si l'on choisi un OS
hote Windows Server, on a exclusivement des machines virtuelles Windows
Server, si on choisi un OS hote Linux : on a des machines virtuelles Linux
- Xen est un paravirtualisateur ou hyperviseur capable d'exécuter des OS
aussi bien Linux que Windows qui ont besoin d'être "portés" ou "adaptés"
pour fonctionner sur Xen.

Donc si l'objectif est de consolider des OS hétérogènes sur un même
serveur physique on prendra plutot Xen. Avec un seul OS à virtualiser :
Virtuozzo.

Voilà déjà une différence mais il y en d'autres ...

GPLHost (thomas)
Le #1506385
wrote:
Parce
qu'Ovh se spécialise à la base dans l'hébergement de sites qui marchent.


Ouai. Va dire a nos 400 clients, et plus particulièrement à ceux qu'on a
depuis 2004, que l'hébergement en VPS ne fonctionne pas.

Et donc souvent
lorsque l'hébergement mutualisé ne suffit plus, il faut directement un
dédié et pas le premier prix.


Non. Bien souvient, un VPS suffit. C'est sans doute car vous laissez vos
mutu grossir trop avant d'en alerter le client. C'est pas notre cas, on
demande très rapidement a un client mutu de migrer vers un VPS.

Et donc si Ovh propose une solution entre
l'hébergment mutualisé et le dédié qui est plus faible que l'hébergement
mutualisé, ça aurait provoqué trop de problemes avec les clients car
la puissance de calcul d'un VPS n'est pas dédié au sens "mesurable".


Pas mesurable ??? http://www.gplhost.co.uk/gfx/images/xen_cpu_usage.gif

Un VPS n'est pas mesurable comme un "Celeron 2.0GHz".


C'est bien pour ça que la majorité des hébergeur en VPS donne des
équivalent (ce que nous nous refusons de faire ayant un parc hétérogène).

Puis il y a clairement un conflit d'interet. Le client peut dire qu'un autre
client VPS lui prend la puissance qui lui est destiné.


C'est pour ça que notre graphique d'utilisation CPU d'une node est publique.

Par exemple vVKM est un solution basée
sur la virtualisation (Qemu). On lance le serveur sur le vKVM-linux
qui demarre en tant que le VPS le vrai systeme qui est sur le disque dur.


Pourquoi ne pas utiliser Xen, qui s'est largement inspiré de Qemu, et
qui l'utilise même lorsqu'il s'agit de faire tourner de l'émulation
hardware (HVM ou VT...).

Puis on travaile actuellement sur les distributions avec les
virtualisation Xen et OpenVZ. En gros, vous allez pouvoir prendre un
serveur dédié chez Ovh, prendre une distrib Xen ou OpenVZ avec une
interface simple à utiliser puis proposer des VPS pour vos clients.


Donc OVH ne croit pas a la virtualization, mais permet a ses client de
le revendre... C'est totalement illogique!

Un HG avec un /26 c'est 300Euro/mois.
Avec 32VPS/HG on est sur un prix de revient à moins de 9Euro HT/mois
le VPS.


32 VPS, c'est franchement trop. Là c'est certain, les clients vont se
plaindre. Il y a quoi dans votre HG ? Un quadri xeon et du RAID10 ?

Thomas

GPLHost (thomas)
Le #1506384
-jl- wrote:
"BertrandB" dans le message de news:47d57f05$0$869$

J'espere d'avoir repondu. Amicalement
Octave

Tout à fait et la réponse était fort intéressante. Je remarque que

l'on compare en général les VPS de serveur dédiés alors
qu'instinctivement je le rapprocherais des solutions mutualisées.
J'aurais endance à penser que l'hébergement mutualisé devrait
disparaître au profit des VPS.



ha, au vu de qu'il se passe je pense que c'est plutôt l'inverse qui va
se passer tu tiens d'ou tes info?
les prix des sd tendent à se rapprocher des vps, les vps ont juste 1 à 2
ans de retard c'était valable économiquement il ya deux ou trois ans
plus maintenant. Le mutualisé à le prix pour lui et surtout ne pas
s'occuper du serveur en lui même surtout pour quelque pages html et un
formulaire php qui sont souvent vendu à prix d'or ;)

-jl-



PAS DU TOUT! Moi je vois vraiment que les clients passent du mutualisé
au VPS. Les dédié "cheap" non pas la puissance d'un VPS sur une bonne
machine de toutes façons, et ce pour le même prix. Il est FAUX de croire
qu'on aura plus de puissance avec un dédié bas prix qu'avec un VPS au
même prix (donc cher pour un VPS).

Thomas



GPLHost (thomas)
Le #1506383
Marc Plunian wrote:

Mais recentrons Xen ou virtuozzo ?


Ok recentrons, une différence importante entre les 2 :
- Virtuozzo : virtualise l'OS, ceci implique que si l'on choisi un OS
hote Windows Server, on a exclusivement des machines virtuelles Windows
Server, si on choisi un OS hote Linux : on a des machines virtuelles Linux
- Xen est un paravirtualisateur ou hyperviseur capable d'exécuter des OS
aussi bien Linux que Windows qui ont besoin d'être "portés" ou "adaptés"
pour fonctionner sur Xen.

Donc si l'objectif est de consolider des OS hétérogènes sur un même
serveur physique on prendra plutot Xen. Avec un seul OS à virtualiser :
Virtuozzo.

Voilà déjà une différence mais il y en d'autres ...


D'autre différences beaucoup plus importantes:

- Sous Xen, chaque VPS a sa mémoire a lui et ne la partage pas avec les
autres VPS. Du coup, les fichiers qui sont caché en mémoire y reste, et
le VPS va donc globalement plus vite. Aussi, impossible de sur-vendre la
mémoire disponible (par exemple avec VZ: on a 4 Go dispo, on vend 6 Go.
Ceci n'est pas possibe sous xen).

- Sous Xen, chaque client lance son propre kernel, et charge les modules
qu'il veut. Il est possible par exemple de charger un VPS sous NetBSD,
alors qu'un autre lance Linux.

- La plupart des hébergeur faisant de la virtualization avec VZ utilise
Plesk et n'y connaissent généralement rien (cela n'engage que moi...:)).
Utiliser Xen semble plus difficile pour un hébergeur (mais ça en vaut
largement le coup je pense).

- Xen propose une émulation hardware complete, et permet de lancer
n'importe quel type d'OS (avec une grosse pénalité de vitesse par
contre), par exemple Windows, Novell, FreeBSD, etc.

Thomas


Publicité
Poster une réponse
Anonyme