Lenovo confirme avoir des vues sur Research in Motion

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Reuters
blackberry

A l'approche du lancement de BlackBerry 10, le groupe chinois Lenovo confirme qu'il pourrait faire une offre de rachat du fabricant canadien Research in Motion, faisant encore grimper le titre.

Après de nombreuses rumeurs concernant l'intérêt d'un grand groupe pour le fabricant des smartphones BlackBerry (et des services associés) de Research in Motion, toutes démenties, c'est un représentant du groupe chinois Lenovo qui a indiqué qu'un rachat de la société était une possibilité.

Alors qu'il se trouve désormais au coude à coude avec HP pour la première place mondiale des fabricants d'ordinateurs, Lenovo a aussi de grands projets dans la téléphonie mobile, et pas seulement sur son marché local.

Faire l'acquisition de RIM lui permettrait de disposer d'une solide expertise et notamment sur le segment professionnel, point de départ du succès des smartphones BlackBerry grâce aux services associés de messagerie et à son réseau de communication sécurisé.

Cela pourrait aussi aller dans le sens de la stratégie de RIM qui indiquait que les pistes de la cession de son activité de fabrication de terminaux ou de la fourniture de licences étaient toujours d'actualité mais seraient décidées après le lancement de BlackBerry 10 et des premiers smartphones BlackBerry de nouvelle génération durant le premier trimestre 2013.

Logo Lenovo Cependant, une proposition de rachat par Lenovo n'irait pas sans connaître un certain nombre de contraintes. Le gouvernement canadien, comme à chaque rumeur de rachat, a indiqué qu'il surveillerait de près la transaction concernant l'un des joyaux technologiques du pays.

Par ailleurs, les grandes entreprises chinoises ne sont pas forcément vues d'un bon oeil en Amérique du Nord dès lors qu'elles s'intéressent au secteur télécom, les exemples des équipementiers Huawei et ZTE étant les plus significatifs, et il faudrait s'attendre à de grosses pressions de la part du gouvernement américain pour bloquer l'opération, alors que les BlackBerry sont utilisés dans les agences gouvernementales et les entreprises.

Un rachat de RIM par Lenovo n'est peut-être donc pas encore vraiment d'actualité mais il rappelle que le groupe chinois a aussi de solides ambitions dans la téléphonie mobile et la mobilité en général.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]