Rétrospective 2008 Mobilité Première partie

Le par  |  0 commentaire(s)
Intel Atom, une nouvelle génération de processeurs
Intel Atom logoC'est au mois de mars 2008 que le fondeur Intel a dévoilé une nouvelle famille de processeurs destinée à répondre aux besoins des appareils mobiles de type netbooks et MID ( Mobile Internet Devices ). D'une encombrement réduit, les processeurs Intel Atom sont aussi peu gourmands en énergie et gravés en 45 nm.

Répondant à la nouvelle stratégie d'Intel qui souhaite désormais proposer des chipsets possédant la meilleure efficacité énergétique, les processeurs Atom arrivent à point nommé pour le développement de ces nouveaux produits que sont les netbooks, dont l'arrivée surprise en janvier suscite l'appétit des grandes marques.

La demande sera telle que le fondeur se retrouvera rapidement en situation de pénurie quelques mois plus tard, de nombreuses entreprises ayant des projets de création de netbooks. Mais si Intel dispose d'une importante visibilité, son concurrent ARM, qui bénéficie d'une bonne expérience dans les processeurs pour smartphones, n'a pas dit son dernier mot...


L'iPhone se dote d'un SDK
SDK iPhoneAvant le mois de mars, difficile de considérer l' iPhone comme un smartphone à part entière. Malgré ses qualités, il n'est pas possible de créer et d'installer de nouvelles applications. Avec la mise à disposition d'un kit de développement ( SDK ), Apple prépare la création d'une communauté de développeurs.

L'annonce est triplement importante : elle fait de l'iPhone un vrai smartphone, elle le prépare à jouer sur le secteur professionnel ( via les ajouts du firmware 2.0 ) et elle laisse entrevoir l'apparition de l' App Store, qui va jouer un rôle stratégique plus tard dans l'année.

Et le succès est au rendez-vous. Apple pourra revendiquer 100.000 téléchargements du SDK moins d'une semaine après son lancement, malgré des conditions qui ne permettent pas à tous d'y accéder. L'axe des applications mobiles est en train de se constituer et deviendra un atout indéniable lors de son lancement, en juillet 2008.


TV Mobile : le DVB-H devient standard européen
DVB H logoQuelle est difficile, la mise en place du cadre technique qui doit permettre de faire émerger des services de TV Mobile ! Certes, ils existent déjà via les réseaux cellulaires 3G chez les opérateurs, mais ce qui se met en place, c'est la TV Mobile pour tous, avec un format dédié qui permet la diffusion broadcast ( un émetteur pour un nombre illimité de récepteurs ).

C'est que plusieurs standards sont en lice, avec chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Les trois principaux sont le T-DMB, venu d'Asie, où il est déjà implanté et fonctionnel, le DVB-H, déclinaison mobile du DVB-T, utilisé dans les décodeurs TNT et le MediaFLO, technologie développée par l'américain Qualcomm.

La Commission européenne n'ayant pas voulu imposer un standard, elle a laissé les industriels se décider, ce qui a traîné en longueur. Finalement, c'est le DVB-H qui remporte les suffrages, sans faire l'unanimité. L'Europe s'empresse de le classer au rang des standards européens afin d'activer les déploiements.

En France, on espérait un lancement pour les Jeux Olympiques de Beijing, en août. Mais il apparaît vite que ce calendrier est intenable. Entre l'attribution des canaux et la constitution d'un réseau de diffusion, la TMP ( Télévision Mobile Personnelle ) n'apparaîtra pas avant le premier semestre 2009.


Première évocation d'un smartphone HTC Dream
Google HTC DreamLe système Google Android est officiellement né en novembre 2007 mais il n'y avait encore aucune information sur les terminaux à venir. Les choses changent en mars 2008 quand émerge un nom : HTC Dream.

A ce moment, on évoque un produit fabriqué par HTC qui circulerait parmi les membres de l' Open Handset Alliance pour les convaincre des avantages de la plate-forme. On parle déjà d'un appareil avec un grand affichage et un clavier complet caché sous l'écran.

On nous le promet pour la fin de l'année, ce qui finira effectivement par arriver sous la forme du smartphone T-Mobile G1, commercialisé en octobre aux Etats-Unis, reprenant les grandes lignes annoncées mais sous un design un peu différent.

T Mobile G1 c


La Chine veut son propre standard 3G
Drapeau ChineL'Empire du Milieu, profitant d'une croissance très soutenue, veut aussi montrer qu'elle est une puissance technologique. D'où sa volonté de créer des standards de toutes pièces qui bénéficieront aux entreprises chinoises et éviteront de payer des royalties aux sociétés étrangères.

Dans le domaine des télécommunications, et bien qu'il existe déjà des standards éprouvés sous la forme du WCDMA et du CDMA2000, le gouvernement chinois pousse depuis plusieurs années la création d'une norme purement chinoise, le TD-SCDMA.

Pour lui laisser le temps de se développer, les autorités n'ont cessé de repousser l'attribution des licences 3G dans le pays. La Chine, malgré ses centaines de millions d'abonnés mobiles, doit donc se contenter des réseaux 2,75G EDGE, d'autant plus que le développement de la nouvelle norme traîne en longueur, les performances n'étant pas au rendez-vous.

Finalement, le mois de mars 2008 voit le lancement d'une grande expérimentation pré-commerciale sous la houlette de China Mobile, le plus grand opérateur du pays, qui doit couvrir une dizaine de grandes villes. La Chine aura coûte que coûte son propre standard de téléphonie mobile.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]