Y’a bon le p'ésident Sa'kozy !

Le
Taureau Assis
Les squatters d’Aubervilliers ont gagné… Y’a bon la France ! Y’a bon le
président Sarkozy ! Sortis vainqueurs de leur confrontation avec les
CRS, les squatters de logements sociaux d’Aubervilliers
(Seine-Saint-Denis) ont accepté lundi soir de quitter le parvis qu’ils
occupaient depuis deux mois, après avoir obtenu satisfaction de toutes
leurs demandes.

Parmi les revendications des squatters figurait évidemment en premier
lieu le relogement. Lundi, le sous-préfet de Seine-Saint-Denis, dans son
acte de capitulation, s’est donc engagé à reloger « immédiatement » les
cinq premières familles expulsées et à engager au plus vite « une
requête sociale afin d’étudier les possibilités de relogement pour
vingt-six autres familles menacées d’une expulsion prochaine ». Lorsque
cette phase sera achevée, le sous-préfet s’engage « à lancer la même
enquête pour les quarante autres familles » ayant participé depuis le 11
juillet au squat.

Cette proposition préfectorale « est le fruit d’une rencontre de plus de
trois heures avec les six représentants du DAL (Droit au logement) et
des squatters (…). Une lettre d’engagement résumant ces propositions a
été remise solennellement lundi soir aux familles, ivoiriennes pour la
plupart, campant sur le parvis, par Lacine Koné, l’un des porte-parole
des squatters ». Et surtout l’un des meneurs du mouvement…

Les squatters ont gagné leur bras de fer avec les autorités françaises.
Et tant pis pour les couillons de « souchiens » légalement inscrits sur
les listes d’attente de logements sociaux et qui attendent depuis des
mois et plus souvent depuis des années. Ils attendront encore. Place aux
squatters ! Une fois de plus, la France de Sarkozy comme celle de
Mitterrand ou de Chirac, accorde une prime à l’illégalité et à l’action
violente.

Dans Présent d’hier nous citions Jean-Marie Le Pen : « Nicolas Sarkozy
s’en tient aux déclarations, généralement tonitruantes, d’intention
volontariste, mais évite toute rupture, réforme ou changement de fond
(…). Il effectue un pas en avant et puis s’arrête là. » Démonstration,
pour ceux qui en doutaient encore, par le squat d’Aubervilliers.

Des rodomontades à l’aplatissement

Jour et nuit, depuis le 11 juillet dernier, ces familles africaines se
relayaient au campement installé devant un groupe scolaire pour exiger
le relogement de « tous les squatters ». La situation s’était durcie
jeudi dernier après la première évacuation par la force du site, à la
suite d’une décision d’expulsion prononcée le 3 septembre par le
tribunal de Bobigny, à la demande de la municipalité communiste. Mais
comme le soulignait un élu de la municipalité : « Ces gens-là prennent
la place d’autres personnes, au moins aussi pauvres qu’elles, mais qui
ont décidé de rester dans la légalité. »

En France, où seuls semblent désormais compter les rapports de force, la
légalité paie rarement. Chaque immigré sait malheureusement cela
lorsqu’il débarque chez nous…

Au lieu d’appuyer la fermeté de la mairie d’Aubervilliers, communiste ou
pas – en l’occurrence c’était plutôt une aubaine –, mais légitimement
soucieuse de protéger son parc de logements sociaux des squatters, le
gouvernement du tranche-montagne Sarkozy a préféré, comme ses
prédécesseurs socialo-chiraquiens, « éviter tout conflit avec les
censeurs du politiquement correct et les minorités agissantes ». En se
couchant une fois de plus devant ces dernières…
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
jef1
Le #15470371
Bizarre, les actions des sous-préfets et préfets ( qui sont le bras
excécuteur du pouvoir suprême ).
Dans le Nord, la semaine dernière, dans une ville balnéaire, le sous -
préfet a fait transférer un campement de Roms d'un site illégalement occupé
vers un autre site situé en zone protégée. Ceci au desespoir du conservateur
du littoral.

L'info :
http://www.lavoixdunord.fr/journal/VDN/2007/09/08/REGION/ART745692.phtml


"Taureau Assis" fc630o$o9h$
Les squatters d’Aubervilliers ont gagné… Y’a bon la France ! Y’a bon le
président Sarkozy ! Sortis vainqueurs de leur confrontation avec les CRS,
les squatters de logements sociaux d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) ont
accepté lundi soir de quitter le parvis qu’ils occupaient depuis deux
mois, après avoir obtenu satisfaction de toutes leurs demandes.

Parmi les revendications des squatters figurait évidemment en premier lieu
le relogement. Lundi, le sous-préfet de Seine-Saint-Denis, dans son acte
de capitulation, s’est donc engagé à reloger « immédiatement » les cinq
premières familles expulsées et à engager au plus vite « une requête
sociale afin d’étudier les possibilités de relogement pour vingt-six
autres familles menacées d’une expulsion prochaine ». Lorsque cette phase
sera achevée, le sous-préfet s’engage « à lancer la même enquête pour les
quarante autres familles » ayant participé depuis le 11 juillet au squat.

Cette proposition préfectorale « est le fruit d’une rencontre de plus de
trois heures avec les six représentants du DAL (Droit au logement) et des
squatters (…). Une lettre d’engagement résumant ces propositions a été
remise solennellement lundi soir aux familles, ivoiriennes pour la
plupart, campant sur le parvis, par Lacine Koné, l’un des porte-parole des
squatters ». Et surtout l’un des meneurs du mouvement…

Les squatters ont gagné leur bras de fer avec les autorités françaises. Et
tant pis pour les couillons de « souchiens » légalement inscrits sur les
listes d’attente de logements sociaux et qui attendent depuis des mois et
plus souvent depuis des années. Ils attendront encore. Place aux squatters
! Une fois de plus, la France de Sarkozy comme celle de Mitterrand ou de
Chirac, accorde une prime à l’illégalité et à l’action violente.

Dans Présent d’hier nous citions Jean-Marie Le Pen : « Nicolas Sarkozy s’en
tient aux déclarations, généralement tonitruantes, d’intention
volontariste, mais évite toute rupture, réforme ou changement de fond (…).
Il effectue un pas en avant et puis s’arrête là. » Démonstration, pour
ceux qui en doutaient encore, par le squat d’Aubervilliers.

Des rodomontades à l’aplatissement

Jour et nuit, depuis le 11 juillet dernier, ces familles africaines se
relayaient au campement installé devant un groupe scolaire pour exiger le
relogement de « tous les squatters ». La situation s’était durcie jeudi
dernier après la première évacuation par la force du site, à la suite d’une
décision d’expulsion prononcée le 3 septembre par le tribunal de Bobigny,
à la demande de la municipalité communiste. Mais comme le soulignait un
élu de la municipalité : « Ces gens-là prennent la place d’autres
personnes, au moins aussi pauvres qu’elles, mais qui ont décidé de rester
dans la légalité. »

En France, où seuls semblent désormais compter les rapports de force, la
légalité paie rarement. Chaque immigré sait malheureusement cela lorsqu’il
débarque chez nous…

Au lieu d’appuyer la fermeté de la mairie d’Aubervilliers, communiste ou
pas – en l’occurrence c’était plutôt une aubaine –, mais légitimement
soucieuse de protéger son parc de logements sociaux des squatters, le
gouvernement du tranche-montagne Sarkozy a préféré, comme ses
prédécesseurs socialo-chiraquiens, « éviter tout conflit avec les censeurs
du politiquement correct et les minorités agissantes ». En se couchant une
fois de plus devant ces dernières…


colonial
Le #15470281
In news:46e6944b$0$23768$,
jef1
Bizarre, les actions des sous-préfets et préfets ( qui sont le bras
excécuteur du pouvoir suprême ).




Rien de vraiment bizarre : la droite molle est toujours au pouvoir
Chris de Foy
Le #15470251
colonial a écrit :
In news:46e6944b$0$23768$,
jef1
Bizarre, les actions des sous-préfets et préfets ( qui sont le bras
excécuteur du pouvoir suprême ).




Rien de vraiment bizarre : la droite molle est toujours au pouvoir





napalm ?

--
cdf
colonial
Le #15470081
In news:46e6ad95$0$10880$,
Chris de Foy
colonial a écrit :
> In news:46e6944b$0$23768$,
> jef1 > > Bizarre, les actions des sous-préfets et préfets ( qui sont le
> > bras excécuteur du pouvoir suprême ).
>
>
> Rien de vraiment bizarre : la droite molle est toujours au pouvoir
>
>

napalm ?



On peut être radical et se contenter d'appliquer la loi. Il suffit
d'expulser les expulsables.
Chris de Foy
Le #15470031
colonial a écrit :
In news:46e6ad95$0$10880$,
Chris de Foy
colonial a écrit :
In news:46e6944b$0$23768$,
jef1
Bizarre, les actions des sous-préfets et préfets ( qui sont le
bras excécuteur du pouvoir suprême ).



Rien de vraiment bizarre : la droite molle est toujours au pouvoir




napalm ?



On peut être radical et se contenter d'appliquer la loi. Il suffit
d'expulser les expulsables.





lopette.


--
cdf
colonial
Le #15469861
In news:46e6cc3a$0$1645$,
Chris de Foy
colonial a écrit :
> In news:46e6ad95$0$10880$,
> Chris de Foy > > colonial a écrit :
> > > In news:46e6944b$0$23768$,
> > > jef1 > > > > Bizarre, les actions des sous-préfets et préfets ( qui sont le
> > > > bras excécuteur du pouvoir suprême ).
> > >
> > > Rien de vraiment bizarre : la droite molle est toujours au
> > > pouvoir
> > napalm ?
>
> On peut être radical et se contenter d'appliquer la loi. Il suffit
> d'expulser les expulsables.
>
>

lopette.




J'en ai autant à ton service.
Enculé... con de ta mère ... tu préfères?



--
cdf


LR
Le #15517551
"colonial" a écrit :
On peut être radical et se contenter d'appliquer la loi. Il suffit
d'expulser les expulsables.



Il semble que pour nos gouvernant, la France ait vocation à loger
gracieusement les africains qui le demandent en faisant du bruit médiatique.
Ils sont évidemment prioritaires par rapport aux "souchiens".

Sarkozy est en train de reculer sur tout ce qu'il avait annoncé pour être
élu.
Est-ce surprenant...
Cl.Massé
Le #15516221
"Taureau Assis" news:fc630o$o9h$

Les squatters ont gagné leur bras de fer avec les autorités françaises. Et
tant pis pour les couillons de « souchiens » légalement inscrits sur les
listes d’attente de logements sociaux et qui attendent depuis des mois et
plus souvent depuis des années. Ils attendront encore. Place aux squatters
! Une fois de plus, la France de Sarkozy comme celle de Mitterrand ou de
Chirac, accorde une prime à l’illégalité et à l’action violente.



Passons sur le ton outrancier de ce post, pour être positif et constructif.
Oui, il y a des souchiens qui attendent. Avec Ségolène, il y aurait un
pourcentage minimum de logements sociaux dans chaque ville, même à Neuilly,
et de la place pour *tout le monde*. La preuve qu'il est possible de faire
quelque chose avec de la bonne volonté, et sans haine. C'est vrai que le
problème est la prime à l'illégalité, mais pour les nantis genre maires que
ne respectent pas la loi de la République et qui ne construisent pas de
logement sociaux. Après, comme cache misère, on agresse des ivoiriens avec
une violence inutile pour satisfaire "l'opinion publique", en ne respectant
pas non plus les lois ni les Droits de l'Homme.

--
~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.
Cl.Massé
Le #15516211
"LR" news:46e77d09$0$27767$

Sarkozy est en train de reculer sur tout ce qu'il avait annoncé pour être
élu.
Est-ce surprenant...



Non, sauf pour les doux rêveurs.

--
~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.
colonial
Le #15516141
In news:46e94835$0$31869$,
Cl.Massé
"Taureau Assis" news:fc630o$o9h$

> Les squatters ont gagné leur bras de fer avec les autorités
> françaises. Et tant pis pour les couillons de « souchiens »
> légalement inscrits sur les listes d'attente de logements sociaux
> et qui attendent depuis des mois et plus souvent depuis des années.
> Ils attendront encore. Place aux squatters ! Une fois de plus, la
> France de Sarkozy comme celle de Mitterrand ou de Chirac, accorde
> une prime à l'illégalité et à l'action violente.

Passons sur le ton outrancier de ce post, pour être positif et
constructif. Oui, il y a des souchiens qui attendent. Avec Ségolène,
il y aurait un pourcentage minimum de logements sociaux dans chaque
ville, même à Neuilly, et de la place pour *tout le monde*. La
preuve qu'il est possible de faire quelque chose avec de la bonne
volonté, et sans haine.



Tu passes allègrement des intentions affichées par l'autre gourde à une
réalisation tout-à-fait hypothétique. Je ne vois pas la moindre "preuve" !

...SNIP...
Publicité
Poster une réponse
Anonyme